Un Président musulman avec Roger-Petit ? Ça va être gay pour les activistes LGBT et… tous les homos


Un Président musulman avec Roger-Petit ? Ça va être gay pour les activistes LGBT et… tous les homos

Illustration : Stophomophobie.com

L’avenir pas rose du Frankistan

Sur le site de la Fédération des Associations & Centres LGBT, on peut encore lire un communiqué du 3 mai 2017 :

« Pas une voix LGBT pour Marine Le Pen ! »

C’est une actualité certes un peu dépassée mais toujours présente en première ligne sur leur page d’accueil.

Le communiqué se conclut par un définitif :

« Au vu des positions, des comportements et des votes fondamentalement homophobes du FN, le bulletin Le Pen n’est pas une option possible ! ».

Pour la fédération LGBT, la peste brune s’est abattue sur la France et les nervis du FN obligent les homosexuels à porter le triangle rose (Rosa Winkel).

Pourtant, Florian Philippot est numéro deux du Front National. Sébastien Chenu (fondateur de GayLib), est conseiller de Marine Le Pen et élu député en juin 2017.

Le journal Libération est « pour que chacun puisse vivre sa sexualité en secret s’il le souhaite », mais pas pour Steeve Briois ou Bruno Bilde, coupables de ne pas revendiquer une homosexualité réelle ou supposée. On se demande bien qui sont les fascistes…

Selon un sondage IFOP de 2012, 87% des électeurs FN estiment que l’homosexualité est une « manière comme un autre de vivre sa sexualité« . On est donc très, très loin, d’une homophobie généralisée façon droite maurassienne des années 30.

La Fédération veut « une France qui rejette le racisme, l’antisémitisme et l’homophobie ! ». Mais qui ne le souhaite pas ?

Dans les 144 engagements présidentiels de Marine 2017, il n’y a aucune mesure « discriminatoire », raciste, antisémite ou homophobe, ni rejet de l’égalité homme-femme.

Mais la Reductio ad Hitlerum permet d’annihiler tout débat dans un psittacisme bien rodé.

En revanche, il y a des sujets qu’évite soigneusement la Fédération LGBT, c’est l’homophobie, le sexisme, le racisme antiblanc des quartiers islamisés.

Que pensent l’islam, le Coran ou l’Oumma de l’homosexualité ? La Charia est-elle pro-LGBT ? Ces associations font-elles remonter des témoignages de lesbiennes ou de musulmans homosexuels de Montfermeil, du Mirail, de Bondy ? Non évidemment… Il est plus facile de désigner avec les médias que le FN et « l’extrême droite » restent l’adversaire honni.

Il suffirait pourtant aux membres LGBT de faire un petit tour sur le site de lOrganisation de la Coopération Islamique (OCI) pour deviner d’où vient le danger réel.

Regroupant 57 pays membres, cette organisation est la seule instance islamique intergouvernementale officielle.

Il faut lire les rapports de la Commission permanente indépendante des droits de l’homme (on ne rit pas) de l’OCI et notamment celui sur « L’orientation sexuelle et l’identité de genre à la lumière des interprétations islamiques et du cadre international des droits de l’homme ».

On peut y lire noir sur blanc que :

  • Le judaïsme, le christianisme et l’islam considèrent l’homosexualité comme pécheresse et détestable.
  • Le Coran est explicite dans sa condamnation de l’homosexualité.
  • Il y a un consensus parmi les savants musulmans selon lequel les êtres humains sont naturellement hétérosexuels. […] L’homosexualité est considérée comme une perversion par rapport à la norme et toutes les écoles de pensée et de jurisprudence islamiques considèrent les actes homosexuels comme illégaux […] Les sociétés musulmanes, les enseignements et la jurisprudence islamiques ne conçoivent pas l’homosexualité comme une identité.
  • L’homosexualité et son impact négatif sur la société […] : taux élevés de violence familiale et de coercition sexuelle, des tendances suicidaires, une espérance de vie plus faible, des taux élevés de prévalence du SIDA, des problèmes de drogue et d’alcool, la promiscuité et l’infidélité, la participation à la pédophilie, des troubles mentaux et émotionnels, des dommages auto-infligées et d’autres problèmes
  • Ces études confirment que les enfants élevés par des couples de même sexe sont pires dans un large éventail de catégories de résultats que ceux élevés par des couples hétérosexuels mariés. Ils sont plus susceptibles de subir une confusion sexuelle, de se livrer à des expériences sexuelles risquées et présentent un risque accru de problèmes de santé mentale, y compris la dépression majeure, l’anxiété et les troubles de la conduite.
  • En conclusion, « La coopération avec les mandats et les agences des Nations Unies, qui favorisent et cherchent à établir des controverses et des inégalités sur les soi-disant droits de l’homme qui peuvent compromettre ou saper nos normes religieuses ou culturelles, devrait être réexaminée.»

