Schiappa la crétine a encore frappé, sur excision, viol et burka cette fois…


Schiappa la crétine a encore frappé, sur excision, viol et burka cette fois…

Bon, allez, bientôt toutes les femmes françaises dans le même bateau.
Entre une musulmane et une femme libérée (tu sais, celle qui est si fragile, la bonne rigolade), aucune différence pour le chargéee de l’égalité entre les hommes et les femmes.

L’incontournable crétine qui est chargée de tout ça,la Schiappa,a présenté un original état des lieux de la situation égalitaire hommes femmes, en France en 2017.
Fallait oser.

Délégation aux droits des femmes

Jeudi 20 juillet 2017

Audition de Mme Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les hommes et les femmes

http://videos.senat.fr/video.379101_59704ef4e76fa.audition-de-mme-marlene-schiappa-secretaire-d-etat-chargee-de-l-egalite-entre-les-hommes-et-les-fem

Je résume les points chocs. Les points « prends toi ça dans la g…»
La donzelle propose en préambule de « visibiliser  » les inégalités entre hommes et femmes , et de les exposer au grand jour.
Partant du principe que la République ne reconnaît pas le relativisme culturel sur le droit des femmes;
Bien vu. On en redemande.

Alors là c’est l’avalanche ; notre secrétaire d’état, en 2017, en France, est ferme sur les principes:
Elle dit, affirme, haut et fort, avec sa petite voix de secrétaire d’état :
L’excision n’est pas une coutume, c’est une mutilation
Le mariage forcé n’est pas une culture, c’est un viol
La burka n’est pas une mode, c’est une tenue oppressive
Elle répète, les lois ont avancé mais pas dans la réalité.
Je note qu’elle dit aussi qu’il faut faire sortir ces sujets d’un cercle d’initiés et les faire rayonner dans toute la société.

Nous voilà donc en France en 2017, dans une société où l’excision, le mariage forcé et la burka concerneraient  les droits des femmes françaises pour l’acquisition de l’égalité avec les hommes.

C’est terrifiant.Heureusement Madame Simone Veil est partie avant d’entendre ces horreurs. Reposez en paix, Madame, vous qui aviez de grands desseins pour la Femme.

Le reste du rapport Schiappa concerne « la culture du viol, on viole plus dans le nord que dans le sud», s’adresser au violeur directement (pas à la femme violée), les congés maternité des agricultrices (« un vrai chantier ») etc.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




23 thoughts on “Schiappa la crétine a encore frappé, sur excision, viol et burka cette fois…

  1. Laurence Antigone

    Mais faites la taire! Qu’elle cesse de braire et fasse son boulot, plutôt que de découvrir le fil à couper le beurre.

  2. RODRIGUE

    La connerie à toujours été le moteur de la trahison et de la collaboration!
    Lorsqu’un bon muz lui écartera avec ses potes les pions pour lui faire subir les premiers honneurs d’une tournante halal, on verra bien ce qu’elle en pensera, quoi que, penser, c’est avoir un cerveau donc trop pour elle!

    1. Philippe RAI

      Moi non plus !
      L’auteur peut-il expliquer pourquoi ce ne serait pas bien de s’attaquer à l’excision, au mariage forcé et à la burka au nom du droit des femmes et de l’égalité homme / femme ?

    2. J

      Je crains que moi non plus. Ne me dites pas qu’elle semble dire que l’excision, le viol et l’oppression sont des droits à l’égalité ?
      Mais si elle dit que l’excision n’est pas une coutume mais une mutilation, franchement, elle découvre ça que maintenant ? Y en a qui sont très long à la détente.

  3. POLLETT DANIELPOLLETT DANIEL

    Pour ceux qui n’ont pas compris, précisons que ces coutumes barbares et misogynes sont issues de mœurs qui nous sont étrangères, à nous peuple français civilisé. Donc la liberté de la Femme française et républicaine dans notre société n’a pas à passer par la suppression de ces horreurs : elles ne nous concernent pas, elles ne concernent que les abrutis qui les pratiquent en suivant les instructions d’un chamelier inculte, misogyne et pédophile du VIIe siècle. À moins de considérer que nous serions désormais un peuple islamisé et qu’il nous faudrait réformer l’islam… Autant vouloir marcher sur l’eau ! Bref, ces affaires de l’islam ne sont pas les nôtres.

  4. Sans dents & rien

    Fichtre , nous voici gâtés depuis quelques décennies ; ça remonte à la cresson , potagère de la mitte bien récompensée , et puis sur la longue liste qui continue avec la belkacem , la tôbira ; l’image de la Femme y a perdu .

  5. Laurent P.Laurent P.

    C’est pas que c’est pas bien de s’attaquer à l’excision ou à la burka, mais c’est que que AVANT que l’on laisse entrer les « enrichissants » (im)migrants majoritairement musulmans il n’y avait PAS BESOIN de s’attaquer à l’excision car il n’y avait PAS d’excision.
    Parce que ce sont les « enrichissants » (im)migrants majoritairement musulmans qui ont apporté cette pratique.
    Donc les politicards qui s’attaquent à un problème fabriqué par eux mêmes ce sont des gens qui se foutent de votre gueule !
    Et c’est là qu’il y a le problème.
    Si je coupais les jambes à des centaines de personnes et qu’ensuite je me présentais comme le défenseur des cul-de-jatte et exigeais que vous ayez le droit de participer à l’épreuve du 100m haies des jeux olympiques au nom de l’égalité vous trouveriez cela un peu fort de café, non ?

