Vous allez vraiment inscrire votre enfant au foot, où règnent violence et communautarisme ?


Vous allez vraiment inscrire votre enfant au foot, où règnent violence et communautarisme ?

Illustration : bagarre entre jeunes footballeurs du RC Lens et du PSG en U17

Pour ceux qui ont des enfants, le choix d’une activité sportive s’opère à la rentrée scolaire. Beaucoup choisiront le foot.

Malheureusement, dans ce milieu, comme ailleurs, ne règnent plus l’ambiance bon enfant, le respect des règles et la camaraderie. La violence, le communautarisme, les préceptes religieux gangrènent aussi le sport.

Cette violence n’est pas nouvelle : on se souvient des drames du Heysel (39 morts) ou du gendarme Daniel Nivel massacré par des hooligans allemands. Ou bien des récentes batailles de rue entre supporters russes et anglais lors du dernier championnat du monde de football de 2016.

Mais cette violence touche désormais tous les petits clubs de toutes les villes pour peu qu’une « communauté » allochtone y réside.

Pour preuve, ce match dimanche à Heillecourt (Meurthe-et-Moselle) entre l’équipe locale et St-Dié. Rapporté avec les précautions oratoires habituelles par un journaliste de L’Est Républicain, l’article nous apprend qu’il fallait compter sur « la frustration de certains éléments, semble-t-il, ingérables par leurs dirigeants« .

En effet, « on jouait la 70e minute lorsque le milieu heillecourtois Clément Filippi était sévèrement taclé par Kemal Oral ». Carton rouge pour celui-ci.

Mon Dieu, que l’arbitre n’avait-il fait !

« Les mots d’oiseaux fusaient, l’ambiance était électrique et il ne se passait pas plus de cinq minutes avant que l’arbitre n’expulse un joueur de chaque camp qui en étaient venus aux mains, avant que des remplaçants ne s’en mêlent. Voyant Kemal Oral menaçant envers le second joueur local expulsé pendant qu’il regagnait les vestiaires et des spectateurs agressifs, l’arbitre décidait avec sagesse d’arrêter la rencontre. Ne sentant pas sa sécurité et celle des joueurs d’Heillecourt assurée ».

Au final, la police a dû intervenir pour calmer tout le monde…

Des joueurs ingérables, des violences verbales et physiques, des spectateurs agressifs : bienvenue dans le football français d’aujourd’hui. Le journaliste n’en dit mot mais le lecteur devine parfaitement d’où vient le problème.

D’ailleurs, il est souvent intéressant de lire les commentaires qui n’usent pas de la novlangue habituelle :

« Le milieu du football amateur est pourri par ces personnages qui n’ont pris une licence que pour casser le peu de tissu social restant dans le sport. Cela fait partie d’une volonté de réduire la liberté d’expression par le sport, la culture et tout ce qui fait la force d’un pays laïc. Que peuvent penser les enfants présents lors de ces rencontres dites « sportives » ? » – Trollorain.

Pour les apprentis arbitres, c’est encore plus dur. Toujours à Heillecourt, en mars 2017, le même journal relatait l’expérience de Mathieu Raiwisque, jeune arbitre de 19 ans, contraint d’arrêter un match U17 suite à des menaces de mort.

La catégorie U17 est celle réunissant des adolescents de 13 à 15 ans. Comme le précise un club de Toulon, c’est « un jeune en pleine mutation physiologique et psychologique qui aime la discipline et la justice mais cherche toujours à en franchir les limites ».

Et là, près de Nancy comme partout désormais, les limites seront allègrement franchies.

A dix minutes de la fin, Mathieu Raiwisque exclut le gardien pour une faute. Il se retrouve entouré par des joueurs dont l’un menace : « je sais qui tu es, je sais où tu habites, je vais te retrouver et je vais te saigner ». La menace au couteau n’est-elle pas la marque de certains déséquilibrés ?

Ensuite, « le retour aux vestiaires a été compliqué. Un deuxième joueur m’a menacé. Les éducateurs et les parents étaient énervés. Ça criait beaucoup. J’ai encore entendu des choses, mais j’ai fait la sourde oreille ». Du genre « sale mécréant » ou « babtou de merde » ?

Et bien sûr, comme toute victime, le chemin de croix commence pour faire valoir ses droits : « un match arrêté et trois exclusions qu’il faut motiver, c’est beaucoup de paperasse ». Et le journaliste de poser la question qui tue : « Vous avez décidé de porter plainte. Pourquoi ? ».

