Epidémie de choléra à La Mecque : pas de quarantaine pour les musulmans qui en viendront, Macron ?


Epidémie de choléra à La Mecque : pas de quarantaine pour les musulmans qui en viendront, Macron ?

La menace d’une propagation de l’épidémie de choléra, qui sévit au Yémen, pèse sur le traditionnel pèlerinage de La Mecque qui aura lieu en septembre. L’OMS s’inquiète.

Le choléra pourrait-il contrarier le pèlerinage de La Mecque ? Alors que le Yémen est en proie à la plus « grave épidémie de choléra au monde », dixit l’Organisation mondiale de la Santé, les experts s’inquiètent d’une possible propagation de la maladie en Arabie Saoudite. Le pèlerinage, du 23 août au 1er septembre, rassemble chaque année entre deux et quatre millions de musulmans venus du monde entier. Cette concentration massive de population est propice au risque de développement de maladies infectieuses comme la dengue, la fièvre jaune, le virus Zika, la méningite et le choléra.

Si le choléra inquiète autant les experts de l’OMS c’est que l’épidémie de choléra se propage rapidement au Yémen, pays voisin de l’Arabie saoudite. Plus de 200 000 cas suspects étaient recensés dans le dernier bilan de l’organisation, le 24 juin 2017, soit une moyenne de 5000 nouveaux cas suspects par jour. Déjà plus de 1300 personnes sont mortes de la maladie. Un quart des victimes sont des enfants, toujours selon l’OMS.

DES INFRASTRUCTURES SANITAIRES CADUQUES AU YÉMEN

Le choléra est une infection entérique aiguë provoquée par l’ingestion du bacille Vibrio cholerae lors d’une contamination fécale des aliments ou de l’eau. Au Yémen, le choléra s’est répandu très rapidement profitant des mauvaises conditions d’hygiène d’un pays ravagé par deux années de conflit meurtrier. L’effondrement des systèmes de santé, d’eau et d’assainissement impactent directement la santé des 14,5 millions d’habitants. Sans accès régulier à l’eau potable et à l’assainissement, la population devient plus vulnérable face à la maladie.

Reste à savoir si l’Arabie Saoudite est suffisamment préparée à affronter un éventuel retour du choléra. La maladie a été éliminée du pays depuis des années grâce à une surveillance et un dépistage rapide selon Dominique Legros, un expert du choléra pour l’OMS. Il se dit confiant : « Selon moi, ils sont bien préparés », a-t-il commenté lors d’une conférence de presse de l’ONU, repris par Ouest-France.

https://www.topsante.com/medecine/sante-et-voyage/maladies-tropicales/cholera-un-pelerinage-de-la-mecque-sous-tension-619071

Surtout ne pas interdire le pélerinage, rassurer le couillon « en Arabie saoudite ils sont bien préparés »… pour les leurs, peut-être…

Mais pour les nôtres, enfin quand je dis les nôtres… Pour les musulmans de retour de pélerinage, pour les clandestins passés par le Yemen et arrivant en Europe…

La forme grave classique[modifier | modifier le code]

C’est la forme typique, avec une incubation courte : de 3 à 7 jours en situation endémique, ou de quelques heures en situation épidémique.

Autres formes[modifier | modifier le code]

Environ 75 % des sujets contaminés ne présentent pas de symptômes, mais le vibrion reste présent dans les selles pendant sept à quatorze jours ; il est évacué dans l’environnement, où il peut contaminer d’autres personnes.

La France et les autres pays européens ont-ils les moyens de lutter contre une épidémie de choléra, qui a pratiquement disparu de nos pays ?

Le choléra est une toxi-infection entérique épidémique contagieuse due à la bactérie Vibrio choleræ, ou bacille virgule, découverte par Pacini en 1854 et redécouverte par Koch en 1883. Strictement limitée à l’espèce humaine, elle est caractérisée par des diarrhées brutales et très abondantes (gastro-entérite) menant à une sévère déshydratation.

La forme majeure classique peut causer la mort dans plus de la moitié des cas, en l’absence de traitement (de quelques heures à trois jours).

La contamination est orale, d’origine fécale, par l’eau de boisson ou des aliments souillés.

