Le trafic de migrants au large de la Libye, c’est fini ? Méfiez-vous, le Macron rôde…


Le trafic de migrants au large de la Libye, c’est fini ? Méfiez-vous, le Macron rôde…

Il se passe des choses et étonnantes et intéressantes en Méditerranée qui devenait le canal privilégié de l’invasion depuis que la route des Balkans était parsemée d’embûches ( merci, entre autres, à la Hongrie qui a tenu bon et a fermé ses frontières ).

Résumons.

1 L’Italie, sous la pression de ses citoyens anti-migrants qui deviennent chaque jour plus actifs et plus nombreux a tapé du poing sur la table et a passé un accord avec la Libye qui, tout à coup, comme au bon vieux temps de Khadafi, se met à faire le ménage le long de ses côtes. Les garde-côtes préviennent, ils tireront sans sommation sur tout navire patrouillant dans ses eaux territoriales : 

« Nous avons des informations sur votre travail de passeurs, si vous revenez vous êtes morts ».( merci à Fallaci pour l’information et le lien )

2 Le navire identitaire « Defend Europe », en patrouillant, en surveillant ce qui se passe, dérange, gêne, empêche les ONG collabos de faire tranquillement leur travail. Et est soutenu par des millions d’Européens… ça interpelle les politiques.

3 L’ opinion publique, en France notamment, est de plus en plus inquiète de l’invasion et… n‘envoie plus de dons aux ONG habituelles.

4 Les langues se délient, les accusations contre les ONG se multiplient. La dernière en date vient de Sicile où le procureur de Catane parle d’association de malfaiteurs visant l’aide  à l’immigration clandestine. Le sentiment grisant d’impunité des ONG disparaît…

http://lesobservateurs.ch/2017/08/13/sicile-une-autre-accusation-a-lencontre-des-ong-cest-une-association-de-malfaiteurs/

Conséquences

1 RSF annonce qu’il renonce à son travail de « sauveur de migrants » ( autrement dit de passeur) eu égard à la dégradation de la sécurité (les garde-côtes libyens ) et à la réduction des dons qu’ils reçoit.

2 Deux autres ONG, Sea Eye et Save the children renoncent à leur tour à envoyer leurs navires faire leur sale boulot, devant la détermination libyenne et les risques encourus.

3 Les clandestins sont moins nombreux à embarquer, conscients que les chances de croiser un sauveur sur leur canot pneumatique baissent.

A-t-on gagné ?  Hélas non ! Le pire est sans doute à venir pour la France

Comme par hasard tout cela arrive au moment où Macron parle d’aller directement chercher en Libye les soi-disant réfugiés. Et on peut penser que l’efficacité des garde-côtes libyens est due à la fois au durcissement italien et aux promesses de Macron de faire un pont sur la Méditerranée entre la Libye et la France. Peut-on imaginer que la Libye, qui n’a plus les moyens humains et financiers de l’époque Khadafi puisse gérer seule l’afflux de clandestins cherchant un passeur  ??

Ce qui se passe est sans doute l’accomplissement de ce que j’annonçais il y a peu :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/12/grece-italie-espagne-les-3-voies-royales-dinvasion-de-leurope-seront-4-demain-avec-la-france/

Alors, même s’il n’y a pas de petit plaisir et qu’il ne s’agit pas de bouder notre joie, n’oublions pas que l’épée de Damoclès-Macron est suspendue au-dessus de nos têtes.

N’oublions pas non plus que si les choses bougent en Italie c’est parce que les Italiens ont mis la main à la pâte pour montrer leur refus de l’invasion…

 

 

 




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


13 thoughts on “Le trafic de migrants au large de la Libye, c’est fini ? Méfiez-vous, le Macron rôde…

  1. Joël

    Sacrée bonne nouvelle ! Mais il reste encore des dizaines de navires de toute l’Europe (sauf les pays de l’Est) entre ONG, no-borders, etc.
    Cela serait assez jouissif que les garde-côtes libyens en coulent 1 ou 2 pour l’exemple.