C’est vrai, à quoi sert de remplir un tas de papiers qui atterriront dans la corbeille du policier ou du procureur ? « Cela permet d’être rassuré par rapport aux menaces » lui répond, sans trop y croire, le jeune arbitre.

Comme toujours, l’obligatoire « vivre ensemble » s’est transformé au mieux, en « vivre avec », au pire, en « vivre contre ».

Réfléchissez donc bien avant d’inscrire vos enfants au foot. Et faites le test en visitant les locaux du club. Si vous rencontrez des « éducateurs » barbus, si vous trouvez des inscriptions à la gloire du Kosovo ou du genre « Algérie nique la France », fuyez !

Vous pourrez encore vous reportez sur le canicross ou le mölkky ; les aliens y sont peu nombreux.

http://www.dogingjura.com/images/saugeais.jpg

Trail et Canitrail du Saugeais

A propos de canicross, il y avait ce dimanche une compétition à La Longeville (25), petite commune de la République du Saugeais, dans le Doubs. Et là, au pays du Morbier et de la saucisse de Morteau, au milieu des montagnes majestueuses, L’Est Républicain rapporte qu’il n’était question que de fête, de bonne ambiance et de convivialité.

A mille lieues du « sport-racaille ».

Frontalier74

En bonus, cette vidéo des affrontements entre supporters turcs de Beşiktaş et ceux de l’Olympique Lyonnais en avril 2017.

Et le pire, c’est que la plupart des aliens sont « de chez nous » : « la majeure partie des fans stambouliotes présents à Lyon, ce jeudi, arrivait des quatre coins de l’Hexagone » précise le site SoFoot.com. « Une ambiance de chaos, inadmissible et intolérable pour bon nombre de familles avec jeunes enfants qui préféraient quitter l’enceinte décinoise pour regagner leur domicile et regarder le match en sécurité » conclue le journaliste.





29 thoughts on “Vous allez vraiment inscrire votre enfant au foot, où règnent violence et communautarisme ?

  1. GAVIVA

    Quand mes enfants auront 6 ans, je les inscrirais dans un club de krav maga, bizarrement les musulmans n’y vont pas hum hum hum :). Et contrairement au foot ça pourrait leur sauver la vie.

    1. Machinchose

      Normal!!

      un sport de combat qui s’ écrit en hébreu קְרַב מַגָּע (krav maga) pas trés attirant pour des Divers…..et en plus inventé par un combattants juif de l’ Irgoune et de la Hagana….. , le Tchèque Imi Lichtenfeld 😆

  2. Jo

    J’ai de la chànce, mon petit fils fait du kampo, tres peu ou pas de fouteur de m….., discipline oblige, de plus, mon petit fils rentre au collège cette année, je suis ravie qu’il pratique un sport de combat

  3. Machinchose

    Bah!

    vous pouvez tenter le Rugby; mais y a des risques

    regardez Bernard Laporte qui vient de démissionner de la tête de la Fédération Française de Rugby 😆
    il semble s’ être acoquiné avec l’ homme d’ affaire Mohed Altrad …en une relation sulfureuse

    Syrien, se disant Bédouin, né d’ un viol….. Dieu! que c’est romanesque!! on dirait du Chateaubriand… René…Atala…..les Natchez … Chactas… voire même le dernier des Abencerages…..

    homme d’ affaires Musulman, ayant « réussi » en France…..bravo!

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohed_Altrad

    mais juste un bémol

    son vrai prénom c’est Mohamed, qu il a dissimulé en le « contractant », tout simplement en supprimant le « am » de Mohamed, ce qui donnera Mohed….beaucoup plus « digeste »

    comme tous les Eddy (Hédi) signifiant bien guidé en Arabe ou Monia (Oumniya) signifiant :voeu, espoir en Arabe, comme Nadia signifie « tendresse » en Arabe

    ce qui ne l’ empêche pas de revendiquer son islamité bien sur……

    France! terre de Miracles pour tous les non-Français venus des marches du Levant et autres Orientesqueries

        1. Frontalier74

          Rapport à Mourad Boudjellal (https://fr.wikipedia.org/wiki/Mourad_Boudjellal)

           » En 2014, il refuse un match amical contre Béziers après l’élection de Robert Ménard à la tête de la ville.