L’Organisation mondiale de la santé estime que le choléra entraîne chaque année environ 100 000 décès pour 4 millions de cas recensés. En France (hors Guyane et Mayotte), le choléra autochtone a disparu, on compte entre 0 et 2 cas importés chaque année depuis 2000.. Wikipedia

Les Français non musulmans vont-ils devoir, en plus, payer le prix de la contamination venant de pays musulmans en étant malades, en perdant leurs jeunes enfants ?

Le traitement est très facile lorsqu’il n’existe que quelques cas en milieu hospitalier moderne, la létalité (mortalité chez les malades) est alors inférieure à 2 %. Il devient très difficile en pic épidémique (centaines de cas simultanés), à cause des problèmes d’organisation et de logistique. En l’absence de traitement (zone rurale éloignée, choléra dit « de brousse »), la létalité peut atteindre ou dépasser les 70 %.

Du temps de la peste, on fermait les villes, on imposait une quarantaine à chaque personne désireuse d’entrer dans un pays, un port, une ville…

Et personne ne regimbait. La collectivité d’abord.

A présent, ce n’est pas pensable, n’est-ce pas, Macron ? Si tu dis à un musulman qu’il ne doit pas partir à la Mecque, racisme, discrimination… Si tu dis à un musulman qu’il ne doit pas (r)entrer en France, racisme, discrimination… Alors, dans ces conditions, le principe de précaution, tu t’en bats l’oeil, n’est-ce pas. Et puis, si quelques centaines  ou quelques milliers de Français d’origine décèdent à cause du pélerinage de La Mecque, ce sera un djihad bien discret qui ne dira pas son nom, ça arrangera bien du monde.

Tu es une ordure, Macron, tu n’as encore rien dit, rien fait, mais on te connaît, tu ne diras rien, tu ne feras rien.




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


33 thoughts on “Epidémie de choléra à La Mecque : pas de quarantaine pour les musulmans qui en viendront, Macron ?

  1. .Sylvie S

    Il faut fermer toutes les frontières européennes aux migrants et leur interdire les accès aux aéroports, aux plages, aux ports…

    Reply
  2. neveu

    Dieu nous protège, il va dispatcher le choléra dans l’islamie toute entière en moins d’un mois (3 millions de pélerins) ! Nous devons controler tous les avions en retour du hadj et mettre en quarantaine les contaminés ! c’est tranché nous n’aurons pas la peste mais le choléra !

    il est pas gentil allah

    Reply
  3. Ne m'appelez plus jamais france

    Christine,

    La prochaine vague d’immigration climatique sera 20 fois plus importante que celle que nous avons subie suite à la guerre en Syrie (plusieurs dixaines de millions selon les experts) et ça c’est juste dans les 30 prochaines années ! On ne pourra jamais arreter cela c’était avant qu’il fallait réagir maintenant comme le dit Jean marie le pen (phrase repris au général mac arthur) : too late (trop tard)

    Reply
  4. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    Ce n’est pas la première fois que le pélérinage à la Mecques est exposé à des risques sanitaires http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/70293/266567/version/18/file/note_pelerinage_hadj_170713.pdf. Le choléra se transmet par de l’eau contaminée, aussi des règles strictes d’hygiène devront être appliquées http://www.dreuz.info/2012/11/01/pendant-le-pelerinage-a-la-mecque-lislam-fait-caca-dans-les-rues-et-vole-les-gens/.
    Cependant l’eau de Zamzam serait miraculeuse https://www.ajib.fr/zamzam/, bien que des scientifiques l’aient considérée comme toxique en 2011 http://www.postedeveille.ca/2011/05/grande-bretagne-leau-sacree-rapportee-de-la-mecque-est-toxique.html.
    Je m’abstiendrais de me rendre à la Mecques cette année si j’étais musulman.

    Reply
  5. Machinchose

    a tous: je recommande la lecture du livre de Giono : Le Hussard sur le toit »

    le Choléra morbus ravagera la Provence dés 1830 en provenance d’ Inde et en moins de deux ans se propagera a travers toute la France et l’ Europe

    grace a tous ces nouveaux « Hadjs » la colère de Dieu , le vrai, pas Aguirre 😆 va s’ abattre sur les idolâtres de la météorite dite « cabas de la ménagère »

    et , hélas sur les nations qui les tolèrent….

    faudrait, ou ll suffirait qu un cholérique bronzé se baigne dans le fameux bassin de la Vilette et c’est parti comme au moyen-age pour Paris….

