Macron pourrait bien mourir de l’épidémie de choléra que son islamophilie amènera en France


Macron pourrait bien mourir de l’épidémie de choléra que son islamophilie amènera en France

Macron pourrait avoir un destin à la Casimir Perier

Atteint par la maladie, Casimir Perier succomba le au terme d’une longue agonie, ponctuée de plusieurs rémissions suivies de rechutes. « Perier est mort, est-ce un bien ? est-ce-un mal ? », aurait commenté Louis-Philippe22, qui ajouta : « C’était une âme de banquier scellée dans un coffre-fort. » Wikipedia

Avec l’arrivée du choléra en France liée aux retours de pèlerinage à la Mecque, si la France ne fait rien pour s’en prémunir, on pourrait revivre une situation semblable à celle des années 1830.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Deuxi%C3%A8me_pand%C3%A9mie_de_chol%C3%A9ra#En_France
De ce point de vue, la chute de Nicole Bricq, en pleine montée ou descente de marches dans son lieu de villégiature, ayant manqué une marche, pourrait n’être que le début d’une loi des séries pour les partisans d’ « En marche », finissant par atteindre sa majesté Pensée-Complexe Ier, alias Emmanuel Macron !
Le choléra, en effet, contrairement à la peste moyenâgeuse, avait atteint de nombreux membres de l’élite.

Macron pourrait avoir un destin à la Casimir Perier.
Les ressemblances entre les deux hommes sont en effet frappantes.
Mort jeune, Perier ne put finir son mandat de président du conseil, alors qu’il était au sommet de l’Etat, car il mourut du choléra.
Voici quelques éléments de sa biographie.
https://www.histoire-image.org/etudes/politique-autoritaire-casimir-perier

Il mena une « politique autoritaire » contre les ouvriers, soucieux de préserver les intérêts de la grande bourgeoisie capitaliste. Issu d’un milieu très aisé, il fut banquier avant de devenir président.
Il se spécialisa dès ses débuts dans les questions financières, comme Macron ancien ministre de l’économie et inspecteur des finances.
« Casimir Perier (1777-1832) fut l’un des hommes politiques les plus en vue de la Restauration et des tout débuts de la monarchie de Juillet, régimes durant lesquels il ne cessa de défendre les idéaux politiques libéraux caractéristiques de la grande bourgeoisie capitaliste. Quatrième fils de Claude Perier, riche négociant et industriel du Dauphiné, il devint l’un des régents de la Banque de France et fut élu, en 1817, député de Paris. Il se spécialisa dans les questions financières ».

Toute ressemblance avec un banquier-président défendant les intérêts de la haute bourgeoisie capitaliste est purement fortuite !

Hostile aux ouvriers, « soucieux de rétablir l’ordre afin de favoriser la reprise des affaires, il réprima la grande révolte des canuts de Lyon, avant de connaître une fin prématurée : ayant visité les victimes de l’épidémie de choléra qui sévissait à Paris, il contracta lui-même la maladie et mourut peu après ».

Selon Wikipédia, Casimir-Perier « s’abstint tout d’abord de prendre rang dans l’opposition et affecta de circonscrire ses intérêts à l’étude des questions de finances ».
Toute ressemblance avec un ancien ministre de Hollande qui s’abstint dans un premier temps de prendre rang dans l’opposition est purement fortuite !

Quant à sa façon de discourir, on pourra relever une même tendance pour l’emportement véhément : « il parut plusieurs fois à la tribune. Sa seule apparition suffisait pour soulever, parmi les ultra-royalistes, un tumulte de cris : La clôture ! Encore du scandale ! À l’ordre le factieux !, mais lui ne se laissait pas aisément démonter et, doué d’une énergie opiniâtre et même d’une véhémence qui allait parfois jusqu’à l’emportement ».
Ces indices sont trop nombreux pour laisser le moindre doute : ma voyante Madame Irma m’a prédit que Macron, aussi terrorisé à l’idée d’interdire le pèlerinage à la Mecque que de dissoudre l’UOIF ou envoyer en prison les djihadistes avant le passage à l’acte, périra prochainement, victime de l’épidémie de choléra que son islamophilie et sa politique d’ouverture des frontières amènera en France !

