Clandestins à Rochefort-sur-Mer : il y a des logements mais pas de travail, ça ne dérange pas Alain Simon !


Clandestins à Rochefort-sur-Mer : il y a des logements mais pas de travail, ça ne dérange pas Alain Simon !

Selon  « Sud ouest » du 5 septembre, à Rochefort-sur-Mer, un collectif anti-expulsions d’une vingtaine de personnes apporte son soutien à une famille déboutée de sa demande d’asile, venant de Turquie et du Kosovo et vivant dans une résidence louée par une association.
Les membres du collectif apportent une aide financière à ces personnes dont la présence en France est donc désormais illégale.
Alain Simon, membre de ce collectif, fait valoir le fait que « nombre de logements sont vacants à Rochefort » pour militer pour le maintien de ces personnes en France.
Une table ronde va être organisée entre plusieurs associations à ce sujet.

Ce micro-événement illustre bien la pensée gauchiste, qui n’a qu’une perception partielle du problème que posent les migrations.
Nulle part ne sont évoqués les besoins économiques locaux comme nationaux : a-t-on besoin de main-d’oeuvre à Rochefort ?
Réponse négative, la ville est sinistrée, bien loin de l’éclat que lui apporta Colbert au XVIIème siècle.
12% de chômage, le chiffre le plus élevé de la « nouvelle » région Aquitaine : http://www.sudouest.fr/2016/06/22/le-fort-taux-de-chomage-un-casse-tete-de-poids-2409483-1504.php

Les logements vacants correspondent à une forte baisse de l’activité économique et non à un besoin démographique. Point barre.

Quid des enjeux de sécurité publique également ? Les gauchistes savent-ils que la constitution d’un dossier d’immigration vise notamment à éviter qu’un djihadiste ne vienne en Europe ? (avec, certes, le succès qu’on sait, vu le nombre d’attentats et de projets d’attentats avortés…).
Que des gens puissent consacrer une partie de leur budget à défendre des demandeurs d’asile déboutés me dépasse complètement. Mais après tout, ça les regarde en ce qui concerne la gestion de leurs avoirs.

En revanche, qu’ils aient une activité militante pour engager la collectivité publique me gêne bien davantage.
La famille concernée devait en tant que demandeurs d’asile percevoir l’allocation de 600 euros versée par la collectivité publique si l’on en croit le document officiel suivant :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33314
De nombreux avantages s’y ajoutent pour des gens qui, contrairement aux Français, n’ont pas cotisé en France et qui n’ont pas d’attaches en France, alors que le lien de nationalité en implique :
http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/le-vrai-du-faux/2015/09/16/29003-20150916ARTFIG00326-rsa-apl-cmu-ces-aides-dont-beneficient-les-migrants-en-france.php

Si une guerre civile venait à éclater en France, les Français qui voudraient y échapper (ce qui ne serait pas légitime, d’ailleurs) bénéficieraient-ils des mêmes avantages s’ils allaient s’aventurer au Qatar, en Arabie saoudite, bref dans des pays musulmans riches ?
Ces Etats n’ont pas signé la Convention de 1951 relative aux réfugiés : http://www.unhcr.org/fr/5490558b1c.pdf .
La réponse semble donc vraisemblablement négative.

La pression des gauchistes dans ce domaine et leur combat qui échappe à l’entendement ont pour effet d’inciter les autres partis politiques à être attentifs à leurs demandes afin de récupérer leurs voix lors des élections.
Donc cette attitude paraît dangereuse pour la République et la bonne santé tant économique que sécuritaire de la France.
Dans le contexte actuel, on ne peut qu’être nationaliste, afin de tenter le mieux-être de la collectivité politique déjà formée. Il n’est pas temps de songer à élargir le cercle national par l’appel à l’immigration, spécialement quand elle n’entre pas dans les cas déjà généreux d’octroi du séjour en France.




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


7 thoughts on “Clandestins à Rochefort-sur-Mer : il y a des logements mais pas de travail, ça ne dérange pas Alain Simon !

  1. durandurand

    Une chose à faire c’est de chopper ces salopards d’assoces gauchiottes et de leur foutre une bonne branlée , ça les ramènera peut-être à la réalité des événements.