    1. J

      Mais dans ce cas, c’est un foutage de gueule général parce que :
      1) Ces pratiques se faisaient d’abord en Afrique depuis longtemps. Et ça ne date pas d’hier que des personnes ont alerté et informé sur ces « mœurs » démoniaques. Ce n’est pas comme si on découvrait soudain l’existence de ces pratiques.
      2) Effectivement, c’est depuis l’importation massive de ces arriérés sur nos territoires que ces pratiques ont vu le jour en Europe. Au R.U, le nombre de fillettes excisées est juste impensable. Il devrait être de zéro.
      3) Ce n’est pas en niant le caractère islamique de ces pratiques qu’ils les combattront.

      1. frejusien

        NON, c’est en combattant lislam qu’on supprimera ces pratiques,
        C’est en les virant de chez nous, que le problème sera résolu, sans nécessité d’une secrétaire d’état de l’égalité homme-femme

  6. NICOLAS F

    Je confirme : bien sûr qu’il est primordial d’éradiquer l’excision,le mariage forcé et les tenues inadéquates dans uns société moderne;mais là,mme Schiappa ne s’adresse pas à l’Onu en ce qui concerne les droits de la femme à l’international,elle s’adresse à la commission française des droits de la femme et nous sommes au 21 è siècle,dans un pays qui s’appelle une République,une démocratie,la France;
    Donc elle parle de nos femmes françaises ,des droits de la femme française;
    Elle assimile les françaises,toutes les françaises à la burka,le mariage forcé,l’excision. Normalement ellle ne devrait pas avoir à parler de ces questions en France,encore une fois, au 21è siècle.
    Cela veut dire que notre société est à ce point soumise à ces coercitions de l’islam que maintenant beaucoup de gens ne sont pas plus choqués que ça que le programme d’une secrétaire d’état française à l’égalité homme femme donne une place prioritaire à des inégalités issues tout droit de la charia;
    J’sais pas ,les français mais réveillez- vous,quoi !

  7. guignard

    Peut être devient-il URGENT d’engager des personnes non sur leur sexe mais sur leurs compétences et leurs savoir-faire.
    En bref, éviter de ridiculiser davantage notre pays par les incompétences de ces incompétent(e)s …

  8. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

    Il faut cesser de nier les réalités d’aujourd’hui. L’excision existe en France, des mariages forcés ont toujours eu lieu chez nous, des burkas se promènent sans entraves. La tirade dit des vérités (mutilations, viol, tenue oppressive) et c’est une avancée que cela soit reconnu officiellement. Mais je n’ai pas regardé la vidéo comme souvent (audition défectueuse) pour vérifier le contexte.
    Il y a trois quarts de siècle et moins, dans ma campagne natale sarthoise, j’ai souvent entendu parler de couples de jeunes formés par entente entre les parents en fonction des hectares de terre agricole possédés par chacune des parties. Les rebellions étaient rares, les jeunes étant soumis à leurs parents et obéissants pour la plupart. D’ailleurs, chez les nobles et les rois, bien des mariages ont été arrangés. Même le prince Charles, paraît-il, avait sa maîtresse en parallèle avec Diana …. Quant à la princesse Margareth, elle n’a jamais pu épouser celui qu’elle aimait. Et en France, on doit avoir des histoires semblables à la pelle !

  9. Saint Cloud

    bonjour tout le monde .

    ouf !…merci…. vous m’avez rassuré !
    je me demandais….pourquoi ….je ne comprenais rien au….. ‘baratin »….
    de cette……. ( merci de lui trouver un ….qualificatif..)……
    Bravo ,Jean-Marc une idée…… »quelle » est bonne !!!!

  10. Dorylée

    Ce n’est pas un hasard si le mot italien  » schiappa  » se traduit en Français  » gourdz, cancre, imbécile  » . Il y a des évidences qu’on ne peut nier…

  11. Eddy K

    Dans la vidéo Jouanno fait très fort également en déclarant que les femmes sont les premières victimes du réchauffement climatique…
    C’est cela ouiiiii

    1. Dorylée

      C’est possible : dans l’entreprise où je bossais, la jupe de la secrétaire raccourcissait proportionnellement à l’augmentation de la température extérieure. Le patron qui avait remarqué le phénomène me dit :  » Au mois d’août, j’allume le chauffage dans le bureau…pour voir… »

  12. Claude LaurentClaude Laurent

    @POLLETT DANIEL .

    SI SI Daniel, moi je la comprends. J’en pends pour mon grade: « Chez moi c’est moi qui commande…quand je décide de faire la vaisselle, je la prends et la pose dans le lave-vaisselle… Na!
    C’est macho hein ?

Comments are closed.