 




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


19 thoughts on “Macron pourrait bien mourir de l’épidémie de choléra que son islamophilie amènera en France

  1. Frontalier74

    Il y a plusieurs Perier :

    – Casimir Perier (1777-1832), le banquier mort de choléra
    – Jean Casimir-Perier, (1847-1907), son arrière-petit-fils, président de la République, mort d’une angine de poitrine.

    Petite anecdote lue sur Wikipédia : le parti politique auquel adhérait Casimir Perier s’intitulait « Le parti de la résistance » !

    1. hathoriti

      Ah, bon ! Merci Frontalier74 de remettre les pendules à l’heure. Je me demandais si j’avais sauté un chapitre de l’Histoire. En effet, Casimir Perier ne pouvait président en 1832, puisque, à cette époque-là, la France était sous régime de la monarchie de juillet ! Quant à Môa 1er chopant le choléra qui nous débarrasserait de sa funeste présence;;;(soupir…) c’est une utopie (re soupir…)Hélas !

      1. MaximeMaxime

        Il était président du Conseil, équivalent du premier ministre aujourd’hui, car monarchie constitutionnelle « à l’anglaise ».

    2. MaximeMaxime

      J’ai tu son appartenance au « parti de la résistance » car le contexte politique était très différent ! Le mot n’a pas le même sens que dans la vie politique contemporaine.

      1. Laurent P.Laurent P.

        Signer une pétition sur internet n’est que la forme hyper technologique de… LA PRIERE.
        Et prier ne sert… A RIEN.
        Sauf à donner bonne conscience à ceux qui ne font rien concrètement, soit parce qu’il ne peuvent rien faire soit parce qu’ils ne veulent rien faire.
        Pourtant vous pouvez TOUJOURS faire quelque chose de CONCRET en détournant une pétition-prière :
        http://tinyurl.com/petitions-redoutables
        A condition bien entendu… que vous vouliez faire quelque chose.

  2. NICOLAS F

    En attendant le choléra qui ne saurait tarder,deux cas de chikungunia dans le Var , dus au moustique tigre d’importation exotique (bfm tv ,ce jour)
    La France devient un pays où il ne fait pas bon vivre.
    La France,colonie du continent africain selon les voeux du débilus presidentus (espèce en voie de mutation).

    1. hathoriti

      Oh, put…n ! Si le débilus présidentus (espèce découverte depuis peu) est en voie de mutation, ça va donner quoi ? Un zombie neu neu ou un tyranosaurus rex ? Je penche pur la sde hypothèse…