          Pour Marine Le Pen, Boudjellal est « un énorme bobo millionnaire qui nous aligne les préjugés les plus ringards, les plus éculés, de la pseudo-lutte antifasciste qu’il doit mener dans sa baignoire en or. ».

          Après ces propos, Mourad Boudjellal portera plainte contre Marine Le Pen pour propos injurieux, mais il sera débouté par le tribunal correctionnel de Toulon ».

  4. Tonton Makroute

    Mon fils je l’avait inscrit à la boxe Thai, ça lui a bien servi… Contre des cpf bien sûr…
    Quant au foot, il a voulu essayer car un copain en faisait. Il a fait deux entraînements, puis a laissé tomber, la mentalité etant à l’image des racailles qui pratiquent ce sport

    1. Amélie Poulain

      Attention, j’ai dans mon entourage quelqu’un (moyen, plutôt mince, haut niveau intellectuel, ça a son importance dans la sanction je pense) qui avait fait de la boxe et qui s’est défendu contre l’agression d’un homme d’origine africaine (ça a son importance aussi je pense, très grand et fort, cas social qui ne travaillait pas).

      Il était dans son droit pourtant (il s’est défendu car l’autre l’agressait), eh bien c’est lui qui a eu une sanction (très très grosse amende alors qu’il n’était qu’étudiant, il a dû travailler très dur et différer ses projets de vie pour la payer) parce que…….. il y avait selon la ¨police, disproportion des forces dans l’attaque. Pourtant, la victime était physiquement beaucoup moins costaud que l’agresseur et il a donc réagi en proportion en utilisant son savoir au niveau de la boxe, logique et normal….

      Incroyable, mais vrai, l’agresseur en a bien profité et a bien été « défendu » lui.

      Il faut dire que celui qui avait été agressé (la véritable victime donc) a fait une erreur : il était jeune et honnête donc il a été franc en reconnaissant qu’il avait frappé. C’est comme cela que les qualités, en France, sont récompensées…

  5. Fomalo

    Les clubs de foot locaux, c’est la gangrène assurée pour les jeunes français sportifs. Le défouloir des racailles. Le prétexte non pas à compétition mais à baston. Vous n’avez pas encore compris que ce « multiculturalisme » qui affiche sur les torses des zivas l’emblème du qatar ou de l’arabie saoudite, ou de l’algérie, ou du maroc , est à l’aune des mères voilées, bélphégors en noir depuis leur retour ces jours-ci du bled maghrébin ou turc? Ca prend de l’ampleur . Foot dans les rues aux emblèmes des souteneurs de l’E.I .Stoppez votre aveuglement si c’ est encore possible.

  6. rinocero

    trail = course en pleine nature ou course de sentier. Le sport est malheureusement. une source inépuisable d’anglicismes.

    1. Frontalier74

      Croyez bien que j’essaie au maximum d’éviter les anglicismes et de défendre au mieux la langue française.

      Pour le trail, je reprends le terme de l’affiche du Saugeais. Je ne sais pas si le lecteur aurait apprécié une « canicourse de sentier ».

      De même, je remplace « football » par quoi ? Le « jeu de la balle au pied » ? Le handball par « mainballe », le tennis par « jeu de paume » ?

      Il faut parfois déroger à certaines règles pour rendre un article compréhensible, lisible voire humoristique, non ?

  7. robertr

    le foot est la vitrine ,du communautarisme , trop d’argents ,trop de vedette auto proclamé trop de télévision ,pour le moment le foot féminin n’ est pas encore touché par le problème.

  8. Sabrauclair

    Je remets mon post d’hier, pour un autre article:

    Deux copains « footeux » m’ont confirmé que les footballeurs ne se douchaient plus nus, mais portaient un maillot. Interrogés sur la raison, ils m’ont confirmé que c’était à cause des joueurs musulmans qui ne veulent pas voir la nudité de leur collègues.
    C’est non seulement atterrant sur l’emprise chaque jour grandissante de la religion du chamelier pédophile, mais à se demander si les musulmans n’auraient pas peur en regardant un homme nu de devenir homosexuels.
    Nous serions tellement heureux qu’ils le deviennent…pour qu’ils n’aient pas d’enfants…

