La Suède refuse la demande d’asile d’une Afghane de 106 ans…


La Suède refuse la demande d’asile d’une Afghane de 106 ans…

La Suède avait déjà refusé une dangereuse apostate de l’islam devenue chrétienne

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/10/la-honte-de-leurope-bien-pensante/

Cela ne suffisait pas, dorénavant, les centenaires seront aussi renvoyés, afin de laisser place aux hommes seuls dans la force de l’âge :

Une dangereuse terroriste, ou une potentielle terroriste sans doute, priée de quitter le territoire suédois.

Nos dirigeants européens deviennent complètement tapés !

Probablement parce qu’il s’agit d’une terroriste qui s’ignore, la Suède rejette la demande d’asile de la réfugiée la plus âgée au monde.
Ben faut croire parce qu’il semble qu’elle soit, de toute la famille, la seule concerné par cette disposition.

Quelle humanité ! Quel bon sens !
____________________________________
La Suède rejette la demande d’asile de la réfugiée la plus âgée au monde
https://francais.rt.com/international/42312-suede-rejette-demande-dasile-refugiee
21 août 2017

Originaire d’Afghanistan, une femme âgée de 106 ans est sur le point d’être expulsée de Suède, les autorités de Stockholm ayant rejeté en juin sa demande d’asile. La réfugiée compte faire appel de cette décision auprès de la Cour des migrations.

Bibihal Uzbeki est la plus âgée des réfugiés au monde. A 106 ans, elle est sur le point d’être expulsée de Suède, où elle est arrivée en 2016, a rapporté le journal en ligne The Local le 18 août.

L’Afghane a fui en 2015 l’incursion des taliban à Kunduz (nord de l’Afghanistan) avec sa famille et s’est installée en Suède dans l’ancien comté de Skaraborg (aujourd’hui comté de Vastra Godaland, dans le sud-ouest du pays), en passant par l’Iran, la Turquie puis la Grèce.

Le fils et les petits-enfants de Bibihal Uzbeki se sont relayés pour la porter sur leur dos quand le voyage était trop pénible pour la vieille femme, jusqu’à ce qu’un médecin allemand lui obtienne une chaise roulante, a expliqué son fils Mohamed au site suédois Skaraborg Läns tidning en 2016.

Pour Fredrik Beijer, responsable des affaires juridiques au bureau des migrations, si la situation sécuritaire en Afghanistan reste préoccupante, la Suède a néanmoins évalué «que les niveaux dans le conflit varient dans et entre les différentes provinces du pays». Ainsi, «le conflit n’a donc pas atteint un niveau où cela affecte tout le monde dans tout le pays», a t-il ajouté dans un communiqué.

La demande d’asile de la réfugiée la plus âgée au monde a été rejetée en juin.

Bibihal Uzkebi s’est vu ordonner de quitter le pays scandinave, longtemps terre promise des migrants, dans les prochains mois, d’après les informations du site web d’investigation suédois Blankspot. La vieille Afghane compte faire appel de cette décision auprès de la Cour des migrations.

L’histoire de cette femme a fait du bruit en Suède, où de nombreuses manifestations contre l’expulsion de réfugiés afghans ont eu lieu ces derniers mois.
L’accord UE-Afghanistan sur la politique migratoire

En octobre 2016, l’Afghanistan a signé l’«Action conjointe pour le futur», un accord de l’Union européenne dénoncé par Amnesty International, qui l’a jugé «absurde» et «cruel».

Selon l’ONG, l’accord offre «un appui financier, une aide au développement ainsi que des engagements commerciaux aux gouvernements de plusieurs pays qui régulent l’immigration irrégulière». Il a aussi pour objectif de «faciliter le retour des personnes venues en Europe en quête d’asile ou d’une vie meilleure».

