Barcelone : ils voulaient supprimer le mot « croix » de l’opéra de Rossini par peur de l’EI !!!!


Barcelone : ils voulaient supprimer le mot « croix » de  l’opéra de Rossini par peur de l’EI !!!!

Ils sont en train de nous rendre fous. Fous de colère, contre l’EI bien sûr mais tout autant contre les dhimmis qui se couchent et encouragent les autres à continuer et accélérer la terreur islamique.

On se souvient que, déjà, l’année dernière, en Allemagne, ils avaient osé censurer Don Juan pour ne pas déplaire à Erdogan, remplaçant

le mot Turquie par le mot Perse…

L’air dit « du catalogue » est l’un des plus célèbres du Don Giovanni de Mozart. Rappel de la situation : Donna Elvira, séduite et abandonnée par Don Giovanni, le cherche pour se venger. Don Giovanni s’enfuit, laissant son valet Leporello lui dire la vérité. Pour ce faire, le valet se réfère à une liste des noms des conquêtes de son maître. Il propose à Donna Elvira de la lire avec lui. Donna Elvira découvre qu’elle n’est qu’un élément de la longue liste de femmes séduites et abandonnées. Le texte chanté par Leporello ne contient aucun nom propre, mais des noms collectifs ou des catégories : « En Italie six cent quarante, en Allemagne deux cent trente, une centaine en France, en Turquie quatre-vingt-onze « .

Or, la dernière partie de la phrase vient d’être censurée à Berlin, au Komische Oper qui programme actuellement Don Giovanni. La « Turquie » a été remplacée par la « Perse ». Cette initiative de la direction a été prise pour ne pas offenser la sensibilité des millions de citoyens turcs vivant en Allemagne, mais surtout pour ne pas créer de malentendus diplomatiques avec Erdogan, qui ces derniers mois a exercé de fortes pressions auprès des autorités allemandes et des médias en ce qui concerne l’image de la Turquie dont il convient de ne pas se moquer publiquement.

Lire l’ensemble de l’article ici :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/05/07/lallemagne-censure-mozart-pour-plaire-a-erdogan-en-reecrivant-lopera/

Christine Tasin

ARTICLE : El Liceo de Barcelona se planteó cambiar “cruz” por “amor” en el libreto de la ópera “El viaje a Reims” para no ofender al islam
URL : http://www.alertadigital.com/2017/09/04/el-liceo-de-barcelona-se-planteo-cambiar-cruz-por-amor-en-el-libreto-de-la-opera-el-viaje-a-reims-para-no-ofender-al-islam/
DATE : 04/09/2017

TRADUCTION :
—————————-

Le LICEU ( Grand théâtre du lycée )  de Barcelone  a envisagé de mettre le mot « amour » à la place du mot « croix »  dans le livret d’opéra «Le voyage à Reims» pour ne pas offenser l’islam.

Rossini censuré. C’est ce qui a failli se passer du 13 au 20 septembre au Liceo de Barcelone, situé précisément sur les Ramblas qui ont été  le théâtre d’une des attaques terroristes les plus cruelles qui ont eu lieu récemment.

Le Liceo de Barcelone a proposé de remplacer le mot « Cruz » par « Amor » dans le livret de l’opéra « Le voyage à Reims », qui sera représenté en septembre en se référant au « politiquement correct ».

L’entité a déclaré dans un communiqué que la modification a été envisagée et l’altération présentée à la distribution et aux interprètes, mais  finalement l’original italien de l’opéra de Gioacchino Rossini sera représenté.

La chanteuse lyrique Irina Lungu avait  initialement censuré la décision par le biais de Facebook. « La phrase » la croix brillera « a été modifiée pour des raisons de correction religieuse. Je ne dois pas défendre mon credo religieux en allant sur scène, ce n’est pas la tâche d’un chanteur, je ne suis pas d’accord avec cette imposture ridicule « , a-t-elle déclaré.

Plus tard, Lungu a reconnu s’être précipitée et avoir supprimé sa publication sur le réseau social dans l’empressement. « Certainement, je me suis précipitée pour annoncer par Facebook un changement dans le livret qui n’avait pas encore été décidé à 100% », a-t-elle déclaré, comme le rapporte le Liceo.

Par crainte d’autres massacres,  pour plaire aux loups de l’ISIS, au réalisateur ou à l’écrivain, on ne sait pas exactement lequel des deux, ils ont songé à  éliminer d’un aria pour soprano le mot « croix » pour mettre à sa place le terme  » amour « , plus inclusif et moins problématique.

Dans le livret de Luigi Balocchi, la phrase est la suivante :  » Comme dans le Tebbro et dans Solima, héraut de la victoire, symbole de la paix et de la gloire, la croix brillera « . Dans le nouveau libretto « isis-friendly », cependant, une autre  version moins épineuse devait être imposée : « Comme dans le Tebbro et dans Solima, héraut de la victoire, un symbole de paix et de gloire, l’amour brillera ».

La soprano Irina Lungu a remonté les bretelles des gens du Liceo, qui, paradoxalement, était l’un des endroits où les passants se sont réfugiés le jour de l’attaque et ont écrit sur Facebook :

« La phrase ‘la croix brillera’ a été retirée de mon Aria pour des raisons de correction religieuse. Ensuite, quand je commence dans les pêcheurs perles, de Bizet, j’espère qu’au lieu de « O Dieu Brahma », sera chanté quelque chose comme « la paix et la joie soient avec vous ». Ou Brahma ne dérange-t-il personne pour l’instant ?

