Pour l’ex-otage Stephen McGown l’islam est un remède au capitalisme !


Pour l’ex-otage Stephen McGown l’islam est un remède au capitalisme !

McGown avec sa femme  et son père. Ils sont accompagnés de la voilée de service… Ils ont l’uniforme (le tee-shirt) de l’association musulmane Gift of the Givers. Même la femme et le père, qui, a priori, ne sont pas (encore ? ) convertis. C’est beau la liberté due  à l’islam, non ? 

Vous préférez quoi, la peste ou le choléra ?

Pour McGown, les choses sont claires, la peste est bénéfique parce qu’elle guérit du choléra.

Simple comme bonjour…

Et quand on aime, on ne compte pas. L’ex-otage sud-africain a donné une conférence de presse dans les locaux de l’association musulmane Gift of the Givers qui aurait participé aux négociations pour sa libération.

L’homme heureux a donc été sauvé du capitalisme par l’islam… Il est vrai que, dans le désert, les dangers du capitalisme étaient tels que la seule bouée de sauvetage était l’islam. Elémentaire, mon cher Watson.

Il est vrai aussi que le coran et les haddith-s datant d’il y a 1400 ans et n’ayant pas évolué d’un iota sont propres à analyser le capitalisme…

Quant aux méfaits du capitalisme qui ont permis de payer la rançon du converti, de le transporter en avion et à ses ravisseurs d’être en contact avec les payeurs… Apparemment il les a oubliés.

Il a même gagné de bien manger et d’être bien traité dès qu’il est devenu un bon barbu… Mais le pire est qu’il ne l’a pas fait exprès. Il n’a pas fait semblant. Il a eu la révélation.

Des chèvres dans le désert. Des fous de Dieu menaçants. Des hommes violents égorgeant une  chèvre pour vous montrer ce qui peut vous arriver ? Ciel ! Quelle beauté, quelle sérénité, quelle paix, quel amour de l’autre. Stephen McGown en a des trémolos dans la voix et des étoiles dans les yeux.

Il dit ne pas savoir ce qui s’est passé dans le monde pendant ces 6 années de captivité. Se sentira-t-il concerné par les crimes commis au nom de l’islam ? Ceux de l’EI, ceux des djihadistes, ceux des terroristes ?

Je rêve d’une rencontre entre le nouveau converti et des proches de certaines victimes de Nice ou du Bataclan. Pas les adeptes de la bougie et du « Vous n’aurez pas ma haine ». Mais je connais déjà la réaction de l’ex-otage.

Extraits des articles qui lui ont été consacrés :

«L’islam m’a éloigné du capitalisme» : l’ex-otage d’Al-Qaïda Stephen McGown se confie à la presse

Stephen McGown a été enlevé en 2011 par Al-Qaïda puis libéré le 29 juillet 2017, six années plus tard. Il s’est exprimé devant la presse dix jours après sa libération. Il est notamment revenu sur sa conversion à l’islam, dont il vante les vertus.

Stephen McGown s’est exprimé pour la première fois face à la presse depuis sa libération le 29 juillet dernier. Quasiment six ans plus tôt, le bi-national sud-africain et britannique traversait le Sahara en moto lorsqu’il a été enlevé, en même temps que le Suédois Johan Gustafsson et le Néerlandais Sjaak Rijke, à Tombouctou, au nord du Mali, par les islamistes d’Al-Qaïda.

[…]

Stephen McGown pense avoir été enlevé pour le simple fait de ne pas être musulman. Il a aussi révélé s’être converti à l’islam au cours de sa captivité, tout en insistant sur le fait que ce n’était pas sous la contrainte. Il a toutefois concédé qu’il avait été mieux traité par ses geôliers après sa conversion.

 «Avant le désert, j’étais chrétien. J’ai accédé à l’islam de mon propre gré», a-t-il déclaré. «Je vois beaucoup de bien dans l’islam. [L’islam] m’a ouvert les yeux. Il m’a éloigné du capitalisme», a-t-il encore fait valoir.

[…]

https://francais.rt.com/international/41917-islam-ma-eloigne-capitalisme-ex-otage

 

Stephen McGown s’exprimait jeudi pour la première fois depuis sa libération le 29 juillet. Ce Sud-Africain, qui a passé six ans au mains d’Al-Qaïda au Mali, s’était converti à l’islam durant sa détention.

