85 milliards d’euros pour les associations, c’est pour ça qu’elles veulent garder les clandestins en France !


85 milliards d’euros pour les associations, c’est pour ça qu’elles veulent garder les clandestins en France !

Le seul et unique objet social de ces associations est de faire du fric. Ils n’ont aucun autre objectif que de survivre

On estime à 1 300 000 le nombre d’associations actives en France.

85 milliards d’euros, soit environ 3,2 % du PIB français : tel est le budget cumulé des associations actives.

165 000 associations sont des associations employeurs, qui gèrent 185 000 établissements ou sections d’associations.

A elles seules, elles emploient 1 800 000 de salariés, à temps plein ou partiel, à 69 % des femmes.
Soit 5 % du nombre de salariés dans le pays.

69 % des associations sont dirigées par des hommes.

63 % des présidents sont des professions libérales, des cadres moyens et supérieurs.

32 % on plus de 65 ans.

Ya bon la gamelle?





44 thoughts on “85 milliards d’euros pour les associations, c’est pour ça qu’elles veulent garder les clandestins en France !

  1. dahier

    c’est une évidence ! comment y remédier ? faire une pétition pour arrêter de verser des subventions à ces assoc faussement vertueuses ?

      1. Marie

        Elles ne servent à rien pour la cause qu’elles sont sensées défendre, mais par contre je me demande si elles ne servent pas à nous ficher en tant que anti vaccins, anti corrida, anti halal, anti macron…. je ne signe plus aucune pétition car il faut en dévoiler trop sur soi et après on reçoit des mails de change.org par exemple pour tout et n’importe quoi.

  2. palimola

    Le nombre de présidents d’associations qui s’en foutent plein les fouilles est faramineux , le pire c’est que personne ne contrôle tout ça et quand le pot aux roses est mis a jour ça n’émeut personne et les affaires continuent !!

    1. Amélie Poulain

      Si il y a des contrôle car tous les ans ils doivent justifier leur budget et leurs actions, mais bien sûr, c’est bien « arrangé ».

  3. Xtemps

    Toutes ces associations de malfaiteurs parasites, il faut trouver le moyens de les faire fermer, ils pompent l’argent des contribuables volés et s’attaquent contre le pays avec l’argent détourné.
    Ce sont des sociétés écrans de malfaiteurs qui n’aident même pas les immigrés qui ne sont que les prétextes, c’est bien pour le fric.
    Les immigrés sont des marchandises comme les autres pour ce système mafieux.
    J’ai entendu dire qu’un clandestin en 2016 coûtait à l’état français 37.737 euro, c’est jamais le clandestin qui a çà dans sa poche, c’est les pilleurs d’états qui raflent une grosse partie, et il y en a des centaine de milliers, si pas des millions de clandestins pour la seul France!.
    Imaginez toute l’Europe la ruine rien que pour l’immigration, pour ne pas encore parler des autres affaires raquettes des pilleurs d’états.
    Nous pouvons parler de plusieurs centaines de milliards d’euro de perte pour les peuples européens et dérobés de plusieurs manières par les pilleurs d’états.
    Si tout le monde paient plus ses contributions en Europe, le système tombe, plus un cent pour les multinationales et les banques frauduleuses.
    En tous les cas, il faut leurs couper la prise de courant à ces escrocs imposteurs aux pouvoirs.
    Observer tous ce qui leurs appartient de leurs armadas; élaborer des plans d’attaques et boycotter et sabotages pour leurs couper leurs vannes qui pompent tout.
    Moi, un type comme macron qui se fait tabasser et voler sa voiture par des clandestins, je regarde et je laisse faire, je lève pas le petit doigt pour ces ordures là.

  4. Joël

    A part intervenir comme l’a fait M. Roudier mais de façon plus musclée, je ne vois pas comment faire puisqu’en plus elles sont protégées par l’état et donc de la justice. Détournement de fonds publics légal, voilà ce que c’est.

