Préférence étrangère : 9 mois fermes pour avoir tenté d’incendier une salle de prière vide !


Préférence étrangère : 9 mois fermes pour avoir tenté d’incendier une salle de prière vide  !

9 mois ferme. Autant que pour avoir torturé et violé un étudiant blanc…

Cela s’appelle la préférence étrangère.

Nous en étions restés à 6 mois pour des lardons dans une boîte aux lettres, à présent c’est 6 mois pour avoir tenté d’incendier une mosquée. Jugement qui se veut évidemment dissuasif : touchez pas à notre islam.

Il voulait « faire peur » aux musulmans, qu’il assimilait à des « terroristes »: un homme de 52 ans a été condamné à 9 mois de prison ferme pour avoir tenté d’incendier une salle de prière musulmane en Moselle, a indiqué le parquet de Sarreguemines aujourd’huii.

L’homme a été surpris samedi soir par un fidèle de la salle de prière de Behren-lès-Forbach (Moselle), alors qu’il aspergeait avec de l’essence l’entrée du lieu. Le suspect a pris la fuite, mais a été retrouvé dès le lendemain par la police. Il a alors « reconnu immédiatement son intention de mettre le feu au bâtiment à l’aide d’une cigarette », a précisé à l’AFP le procureur de Sarreguemines, Jean-Luc Jaeg.

« Il a acquis ses convictions en fréquentant un site d’extrême-droite qualifiant les musulmans de gens dangereux, de terroristes, et a décidé de faire quelque chose pour leur faire peur », a expliqué le parquet.

Conscient de ses actes

Présenté hier devant le tribunal correctionnel de Sarreguemines, l’homme a affirmé qu’il avait beaucoup bu au moment des faits, mais a reconnu qu’il était conscient de ce qu’il faisait. Il dit avoir pensé que la salle de prière était vide. D’après les experts psychiatres qui l’ont examiné, le prévenu était pénalement responsable de ses actes, mais souffre de problèmes d’alcool récurrents et de paranoïa, a précisé le procureur.

Originaire de la ville voisine de Forbach, il a été condamné à 18 mois de prison, dont 9 avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve, pour « tentative de destruction du bien d’autrui par un moyen dangereux ». Condamné sans mandat de dépôt, il n’a pour l’instant pas été incarcéré.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/08/23/97001-20170823FILWWW00130-9-mois-ferme-pour-avoir-tente-d-incendier-un-lieu-de-culte-musulman.php

Naturellement, « un site d’extrême-droite qualifiant les musulmans de gens dangereux est rendu responsable  « . Son nom va sortir, des demandes de dissolution vont pleuvoir…

Quand un musulman tue au nom de l’islam, par contre… rien pour dénoncer le coran et les mosquées, fabuleux…

Toujours, encore et de plus en plus le deux poids deux mesures…

Il essaie d’étrangler un soldat ? Interné d’office… autant dire qu’il sera libre très vite.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/24/il-essaie-detrangler-un-soldat-sentinelle-il-est-interne-doffice/

Deuxième agression contre un juif par le même musulman ? Il n’avait pas été condamné la première fois, considéré comme irresponsable.

http://alsace-actu.com/agression-au-couteau-contre-un-juif-religieux-a-strasbourg/

Il essaie d’étrangler une femme qui fume devant une mosquée ? Il est laissé dans la nature en attendant son jugement. Jugement pour lequel nous ne nous faisons pas d’illusions…

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/22/il-avait-le-devoir-detrangler-la-femme-qui-fumait-devant-la-mosquee-a-lyon/

Laurent Obertone, il y a trois ans (déjà…) avait démontré avec maestria la préférence étrangère pratiquée au tribunal =