  2. NICOLAS F

    Tableau complet de la situation,merci Christine.
    Maintenant ,savoir si la Libye va collaborer avec la France comme vous l’exposez ou bien elle va rejeter la France comme les autres pays ( l’ Italie et via leurs ONG les autres européens) pour risque d’ingérence .Après tout c’est un état souverain même si c’est le b….chez eux.Et la violation de leurs eaux territoriales ,z’aiment pas ça du tout,les khadafiens .
    Si la Libye ne veut pas collaborer avec la France pour ces fameux hotspots (qui comme vous le dites seront impossibles à contrôler ),il ne restera plus à la maffia des passeurs que la solution de plus gros bateaux (araisonnés ou piratés )qui trainent dans le coin et hop direction ports français.
    Ce qui sera facile parce qu’avec notre absence de discernement habituel nous n’aurons rien préparé pour nous protéger.
    Et quand je dis nous …..

  3. durandurand

    Et oui toutes ces putains d’ong de merde , pas très téméraire puisque les Libyens ont averti qu’ils ouvriraient le feu sur leurs navires s’ils entraient dans les eaux territoriales Libyennes .
    Il est grand temps de mettre un terme à cette invasion et de sanctionné et de punir toutes ces ong de merde et de couler leurs rafiots .

  4. reader

    J’aime bien l’allusion de Christine pour le pizzaïolo qui fait les mains à la Pâte, belle pâtée pour les ONG dont les chefs sont ? pas de noms SVP pas d’amalgames SVP… les cageots ne se vendront plus ? ainsi que les cercueils ? en bois de lit…

  5. Xtemps

    Si les italiens montre leurs déterminations pour refuser cette invasion de migrants, plus que justifié, tellement que la situation est grave en Italie, nous pouvons le faire aussi.
    Nous devons agir avec la plus grande fermeté avec ces escrocs criminels Fascistes qui nous gouvernent, cela doit cessez.
    Tout est à bout et devenu insupportable pour les peuples européens autochtones, il faut agir, les peuples européens tous ensembles, l’union fait la force.
    Et Bravos à Orban de résister à cette union Fascistes de Bruxelles, çà c’est un chef d’état qui aime son peuple et qui le défend, c’est pas comme nos carpettes chez nous aux pouvoirs gloutons qui bouffent tout.

  6. Révolution

    J’attends le ras le bol définitif des Italiens avec impatience
    il suffit d’un pays qui s’acceptent plus pour que les autres suivent
    vite une overdose de migrants

  7. Camp d'Arue

    Cette temporisation est une péripétie , les flux passeront ailleurs ; déjà , l’on nous refait le coup du regroupement familial ; vous n’avez pas oublié ? Ce « naufrage » ne cessera qu’au moment où seront installés des dirigeants selon nos voeux .

    1. deniauddeniaud

      Oui, et s’ils passent par l’Espagne, les plages ou autres ? ils vont remonter par l’ouest de la France, de Biarritz à Nantes et jusqu’à la Bretagne ou peut-être déviation vers Calais ? Pour l’instant, on avait la paix relative mais on n’a pas tout vu !
      Pierre en Charente-Maritime

      1. frejusien

        En effet, je viens de voir aux infos, une bande de jeunes marocains mineurs drogués, qui vivent de rapines à Paris :
        Comment ont-ils fait pour arriver jusque là ? sans passeport, sans aucun papier, passer les frontières, traverser toute l’Espagne et remonter jusqu’à paris ?

  8. Dorylée

    La France sert de retenue pour l’Angleterre : la France rechigne. L’italie sert de retenue pour l’Europe : L’Italie rouscaille. Idem pour la Hongrie, l’Autriche… Il y a de bonnes chances pour que la Lybie refuse de servir de zone d’attente au risque de se retrouver submergée. Si Litelassol veut créer des camps en Lybie, il a intérêt à apporter autre chose que de vagues promesses…

    1. frejusien

      Mais pourquoi diable irions-nous créer des camps en Libye ?
      Pourquoi serions-nous censés régler tous les problèmes de la planète ?
      N’y a-t-il pas assez de questions en attente ici ?

  9. denise

    en direct de Defend Europe : Defend europe et un patrouilleur libyen mettent fin à la présence du Golfo Azzuro au large des côtes d’Afrique ; les évènements se sont encore accélérés cet après midi; alors que nous surveillons depuis plusieurs heures le Golfo Azzuro, bateau de l’ONG OPen Arms, nous sommes rentrés en contact avec un patrouilleur libyen gardes-côtes . Son capitaine connaissait notre action et l’a qualifiée de positive, et avons échangé sur une base coopérative . Le patrouilleur intime l’ordre au Golfo Azzuro de quitter le secteur dans les meilleurs délais .Nous suivons ce navire pour nous assurer qu’il obéit bien à l’injonction qui lui a été faite . Nous diffuserons prochainement ces échanges . « 

Comments are closed.