  5. MALI

    Si… Marine Le Pen avait été au pouvoir, nul doute qu’elle aurait commandé un audit de toutes ces associations parasites qui grèvent notre budget. Et elle avait bien l’intention de supprimer un certain nombre d’organismes comme l’UOIF et autres… Si…

    1. frejusien

      oui, en effet, il faut commencer par un audit et ne pas mettre toutes les associations dans le même panier,
      il y a une foule d’associations non subventionnées et qui s’occupent de tout à fait autre chose que du business juteux des migrants,

      Commencer par faire un tri et dissoudre en premier les assos muzz qui ne sont que des chevaux de Troie,
      puis celles qui s’intéressent aux immigrés avec la ferme intention de les faire s’installer en France, les assos des collabos cocos socialos, celles là bouffent à tous les râteliers et surtout l’argent de l' »état »

  6. NICOLAS F

    Merci pour ces chiffres qui résument bien la situation d’un scandaleux trafic. Non seulement ces gens s’en mettent plein les fouilles ,mais ils ne foutent rien car ils font faire le boulot par de vrais bénévoles.
    Ils entretiennent le flou autour de la notion de bénévolat ,ainsi ils sont eux même considérés comme dévoués bénévoles .
    Donc ,en plus de ne rien foutre et de faire exécuter le boulot par des bénévoles,ils benéficient d’une admiration quasiment religieuse de la part d’ouailles mal informées et manipulées.
    Présidents,vice présidents,trésoriers,administrateurs d’assos et tout l e toutim,il est temps de les classer sous le même vocable,voyous ,profiteurs,

    1. Amélie Poulain

      Non pas tous bénévoles, il suffit qu’une association soit reconnue « d’utilité publique  » (autant dire qui va dans le sens de la politique en place pour la plupart) pour qu’elles touchent, chaque mois, des subventions qui seraient enviées pas des chefs (réels) d’entreprise, et donc, les personnels sont salariés dans un contexte de véritable entreprise avec « Directeur Général » (titre ronflant octroyé au gestionnaire, il faut voir le niveau de certains…), tout cela avec l’argent du contribuable bien sûr….

      Il y a des conventions qui ne respectent même pas le niveau des gens qui y travaillent et certains s’octroient titres et salaires qui vont avec (d’ingénieurs voire plus…).

      C’est un scandale.

  7. hathoriti

    seul, un véritable chef d’état digne de ce nom, pourra dissoudre ces machines à sucer le sang des français pour se remplir les poches ! honte à ces misérables, indignes !

    1. Celtillos

      le soucis c’est que de chef d’état digne de ce nom et capable, il n’y en a pas l’ombre d’un seul a part Marine qui hélas ligue contre elle tous les autres partis et leur moutonniers votants…

    2. Amélie Poulain

      Oui mais il faudrait qu’il ait la force de résister aux tollés des concernés, aux attaques judiciaires qui ne manqueraient pas, etc…. et bien sûr, aux accusations de manque d’humanisme car, bien sûr, c’est le paravent de toutes ces associations.

  8. Marie

    D’accord pour que les gens crééent leurs associations, mais à la seule condition qu’ils s’auto-financent par le biais des cotisations des adhérents et des éventuels événements payants qu’ils organisent. Pas d’accord pour que l’argent public serve à financer des associations qui au mieux ne m’intéressent pas, au pire sont néfastes pour les français avec mes impôts. Pas d’accord non plus pour les réduction d’impôts sur les cotisations ou dons.
    En plus ces ténardiers « emploient » des personnes en difficultés par le biais des divers contrats aidés, ils leur font faire le sale boulot à peu de frais en leur faisant miroiter un job à la fin ou le bénéfice d’un plus sur le CV, « ça montrera que vous êtes motivé pour travailler » qu’ils disent…. En fait, avoir fait un contrat aidé se traîne comme un boulet car on passe pour un nul incapable d’avoir un vrai travail.