Pour prendre neuf mois ferme, il faut forcer un barrage et blesser sept policiers (Ouest-France, 1er juillet 2014), tabasser sa femme jusqu’à lui briser les côtes et agresser un unijambiste à l’aide d’une massue à pics (L’Observateur du Valenciennois, 9 mai 2011), donner un coup de tête à un cheminot (Le Parisien, 21 janvier 2014), agresser un chauffeur de bus et un passant (Le Phare dunkerquois, 28 décembre 2012), attaquer une famille et menacer de mort des policiers sous l’emprise d’alcool et de cannabis, en état de récidive (Ouest-France, 14 février 2013), tirer des coups de feu sur quelqu’un (L’Observateur du Douaisis, le 29 octobre 2011), être président local de SOS racisme, militant anti-violence, et défigurer sa compagne à coups de pied au visage, « avec acharnement », jusqu’à lui déchausser quatre dents, lui fracturer le nez, la couvrir de sang des pieds à la tête (la Voix du Nord, le 9 août 2012), se livrer à une séance de torture raciste sur un étudiant blanc -agression, séquestration, vol- (Metro, 20 juin 2013).

 http://www.valeursactuelles.com/societe/obertone-pour-prendre-neuf-mois-ferme-il-faut-forcer-un-barrage-et-blesser-sept-policiers

Bref, plus que jamais, tous ceux qui résistent à l’islamisation sont prévenus. La prison ferme sera le tarif, lardons ou tête de porc sur une mosquée ; tentative d’incendier un tapis de prière ou une mosquée… Et si le Résistant s’en prend à un musulman, là c’est perpète ou son équivalent, parce qu’avec la faune majoritaire en prison, les islamophobes, fussent-ils doux comme des agneaux et juste tentés par des graffitis sur la mosquée seront en grand danger. Si leur avocat n’obtient pas, par mesure de précaution, leur mise au secret ( mais quid de la promenage rituelle ? ), ils se retrouveront tabassés comme Tommy Robinson l’a été :

Tabassés et sans doute tués… Dans un silence médiatique et politique étourdissant. Forcément.

La clique au pouvoir, politico-mediatico-judiciaire réussira sans doute à faire peur aux résistants de papier, mais les autres, les vrais, ceux qui savent ce que les leurs et leur pays risquent avec l’islam, qui les arrêtera ? La prison ou le voile pour leurs filles… La prison ou leur fils homo jeté du quatrième étage… La prison ou la charia imposée à tous… Posé ainsi le choix pourrait un jour ou l’autre être clair pour un certain nombre de patriotes islamo-lucides subissant les effets pervers de l’invasion islamique.

Ils peuvent faire tout ce qu’ils veulent, comme Manoukian et ses 22 amis en leur temps, comme Jean Moulin et tant d’autres, nombre de Résistants sont ou seront prêts  à mourir pour que leur pays ne devienne pas musulman.

Le jour où des hordes barbares sortiront en masse pour convertir de force, tuer, piller, violer, imposer la charia, croient-ils vraiment que la peur de la prison sera suffisante à calmer les Français ?

 




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Préférence étrangère : 9 mois fermes pour avoir tenté d’incendier une salle de prière vide !

  1. La moutarde me monte au nez

    Pour l’instant, tout ce que nous pouvons faire c’est dresser la liste de ceux que nous jugeons comme ennemis du peuple de France.
    Pour nous en servir le moment venu.
    Et aussi parce que si certains savaient qu’ils seraient les premiers à y passer lors de la prochaine révolution ou guerre civile, appelons cela comme on veut, qui ne peut que finir par advenir, peut être leur comportement deviendrait plus neutre et plus loyal.
    Patience, il y a toujours un retour de balancier…
    Et depuis que Charlie Hebdo à titré Islam religion de paix éternelle, il semblerait que ce retour s’amorce…
    Ça va faire mal, rira bien qui rira le dernier et ceux que le peuple aura qualifié de traîtres ne rigolerons vraiment pas.

  2. gib34

    La priorité ce n’est pas de brûler les mosquées c’est de brûler les tribunaux,
    ensuite on brûlera les mosquées.

