Dans les Deux-Sèvres aussi, on vit encore bien… Pour combien de temps ?


Dans les Deux-Sèvres aussi, on vit encore bien… Pour combien de temps ?
Bonjour MAXIME, tous les Poitou-charentais et tous les patriotes de France,

Bel et rafraîchissant article !

Nous sommes voisins, moi issu de La Rochelle, donc tout près du marais poitevin, à partir d’Andilly.

Je connais plutôt bien pour y avoir habité de 2007 à 2012 dans un charmant village de 600 habitants à 25 kms au sud de Niort, et pour avoir passé une partie de mon enfance en vacances à Thouars 79.

A peine arrivé au village, je me suis présenté à la mairie, surprise de voir arriver « des gens d’la ville avec du beau linghe.. » remplir aussi rapidement leur devoir civique, puis j’ai ramassé les déchets le lundi matin, aussitôt après la grande brocante annuelle, proposé d’aider bénévolement les « nuls en Internet » en créant un cyberlocal municipal, fait tout un album de photos gracieusement sur la grande fête de grillades de chevreuil et cochon , bref quand j’ai été obligé de partir pour des raisons familiales, les élus m’ont dit : « Mr XXXX, on vous regrettera, on vous appréciait bien dans le village… ».

Les avantages des Deux-Sèvres, c’est la beauté des paysages , parfois marais humide ou marais desséché, parfois coteaux et vallons, avec de splendides abbayes ou châteaux, de Maillezais à Coudray-Albart, en passant par la forteresse intacte de Niort, c’est les immenses plaines à perte de vue ( parfois 25 habitants au km2 ) , les « mojhettes piates » et surtout le fameux fromage de chèvre, le vrai !

Bien sûr, je reconnais bien les photos de COULON ( superbe fête annuelle du « mijé » , pain trempé dans du vin rouge sucré et glacé, avec défilé de plates du boucher, du vacher, du boulanger , et même des conscrits à moitié bourrés, du curé, des jeunes mariés, tout le village est bénévole) , mais il y a aussi MAGNE, ARSAIS, LA GARETTE, SAINT HILAIRE LA PALUD à ne pas manquer.

Un grand parfum de la FRANCE profonde, comme dans « on y danse sur un volcan » à BERNAY SAINT MARTIN .

Mais je ne suis pas d’accord avec MAXIME sur deux choses :

– « une ballade dans le marais poitevin… »

( une ballade, c’est une chanson , une balade est une promenade).

–  » le marais poitevin … pour les « beaufs… » et aussi « … pas extrêmement touristique…. »

Je cite approximativement.

Il y a en réalité beaucoup de monde l’été dans les villages cités, à tel point qu’on a du mal à se garer, et même à marcher tranquillement dans les petites rues, pleines d’animations paysannes rétro, de musique ( de ballades…. ) , de contes, de rémouleurs, bateleurs, comédiens.

Les « baignassous » lassés du bord de mer viennent aussi ensuite au marais poitevin, complètement différent, plus vrai, plus humain et .. moins cher, en principe.

 En conclusion, venez, vous les amoureux de la FRANCE profonde, l’été si vous ne pouvez pas faire autrement, mais aussi hors saison et vous aurez le marais pour vous seuls, comme les peintres habitués.

NOTA : peu de délinquance dans ces villages car pratiquement pas de CPF , les ruraux n’en veulent pas ! De toute façon, ils sont repérés de suite et rechignent à travailler dur à la ferme , sans pouvoir « s’amuser » comme en ville, à leur manière.

A NIORT, la capitale du 79 , il y a quelques CPF qui agressent dans les autobus ou dans la rue principale, rue Ricard , mais l’ancien maire (une femme ) s’est fait virer dès qu’on a su qu’elle avait accepté l’arrivée de plusieurs dizaines de CPF de PARIS sans même en parler aux habitants.

A THOUARS, au nord 79 , splendide petite ville des ducs de la TREMOILLE, par contre, des petites bandes des cités font la loi plus ou moins.

J’ai peur que la faible densité de population dans le 79 n’incite nos « élites » ( ??) à faire en sorte de peupler rapidement ce beau département, comme commencé à LA CRECHE avec l’envahissement d’un FORMULE I par des dizaines de clandestins.




Pierre17430

Né en 1948 dans le 17, VRP retraité, patriote, mélomane et grand lecteur


6 thoughts on “Dans les Deux-Sèvres aussi, on vit encore bien… Pour combien de temps ?

  1. Jacquelin

    je connais bien de département, il est vrai que c’est tranquille , mais commence à être envahi par les OGM , surtout sur la ville de Niort, qui commança par 5, puis par dix , puis par cent et cela continue, la Crêche , les petites communes du sud, Melle etc…..,car des associations collaboratrices sont sur le devant de la scène et vu l’historique socialiste et mainteant centriste de la ville et du département, ça passe nickel………..mais la presse ( évidemment) ne racontes pas tout….

  2. mumu17780

    J’habite en Charente-Maritime entre Rochefort et Royan et par chez moi pas de CPF. Nous nous sentons privilégiés, nous allons pêcher à pied dans l’île Madame, nous nous baignons au plan d’eau à Port-des-Barques où les familles du coin emmènent leurs petites tribus. Je suis à 5km de ce paradis « perdu » et pour rien au monde je ne donnerais ma place. Le pire c’est que si j’ai l’intention de partir quelques jours en vacances je me renseigne auprès des mairies s’il n’y a pas d’halogènes dans les alentours. Dans ces cas là, j’ai tellement de beaux coins par chez moi que j’annule ma destination. Un peu plus loin sur la côte nous avons les plages de sable fin : La Pointe Espagnole, le Galon d’Or, la Côte Sauvage, Bonne Anse, Saint-Palais, etc… Et nos belles iles telles que Ré et Oléron. Venez chez nous en vacances vous ne le regretterez pas !!!

  3. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Pas de sous pour maintenir en vie Notre Dame de Paris !

    Obligés de mendier en Amérique pour survivre !

    Et pendant ce temps la France se couvre d’une forêt de mosquées ; des sommes exorbitantes sont gaspillées pour une politique folle à l’étranger ou en France pour des étrangers.

    Que ce soit pour les français ou pour le patrimoine français, les caisses sont vides.

    Devrons-nous pleurer la Dame de Paris et en assistant à sa fin voir la nôtre ?
    ________________________________
    La Cathédrale Notre-Dame de Paris, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO présente aujourd’hui des signes très inquiétants d’usure. Pour la rénover, il faudrait débourser entre 100 et 150 millions d’euros.

    Son état de délabrement et l’ampleur des travaux nécessaires à sa survie ont poussé le Diocèse de Paris à lancer un appel aux dons : en France par l’intermédiaire de la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris, mais aussi aux Etats-Unis avec la création de « Friends of Notre-Dame de Paris », une fondation de droit américain.
    :: https://www.fondationavenirpatrimoineparis.fr/appel-a-dons-france-aux-etats-unis-survie-de-cathedrale-dame/

  4. patito

    cette absence de CPF dans la France profond explique un peu l’aveuglément des électeurs auxquels la secte et ses valets a su faire peur contre Marine.

    J’ai été passer cet été un dimanche à ENTREVAUX dans l’arrière pays Nicois où il y avait une fête médiévale= dépaysement garanti.
    pas un seul torchon à l’horizon ; on se serait cru revenu 30 ou 40 ans en arrière .
    Allez ensuite expliquer à ces braves gens qui achetaient des tenues de chevaliers à leurs enfants que la France est envahie !!

Comments are closed.