Châlons sur Saône : 50 pour cent des élèves concernés par le sans porc, 50 pour cent !


Châlons sur Saône : 50 pour cent des élèves concernés par le sans porc, 50 pour cent !

Il faudrait savoir !

RFI consacre un article à ce jugement du Tribunal Administratif de Dijon qui concerne la ville de Châlon-sur-Saône.

voir : http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/26/les-juges-dhimmis-du-tribunal-administratif-de-dijon-imposent-le-sans-porc-dans-les-cantines/

L’article de RFI :
http://m.rfi.fr/france/20170825-france-retour-menus-porc-cantines-chalon-saone-halal

extrait :
 » Sur les 2 000 élèves scolarisés, près de 50% sont concernés et pénalisés. »

50 % des élèves !  (on ne commentera pas le « pénalisés« … )

Il faudrait vraiment savoir :
Le grand remplacement, c’est un fantasme ?

Et qu’on ne vienne pas nous parler des Juifs !
Les enfants juifs n’auraient rien dit.
Les parents juifs attachés aux règles religieuses auraient simplement dit à leurs enfants :  » quand il y a du porc, essaie d’avoir du rab de légumes « .

Complément de Maxime 

Le jugement va sans doute être annulé si un appel est formé. Il faut absolument que la mairie fasse appel, sinon cela va faire jurisprudence.
« L’intérêt supérieur de l’enfant » a été invoqué à tort.
Cela supposerait que l’enfant a choisi librement d’être musulman, ce qui est tout à fait douteux. Un enfant de 7 ou 8 ans n’a pas le recul suffisant pour faire un choix à ce sujet.
La notion est normalement invoquée pour fixer le sort de l’enfant dans le cadre d’une séparation parentale par exemple.
En l’occurrence, il semble bien que les juges l’ont invoquée à tort et à travers pour imposer une vision « multiculturaliste » et communautariste à l’anglaise, qui certes est dans l’air du temps avec l’élection de Macron.
Mais la Constitution n’a pas été modifiée pour l’instant et ce principe inscrit dans la Convention de New York de 1990 a moins d’autorité que la laïcité qui, elle, est un principe constitutionnel.





31 thoughts on “Châlons sur Saône : 50 pour cent des élèves concernés par le sans porc, 50 pour cent !

  1. Un savoyard en colère

    Je suis scandalisé par la fragilité de la décision du tribunal administratif de Dijon à l’encontre de la ville de Chalon sur Saône qui va chercher une pseudo justification dans la Convention internationale des droits de l’enfant pour mieux jeter aux orties les principes constitutionnels et législatifs de neutralité du service public et de laïcité de la France.

    Nous vivons là une nouvelle étape de la dérive préoccupante de la  » justice  » administrative, attentatoire au respect de la loi et de la culture françaises ; qu’il s’agisse de la défense des dispositions de la loi du 4 août 1994 relative à l’emploi de la langue française face à l’anglo-américanisation de notre vie quotidienne et, aujourd’hui, de celle de la loi du 9 décembre 1905 et notamment de son article 2 qui précise que la République ne reconnaît aucun culte !

    Aujourd’hui, comme hier,  » le juge administratif  » prend des décisions qui vise à faire adopter sur notre territoire les dispositions de la loi musulmane, directement tirées du Coran, et étrangères à celles de la loi française votée par l’Assemblée nationale.

    Au final,  » le juge administratif  » en vient à travailler pour l’application de la loi musulmane qui s’oppose à la légitimité de la loi française, qui en conteste même la légitimité issue du Peuple de France !

    Tout cela est inacceptable et les Français doivent dire au  » juge administratif  » que son rôle est d’appliquer la loi française et non pas une loi religieuse, qui plus est complètement étrangère à notre culture et à notre tradition.

  2. Alexandra Dougary

    Il faut inonder de pétitions cet établissement scolaire. Je ne sais pas moi, jusqu’à quand allons nous supporter cette connerie ? Il faut spécifier que nous ne voulons pas manger de la viande hallal ! M…. à la fin ! Lorsque ma fille était petite j’aurais INTERDIT de la laisser dans un établissement qui pratiquait ce genre de truc. Et qu’on cesse de me saouler avec le « vivre ensemble » c’est EUX qui ne veulent pas vivre comme nous ! ALORS QU’ILS DEGAGENT !

    1. Christine TasinChristine Tasin

      ce n’est pas UN établissement scolaire ce sont TOUTES LES CANTINES SCOLAIRES DES écoles primaires et maternelles de la ville

      1. Jarczyk

        Une cousine vient de me raconter les mésaventures alimentaires de ses neveux dans une cantine d’école ou de collège à Oyonnax….
        Tout doit y être  »halal »
        Résultat des courses :
        Lesdits neveux ont dû changer d’établissement
        J’essaierai d’en savoir plus….
        Mais oui…Tout est fait pour complaire à la population arabo musulmane.
        Quelle merdier….!