  3. La moutarde me monte au nez

    Histoire de jugement.
    Dans la salle des prévenus en attente de jugements trois délinquants français de souches discutent:
    L’un d’eux demande aux autres les raisons de leur inculpation.
    Le premier dit: lorsque le musulman m’a percuté avec sa voiture, j’ai fait un vol plané et j’ai atterri sur son pare-brise que j’ai cassé avec ma tête, Je suis donc accusé d’effraction et dégradation du bien d’autrui.
    Le second dit: pour moi, c’est la même chose mais je suis passé à travers le pare-brise, donc en plus j’ai introduction clandestine.
    Le troisième dit: pour moi c’est bien pire, parce que le choc était tel que je suis ressorti par la lunette arrière en arrachant un appui tête qui est resté coincé dans mes dents, je vais avoir la condamnation maximum parce qu’on me reproche les mêmes fautes qu’à vous, mais en plus j’ai tentative de vol et délit de fuite.
    Ne riez pas, avec les cons du mur, çà nous arrivera demain.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Ce n’est pas tellement éloigné des dingueries régulières que nous sert notre chère Justice …

  4. Jean Schoving

    Je connais parfaitement les lieux, le village où je suis né est à 3 km, Mon père était secrétaire de mairie à Behren. A l’époque, il n’y avait pas de musulmans, mais des soldats de la Wehrmacht ; c’en est presque à se demander ce qui est préférable.
    J’ai été sidéré par cette condamnation. Le condamné a versé de l’essence sur un des piliers en pierre de la bâtisse dite mosquée, le fidèles sont sortis, alors qu’il pensait qu’il n’y avait personne, il les a salués et il est parti. Je trouve ces 18 mois de prison absolument disproportionnés. Mais cela semble être désormais le cas pour tout Français de souche. Et les musulmans qui saccagent des églises, qu’en est-il ? C’est aberrant et incompréhensible.

    1. Rabarabé

      Les musulmans qui saccagent les églises, on les laisse tranquilles, la christianophobie n’est pas grave, c’est comme le racisme anti blanc, ça ne compte pas…

  5. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    «Assez d’angélisme» : le maire de Venise promet d’abattre quiconque criera «Allah Akbar»
    :: https://francais.rt.com/international/42426-assez-dangelisme-maire-venise-promet-abattre-allah-akbar
    24 août 2017

    Après les attentats en Catalogne, l’édile de Venise Luigi Brugnaro a déclaré que dans sa ville, une personne poussant le cri d’Allah Akbar serait abattue avant d’avoir fait plus de «quatre pas».

    Le maire de Venise n’y va pas par quatre chemins. Un journaliste lui demandant ce qui se passerait si quelqu’un venait à crier «Allah Akbar» sur la place Saint-Marc, Luigi Brugnaro a répondu du tac au tac : «Il fera quatre pas et nous l’abattrons», rapporte le quotidien italien La Repubblica le 22 août 2017.

    «Parlons clairement : l’angélisme, c’est terminé», a-t-il ajouté, soulignant que, selon lui, dans le contexte d’intense menace terroriste en Europe, le cri prisé des djihadistes s’assimilait à une déclaration de guerre. «Nous nous défendons», a encore argumenté le maire de droite, qui participait à une conférence à Rimini, sur la côte adriatique.

    «Peut-être qu’une question de temps» : la Garde suisse se prépare à un attentat contre le #Vatican
    ➡️ https://t.co/qeMCA6Jhdmpic.twitter.com/hDMxORCwGh— RT France (@RTenfrancais) August 24, 2017

    Alors que l’Italie est en première ligne de la crise migratoire, Luigi Brugnaro n’a pas manqué de faire le lien entre sécurité et arrivée de migrants en provenance de Libye. «Nous devons faire un blocus humanitaire […] en positionnant nos navires de guerre à 13 milles des côtes libyennes», a plaidé le maire de Venise. «Nous devons porter secours à tous les migrants, puis réexpédier chez eux ceux qui n’ont pas le droit de rester [en Italie]».

    A l’approche de la 74e édition du festival de Venise, qui doit débuter le 30 août prochain, l’élu a pris des mesures supplémentaires afin d’assurer la sécurité du public, «contrairement à Barcelone, où ils n’ont pas installé de protections, nous restons sur nos gardes», déplore l’intéressé.