      1. bm77

        Les subventions achètent les associations, et donc le pouvoir les tient.
        Cela m’étonnerais que ces gens qui sont complètement tributaires ne votent pas pour leur principal bailleur de fond et déjà là on peut dire que leur vote est acheté
        Comme vous le démontrez bien se sont de vraies entreprises avec des politiques à leur tête, les associations quadrillent le pays et assurent l’application de leur idéologie sur le terrain.
        Hors pour moi une association doit s’auto financer par les adhésions comme vous le soulignez Amélie Poulain, et même dans ce cas elles ne sont pas à l’abris de la récupération politique (j’en ai fait l’expérience) alors à plus forte raison quand elles sont grassement subventionnées .
        C’est souvent à travers ce paravent commode que la corruption par le politique s’opère.
        Il est particulièrement malsain que des associations soient financées publiquement et donc par l’ensemble des citoyens pour des actions sur le terrain qui en heurte une bonne moitié comme l’aide aux clandestins ou l’accueil de migrants .
        Ne seraient-elles encouragée par ce biais à favoriser l’immigration pour faire perdurer le système?
        Comme ces pompiers volontaires qui mettaient le feu à la garrigue !
        En tout cas les associations font l’objet d’une grande sollicitude de la part des élus surtout de gauche car ils sont des pièces maitresses de la diffusion et de la pérennité de leur idéologie. De la à dire que toutes ces associations subventionnées sont instrumentalisées ,

        1. frejusien

          tout à fait d’accord ! c’est parce qu’elles œuvrent dans le sens politique du pouvoir qu’elles sont grassement subventionnées

  9. Dmitrii Petit

    Selon Wikipedia PIB français de 2016 est 2205GEuro, et ça donne 3.85%. Donc c’est encore pire, c’est presque 4%.

  10. Sylvie S

    Il existe des associations qui font oeuvre utile en ne s’occupant pas de politique. Il y en a et elles sont nombreuses :

    – Le scrabble : est une activité de l’esprit dont la fédération française de scrabble aime entreprendre. Je fais partie du club de scrabble de Bihorel et aime beaucoup le fréquenter. On s’amuse, rit de bon coeur et on passe du bon temps. On se détend.
    – La randonnée : on marche, on découvre, on visite et on fait des connaissances.
    – le sport équestre : tout le monde se cotoie.

    Ces associations-là, sont plus utiles que les associations dites humanitaires.

    Et puis il existe les Lion’s Club qui peuvent aider les malheureux partout.

    1. Marie

      Les contribuables n’ont pas à financer les association quelles qu’elles soient, même si elles ne représentent aucun danger pour la société. Vous aimez le scrabble, financez vous par les cotisations des adhérents ou organisez des évènements payants pour vous auto-financer.
      Ici, petit patelin d’environ 800 habitants, on a des associations de cueuilleurs de champignons, tailleurs de rosiers, jeu de société, généalogie, marche…. plus toutes les habituelles : chasseurs, nounous, parents d’élèves, footeux…. les subventions de la commune vont de 200 à 1500€, le tout généreusement attribué avec le fruit de nos taxes foncières et impôts locaux qui augmentent tous les ans. Je ne dis pas que des gens se remplissent les poches, mais simplement que la société dans son ensemble n’a pas à financer les lubies des uns et des autres.