Le gouvernement afghan doit faire face à la volonté d’émigration d’une partie importante de sa population, qui souhaite fuir l’insécurité due aux incursions des taliban et de l’Etat islamique, présent dans le pays depuis 2001. Selon les chiffres de l’Agence des Nations unies pour les réfugiés, l’Afghanistan compte plus de 230 000 déplacés à l’intérieur du pays, pour une population d’environ 33 millions de personnes.

Note de Christine Tasin

On peut comprendre l’indignation de Marcher sur des Oeufs. Mais on peut comprendre la Suède si ce sont des considérations liées au regroupement familial qui guident le refus d’accueillir la centenaire. On peut imaginer qu’elle a une descendance prolifique  et que, si elle avait le statut de réfugié, elle pourrait faire venir toute sa famille en Suède..

C’est une hypothèse dont j’ignore si elle a quelque fondement ou bien si réellement la Suède ne veut que de jeunes géniteurs musulmans pour ses filles…

A approfondir avec vous, amis lecteurs.

Complément de Peter Wardein

La Suède est également en train d’expulser des migrants afghans appartenant à la communauté chiite hazara, incontestablement visée par les Talibans sunnites. Les hazaras ont la réputation d’être une communauté d’agriculteurs pacifiques.
Selon Le Monde, des jeunes de ce groupe de réfugiés se seraient suicidés pour ne pas être renvoyés. Quels sont les critères retenus par la Suède en effet? L’un d’eux n’est-il pas d’avoir au maximum un profil de djihadiste?




Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


8 thoughts on “La Suède refuse la demande d’asile d’une Afghane de 106 ans…

  1. Peter Wardein

    La Suède est également en train d’expulser des migrants afghans appartenant à la communauté chiite hazara, incontestablement visée par les Talibans sunnites. Les hazaras ont la réputation d’être une communauté d’agriculteurs pacifiques.
    Selon Le Monde, des jeunes de ce groupe de réfugiés se seraient suicidés pour ne pas être renvoyés. Quels sont les critères retenus par la Suède en effet? L’un d’eux n’est-il pas d’avoir au maximum un profil de djihadiste?

    1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      Cela prouve bien que leur souci de protection des populations n’est donc pas celui qui devrait être.
      Leurs positions sont elles motivées par humanité en prévision du grand chambardement qu’il va y avoir en Europe ?

      On a la preuve, comme si on en avait besoin d’autres au vu du déploiement de moyens pour aller chercher en Afrique noire les nouveaux habitants européens, que cette fameuse crise migratoire a bel et bien été voulue, décidée, décrétée et organisée.

  2. Philiberte

    « Le fils et les petits-enfants de Bibihal Uzbeki se sont relayés pour la porter sur leur dos quand le voyage était trop pénible pour la vieille femme, »

    Apparemment, la famille est déjà sur place!

    1. Sylvie D.

      C’est vrai. Il semble même que c’est seulement cette vieille femme que la Suède veut expulser. Quelle idée ! Pauvre femme ! Elle ne leur coûtera pas cher et pas bien longtemps ! 106 ans, quelle aventure à son âge ! Je ne comprends pas les Suédois … Ils gardent des migrants jeunes qui n’ont rien à faire là bas…. Et ils expulsent une centenaire.

  3. Révolution

    le gouvernement (pro Grand Remplacement ) veut des hommes jeunes et en rut capable de tout ( surtout du pire)
    pour se reproduire à outrance soit en se mélangeant au Européens de souche de grès ou de force ( ou par la force : viol)

    1. durandurand

      Bonjour Révolution ,exactement , je cite de mémoire au mot près , comme sarkosette l’avait dit lors de sa présidence « le métissage se fera de grès ou de force ,et s’il faut passer par la loi ,on passera par la loi  » tout était dit !

      1. Amélie Poulain

        Ben non, quoiqu’ils en disent ou qu’ils veulent, il ne se fera pas. Nous sommes encore maitres de notre vie et de notre désir, qu’ils se le disent.

Comments are closed.