    Reply
  6. Laurent P.Laurent P.

    ARCHIVE http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/31_000407.htm

    Paris, le 7 avril 2000
    COMMUNIQUE DE PRESSE
    Alerte à la méningite chez les personnes revenant de La Mecque
    http://www.coranix.free.fr/201mek/la_mekke_epidemie.htm

    Le document gouvernemental d’origine a été soigneusement détruit, on comprend que quel que soit le gouvernement il ne faille surtout pas garder de traces des dangers sournois et récurrents que font courir les musulmans aux français. Pour continuer à être arrosés de pétro-dollars, quelques morts français par an c’est négligeable pour TOUS les politicards.

    Par contre il est bien entendu d’actualité de s’occuper des musulmans qui partent faire le pèlerinage à la mecque* afin que les musulmans ne soient pas malades :
    http://solidarites-sante.gouv.fr/spip.php?page=recherche&recherche=mecque

    Et le pire c’est que c’est NOTRE SOTTISE qui a permis aux musulmans de ne pas s’autoréguler grâce aux épidémies propagées depuis la mecque !
    « Avant les mesures prises par les gouvernements européens, qui ont installé une commission sanitaire internationale chargée de veiller à l’observation des lois hygiéniques les plus essentielles, cette immense agglomération d’hommes, venus de tous les points du monde musulman, était souvent le foyer de maladies épidémiques qui ravageaient la terre. »
    Source : Description de la Mecque en 1884 par G. Lucien Huard
    http://www.coranix.free.fr/201mek/la_mekke_huard.htm

    Les occidentaux sont des imbéciles, il est logique que les musulmans nous méprisent et estiment que nous leurs sommes inférieurs en tous points, hormis la technologie, qui n’est à leurs yeux qu’un détail négligeable puisqu’ils peuvent la retourner contre nous.

    * « la mecque » sans majuscules, malgré les protestations du correcteur orthographique, expression de mépris souverain pour une ville qui pratique l’apartheid, une ville connue pour être lors du pèlerinage un foyer hyper-actif d’infections virulentes. Maladies et racisme, les seuls apports constants du monde islamique à l’humanité.

    Reply
  7. kitty

    C’est abject et comme d’habitude c’est quand il est trop tard que les élites nous mettent en garde. Voir les œufs contaminés , nous en avons mangé depuis des mois et l’AFSCA s’est bien gardée de nous le dire. Même dans les œufs BIO, les éleveurs ont dit qu’ils pensaient nourrir les poules avec des produits clean, et bien non, le mauvais produit était là aussi. Dégueulasse. Ils ne regardent pas les sacs qu’ils achètent ?

    Reply
  8. kitty

    C’est abject et comme d’habitude c’est quand il est trop tard que les élites nous mettent en garde. Voir les œufs contaminés , nous en avons mangé depuis des mois et l’AFSCA s’est bien gardée de nous le dire. Même dans les œufs BIO, les éleveurs ont dit qu’ils pensaient nourrir les poules avec des produits clean, et bien non, le mauvais produit était là aussi. Dégueulasse. Ils ne regardent pas les sacs qu’ils achètent ? Fipromil , je cherchais le nom.

    Reply
  9. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Il est peut-être un peu tôt pour dire que les autorités ne feront rien puisque le « pèlerinage » n’a pas encore eu lieu. Espérons que si, car la France n’est pas seule à être concernée, c’est un problème international.

    Je pense que les compagnies aériennes, les pilotes et hôtesse de l’air se manifesteront pour refuser de faire des liaisons avec les pays contaminés.

    Reply
    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Chère Olivia vous êtes encore bien naïve d’imaginer que les autorités feront quelque chose…

      Reply
      1. Olivia BlancheOlivia Blanche

        Ce n’est pas être naïf que de penser que les autorités y seront contraintes par la pression de ceux qui sont directement concernés, comme le personnel volant, par exemple.

        Reply
  10. Victoire de Tourtour

    Notre auto-proclamée « élite » ne redoute guère les exactions et voies de fait perpétrées par les « pôôôvres réfugiés », barricadée qu’elle est dans ses forteresses et ses certitudes .Mais la peste et le choléra ne l’épargneront pas davantage qu’ils n’épargneront « ceux qui ne sont rien ». Construire un « mur de la peste » comme cela se fit en Provence lors de l’épidémie de peste du XIVe siècle ne s’avéra guère efficace.