    1. Christine TasinChristine Tasin

      non pas 50 enfant, 50 pour cent, ça fait 1000 enfants non musulmans et donc 2000 parents qui ne disent rien

      1. JackJack

        Les parents et bien d’autres chère amie. Dernièrement, en faisant suivre des articles à ceux qui, je crois, ne visitent toujours pas les sites patriotes, j’avais écrit ce message : « La France se meurt mes amis, et je me demande si les Français ne s’habituent pas tout simplement à la voir mourir, à moins qu’ils ne soient aveugles ou que, comme l’autruche, ils préfèrent mettre leur tête dans le sable pour ne pas voir. »
        Tant que cette attitude durera, les choses ne feront qu’empirer.
        Jack

  3. myosotis75

    incroyable, en effet…

    Une petite remarque: ne confondons pas
    Chalon-sur-Saône, et Châlons (avec accent et un « s ») -en-Champagne (autrefois Châlons-sur-Marne) …

  4. MEFIANCE69

    Tant qu’ils n’auront pas compris qu’ici en France on a des habitudes, des coutumes depuis des siècles, et que l’on y tient, c’est à ceux qui ont choisi la France de bien vouloir s’y adapter. Il n’est pas question que nous changions notre manière de vivre pour quelques revendications religieuses qui ne doivent absolument pas empiéter sur la laïcité, ou le domaine publique. Le savoir vivre est déterminant pour être accepté chez nous, c’est la condition impérative du vivre ensemble. Sans cela, c’est le replis sur soi-même, le refus d’accepter la société dans laquelle on vit, s’installer dans une communauté isolée et c’est malheureusement l’attitude d’une bonne partie de ces gens.

  5. Machinchose

    « Et qu’on ne vienne pas nous parler des Juifs !

    hahahaha!
    enfant j’ ai fréquenté les écoles des Frères Quat Bras (les initiés traduiront)

    nous étions une petite douzaine de gamins Juifs dans cette école primaire et deux Musulmans

    deux gamins juifs et un des deux musulmans,traditionalistes, bénéficiaient d’ un oeuf dur chacun, geste sympa du Père Supérieur en accord avec l’ économe quand il y avait du Hallouf

    et fallait pas faire chier le Père Manille avec des mégotages de viande Caschère, Hallal, sur le bifteck…..impensable!

    les 10 autres gamins Juifs et notre pote Musulman engloutissaient ,tout comme les autres mômes chrétiens ,avec bonheur filet mignon, charcutailles , et votre serviteur a gardé depuis cette époque un amour immodéré des chipolatas (du vrai bio, alors, mais on ne savait pas 😆 )

    les mères d’ enfants musulmans, travaillent trés rarement, donc leur progéniture n’ a qu a rentrer bouffer a la maison!!
    problème inventé de toutes pièces pour encore faire chier son monde! et si ça te plait pas, hé bé tu te casses et tu inscris tes mômes dans une école privée , juive ou musulmanne….tout bonnement!

    «  » » quand il y a du porc, essaie d’avoir du rab de légumes « .

    hahahaha! moi, mon daron, il était du genre a me dire  » quand il y a de la bonne charcuterie, tache de m’ en apporter en cachette » 😆

    1. Frontalier74

      De toute façon, même si le juif traditionaliste ne mange pas de porc,d’escargot ou de lapin, il n’y a pas de prosélytisme, il ne fait pas ch… le monde, lui.

    2. alf

      Hello
      Alors la ,je suis sur le cul (c’est mot français ça) , jamais je n’aurais pensé entendre parler des frères quatre bras , mon père y a été dans les années 40 , il me parlait de la discipline et du respect enseigné dans ces écoles . mon père est de la région d’Auxerre et ses parent ont été fusiller sous ses yeux par les nazis , être résistant comporte des risques , si ça pète en France , je sais ou est mon devoir pour ne pas faire honte à mes ancêtre et à mon père .
      a+
      alain

      1. Machinchose

        « jamais je n’aurais pensé entendre parler des frères quatre bras ,

        😆

        je pense que vous savez le pourquoi de ce sobriquet ?

    3. J

      Je trouve dégueulasse que pour justifier leur dhimmitude et l’abandon du porc, ils utilisent les juifs. Jamais les juifs ne se sont plaints de la présence de porc dans les cantines. A mon lycée, j’avais même une camarade classe, dont le père était chrétien et la mère juive (donc elle se sentait plus juive, ça c’est son ressenti), eh bien cette jeune fille mangeait du jambon et n’avait aucun problème avec le porc.
      Les juifs devraient protester d’être utilisés pour justifier les revendications des mahométans.

  6. robertr

    dans les villes comme dans les campagnes, partout la revendication , et la même soumission nos élus sont il devenus fou ou tous simplement sans c……lles ? à l’image de leurs administrés.

  7. Alain Bobo

    Ce que l’on devrait comprendre, puisque les choses sont tellement avancées, c’est que l’Europe est condamné ! Impossible de faire un retour en arrière.
    Il faut en assumer les conséquences d’autant plus que le flux est intarissable et les dirigeants l’encouragent ! Avec le temps,par la masse qui déferle en continu, par la démographie, en devenant les esclaves et concubines des musulmans, l’issu est implacable !
    L’Europe a commis le génocide des juifs, mais s’est laissée piéger par l’islam !
    Il faut enfin commencer à s’en rendre compte !

  8. Massilia

    Histoire ttp://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/08/28/97001-20170828FILWWW00180-un-belge-interpelle-en-lorraine-pour-meurtre.php « Belge »

  9. JC.P.

    Il subsiste un espoir.
    Le maire fait appel de cette décision Inique et scandaleuse. Il n.y aura pas de changement pour cette rentrée.
    ESPÉRONS une bonne décision d.appel

  10. PUGNACITÉ

    Que les parents des non muzzs demandent à être respectés chez eux en matière de mode de vie et de culture.
    Le porc et sa consommation font indéniablement de nos rires culinaires,de notre façon de vivre et de notre culture territoriale.

  11. MaximeMaxime

    Le jugement va sans doute être annulé si un appel est formé. Il faut absolument que la mairie fasse appel, sinon cela va faire jurisprudence.
    « L’intérêt supérieur de l’enfant » a été invoqué à tort.
    Cela supposerait que l’enfant a choisi librement d’être musulman, ce qui est tout à fait douteux. Un enfant de 7 ou 8 ans n’a pas le recul suffisant pour faire un choix à ce sujet.
    La notion est normalement invoquée pour fixer le sort de l’enfant dans le cadre d’une séparation parentale par exemple.
    En l’occurrence, il semble bien que les juges l’ont invoquée à tort et à travers pour imposer une vision « multiculturaliste » et communautariste à l’anglaise, qui certes est dans l’air du temps avec l’élection de Macron.
    Mais la Constitution n’a pas été modifiée pour l’instant et ce principe inscrit dans la Convention de New York de 1990 a moins d’autorité que la laïcité qui, elle, est un principe constitutionnel.

  12. La moutarde me monte au nez

    Plus je vois les musulmans plus j’aime les juifs.
    Israël tiens le coup depuis plus de 70 ans, alors qu’ils sont entourés de pays arabes, et nous, envahis à moins de cinquante pour cent, chez nous, nous devrions jeter l’éponge?
    Que vienne un chef légitime pour dire ce que nous devons faire, et nous le ferons.
    Il faudra qu’ils se soumettent ou qu’ils se caltent vite fait.
    Pour ma part issu d’une famille qui s’est battue en 14 et en 39, avec un frère décoré pour acte de bravoure en Algérie, je n’ai pas l’intention de me laisser enmerder chez moi.
    Et si je devais partir( pour l’au delà) je ne partirais certainement pas tous seul…

  13. frejusien

    Quelle hypocrisie ces juges du T Administratif !
    En quoi l »intérêt supérieur » de l’enfant est-il mis en cause ?
    Ont-ils voulu dire que la loi islamique est SUPÉRIEURE à la loi républicaine ?
    et que son intérêt supérieur est de la suivre ?

    Ou que l’enfant courait un danger en mangeant du cochon ? car , quand on parle d’intérêt supérieur, il faut que ce soit pour une cause importante

    des milliards d’êtres humains ont mangé du cochon pendant des siècles, et aucun n’en est mort,
    le musulman serait-il une espèce méconnue, une espèce sensible à la consommation du porc ?
    Mais alors , on DISCRIMINE, on reconnait implicitement qu’ils ne font pas partie de la RACE HUMAINE, puisque les jaunes, les noirs, les blancs, les café-au-lait mangent tout naturellement du cochon sans souffrir de maladie particulière,

    Un bon avocat ne fera qu’une bouchée de la stupidité de ces juges !

  14. Dorylée

    L’intérêt supérieur de l’enfant est justement de ne pas le distinguer de ses camarades en lui réservant un traitement particulier à cause d’opinions stupides de ses parents. L’intérêt supérieur de l’enfant consiste justement à l’intégrer à la communauté de l’école pour qu’il prenne conscience qu’il fait partie intégrante de la Nation. L’intérêt supérieur de l’enfant est de lui montrer qu’en ce qui concerne l’école publique, le tribunal administratif place le droit de la République Laïque au dessus de toutes autres considérations d’ordre privé.
    Il faut absolument que la mairie de CHÂLON fasse appel de cette décision administrative anti républicaine indigne. Monsieur le Maire, ne lâchez rien !

Comments are closed.