Dites-moi, messieurs les curés et pasteurs islamo-collabos, quid de votre devoir d’évangélisation ?


Dites-moi, messieurs les curés et pasteurs islamo-collabos, quid de votre devoir d’évangélisation ?

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/20/chretiens-dardeche-vous-devez-aimer-letranger-plus-que-vous-meme/

Au contraire…il y a des prêtres et des évêques courageux qui ne se cachent pas pour soulever le problème, et nous sommes un pays intellectuel, avec tellement de ressources que nous n’avons aucune excuse pour ne pas nous investir et faire de la pédagogie autour de nous:
http://www.valeursactuelles.com/societe/larcheveque-de-strasbourg-evoque-le-grand-remplacement-85816

Là où j’insisterai, en particulier dans n’importe quelle discussion avec un prêtre, un cure ou un Pasteur est de poser la question: qu’en est-il de votre devoir d’évangélisation ? font-ils de l’éducation religieuse leur priorité ? la réponse de l’interlocuteur est souvent révélatrice. L’évangélisation est un pilier de la formation professionnelle du clergé, et un engagement personnel qu’ils prennent tous, dès le départ. S’ils refusent de travailler pour cette évangélisation, à leur niveau local, aussi humble soit-il, ils sont responsables d’abandon de leurs ouailles et ne remplissent pas leur fonction primordiale.
Plus généralement, avec un minimum de préparation et d’apprentissage il est très facile de bloquer ce genre de discours, avec des connaissances et des références très faciles à trouver sur internet. J’encourage tous les lecteurs de RR à se préparer des fiches de connaissances de bases. Citer les pères orthodoxes de Syrie et d’Irak mettant en garde contre la secte;
Mentionner évidemment le Père Boulad, grand spécialiste vivant en Egypte au milieu de la société musulmane depuis sa naissance, formant des jeunes.
https://www.youtube.com/watch?v=KgjDib0sjUE
https://www.dreuz.info/2017/05/04/pere-henri-boulad-jaccuse-lislam/
Toutes ses vidéos sont en ligne, depuis des années.
Lire également tout ce qu’ont publié ceux qui sont au coeur de cette problématique du “dialogue religieux” et pourquoi il est nécessairement inégal:
http://www.lefigaro.fr/vox/religion/2016/01/22/31004-20160122ARTFIG00344-islam-et-christianisme-les-impasses-du-dialogue-interreligieux.php
http://www.politique-autrement.org/IMG/pdf/Brague_Nice.pdf
Pour ceux qui veulent approfondir – c’est passionnant mais ça demande du temps et de la concentration ! voir tout le travail d’Anne-Marie Delcambre, dont les écrits et les vidéos restent, des annexes après son décès, des sources fondamentales sur ce “qu’est” ce culte et comment il a commencé. Ces explications sur le Coran sont irréfutables et bénéficient de son immense érudition comparative avec la chrétienté:
https://www.youtube.com/watch?v=dkimwr_gn1g
Citer évidemment les ex-musulmans, courageux, lucides, qui se battent, et viennent en France pour trouver refuge, sont souvent déçus: il faut lire leurs livres et comprendre le mode de pensée, le carcan social, la mentalité qui rend impossible l’assimilation – et la question clé des femmes. Souvent, les intellectuels du monde arabe sont également les meilleures sources du plan stratégique et politique, qu’il faut absolument mentionner comme inhérent au culte:
https://editionstatamis.com/2016/07/26/pour-un-monde-sans-islam/
http://www.france24.com/fr/20150605-ecrivain-algerien-rachid-boudjedra-atheisme-television-algerie-dechaine-internet
https://www.mheml.org/temoignages/samir-ex-musulman-mauritanien-vrai-islam/
https://www.youtube.com/watch?v=rdmccmsVez8

Dans le contexte actuel ne pas se priver de mentionner le symbole absolu que l’Espagne représente – au-delà de l’objectif de conquête de l’Etat Islamique, identifiable voilà des années. Comprendre le mythe absolu de l’andalus souvent véhiculé a tort et à travers.
http://www.eldiario.es/andalucia/lacuadraturadelcirculo/Andalus-Andalucia_6_485811418.html
https://www.gatestoneinstitute.org/4616/islamic-state-spain..
http://www.lescahiersdelislam.fr/La-RECONQUISTA-Arabe-des-terres-espagnoles_a290.html

Je suis moi-même convaincu que nous avons amplement les moyens – et le devoir – de résister, chacun à notre niveau, par le pouvoir de l’esprit, et que nous pouvons convaincre par la pédagogie un grand nombre de gens honnêtes. Ceux-là sont souvent victimes du lavage de cerveau, de l’ignorance et du flou entretenu à dessein ; ils n’ont pas eu la curiosité de chercher la vérité. Il est tout à fait possible de contrer ces discours, souvent naïfs et ignorants, qui profitent souvent de l’absence de connaissance et de référence du public que d’une vraie connaissance du phénomène islamique. Là encore, nous aurons facilement l’avantage de l’intellect: Le pouvoir de la réflexion historique, de la connaissance et de l’érudition, c’est ce que ne supportent pas, ne peuvent accepter, nos dirigeants. Car cela entraine forcement la critique du culte en question et le refus de l’acceptation comme inéluctable et irréversible la conversion de notre pays tout entier. En cela, le pouvoir en place rejoint la clique des imams de tous bords, toutes ces « institutions musulmanes » reconnues en France, qui s’acharnent à maintenir leur troupeau dans l’obédience aveugle….
Je crois que cette démarche pédagogique fait la différence, je l’ai déjà adoptée autour de moi. Il n’y a pas de temps à perdre.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/20/chretiens-dardeche-vous-devez-aimer-letranger-plus-que-vous-meme/





7 thoughts on “Dites-moi, messieurs les curés et pasteurs islamo-collabos, quid de votre devoir d’évangélisation ?