Il existe d’autres rapports tout aussi édifiants sur les droits des minorités en Islam ou la lutte contre l’islamophobie.

Maintenant, la Fédération LGBT devrait se pencher sur certaines statistiques.

Selon les sources, il y a environ 5 à 7 millions de musulmans en France. Un article du Gatestone Institute, intitulé « Le bel Avenir Démographique de l’Islam en France » parle d’une croissance rapide de la population musulmane en France pouvant atteindre les 15 à 17 millions de personnes à l’horizon 2025. A comparer avec les 85 000 adhérents revendiqués par le FN… ( Note de Christine Tasin, il me semble évident qu’il y a actuellement entre 15 et 20 millions de musulmans en France, et ce n’est pas le Maire de Châlons où 50 pour cent des élèves sont musulmans qui dira le contraire ). 

Chers sympathisants LGBT de France, croyez-vous vraiment que la situation des lesbiennes, gays, bi et trans en France puisse s’améliorer avec un telle évolution ?

Pour Bruno Roger-Petit, ce serait une perspective formidable d’avoir un président de la République musulman avant la fin du siècle.

Mais ça dépend pour qui…





14 thoughts on “Un Président musulman avec Roger-Petit ? Ça va être gay pour les activistes LGBT et… tous les homos

  1. Machinchose

    au moins chez eux on ne risque pas la consanguinité

    //////////

    Les statistiques pour les pays arabes[4] montrent qu’il y a jusqu’à 34 % de mariages consanguins à Alger, 46 % à Bahreïn, 33 % en Égypte, 80 % en Nubie, 60 % en Irak, 64 % en Jordanie, 64 % au Koweït, 42 % au Liban, 48 % en Libye, 47 % en Mauritanie, 54 % au Qatar, 67 % en Arabie saoudite, 63 % au Soudan, 40 % en Syrie, 39 % en Tunisie, 54 % dans le Émirats Arabes Unis et 45 % au Yémen. En Occident, les pourcentages sont plus faibles peut-être parce qu’il y a moins de chance de se marier avec une personne de la même famille ou parce que l’éducation pour la santé est meilleure.

    Les conséquences pour les descendants de mariages consanguins peuvent être : la mort, une faible intelligence ou un retard mental, un handicap et des maladies conduisant souvent à une mort lente et douloureuse. D’autres effets peuvent, également, être constatés : compétences limitées socialement et intellectuellement, capacité limitée face à l’enseignement et au travail[5]. Les conséquences cognitives négatives influencent également les fonctions exécutives. La dépréciation de la concentration et le contrôle émotionnel conduisent le plus souvent à un comportement antisocial.

    ………

    sans doute des admirateurs de nos vieilles comptines

    …………..Bonjour, ma cousine.
    Bonjour, mon cousin germain.
    On m’a dit que vous m’aimiez,
    Est-ce bien la vérité ?
    Je n’m’en soucie guère.
    Je n’m’en soucie guère.
    Passez par ici et vous par là,
    Au revoir cousine, et puis voilà !

  2. Didier .....

    Cette fille de la photo est une idote.ou une pauvre ignorante. L’Islam est contre les pédés mâle ou femelle. Il faudrait qu’elle suive un bon cour sur le saint Coran et l’Islam. Qu’elle retourne à l’école et qu’elle fasse ses devoirs à la maison.