    Reply
  11. MALI

    Les Saoudiens doivent tout faire pour limiter les risques, ils sont loin de manquer d’argent pour cela. De même que pour lutter contre le terrorisme islamique. L’Histoire jugera de ce qu’ils auront fait ou pas! Quant à la fermeture de nos frontières, cela reste un rêve pieux. Hélas…

    Reply
  12. Révolution

    Si risque il y a c’est surtout pour les muzzs ,en ce qui nous concerne il faudrait les côtoyer de prés pour attraper ces maladies
    Et comme je ne les fréquente pas , il y a très peu de risque

    Reply
  13. Saint Cloud

    Bonjour les Patriotes .

    Merci Chère Christine pour votre article .
    C’est très grave ……..Nous attendrons de « voir ce que les « autorités ..décideront……de faire avant…….
    …Bon dimanche à toutes et à tous .

    Reply
  14. Caughnawaga

    Si le choléra fait ses ravages dans les heures qui suivent ça va tomber comme des mouches à la mecque. Pas eu le temps de revenir. Onh que ça me fait de la peine.

    J’ai encore le droit de rêver.

    Reply
  15. Lesage

    Ils les veulent à tout prix ces chances pour l’Europe! choléra, peste, tuberculose, ah le métissage!
    Tous ces diplômés! Peut-être 1 sur 1000, et encore!
    Les fautifs? Ceux qui nous gouvernent? pas que! Les peuples sont tout aussi responsables de cette situation vu la léthargie dont ils font preuve! l’invasion programmée est en phase finale mais personne ne bouge!

    Reply
  16. reader

    Ne vous faites aucun souci, tous les collaborateurs ont déjà préparés leurs valises, leur bateau comme un certain ONPC TPNP dans son palace en bord de mer avec un canot rapide pour se mettre à l’abri en Irlande.? .. ou ailleurs,? acheté avec l’argent des pauvres imbéciles, Ils s’en mettent plein les poches tous ces salopards et vous petits idiots de retraités vous avez voté… votre fin…à moins que ?

    Reply
  17. Pierre ( Saint - Cloud )

    Bonjour Tout le monde .( Bien entendu les patriotes .)

    A l’attention de …..Lesage.
    Votre ……est moqueur….. mais je vous pardonne ….
    Nous devrions faire quoi ????.
    Ici , ( les sans dent ). nous connaissons les gens que nous avons élus .
    Pas de problème pour nous ….pour .les. interpeller …
    Merci Christine de nous en dire plus +++ des que possible .
    ….

    Reply
    1. Lesage

      la situation est plus que grâve pour les moqueries!
      Si vous vous posez la question : que faire? C’est que vous manquez d’objectivité et de lucidité!
      C’est moi qui vous pardonne pour vos propos!
      « Pas de problème pour les interpeller?! Ah bon? Et de quelle façon? Ne rêvez pas, personne ne lèvera le petit doigt pour vous ni vous pour quelqu’un d’autre! Et c’est bien là qu’est le problème! Aucune organisation, aucune solidarité, et ça « ils » le savent! Advienne que pourra donc!

      Reply
  18. Dorylée

    Wikipédia nous dit  » L’évolution sans traitement se fait vers la mort par collapsus en moins de 3 jours  » . Au milieu de la foule grouillante de la mecque, ça pourrait faire du ménage, non ?
    « …La contamination est orale, d’origine fécale, par l’eau de boisson ou des aliments souillés… » comme quelqu’un qui mangerait et se torcherait avec les mains ? Alors qu’il suffit de se les laver à l’eau chaude, directement sous le cul du dromadaire…. Et l’hygiène bordel ???

