Les JO ça coûte trop cher, personne n’en veut sauf Hidalgo et Macron, le con-tribuable appréciera


Les JO ça coûte trop cher, personne n’en veut sauf Hidalgo et Macron, le con-tribuable appréciera

Quand on voit la photo qui illustre cet article du  » Huffington Post  »,  on se dit : leurs p… de jeux olympiques, on n’en veut pas !

 

Jeux olympiques: Pourquoi plus personne n’en veut (sauf Paris)

Los Angeles devrait accueillir les JO en 2028 et Paris en 2024. Une double victoire pour le CIO, alors que les candidatures à l’organisation se raréfient.

JO-2024 – C’est (presque) dans la poche. Avec l’accord annoncé lundi 31 juillet entre Los Angeles et le CIO pour l’organisation des Jeux olympiques de 2028, la ville américaine offre quasi définitivement la victoire pour 2024 à Paris, les deux villes étant les deux seules en lice pour ces deux dates. La maire de Paris Anne Hidalgo s’est dite « très optimiste » pour la suite.

 

La répartition des Jeux devrait être entérinée le 13 septembre à Lima. Cette double attribution simultanée est défendue par le président du CIO Thomas Bach depuis mars. Objectif: conserver « deux excellentes candidatures » qui en cas d’échec auraient pu renoncer à jamais. Car le principe est celui-ci: la ville qui n’obtiendra pas l’édition 2024 héritera à coup sûr des JO-2028.

 

Cette décision, qui pouvait au départ paraître étonnante, est jugée nécessaire par le Comité international olympique qui doit faire face à une certaine raréfaction des candidatures.

L’explosion du coût d’organisation

 

D’abord candidates à l’organisation des jeux de 2024, les villes de Hambourg, Rome, Boston et Budapest se sont toutes retirées de la course, pour finalement laisser le champ libre à Paris et Los Angeles. La raison principale? L’inquiétude de l’opinion publique et des responsables politiques quant à un coût organisationnel qui se chiffre en milliards de dollars et qui dépasse systématiquement les prévisions.

 

Tous les JO des trente dernières années ont explosé leur budget initial. Pour les Jeux de Londres en 2012, l’addition est passée de 4,8 milliards à 11 milliards d’euros. Mais ce n’est rien comparé aux Olympiades de Pékin et de Sotchi, respectivement passées d’un budget de 2,6 milliards à 32 milliards et de 8,8 à 36 milliards d’euros. Et cette tendance à la dépense pharaonique ne semble pas près de s’arrêter… selon les médias japonais, les coûts d’organisation des Jeux olympiques de Tokyo en 2020 pourraient être multipliés par six et atteindre 13.8 milliards d’euros, contre les 2.3 milliards prévus initialement.

Les derniers Jeux olympiques à Rio ont été, de ce point de vue là, un fiasco total. Comme en Grèce, pays hôte des JO de 2004, les infrastructures construites dans la capitale brésilienne sont pour la très grande majorité à l’abandon depuis la fin des festivités. Le coût total s’élève à plus de 13 milliards de dollars.

 

La défiance de l’opinion publique

Les opinions publiques rejettent de plus en plus l’idée de dépenser de telles sommes d’argent dans l’organisation de ces événements. C’est également pour cette raison que les JO d’hiver de 2022 ont connu la même hécatombe que ceux de 2024. Les villes de Stockholm, Lviv, Oslo et Cracovie avaient toutes jeté l’éponge face à la mégalopole Pékin, plus puissante pour assumer ces dépenses.

En février, Budapest, qui faisait office de petit poucet dans cette course à l’organisation des Jeux 2024, a décidé de retirer sa candidature, après qu’une pétition citoyenne a recueilli plus de 200.000 signatures, ouvrant ainsi la voie à un référendum perdu d’avance. Initié par le mouvement citoyen devenu politique Momentum, cette pétition réclamait le retrait de la ville dans la course aux JO et la mise à disposition de l’argent susceptible d’être dépensé dans les Jeux pour refonder les systèmes d’éducation et de santé du pays. Plusieurs mois auparavant, Hambourg avait également retiré sa candidature à la suite d’un referendum remporté par le « non » à 51,7%.

« Budapest avait fondé sa campagne sur le charme du Vieux Monde et un ensemble compact de sites. Mais l’échec apparent de cette vision pourrait faire revivre les craintes selon lesquelles seules les grandes villes peuvent vraiment accueillir les Jeux. », se désolait le Los Angeles Times après le rétropédalage de la capitale Hongroise.

Paris joue sur ses acquis

« Beaucoup de villes ont abandonné, en Europe et ailleurs, parce que les opinions publiques ne sont plus convaincues, même si les jeux olympiques et paralympiques restent l’événement planétaire le plus important », explique la maire de Paris Anne Hidalgo au site RTS, avant de réaffirmer son ambition d’organiser des Jeux olympiques écologiques. Une des raisons pour lesquelles Paris va réussir, selon elle: « Ce sont des jeux qui seront alignés sur l’accord de Paris sur le climat. Grâce au CIO, on va accélérer la transition énergétique et écologique. On va pouvoir prouver que des Jeux olympiques peuvent être écologiques. »

Et c’est visiblement l’agenda 2020 du CIO, visant à donner la priorité aux infrastructures existantes pour réduire les coûts d’organisation, qui a poussé Anne Hidalgo à présenter la candidature de Paris pour les JO 2024. Car c’est une des forces de la capitale française. 93% des sites de compétition prévus dans le projet de Paris sont existants ou seront temporaires, ce qui devrait considérablement réduire la note pour le contribuable. De ce fait, le risque de flambée du coût de l’organisation des Jeux « n’existe pas », explique Michael Aloisio, le directeur général adjoint du comité de candidature de Paris.