  3. Xtemps

    La comparaison est pas mal, mais cela montre bien que c’est pas nouveau, de vouloir prendre le pouvoir par les banques et les entreprises, par la politique, par les religions sur les peuples.
    Ces gens là n’aime pas le peuple en générale et ne veulent pas être comparé au peuple, ils veulent surtout la soumission complète des peuples par tous les moyens.
    Et ce n’est pas tous les banquiers, tous les patrons, tous les religieux et les tous les politiques qui veulent la soumission des peuples, c’est des dictateurs parmi eux.
    Nous avons à faire à un ensemble de personnes qui ont les mêmes priorités, le même langage de soumettre les peuples à leurs autorités et depuis un bon bout de temps.
    Si nous faisons plusieurs observations dans le temps, c’est pas les dictateurs qui manques dans le monde et tous, les mêmes points communs à peu de chose près, dominer les peuples.
    Comme s’il y avait qu’un seul groupe de personnes sur terre qui veulent la domination mondial et comme commandité par un chef d’orchestre aux pouvoirs centralisateurs et de ramener tout à ses ordres, même les artistes suivent, pas tous, mais parmi eux.
    C’est toutes des personnes qui sont dans plusieurs corps de métier, principalement pour diriger et agissent de concert, qui cherchent à mener les humains, qu’ils prennent souvent pour des troupeaux de moutons,
    Et ce reconnaissent par leurs actes et leurs langages dominants, des dictateurs, souvent agressifs, des meneurs de guerres, qui veulent toujours s’accaparer de la manière de penser et de parler, de toujours adapter à leurs faveurs et toujours aux détriments des peuples, ils sont fourbe et faux pour arriver à leurs fin, la domination, nous leurs devons toujours allégeance, très imbu d’eux mêmes.
    Et le mal immense qu’ils produisent pour cette domination, toutes les guerres et pauvreté dans le monde souvent provoqués par ces dictateurs.
    Il est plus que grand temps, quel qu’ils soient ces gens là, d’apprend nous les peuples du monde de s’en protéger de ces gens là.
    Car nous les peuples du monde avons jamais apprit à se défendre contre ces gens là.
    D’être des peuples dominants pour nos libertés, d’agir comme des souverains avec nos élus, de les d’obliger à consulter les peuples qui les ont élus, avec des règles bien établis, pour nous les peuples du monde, d’en rester libre, pour se prémunir de leurs dominations dévastateurs et destructeurs.
    Prenons le pouvoir par le bas, puisque le dessus est déjà pris par nos imposteurs, exigeons le référendum aux maire de nos communes et qu’ils obéissent aux peuples.
    Un peuple souverain est toujours dominant et exigeant pour sa liberté et c’est le peuple souverain qui décide, pas les élus.
    Arrêtons d’être des moutons soumis si nous voulons être libre, la clé de la liberté est dans chacun de nous, il faut vouloir être libre.

  4. claude t.a.l

    L’islamophilie ( le titre ) est très bien considérée. C’est la phobie qui est devenue intolérable aux yeux de la bien-pensance.

    Avec macron, nous finirons tous au gnouf , enfermés dans  » la cage aux phobes  »

    Comme l’écrivait Philippe Muray, en 2002 :

    « Je suis frappé depuis quelques années par l’opération de médicalisation systématique dont sont l’objet tous ceux qui ne pensent pas dans la juste ligne : on les taxe de phobie.
    Et personne n’ose seulement délégitimer cette expression.
    Il y a maintenant des phobes pour tout, des homophobes, des gynophobes (encore appelés machistes ou sexistes), des europhobes, etc.
    Une phobie, c’est une névrose : est-ce qu’on va discuter, débattre, avec un névrosé au dernier degré ?
    Non, on va l’envoyer se faire soigner, on va le fourrer à l’asile, on va le mettre en cage.
    Dans la cage aux phobes. »

  5. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Quand une épidémie sévit ce sont toujours les plus humbles qui payent le plus lourd tribut ! Les riches et nantis de toutes sortes savent se mettre à l’abri.

    – Christine : je viens de vous adresser sur contact@resistancerepublicaine.eu un msg relatif à la CSG – pour le cas où vous voudriez porter à la connaissance du plus grand nombe – que les députés ont voté l’exonération de leur CSG tout en votant pour que les retraités « fassent un effort » et voient la leur augmenter…

    En effet, il faut que les séniors payent pour que le salaire des actifs augmente !
    Tout le temps où j’ai travaillé j’ai participé au régime par répartition. Il ne me serait pas venu à l’idée de trouver juste que les vieux payent pour que ma feuille de paie se gonfle !

    1. MaximeMaxime

      Sans doute, mais à l’époque, le choléra, bizarrement, avait touché principalement l’élite parisienne. C’est ce qui ressort du travail des historiens.

  6. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Christine, merci pour la réponse. Désolée… Pourtant, je regarde tout. Mais ça se bouscule beaucoup et il est parfois difficile de se souvenir, même par ce qui nous concerne…

  7. Alexandra Dougary

    Je viens de lire l’article sur ce Casimir Perrier. J’ai envie de déconner ce soir alors je vais juste demander si lui aussi avait une épouse de 24 ans de plus….? Ce serait trop fort…. Mais je plaisante bien sur..

Comments are closed.