[…]

A trois reprises, Stephen McGown affirme avoir eu peur pour sa vie. Pour le reste, celui qui a été libéré fin juillet après six ans aux mains d’Al-Qaïda au Mali raconte avoir été «très bien traité» par ses ravisseurs, en particulier après sa conversion avec l’islam.
[…] Début août, le ministre sud-africain de la Sécurité intérieure David Mahlobo a assuré que Pretoria n’avait payé «aucune rançon» pour la libération de Stephen McGown.
Imtiaz Sooliman, à la tête de l’organisation Gift of the Givers, qui a contribué à la libération de l’otage sud-africain, a expliqué jeudi que les ravisseurs avaient dans un premier temps demandé une rançon de 10 millions d’euros (11,7 millions de dollars) pour chaque otage. Mais il a affirmé ne pas avoir été impliqué dans le paiement d’une rançon.

http://www.leparisien.fr/international/otage-d-al-qaida-au-mali-pendant-six-ans-il-affirme-avoir-ete-tres-bien-traite-10-08-2017-7186272.php

 

Mais qui est donc Stephen McGown ?

Quelqu’un souffrant du syndrome de Stockholm, certes.

Mais aussi quelqu’un qui bénéficie d’une libération payée par l’argent des contribuables sudafricains… Or, à quoi sert cette libération ? A faire la promotion de l’islam…

A quoi sert donc Stephen McGown ? Que n’est-il pas resté dans le désert avec ses chers militants d’Al-Qaïda….




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


19 thoughts on “Pour l’ex-otage Stephen McGown l’islam est un remède au capitalisme !

  1. Oncle Bob

    C’est vrai ! Si l’islam est bien, pourquoi il est pas resté en terre d’islam chez ses frères? Pourquoi il est retourné chez les koufards?

  2. Anne Lauwaert

    ben oui justement: l’islam est une idéologie du désert qui donc convient au désert – que ce type se sente bien dans le désert pourquoi pas, mais pourquoi n’y reste-t-il pas ?

  3. durandurand

    Il est devenu une taupe des islamistes . ce trou duc est à surveiller ,un futur  » Fiché S ».

  4. J

    Qui est-il ? Un gros con.
    Il n’a qu’à rester dans son désert et surtout, manger et se soigner avec ce qu’il y trouvera. Pas revenir en ville pour bénéficier des médicaments, de la couverture sociale, des supermarchés et tout ce que la civilisation NON musulmane a développé.
    D’un côté, qu’a développé la société musulmane ?

  5. Dorylée

    Je trouve qu’en certaines occasions, les terroristes-égorgeurs-kidnapeurs-musulmans font preuve de beaucoup de faiblesse et de mansuétude…Le père Hamel trépasse et ce con là en réchappe ! La vie est injuste…

    1. Claire

      Il a eu la vie sauve parce qu’il s’est converti. C’est juste la logique islamique dictée par le coran.

  6. Révolution

    Le remède ( islam) dont il prône les bienfaits serait milles fois pires que le capitalisme. Est il payé pour dire de tel âneries ?

    1. Lavéritétriomphera

      L’Arabie Saoudite et le Qatar démontrent que islam et capitalisme ne sont pas antagonistes. La doctrine islamique ne condamne pas la propriété individuelle et l’enrichissement par l’effort d’autrui, par l’esclavage notamment.

    2. Révolution

      J’ajoute que l’on peut vivre ou survivre dans une société capitaliste qu’on ne le pourrait dans un société islamique , sinon de ce convertir à l’islam
      l’islam c’est ou tu te convertis ou tu meurs
      c’est sans doute ce qu’à choisis cet otage dont on a contaminé le cerveau

  7. Sylvie D.

    «Avant le désert, j’étais chrétien. J’ai accédé à l’islam de mon propre gré», a-t-il déclaré.
    Ben voyons !! On ne te donne pas à manger ni à boire pendant un bon moment, tu finis par te convertir si tu veux survivre !
    Maintenant qu’il est rentré au bercail, pas sûr qu’il se sente encore musulman…….
    Les ravisseurs ont demandé 10 millions et le gouvernement assure qu’il n’a rien payé ? Ils l’ont libéré parce qu’ils n’ont pas le droit de garder un otage musulman…..
    Pourquoi n’est-il pas resté là-bas puisque l’islam lui a révélé la vraie vie ?

  8. Lavéritétriomphera

    On lui a fait avaler des mensonges. À commencer par la prétendue opposition de l’islam au capitalisme. L’adaptation à des systèmes pervertis existe, mais elle est délétère comme nous pouvons nous en rendre compte.

  9. MaximeMaxime

    Cette idée que l’islam incarne un modèle contre les injustices explique sans doute l’islamo-gauchisme, la faveur pour l’islam d’une extrême-gauche faisant fausse route.

Comments are closed.