  3. DIOGENE

    Un courte remarque :

    « les savants musulmans » est un bel exemple d’oxymore, c’est-à-dire d’une :

    Figure de style qui réunit deux mots en apparence contradictoires. (Exemple : un silence éloquent.)
    Dictionnaire Larousse

    Il ne faut pas dévaloriser le terme « savant »…

    1. Frontalier74

      Si vous lisez ce rapport, vous trouverez d’autres pépites :

      « C’est sans doute pour cette raison que, malgré des codes pénaux stricts, les cas de personnes déjà punies à travers l’histoire, pour des transgressions homosexuelles (Liwat en arabe), sont extrêmement rares ».

      ou :

      « Cependant, tout en mettant de la résistance contre l’introduction de ces concepts déviants, ils ont besoin de clarifier, qu’ils n’ont aucune animosité spécifique contre les individus homosexuels et que, plutôt ils n’approuvent pas tout simplement ce comportement sexuel détestable ».

      Ceux jetés du 6ième étage seront heureux de l’apprendre…

      Et le meilleur, c’est qu’ils prennent appui sur le Lévitique ou les directives de Jean-Paul II pour justifier leur position.

  4. Dorylée

    La gourdasse sur la photo illustrant l’artcle est dissimulée derrière sa burka. Le torchon n’est toutefois pas suffisamment opaque pour qu’on ne voie pas l’immense connerie de celle qui le porte. Afin qu’elle s’en rende compte par elle-même, je l’invite à se rendre en villégiature à Ryad, Bagdad ou Téhéran dans cet accoutrement. Elle ne tardera pas à mesurer l’éccart entre ses idées gauchiasses sur l’islam et la réalité de la lesbienne musulmane in situ….

  5. MacBennach

    Mon conseil aux homosexuels qui croient que l’Islam ne leur veut aucun mal : investissez dans un parachute.

  6. Révolution

    Ils sont tous atteint du syndrôme du
    c’estpascal’islam
    qui est un peu le daltonisme de la pensée
    cette maladie , car c’en est une réduit les faculté intellectuelles
    les gens atteint de cette pathologie sont très souvent dans une grande confusion

  7. hathoriti

    l’islam préfère les chèvres…non, mais, les homos, hommes ou femmes, sont zinzins ! mais ils ne le savent pas ce que les muz font aux homos ? lynchages, basculement d’un 3e ou 6e étage, pieds et mains liés… et ils préfèrent l’islma à Marine ? Ils ont perdu le nord…quant à la « cabourde » (folle en langue d’oc) en burka dont la photo et le texte imbécile illustrent l’article, mais qu’elle y aille en pays muz, en annonçant sa sexualité…qu’elle aille en Arabie saoudite, par ex. et puis…on verra…ou pas …

    1. pierre17430@sfr.frpierre17430@sfr.fr

      Bonjour HATORITI
       »
      « ils ne le savent pas ce que les muz font aux homos ? lynchages, basculement d’un 3e ou 6e étage, pieds et mains liés… et  »

      Vous avez oublié qu’une fois en bas, le malheureux n’a pas fini : il y a une foule de bons croyants qui l’attend pour le lapider.. à mort bien entendu.
      Il y a des moments où je me demande si, même dans mes pires cauchemars, cela pourrait se produire , et pourtant ……

    1. Christine TasinChristine Tasin

      ah c’est celle-ci, mauvais manip avec mon téléphone, une photo de la bibliothèque a disparu;;; tu peux me la renvoyer que je la remette stp ?

  8. Anonyme

    Mes chers gays! L’islam est le pire homophobe auquel vous n’ayez jamais eu affaire! Il ne vous donne même pas le minimum d’un homophobe modéré! LE DROIT DE VIVRE! Interrogez les donc les gays en pays musulmans qui doivent absolument qui doivent sans cesse se cacher pour éviter la prison ou la peine de mort ou ceux qui résident dans un quartier à majorité où la population est à majorité musulmane! Des arabes gays qui y vivent le cache en permanence à cause du rejet de leur famille, ainsi que des insultes, des agressions verbales et physiques qui deviendront leur lot quotidien.

Comments are closed.