  1. Renoir

    Je redis ici, à l’attention des protestants: les Camisards étaient des RESISTANTS, ils ont accueilli les dragons du roi à coups de fusil, pas avec des ours en peluche et des fleurs.
    Marie Durand, figure héroïque de cette Résistance, enfermée pendant 40 ans pour le simple crime d’être d’une famille de protestants, a gravé sur la margelle de la Tour de Constance (Aigues Mortes), le mot RESISTER, pas le mot « accueil »
    Et notre grand André Chamson, élu à l’Académie Française, a gravé sur la lame de son épée d’académicien le même mot : RESISTER. Il fut un des plus actifs des intellectuels anti-fascistes d’avant-guerre.
    Ceux qui, protestants ou autres, osent comparer le sort des Juifs sous le nazisme et celui des illégaux musulmans qui nous envahissent (cf. l’affiche qui illustre cet article) sont tout simplement des SALAUDS, et n’ayons pas peur de le leur rappeler.

  2. myrtille

    Bonjour. En ce qui concerne l’église de Tournon, oui, ils promeuvent l’évangélisation, mais vu les affiches qu’ils ont placardées, leur cible c’est les asiatiques bouddhistes qui sont à 7000 km d’ici, et non pas les musulmans qui logent à 1500 m de chez eux.

  3. MALI

    Je ne suis pas d’accord avec ce terme : « évangélisation ». Cela rappelle trop les missionnaires, et les conversions de force comme pour les Incas et autres et les excès des siècles passés, comme les guerres de religion et l’Inquisition. Personnellement élevé dans la religion catholique, je l’ai totalement rejetée, car elle ne correspondait pas à ma façon de penser ni à mon ressenti. De même que je n’ai pas du tout adhéré aux philosophes tels que Kant et autres. Je préfère nettement cette formule bouddhiste : « Un millier de moines, un millier de religions ». Autrement dit, affirmer son libre-arbitre, faire preuve de discernement dans tout ce que la vie nous propose, ET CHOISIR CE QUI NOUS CONVIENT, SANS VOULOIR L’IMPOSER A QUELQU’UN D’AUTRE. Ne jamais prendre pour comptant tout ce qui est dit ou écrit, mais essayer de distinguer où se situe la vérité. Et se souvenir que la « vérité » de chacun a sa part de subjectivité, voire de sentimentalisme ou de sensiblerie. Que je sois athée ou que j’aie une croyance spirituelle, peu importe. Que j’e fasse partie d’un mouvement dont les idées s’accordent avec mes convictions et mon ressenti intérieur, ou pas, cela n’engage et ne regarde que moi, DANS MA SPHÈRE PRIVÉE. Je refuse tout dogmatisme, et tout système de croyance ou de pensée que l’on tente de m’inculquer ou de m’imposer. Je respecte la religion des autres ou leur athéisme, dans la mesure où ils ne tentent pas de me faire adhérer à leur point de vue de force. Je le répète, la religion, l’athéisme, la philosophie et la spiritualité sont de l’ordre de la sphère privée, et ne doivent jamais, au grand jamais, sortir de ce cadre. Alors, vous comprendrez ce que je pense des systèmes prosélytes qui veulent à toute force convertir la planète entière… que ce soit une religion ou un dogme!

  4. J

    Les curés, les prêtres et autres pasteurs, s’ils étaient vraiment croyants, ne se laisseraient pas duper entre le message d’amour et de paix du Christ rédempteur, et le message de haine et de mort de Mahomet le tueur pédophile.

  5. Villeneuve

    Judaïsme, Christianisme, islam = même combat = abêtir les peuples pour mieux les asservir ! Seul l’Athéisme peut vaincre l’islam. Toutes ces religions sont une injure à l’humain. Il y a bien longtemps que les curées et les pasteurs ne croient plus aux évangiles !

  6. frejusien

    il est fort possible qu’il y ait certains prêtres qui ne croient plus réellement aux évangiles, ils n’ont plus vraiment la foi, ils ont perdu la route, ils ont perdu le chemin, et ce faisant, ils ont perdu leurs ouailles,
    suffit de voir le scandale des prêtres pédophiles

    possible aussi qu’ils se laissent impressionner par la violence de lismerde, où ils perçoivent une véritable foi, celle qui leur fait défaut,
    les prêtres cathos, sont des prêtres mous, et les imams sont des prédicateurs féroces qui convertissent à tour de bras et savent réchauffer les braises du jihad

  7. Sylvie S

    Heureusement, tous les prêtres français ne se ressemblent pas. Je connais des prêtres qui sont l’honneur de l’Eglise catholique et qui nous préviennent lors de leurs homélies le dimanche du danger de l’islam. Les fidèles qui les écoutent en sont conscients.
    Ce sont des prêtres traditionalistes, proches de Monseigneur Lefèbvre. Et quand on les écoute, on comprend le sens de leurs messages. Donc, en tant que chrétiens on ne doit accueillir que les gens réellement en danger mais pas ceux qui viennent profiter de nous et de nos avantages sociaux. Il y a des migrants chrétiens mais ils sont une infime minorité. Ceux-là, on peut les intégrer mais pas les autres.
    On prie beaucoup pour les chrétiens d’Orient, les chrétientés persécutées et pour la France, afin qu’elle retrouve sa vraie mission d’évangélisatrice des peuples.
    Les prêtres que nous avons à la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, sont loin d’être mous et sont proches des fidèles que nous sommes.

Comments are closed.