  2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Le paludisme est entré en Italie : Au nord du pays une fillette de 4 ans en décède.
    :: https://www.avvenire.it/attualita/pagine/bimba-di-quattro-anni-morta-di-malaria-a-brescia
    06/09/2017

    TRADUCTION – EXTRAITS :
    En Italie, le paludisme, également connu comme « malaria » a choisi sa première vicitme sur le sol européen, une enfant de 4 ans. Un cas qui a laissé perplexe les médecins italiens. Selon le témoignage de l’un d’entre eux contacté par l’AFP.  » Je n’avais jamais vu auparavant un cas comme celui-ci, c’est un mystère. Cela n’aurait pas dû être possible qu’elle contracte le palusidsme  » a déclaré Claudio Paternoster, responsable du Département des maladies infectieuses de l’Hôpital de Santa Chiara à Trente où la petite a été traitée.

    La victime, appelée Sofia Zago par les médias italiens, ne s’est jamais rendue dans un pays à risque et a passé ses dernières vacances d’été à la mer dans la région de Vénétie au nord-est de l’Italie.

    La fillette avait été hospitalisée pour d’autres raisons médicales dans le service de pédiatrie de l’hôpital, où elle était en contact avec deux enfants qui avaient contracté le paludisme lors d’un voyage au Burkina Faso.

    Bien que certains cas de paludisme soient détectés chaque année en Italie, «ce sont ce que nous appelons des cas de « valise », c’est-à-dire qu’une personne a rapporté d’Afrique avec elle (dans ses bagages) un moustique infecté», a-t-il expliqué.

    Le paludisme était une maladie commune en Italie au dix-neuvième siècle, en particulier au centre, au sud et dans les îles. Mais après une déshydratation massive des marais, en particulier dans la région de Rome, et l’utilisation généralisée de la quinine (médicament traditionnel pour le traitement), le pays a été considéré comme zone libre de cette maladie en 1962.

    Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en 2015, il y avait environ 212 millions de cas de paludisme dans le monde et 429 000 des personnes touchées sont mortes.

    Environ 90% des cas de paludisme et des décès dus au paludisme se produisent en Afrique.

  3. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Ils en trouvent soudainement des logements ; ils ne sont pas à court d’idées ni de poignon quand on pèle nos soldats, qu’on vide leurs casernes parce qu’on n’a pas un rond soi-disant, qu’un agriculteur se donne la mort tous les deux jours parce qu’il ne peut sortir la tête du trou dans lequel on l’a mis ; que des milliers de personnes sont à la rue ; que des millions de français vivent en dessous du seuil de pauvreté ; qu’on gèle les salaires, qu’on supprime ou baisse les aides au logements ; qu’on dérembourse des médicaments ; que des dizaines de milliers d’entreprises ferment ; qu’on vend la France en petits morceaux aux étrangers, curieusement à ceuxoriginaires des pays desquels émigrent ceux que l’on accuille en France et à qui l’on fait de la place, trouve de la place, dépense sans compter pour les accueillir alors même que nous n’avons pas de travail, parce que pas suffisamment compétitifs dit-on…

    Ça ne tourne pas rond ; non !

    Ils ont été boutés hors Calais moulte fois ; des fortunes ont été épensées pour ce foyer d’invasion en France et pourtant, ce n’est toujours pas terminé ; cela se renouvelle encore et encore au frais du contribuable, aux larmes des calaisiens et de celles des français.
    __________________________________
    Dans le Pas-de-Calais, le gouvernement ouvre un centre d’accueil pour migrants dans une abbaye
    :: https://francais.rt.com/france/42891-pas-calais-gouvernement-ouvre-centre-accueil-migrants-dans-une-abbaye
    7 sept. 2017

  4. Dorylée

    Que ce Simon et ces copains gauchiasses les hébergent chez eux en en prenant la responsabilité civile et pénale. Qu’ils les nourissent, les habillent, les soignent à leurs frais. N’oubliez pas le téléphone portable (haut de gamme évidemment) et l’argent de poche. La voiture serait un plus…

  5. Joël

    J’en conclus donc que la Turquie et le Kosovo sont en guerre. Ce « con-lectif » doit prendre cette famille intégralement à sa charge. Qu’ils s’en démerdent.

  6. kitty

    Le collectif anti expulsions doit prendre en charge ces clandestins mais avec leurs propres deniers alors. Il faudrait prendre note de leurs noms et ensuite leur envoyer les clandestins.

Comments are closed.