    Reply
    1. Machinchose

      je vous laisse imaginer le bassin de la Villette , grouillant d’ entérocoques, de ces chiens qui chient dans l’eau de baignade

      au point que la mairesse Virago a de nouveau interdit la baignade a cet endroit…

      dommage!

      quelques Hadjs revenants de la mecque …..allant s’ y baigner….et disséminant quelques millions de bacilles Vibrio Cholerae…..

      et le rêve d’Alphonse Allais se réalise:

      tout Paris file a la campagne et se vide en 3 jours… 😆

      Reply
      1. Machinchose

        une réédition réaliste du Roman de Jean Carrière: les Aires de Comeizas

        une vision utopique apparentée au Hussard sur le Toit

        Reply
  19. Rabarabé

    Des malades du choléra qui se baignent dans un lac en France puis des gamins qui boivent la tasse et hop, quelques morts… J’aime la baignade en eau sauvage mais là j’ai un peu peur… Le choléra, disparu depuis longtemps chez nous comme la gale, comme la tuberculose… Et les autres maladies parasitaires? Imaginez un gambien couvert de vers de Cayor, si les petites mouches s’envolent et font des petits, pourquoi cette cochonnerie ne s’installerait-t-elle pas chez nous? Et le moustique tigre, il est venu tout seul dans le sud? Et bientôt le palu et son moustique importés? On fait rentrer plein de bestioles, en occident, du frelon asiatique à la pyrale du buis. Le reste, peut être même ébola, suivra…

    Reply
  20. Machinchose

    le CHOLERA, parti de la Mecque en 1865 …………………………………

    LRésumés

    FrançaisEnglishEspañol
    Suite à l’épidémie de choléra de 1865, les lieux saints de l’islam sont identifiés comme l’un des foyers de propagation du choléra qui menacent directement l’Europe. On ne peut cependant comprendre la violence de la réaction des empires et le discrédit alors jeté sur le pèlerinage à La Mecque (hajj) sans se référer aux nombreux « récits de contagion » qui circulent à cette époque, assimilant l’islam à une forme de contagion. En même temps qu’il tend à transformer les pèlerins pauvres, qu’ils soient indiens ou algériens, en « groupes à risque », cet imaginaire colonial du hajj a provoqué, jusqu’à la Grande Guerre, les mesures de protection les plus extrêmes et dont l’exemple le plus manifeste reste celui de l’Algérie coloniale.

    Haut de page
    Entrées d’index

    Mots-clés :choléra, panislamisme, empires coloniaux, pèlerinage, La Mecque
    Keywords :cholera, pan-Islamism, colonial empires, pilgrimage, Mecca
    Palabras claves :cólera, panislamismo, imperios coloniales, peregrinación, La Meca
    Haut de page
    Plan

    Lieux saints de la contagion
    La Mecque, foyer épidémique
    La Mecque, « foyer du plus pur fanatisme »
    Le « pèlerin pauvre », catégorie à risque
    Dans l’Algérie coloniale
    Dans l’Inde britannique
    Se protéger du pèlerinage : le lazaret, le navire et le cachot
    Des lazarets à l’efficacité douteuse
    Quand l’organisation du hajj confine à l’internement
    Haut de page
    Texte intégral
    PDF 211kSignaler ce document
    1 L’estimation basse est celle de la commission ottomane du Hedjaz envoyée sur les lieux ; l’estimat (…)
    1Entre la fin du mois de février et le début du mois de mars 1865, cent quarante-trois pèlerins musulmans, Indiens et Javanais pour la plupart, sont frappés par le choléra à bord de deux navires britanniques, le « Persia » et le « North-Wind », qui les acheminent vers les lieux saints de l’islam. À la faveur du pèlerinage à La Mecque (hajj), l’épidémie se propage à grande vitesse : sur les 90 000 pèlerins présents, entre 15 000 et 30 000 succombent1. L’épidémie n’en est cependant qu’à ses balbutiements. Elle va accompagner le retour des pèlerins par les voies maritimes du Sud et du Nord et sa propagation est d’autant plus fulgurante que, depuis sept ans, des services réguliers de vapeurs sont désormais assurés entre les ports de Djeddah et de Suez, localité reliée par chemin de fer à Alexandrie où, le 2 juin, le choléra est signalé. En trois mois, c’est l’ensemble du territoire égyptien qui est affecté par l’épidémie, provoquant près de 60 000 victimes. Dans la foulée, les principaux ports du bassin méditerranéen sont touchés. De là, l’épidémie gagne la mer Noire, le Caucase et la Perse. À l’ouest, elle traverse l’Atlantique jusqu’à New York et achève sa course macabre en Amérique du Sud. Le bilan final est estimé à 200 000 victimes environ (F. Duguet, 1932).