  9. Dorylée

    Aaaaaaah ! Ces grands sportifs du foot : anelka, cantona , ribéri, benzema… Des exemples pour notre jeunesse !!! Ça leur montre que l’on peu être con comme une pioche et rouler en Ferrari. Et avec un peu de chance, être reçu à l’Élysée avec les honneurs, la garde Républicaine et tout le tralala. Quant au salaire, il vaut mieux bien jouer à la baballe qu’être chercheur en génétique moléculaire…

  10. NICOLAS F

    A parier que le nouveau jeu video « ASSASSIN’S CREED » VA PLAIRE chez les hyper testéronés de banlieue.
    Vous voyez grosse pub à la Télé :des types encapuchonés façon guerriers du moyen âge,le tout sur fond d’Egypte (ancienne ) .
    La fiche technique:
    jeu video/ sortie 27 octobre
    produit par UBISOFT /Montréal (le pays d’accueil des clandestins)
    Jeu d’aventure /jeu dinfiltration (ah ouais)
    Commentaire perso: assassin ‘s creed veut dire :le credo des assassins (très sympa)
    Et les ASHASHINS comme tout le monde le sait à RR,sont les prédécesseurs de la secte de Mahomet. Ils ont été les redoutables adversaires des croisés de 1090 à 1257 .Leurs instigateurs ont été les Nizârites,originaires du nord de l’Iran.
    On va s’arrêter là pour les présentations.
    Les Quebequois sont complètement dingues ,ces tarés du numériques vont participer avec ce jeu de dealers de banlieue à la démolition du peu qui reste de cerveau de notre belle jeunesse chanceuse pour la France ;
    C’est sur qu’ils vont appliquer à la lettre le CREDO DES ASSASSINS.
    Ces acolytes du moyen âge étaient connus comme des fedayins engagés dans les travaux d’assassinat et d’espionnage (wikipedia)
    On ne peut être plus explicite.
    Encore appel à la haine,la violence,la trahison.
    Le jeu est voué au succès ,l’argent n’a pas d’odeur.
    La censure pour les jeux video existe.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Merci de cette information.

      Les Assassins ne sont pas des prédécesseurs de Mahomet mais bien une secte musulmane SUIVEUSE de Mahomet.

  11. Christian Jour

    Par chez moi c’est simple dans les petits clubs de foot les petits blancs ne joue pas. Les équipes sont constitué de noirs et d’arabes. Tous plus ou moins racailles. Et les petits blancs ne voient pas le ballon, soit ils sont taclés, soit on ne leur donne jamais le ballon, soit ils restent sur le banc. Le fils d’un copain à sorti sont enfant car il passait le match sur le banc et si il jouait c’était 5 minutes avant la fin et si ils perdaient c’était automatiquement de la faute des blancs.

  12. Christian Jour

    Nicolas F. Regardez assassin’s creed le filme, un copain de mon fils me l’a prété. C’est les encapuchonnés contre les croisés et les templiers qui passe pour des voleurs sanguinaire. Et personne ne voit le problème.

    1. frejusien

      donc, le foot, encore un territoire perdu de la république,
      il n’y aura plus de grand champion FDS d’ici qq années, car où pourraient-ils aller s’entrainer ??

  13. Hubert

    Tout à fait d’accord, hélas, avec les commentaires précédents concernant le foot. Ce sport a été ma passion pendant 30 ans (joueur, entraineur, dirigeant), j’en viens à le rejeter, à en être écoeuré par ce que je vois dans le petit monde amateur que je contoie : bagarres, insultes, crachas (dans la quasi totalité des cas, par des CPF), tapis de prières dans les vestiaires, shorts longs dans les douches, par « pudeur » de ces mêmes CPF, etc..
    Au point que si j’avais dix ans de mois, je m’inscrirait à un club de tennis ou de handnall. Moi aussi je vais me lancer dans le krav-machin israélien, ça peut servir.

  14. parisienne

    Chez moi (banlieue parisienne assez calme) mon gamin voulait faire du foot, je l’ai inscrit au rugby. Le club de rugby et le club de foot sont sur 2 terrains mitoyens. Rugby: 95 % blanc, foot: 10% blanc. Plusieurs fois j’ai vu le prof de rugby aller dire à celui du foot de tenir ses mômes… Maintenant mon fils fait du ping-pong et c’est super calme. Très bien le ping-pong : esprit de competition, sport individuel (pas d’effet de meute), reflexes, agilité

  15. frejusien

    Ben, les haschichins sont de retour , et le hasch les accompagne , tout se répète, mais cette fois, c’est en Gaulle qu’ils se sont installés

Comments are closed.