      1. bm77

        Oui je suis d’accord avec vous Marie et quand un élu subventionne même ces petites activités qui se pratiquent en associations c’est aussi un peu pour dire:  » rappelez vous de moi lorsque les échéances électorales arriveront ».
        Les lois sur la transparence et la moralisation politique doivent s’opérer non pas dans les seules travées de l’assemblées nationale ou dans les cabinets ministériels si on veut qu’elles soient efficaces, mais dans la pratique au quotidien sinon cela tient plus d’une opération de communication médiatique pour détourner le citoyen ;
        Certains politiques et autres militants quand ils ne veulent pas régler un problème ont l’art de placer la barre très haut comme un graal que l’on ne pourrait atteindre. Les communistes par exemple ont toujours entretenus le mythe démagogique des 100 familles les plus riches de France à qui il faudrait rendre gorge et qui représenteraient le symbole de ce qu’un communiste doit détester comme si le fait de se partager leur patrimoine pouvait régler tous les problèmes sachant que tout cela tiens plus de » l’attrape gogo » ou « attrape coco » mais permettant d’entretenir la flamme militante tout en évitant de s’attaquer aux vrais problèmes que posait le dilemme de leur alliance avec des socialistes qui les avaient laminés sachant que ça pouvait entrainer des problèmes électoraux.
        De la même façon la transparence totale est une utopie car la politique n’est pas une affaire d’enfants de cœur et les spécialistes chargés de la détecter auront toujours un train de retard. Par ce genre d’agitations politico médiatique elle s’est détournée de sa fonction première car elle ne s’applique pas là ou elle devrait l’être mais pour alimenter le buzz médiatique toujours avide de révélations sur tel ou tel homme politique.
        Est-elle souhaitable d’ailleurs, je me fout du patrimoine de tel ou tel élu du moment qu’il applique ce pourquoi il a recueilli les suffrages. Il peut être un type habile pour conserver son patrimoine tout en ayant un grande probité pour la chose publique; ce n’est pas incompatible!
        Nous sommes tous des êtres humains et regardons nous dans la glace avant de juger des autres, j’ai eu l’occasion de discuter récemment avec une personne qui m’affirmait être anti Fn et anarchiste révolutionnaire à côté de cela elle a acheté un logement neuf pour s’éloigner des CPF et vit comme un bourgeois, les vrais anars qui en ont bavés pour avoir été en phase avec leur idéaux apprécieront mais il est vrai que l’on rencontre plein de gens comme cela qui s’attribuent des modèles inaccessibles, cela leur permet de donner des leçons aux autres qui sont tous pourris ou sales fachos parce que tout ce qui n’est pas anar ou de gauche est facho, c’est bien connu!
        Moi je préfère les gens qui se donnent des objectifs réalisables, donc auxquels ils vont réellement s’attaquer, ce qui demande le courage de les réaliser, si ce n’est de les dépasser, cela n’empêchant pas de garder à l’esprit l’idéal qui nous anime et nous nourrit.

  11. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    85 milliards d’€/an rien que pour les associations, en tous genres dont une très grande partie pour les immigrés du Maghreb et d’Afrique noire, c’est un peu énorme non ?!

    De combien, par an, rabote-t-on le budget de l’Armée au prétexte qu’elle doit être l’exemple et participer à l’effort national pour l’équilibre budgétaire ????

    1. frejusien

      alors 85 milliards, c’est facile , c’est dix fois plus que 850 millions d’euros, la somme qui a été retirée du budget de l’armée,
      je me trompe, C EST CENT FOIS PLUS,
      tellement faramineux qu’ incroyable !!!

      Donc on subventionne pour faire entrer les muzz contre lesquels l’armée n’aura plus beaucoup de moyens d’action

  12. Des Abusés

    Supprimons les associations, l’AME et virons tous les clandestins et autres parasites et le déficit budgétaire va vite se résorber

    Ha si… pas besoin de 900 sénateurs et dépités {100 sérieux qui feraient sérieusement leur job suffirait) pour le reste des référendums

  13. Philiberte

    Il y a association, et association…. je suis membre d’une association qui œuvre pour la sauvegarde d’un château-fort, témoin de notre passé, et nous recevons fort peu de subventions de l’Etat.

    1. bm77

      Oui mais là Philiberte c’est la conservation de notre patrimoine commun et de sa mise ne valeur. Vous faites un travail d’utilité publique et mémorielle pour les générations futures, donc il est tout à fait normal que l’Etat mette des fonds!

    2. Amélie Poulain

      En fait, il faut voir là qu’il y a deux aspects dans votre association : la sauvegarde du patrimoine donc l’Etat doit financer à 100% à ce niveau, et l’association elle-même qui regroupe des personnes autour d’un intérêt commun, qui doit donc, dans cette action de regroupement s’auto-financer avec des cotisations.

      1. Amélie Poulain

        Tous les gens qui oeuvrent pour mettre en place une association vous dirons que c’est une initiative « utile ».

        1. Amélie Poulain

          Et l’argent récupéré des associations permettrait peut-être de justement mieux s’occuper de notre patrimoine au lieu de le laisser pourrir.

  14. frejusien

    OUI, vous avez parfaitement raison,

    ce serait bien de faire une liste des associations incriminées, en laissant de côté les petites associations qui existaient déjà, avant que ne soit détourné ce type de structure

Comments are closed.