    Reply
  21. ABEL

    Depuis quatorze siècles, c’est toujours la même chose ! Et ça le sera toujours !
     » Là où les Arabes (et les Musulmans) passent, le désert les talonne ! » ; dixit Ibn Kaldoun, philosophe et historien arabe du 14ème siècle ! Sauf pour la parenthèse qui est de mon cru !
    En une seule petite phrase, cet illustre philosophe a résumé, en son temps – déjà – ce que sont les Arabes – et les Musulmans – ! Et chose extraordinaire, bien qu’il ait été très sévère vis-à-vis de ses semblables arabes et musulmans, il est adulé et vénéré en terre d’islam ! A Tunis, il y a même une stèle qui l’honore !
    Pour l’épidémie cholérique, sil est survient, j’espère qu’elle emportera surtout ceux par qui elle existe ! Car si un Arabe est propre chez lui, il ne connaît malheureusement pas l’hygiène publique ! Dehors, c’est le  » chacun pour soi  » ! Dans ces conditions, tous les malheurs possibles et imaginables ne pourront venir que du monde arabo-musulman, et croyez que je n’exagère même pas !
    La solution partielle consisterait à faire du Trumpisme :  » Interdire l’accès aux Musulmans de l’Europe, de l’Occident, genre restez chez vous, et nous, chez nous ! Mais là, hélas, nous sommes dans l’utopie ! Peut-être que le Grand Architecte de l’Univers qui a créé toutes choses trouvera bien un moyen de nous en débarrasser ? Amen vé*** Amen !!!
    vé*** (En hébreu, cela signifie : et !

    Reply
    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Ibn Khaldoun était Berbère.

      Bien que Musulman, il était forcé de constater l’arriération imposée à l’Afrique du Nord par les envahisseurs arabo-musulmans …

      Reply
  22. Machinchose

    on va recaler notre grand Jurisconsulte et auteur des Mouqadimate ( Prolégomènes) discours sur l’ histoire universelle

    a Tunis il a plus qu une stèle, place de l’ indépendance, une statue!

    https://www.google.fr/search?q=statue+de+ibn+khaldoun+a+tunis&rlz=1C1PRFE_enFR641FR641&tbm=isch&imgil=GWhnyV2yJUYHVM%253A%253BFYRwTNsYSiP18M%253Bhttp%25253A%25252F%25252Fwww.voyagevirtuel.info%25252Fgalerie%25252Fdisplayimage-20-4053.html&source=iu&pf=m&fir=GWhnyV2yJUYHVM%253A%252CFYRwTNsYSiP18M%252C_&usg=__P14islvt1a2OS77sbs1zPpmqecs%3D&biw=1003&bih=542&ved=0ahUKEwjAqYCD4NfVAhWGh7QKHW4hCwAQyjcIPA&ei=BSGSWYCTJoaP0gXuwiw#imgrc=GWhnyV2yJUYHVM:

    bien entouré! a sa main droite il y a l’ Ambassade de France et a sa main gauche, la Grande Cathédrale de Tunis

    par ailleurs il est loin d’ être Berbère…s’ étant toujours honoré d’ être né a Tunis, d’ origine Andalouse et descendant d’ une famille purement Arabe issue du Sud de la Péninsule Arabique

    et….on ne le sait et découvre que lorsqu on a étudié la vie du grand bonhomme

    quand il dit et critique « les Arabes » il faut bien comprendre qu il ne parle que des nomades Bédouins, les tribus Banou Hillal et Banou Soleim qui ont ruiné la Berbérie orientale et un bonne partie de l’ algérie pour des siècles

    ce sont ceux là ses « Arabes »

    qu il prend soin de séparer des « Musulmans » civilisés comme lui!

    il a réussi a etre un historien, un jurisconsulte, un politicien,un sociologue,un philosophe,

    un peu/beaucoup Condottière , se vendant a un parti, puis a un autre

    un type qui n’ a laissé personne indifférent 😆

    si l’ homme vous intéresse, je vous conseille l’ ouvrage de Yves Lacoste

    « Ibn Khaldoun:Naissance de l’ histoire,passé du tiers Monde »

    et si vous êtes sujet aux insomnies, rien de mieux que sa monumentale:

    «  »Histoire de l’ Afrique du nord et des dynasties musulmanes » en quatre volumes.. »

    le sommeil vous prend au bout de 20 pages!! 😆

    mais a 20 ans, on a la vie devant soi, comme dirait Emile….

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *