A Rennes, les CPF se bidonnent, 15 emplois leur sont réservés par la Mairie


A Rennes, les CPF se bidonnent, 15 emplois leur sont réservés par la Mairie

Ils appellent ça service civique… Oui, sans rire. civique, de « civitas », la Cité. Quand on voit dans quel état les jeunes habitants des quartiers visés et les clandestins ont mis la ville, on en pleure. De rire ? On peut aussi. Ou l’étrange conception de la ville à Rennes.

http://resistancerepublicaine.eu/2013/09/25/rennes-les-commercants-francais-dorigine-obliges-de-fuir-une-zone-islamisee-par-alain/

http://resistancerepublicaine.eu/2015/09/17/madame-appere-maire-de-rennes-accueille-des-refugies-dans-une-ville-deja-sinistree/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/06/28/rennes-il-met-le-feu-a-un-drapeau-francais-et-se-brule-bien-fait-pour-sa-gueule/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/07/agressions-a-rennes-onze-migrants-interpelles/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/14/a-rennes-aussi-nos-jeunes-ne-se-sont-pas-laisse-faire-migrants-au-tapis/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/09/rennes-des-squatteurs-clandestins-exigent-des-autorites-quelles-les-chauffent/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/01/16/rennes-18-ans-egorge-le-crime-est-signe/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/22/encore-des-djeunes-ils-transforment-les-rues-de-rennes-en-piscine-cette-fois/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/01/la-bagarre-entre-migrants-mineurs-isoles-vire-a-la-tentative-de-meurtre-a-rennes/

 

Il n’empêche que la Mairie, soucieuse sans doute d’acheter la paix sociale, va débourser 580,55 euros par mois pour chacun des 15 « volontaires », sans compter les aides ( substantielles, on le devine ) pour passer le permis ( gratuit au bout du compte, sans doute, et tant pis pour nos jeunes pauvres à nous). Plus des aides pour le transport et la restauration. Il faut dire que nos pauvres à nous ne cassent pas, n’agressent pas, sous prétexte qu’ils sont pauvres. On peut les laisser crever la bouche ouverte.

Trois conditions sont nécessaires pour candidater : avoir moins de 26 ans, être Rennais et habiter dans un quartier prioritaire de la politique de la Ville (Maurepas, Villejean, Le Blosne, Cleunay, Cloteaux-Champs Manceaux).

Le détail des missions est disponible sur le site internet de Rennes Métropole. 

Les CV sont à envoyer à servicecivique@rennesmetropole.fr pour le 21 septembre.

 

Pour le coup, pas de testing possible, la discrimination quand elle bénéficie aux CPF, est devenue légale, en France, malgré notre constitution.

Allez, la rigolade de la journée, regardez à quoi ces volontaires vont être occupés…

 

Cela s’appelle de façon évidente des sinécures, de faux emplois…

Participer à l’organisation d’une rencontre jeunesse : participer à et non organiser. Et oui, la Mairie a déjà tout ce qu’il lui faut en terme d’organisateurs. Aïcha, tu peux mettre les formulaires dans les enveloppes et aller à la poste ? Quant à la rencontre jeunesse, je crains le pire. Depuis quand les jeunes ont-t-ils  besoin de la Mairie pour se rencontrer ?

Et 2 volontaires pour expliquer aux idiots du quartier qu’il y a des sous pour des projets de leur initiative… Je crains le pire.

Et encore 2 pour expliquer aux gens qui ne savent pas lire que leur quartier va être rénové, et même qu’ils peuvent donner des idées.

Quant à l’art contemporain… présenté par un volontaire qui ne connaît rien à rien, ça va être cocasse.

2 personnes pour enseigner aux commerçants comment on trie les déchets ? Foutage de gueule intégral.

Et l’opéra ? Quelle possibilité a-t-on d’avoir un féru d’opéra parmi les habitants des quartiers sus-nommés, capable qui plus est d’en faire la promotion ?

Et le mieux, 3, vous entendez, 3 personnes pour promouvoir la pratique du sport…

L’argent du contribuable, c’est gratuit, Hollande vous l’a clairement expliqué.




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


19 thoughts on “A Rennes, les CPF se bidonnent, 15 emplois leur sont réservés par la Mairie

  1. Amélie Poulain

    Rennes, si belle ville… C’est lamentable, je suis écoeurée….

    Mais cette politique dans les mairies n’est pas non plus d’aujourd’hui, et la discrimination légale non plus.. Il y a beaucoup d’élus et de travailleurs dits « sociaux » qui ne sont pas très futés, malheureusement on leur donne du pouvoir et de l’argent.

    Et les gens ne disent rien et… (sauf moi, mais c’est et ça a toujours été comme un coup d’épée dans l’eau).

  2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Ah ! s’il n’était président on le pendrait bien pour un humoriste hors pair !

    Il ne doute de rien Jupiter Sans Honte et Sans Reproche !
    _________________________________
    ARTICLE : Macron demande aux propriétaires de diminuer les loyers de 5 euros pour compenser la baisse des APL
    :: https://francais.rt.com/france/42824-macron-demande-proprietaires-diminuer-loyers-5-euros-compenser-apl
    DATE : 5 sept. 2017

    Afin de compenser la baisse des APL, qui entrera en vigueur fin 2017 sur décision du gouvernement, le président a appelé «tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros» par mois, lors d’un discours devant les préfets à l’Elysée.

    «J’appelle publiquement tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros par mois», a déclaré Emmanuel Macron le 5 septembre à l’Elysée. Le président de la République s’est dit «surpris du silence collectif» et de l’absence d’appel aux «bailleurs sociaux, aux propriétaires à baisser le prix du logement». «C’est cela la responsabilité collective», a-t-il dit.

    Détails à suivre…

  3. Amélie Poulain

    Je me souviens du permis de mon fils, il y a quelques années (au moins 20 ans)… il avait travaillé dur l’été pour pouvoir se le payer et a pleuré quand il n’arrivait pas à avoir sa conduite et voyait son argent fondre au soleil alors même que l’auto-école retardait encore plus l’envoi de son dossier l’amenant à risquer de devoir repasser son code.
    Et vous savez quoi ? Dans son groupe il y en avait un qui l’a eu du premier coup : c’était un délinquant, la société le lui payait c’était donc gratuit pour lui et bien sûr… il avait l’habitude de conduire car il volait des voitures.

    Quelle tristesse avons-nous ressenti avec lui…Mon fils a ainsi compris très tôt ce qu’était cette France qui ne reconnait que ceux qui la détruise dans la violence envers autrui, les paresseux, etc….. et sanctionne et appauvrit ceux qui sont méritants.

    Cela fait longtemps que je suis écoeurée mais cela ne sert à rien de parler quand on parle du « social » c’est tabou et on se fait rejeter.

    Pourtant, si les gens savaient ce qui s’y passe et l’argent gaspillé injustement, ils en deviendraient fous.

    Les problèmes que nous soulevons ici et aujourd’hui dans notre société (délinquance, drogue, absence d’éducation, maintien dans des logiques culturelles qui ne correspondent pas aux nôtres, etc…) sont, pour une bonne partie issu de ce moteur « social » malsainl.

    Mais quand va-t-on le comprendre en France ? Qu' »aider » n’est surtout pas « assister » jusqu’à l’aliénation de toute « responsabilité « du sujet dans la conduite de sa vie ?

    Sans compter les dégâts collatéraux avec une société qui s’appauvrit intellectuellement du coup avec des citoyens honnêtes et travailleurs, soucieux de leurs enfants et de leur éducation qui en ont marre d’en arriver à payer pour les autres au détriment de leur propre existence.

    Eh bien, nous en somme là encore aujourd’hui, cela s’est même aggravé et nous voyons les effets de ces politiques complètement mortifères.

    1. Amélie Poulain

      Le pire, c’est qu’on leur donne encore plus d’avantages et d’argent….. pour régler les problèmes, sans comprendre que la cause ne se situe pas là et même fait partie des facteurs qui entretiennent ces problèmes.

      Quand on ne comprend pas à ce point-là et que l’on continue, on est très bête ou malade.

      Errare humanum est, perseverare diabolicum….

        1. Amélie Poulain

          Désolée, mais les personnes dont je parle sont des assistés, des délinquants etc…. pris en charge par notre société et qui ne concernent pas que des musulmans même si je suis parfaitement d’accord avec les excès scandaleux à ce niveau qui nous mettent gravement en danger.

          Je sais, personne ne veut le voir…. mais c’est la dynamique de la France depuis longtemps, je ne dirai pas autre chose et je pourrai en donner moult exemples. Celui que j’ai donné n’est pas isolé, je suis sûre que beaucoup de Français pourrait en révéler de semblables, du moins ceux qui ont les yeux ouverts.

          Sa « substantifique moelle » mais pas dans ce qu’elle a de meilleur. Et ce sont des mentalités gauchistes même si la Droite, depuis plusieurs années, y a aussi parfaitement contribué par lâcheté et/ou par intérêts.

          1. durandurand

            Bonsoir Amélie ,je suis d’accord avec vous , comme on dit l’un ne va pas sans l’autre .
            Cordialement .

  4. Alain Bobo

    Il faudrait un jour que le peuple s’arrête d’aller travailler et qu’il s’occupe d’évincer ces bons à rien qui nous gouvernent.
    Commencer par là si l’on veut sauver ce pays !

  5. Jarczyk

    C’est bizzare ,je ne vois pas l’initiation à la natation de rue »
    Un oubli que le conseil municipal devrait réparer !

  6. grélaud

    comme dit Christine tasin le grand remplacement est par tout la nouvelle loi de macron ,la loi travail les français de race blanche de souche les patrons vont les viré pour mettre a la place les migrants s’est prévu et les français de race blanche des souche vont être au chômage et crevé de faim le chômage leur sera coupé et finiront comme clochard .

    paru au journal officiel, le populaire du centre page dans le monde ,un préfet condamné pour la deuxième fois a Nice pour avoir refusé 3 soudanais a Nice ,ses colabos de juges mur de con au ordre de la dictature de l’umps ,les verts ect et la franc-maçonnerie

  7. .templier.templier

    j ai eu mon permis b a 45 ans…ma premiere voiture une super de 20 ans a 49 ans…j en ai 56….et je roule qu avec des vieilles bagnoles…
    a l auto-école,a l époque,c était rempli d enturbannées et de jeunes mouloudes qui se faisait tous-sans exception payer le permis de conduire….
    mais pour moi….aucune aide….et j ai été au revenu minimum d insertion très longtemps….
    la cli(commission locale d insertion)me l a toujours refusé!!!!
    j avais des projets que je ne pouvais réaliser sans permis le cca notamment…(certificat aptitude ambulancier) ca n a pas marché….
    stagiaire de contact dans un foyer de pré-ados et d ados sur Albertville..je demande a la cli une aide financière refusée….pas de permis pas le job…
    etc etc etc…je vais pas tous les énumerer….
    par contre….les arabes….sans spécialement avoir de projets professionnelles…
    aucun problème…meme eux ne comprenaient pas me concernant…
    voila….mais bon je dois me faire des films dans ma pauvre tete ou j ai maintes fois constaté la PREFERENCE ETRANGERE…..
    VOYEZ C EST DANS MA POVE TETE TOUT CA…..JE ME FAIS DES FILMS..
    C EST CE QUE ME DISAIT A L EPOQUE LES SERVICES SOCIAUX D ALBERTVILLE….
    OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIII…..BIEN SUR…..

    1. Amélie Poulain

      @Templier

      Vous n’étiez pas dans la bonne région, ou tout simplement, victime d’une question d’âge (45 ans c’est déjà canonique pour l’emploi…), c’est lamentable.

      C’est vrai aussi, je le confirme que la préférence étrangère est une réalité, j’ai aussi des exemples très précis à ce sujet qui ne peuvent être niés.

      1. frejusien

        Mais non Amélie, ce n’est pas une question de région, tout le territoire a subi cette loi de préférence étrangère depuis plus de 40 ans, je peux en témoigner,

        tous les » faux-droites », tous les services sociaux et les anpe et toutes leurs merdes pour lesquelles le français au travail cotisait, étaient engagés à fond pour foutre des bâtons dans les roues des français qui avaient besoin d’un coup de pouce à un moment de leur vie,

        Non seulement le français n’a jamais reçu aucune aide, mais il se faisait refouler avec mépris et condescendance, se faisait humilier, comme si le fait d’être français et dans le besoin, vous reléguait au rang d’incapable et de sous-citoyen,
        vous n’existiez plus, vous passiez sous le radar, et c’est encore plus vrai aujourd’hui

        1. Amélie Poulain

          Merci Frejusien pour votre témoignage, bien sûr je ne me permettais pas de généraliser ne connaissant que ma région, mais cela me confirme que c’est une mentalité actuelle bien française.

          Des adeptes donc de la nouvelle religion des « Droits de l’Homme ».

          Vous avez raison, non seulement aucune aide pour le Français en difficulté passagère (sauf pour certains français mais il leur faut l’étiquette « assistés » voire attirés par le désordre et les déviances, ça sert pour justifier l’action), mais je rajouterai « sacrifié » au besoin, au nom de cette idéologie complètement mortifère et déconnectée de la réalité.

  8. lydia

    Que voulez vous, les blancs sont devenus mous on leur a appris à se détester à avoir honte de la grandeur de leur pays et de leur civilisation, ce que subissent les afrikaners dans un silence total des merdias nous le vivrons en pire.

Comments are closed.