    Dans l’après-midi et la nuit du 17 août, des attentats à Barcelone et Cambrils, en Catalogne, avaient provoqué la mort de 16 personnes et en avaient blessé plusieurs centaines. Le 18 août, deux personnes avaient trouvé la mort dans une attaque au couteau en Finlande, traitée comme un acte terroriste par les autorités du pays.
    __________________________________
    Et en plusça se permet d’exiger ; aucun respect, aucune dignité :
    «Nous ne sommes pas des terroristes» : à Rome des migrants expulsés exigent un logement.
    :: https://francais.rt.com/international/42426-assez-dangelisme-maire-venise-promet-abattre-allah-akbar

  6. NICOLAS F

    Bretagne (St Malo) 24 au 27 Aout 2017
    INTERDIT AU PUBLIC mais ouvert aux musulmans
    UNIVERSITE d’été YOUNG CARITAS du SECOURS CATHOLIQUE
    « Better together :oser l’interculturel et l’interreligieux. »qu’ils disent
    Cela se passe au centre du domaine de Keriadenn (propriété du diocèse de Rennes)
    Je vois un groupe d’une dizaine de jeunes hommes africains qui remonte de la plage .Je les suis car je veux savoir quel est le nouveau centre ouvert ,Cao,cada ou autre.Ils en ont le profil.
    Ils parlent fort ,un dialecte africain.Un autre groupe de jeunes les croisent,type magrebins,ils parlent arabe,très fort.Je note qu’ils ne se saluent pas .Arrogants et peu fraternels;
    J’arrive au centre du diocèse où les africains viennent de s’engoufrer .ren.Je rentre après eux et là,gros barrage,barrières, deux banderolles « inerdit au public »;
    ,Interdiction de rentrer.
    Je demande au planton ce qui se passe ici,il me dit « ce sont les jeunes et les benévoles de Caritas qui viennent du monde entier » ;je note une bonne dizaine de cars dans la cour.
    Du monde entier en car,je veux bien…
    Consultation internet de retour maison.
    Voici quelques Extraits du programme de cette soi disant université d’été,
    entre soirées culturelles et divers ateliers:
    -propositions spirituelles et sportives (!) :yoga,louanges,invocations musulmanes,propositions de prières musulmanes,émission Radio Chretienne de France,proposition de celebration chrétienne;Départ pour laRévolution fraternelle,nuit de feu,Temps en fraternité.
    En ce qui concerne l’organisation:
    Cars affrétés par notre équipe (je regarde la carte de France des carsaffrétés::Est de la France,Marseille,Lyon,Bordeaux,Toulouse,Nord de la FRANCE,la carte habituelle des clandestins et autres communautés)
    Mais c’est pas fini dans le foutage de g….,l’enfumage habituel.
    Concernant l’esprit du rassemblement:
    « Ce rassemblement est l’occasion pour les benévoles,les salariés,les jeunes en situation difficile et les Caritas étrangères de PARTAGER LEURS EXPERIENCES » (on les connait les expériences des clandestins,on s’en doute de leur esprit de partage,en fait c’est un appel aux clandos,leur partage)
    « OUVERT A TOUS POUR TE RAPPROCHER D’UNE DELEGATION DE TA REGION »
    Nous y voilà.Comme ça c’est plus clair:les clandestins,venez nous voir,on va vous aider à rester en France.
    Et ça continue sur le même registre:
    « Les autres young se feront une joie de t’accueillir pour te rapprocher d’une délégation de la région » et « que chaque participant puisse vivre sa foi,ses valeurs,ses principes à sa manière et les partager ».(t’inquiète,c’est sur « qu’on va les vivre à notre manière « ,les gars que j’ai croisés,pour eux ,ça fait pas un pli)
    Encore un geste pour les clandos:
    Participation: »50 euros mais tu peux participer à la hauteur de tes moyens « (ben voyons,gratis si tu veux )
    Ah,j’oubliais : »Lors de l’inscription tu peux préciser « sans porc » ou végétarien » (j’ai pas vu beaucoup de boudhistes dans le coin)..
    Là on atteint les sommets de l’hypocrisie,de la compromission,de la veulerie.
    J’arrête,je vais vomir.Eglise de France,où mets-tu les pieds, connais-tu les conséquences de ton inconséquence (et de ton business) ?