Beaucoup ont exprimé leur solidarité avec la soprano, beaucoup d’autres ne l’ont pas fait et la chanteuse a préféré supprimer tous ses messages.

Le théâtre catalan devait donc motiver la décision de transformer le texte de Rossini : « Opportunité religieuse ». Motivation qui pourrait être interprétée aussi comme :  » Opportunité optimale d’Isis de confirmer que la stratégie de la terreur fonctionne « . Plus tu tues, et plus les victimes sont enclines au pardon et obséquieuses.

Excuser la comparaison, peut-être pas tout à fait adéquate, mais à l’école, lorsque le harceleur tourmente le fayot ou le gros, leur soumission et leur docilité renforcent l’arrogance du premier. Plus la victime se comporte en tant que victime, plus le bourreau sera encouragé. Seule une rébellion des faibles peut faire cesser la persécution.

Isis déteste le christianisme et que fait « El Liceu ? » Ils suivent leur courant idéologique et les aident à effacer toute mention de la religion chrétienne. La croix, symbole sous lequel les légions depuis longtemps se sont rassemblées pour expulser et renvoyer le féroce Saladin chez-lui, s’est convertie, -et ce n’est pas la première fois que ça se passe-, en objet de scandale, un symbole qui doit être caché. Il ne fait plus appel à son pouvoir salvateur, sinon qu’on la craint parce qu’elle est dangereuse.

L’histoire est toujours la même : il est impératif de cacher vos propres racines chrétiennes (malheureusement, le tronc et les branches ont été coupés depuis déjà longtemps), pour éviter les problèmes. Éloignez toute identité qui peut causer de l’inconfort, restez nus en attendant qu’aucun camion ne nous frappe.

Mais en réalité, et c’est aussi un fait qui n’est certainement pas nouveau, plus le christianisme est neutralisé et plus il est anéanti, plus le pouvoir de l’islam sera grand, car il ne trouvera en Europe aucun anticorps qui ralentira ses progrès. L’Occidental moyen a déjà fait un excellent travail en coupant la gorge au christianisme et en abandonnant mssivement la pratique religieuse. Ce qui reste du christianisme, même dans un texte inoffensif d’opéra, doit être extirpé sans pitié. Nous pouvons conclure que les seigneurs du théâtre catalan ont finalisé le travail sanglant commencé par les hommes d’Isis le 17 août.

Pour retourner à Rossini, l’exégèse islamophile à laquelle a été soumis « Le voyage à Reims », quelle forme assumera-t-il lorsque son Moïse est représenté en Egypte { G. Rossini – Mosé in Egitto – Teatro di San Carlo de Nápoles – ano 1956 | http://www.pearltrees.com/quikoo2013/rossini-gioachino-1792-italien/id16208099#item183092413 }?

Source: Infovaticana

Traduction pour Résistance républicaine par Marcher sur des oeufs 




Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


12 thoughts on “Barcelone : ils voulaient supprimer le mot « croix » de l’opéra de Rossini par peur de l’EI !!!!

  1. Machin chose

    Rossini……………..aprés tout ce n’est qu une question de couleur
    alors pourquoi pas remplacer le nom du compositeur par Négrini ?

  2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    On devrait exiger qu’en Europe tout verset du Coran ou toute sentence des hadiths comportant les mots Juifs,Chrétiens, Mécréants soit retiré ou remplacez les mots de ces versets et sentences par : accueillez cordialement, écoutez respectueusement, traitez respectueusement avec douceur, n’attentez pas à la vie des Juifs, les Chrétiens, les mécréants, ne leur faites pas la guerre sur leurs terres pour imposer l’islam …..

  3. Celtillos

    la connerie et la lâcheté sont hélas insondables, moi je propose de supprimer les croissants de nos petits dej et de les remplacer par des croix en même appareil. quoi que moins pratiques a tremper dans une tasse…

  4. durandurand

    Quelle belle bande de sans couilles ,de dhimmis , de lâches , ils pensent qu’en enlevant le mot Croix que les djihadistes islamistes vont arrêtés de massacrer , de violer , de voler , balivernes et billevesées , ils croient que les islamistes vont mieux les respecter , les accepté(e)s .? tous ceux qui pensent et croient qu’ils ne faut pas les offensés sont les idiots utiles de la perte de leur civilisation ,de leur culture , de leur religion Catholique . Franchement ce monde occidental est atteint du syndrome de Stockholm sauf les Patriotes de cet Occident .

  5. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Et dire qu’au lendemain du récent attentat à Barcelone, puis de Cambrils, ils ont manifesté avec des « Même pas peur » entre autres niaiseries ! J’en ris de désespoir.

  6. NICOLAS F

    Et le pape ,il ne réagit pas sur le fait qu’on lui fait disparaitre sa croix un peu partout (y compris sur les emballage de fromage grec de Lidl ) ?
    On lui fait disparaitre son fond de commerce et il ne dit rien?
    Quel pape bizarre nous avons -là. Comme Jean Paul 2 avait été nommé pour faire disparaitre le bloc soviétique,celui -là est -il chargé de faire disparaitre l’europe toute entière ?

  7. frejusien

    Et de toutes façons, qui a jamais vu un muzz à l’opéra ?
    c’est leur accorder trop d’honneur,

    toute la culture occidentale doit disparaitre ou s’accommoder à la sauce des nouveaux maitres

Comments are closed.