  7. Fallaci

    Belgique : après les attentats en Catalogne, le ministre de la Justice veut ficher les imams
    24 août 2017, 13:38
    Belgique : après les attentats en Catalogne, le ministre de la Justice veut ficher les imams
    Prière à la Grande mosquée de Bruxelles, illustration ©PHILIPPE HUGUEN / AFP
    Le gouvernement belge veut avoir une vue d’ensemble des activités dans les mosquées du pays. Le ministre de la Justice Koen Geens aimerait que les lieux de culte musulmans du pays signalent les allées et venues des imams.

    Le ministre belge de la Justice Koen Geens veut tirer les leçons des attentats meurtriers de Barcelone et de Cambrils du 17 août 2017 et de l’implication dans ces derniers de l’imam Abdelbaki Es Satty, passé par la Belgique. «Je vais demander à l’Exécutif des Musulmans [équivalent belge du Conseil français du culte musulman] de demander à chaque mosquée en Belgique, reconnue ou non, de signaler chaque imam qui y passe», a déclaré Koen Geens sur le plateau de l’émission de la télévision flamande Terzake, dans la soirée du 23 août.

    Koen Geens a toutefois reconnu qu’il devait compter sur le bon vouloir des mosquées. Rien ne les oblige en effet à communiquer de tels renseignements.

    Décrit comme le «cerveau» de la cellule terroriste des attentats de Catalogne par certains membres présumés de cette dernière, Abdelbaki Es Satty a séjourné de janvier à mars 2016 à Machelen, dans la grande banlieue de Bruxelles. Selon les autorités belges, il a tenté d’obtenir, début 2016, un emploi d’imam à la mosquée de Diegem (l’une des deux sections de la commune de Machelen), laquelle a refusé. Selon Jean-Pierre De Groef, bourgmestre de Machelen, Abdelbaki Es Satty faisait des prêches «pas adéquats».

    L’enquête a fait apparaître en outre que l’imam, qui a fait de la prison en Espagne de 2010 à 2012, était entré en contact lors de sa détention avec un des auteurs des attentats de Madrid de 2004. Les enquêteurs catalans ont confirmé qu’Abdelbaki Es Satty était bien mort dans l’explosion d’une maison à Ripoll la veille des attentats de Barcelone et Cambrils.

    Lire aussi : Catalogne : en raison de ses «efforts d’intégration», l’imam de Ripoll n’avait pas été expulsé

    International
    Raconter l’actualité

    1. frejusien

      Tu parles, s’ils vont les signaler !!
      Si c’est comme ça qu’ils contrôlent les imams, bonjour !

  8. Peter Wardein

    Hélas, d’autres seront encore lourdement condamnés. Au risque d’être dur, je dirai que certains sont capables de ne pas aller voter FN aux élections et brusquement, un beau matin, de décider d’aller brûler le portail d’une mosquée.
    3 sortes de résistants potentiels:
    – les gens sensés, mais couards
    – les gens courageux, mais manquant de jugement
    – les gens sensés et courageux. Ceux la sont rares. L’hypnose immigrationniste neutralise en effet une élite, contrairement à ce qui s’est passé durant l’Occupation, où l’hitlerisme, doctrine de l’ennemi, avait fait peu de véritables convertis en France.

  9. inconnue

    bonnes gens, tremblez , le moindre petit faux pas vous serrez condamnés, maos par contre nos envahisseurs ont toute liberté, même celle de tuer et ne seront pas plus punis que vous pour un petit fait divers

    1. frejusien

      La RÉPRESSION se durcit, ne rien tenter en individuel …

      En effet, il n’a pas eu la chance d’être déclaré « déséquilibré », malgré son taux d’alcoolémie,
      c’est un avertissement voulu et claironné par ces salopes de collabos, les pires, ceux dont il faut se méfier.

Comments are closed.