 

 

 

Un bon point légèrement pondéré par le coût que pourrait engendrer la question de la sécurité, un enjeu majeur dans l’organisation de ces Jeux dans un contexte de terrorisme mondial. Les forces de sécurité françaises sont « extrêmement efficaces, professionnelles et à même d’assurer la protection des Jeux », estime le CIO qui salue, par ailleurs, les « améliorations » testées « avec succès » durant l’Euro de foot 2016.

http://www.huffingtonpost.fr/2017/08/01/jeux-olympiques-pourquoi-plus-personne-nen-veut-sauf-paris_a_23059068/

Note de Christine Tasin

La crétine et inculte Hidalgo a inventé le concept de jeux écologiques… Mot magique à la mode. Peu importe le coût pourvu qu’on se gargarise avec une prétendue écologie…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




15 thoughts on “Les JO ça coûte trop cher, personne n’en veut sauf Hidalgo et Macron, le con-tribuable appréciera

  1. JackJack

    Que de millions et de millions d’euros !!! Mais pourquoi s’inquiéter, « c’est pas cher, c’est l’état qui paye » comme disait un autre fort en maths.

  2. Celtillos

    la France est fauchée, elle spolie ses retraités, mais, mais on a des milliards a jeter dans des jeux sans interet dont personne ne veut, ou a subvenir aux besoins de parasites que nous n’avons pas invités, mais qui nous coutent un bras a entretenir a rien foutre a part la merde partout ou ils passent!
    et les Francais, le vrais qui eux travaillent mais vivent dans la rue ou dans leur voiture, ils ont droit a quoi eux??? ha oui rien, ce ne sont que de Francais….

  3. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    De plus en plus de personnes non identifiées sur notre sol ; un taux ascendant galopant de la délinquance, pas de moyens pour mettre en quarantaine prolongée les auteurs de délits, des terroristes en couveuse ; tout saccagé selon l’humeur de certains ; pas un rond ; l’armée, la police vêtues de peaux de chagrin et ils se lancent dans un tel projet ?!

    On connaît l’expérience désastreuse de certains pays qui ont eu à organiser les jeux ; des décennies après ils en paie encore les conséquences économiques.

    Croient-ils vraiment attirer du monde, à n’être le monde musulman, Mecque2 ; car sinon qui va oser se pointer et risquer sa couenne, ses papiers ou son argent, voir sa vie ? Il n’y aura guère que les touristes du monde afro-arabo-musulman qui feront le déplacement et les sportifs qui n’ont d’yeux que sur leurs performances et souvent leur personne à cause de de ces buts sportifs personnels ; certains d’entre eux esclaves des sponsors également seront tenus d’honorer leur contrat.

    Il me semble qu’à l’origine les jeux olympiques n’étaient réservés qu’aux AMATEURS, les championnats du monde étant ouverts à tous et donc et surtout aux professionnels.

    Si cet esprit olympique de l’amateurisme avait été préservé, tous ces sportifs seraient libres, libres de participer ou non à cette compétition, libres de ne pas venir la boule au ventre en priant, en cachette pour les non musulmans, que le ciel ne leur tombe pas sur la tête pour ne pas dire autre chose.

  4. Equateur

    Elle est bizare cette femme,pourquoi n’a -t-elle pas demandé aux parisiens un vote de soutien ?. Elle aurait été surprise de voir le refus de ceux-ci.Je ne veux pas être méchant mais j’aimerai que ces jeux lui pète à la gueule. ..Et surtout, je plains les parisiens pour leurs impôts ,ça va douiller.

    1. Alexandra Dougary

      Non ne croyez pas que les parisiens vont payer seuls les JO, NOUS allons TOUS payer avec nos impôts cette imbécillité … Faites de recherches sur les derniers pays organisateurs. Londres et Pekin ne sont toujours pas remis financièrement de leurs JO… Quant aux soi-disant retombées économiques : mon oeil ! c’est aussi de l’enfumage électorale. Les JO coûtent plus chers qu’ils ne rapportent ça aussi c’est bien connu. Mais chut il ne faut pas le dire. Car les copains des copains des décideurs EUX vont s’en mettre plein les fouilles.

  5. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    I.- SIMONE WAPLER : LA SOCIETE SANS CASH BIENTOT UNE REALITE ?
    :: https://www.youtube.com/watch?v=ppYMHNnfoWU
    CHAÎNE YOUTUBE : Planetes360
    DURÉE : 20’14s

    ******************************************

    II.- VIDEO : Simone WAPLER – Comment survivre à la parasitocratie
    :: https://www.youtube.com/watch?v=ulVM1kIsuuQ
    CHAÎNE YOUTUBE : AuCOFFRE.com
    DURÉE : 28’42’

    Présentation de Simone WAPLER, rédactrice en chef des Chroniques Agora.

    ******************************************

    III.- Comment la Chine va esquiver l’effondrement economique
    :: https://www.youtube.com/watch?v=k26sXBs7ZrE
    CHAÎNE YOUTUBE : Viviane G-ZEN
    DURÉE : 55’28’

  6. Xtemps

    C’est partout dans tous les pays européens pareil, ils font ce qu’ils veulent, c’est normal, c’est des escrocs imposteurs, des dictateurs Fascistes.
    Les escrocs dictateurs ne demandent jamais l’avis du peuple pour le voler.
    Et pour moi, voler les pilleurs d’états, c’est pas de vole, c’est reprendre ce qui nous appartient.
    C’est nous qui remboursons leurs dettes que les escrocs aux pouvoirs nous font, alors payons pour nous.
    Mettez un djellaba et faite vous passer pour des Mohamed, moi mousseline, touchez pour dix enfants des allocations familiale pour chaque famille, allez vous plaindre comme le Théo, vous aurez la prime et peut être le président avec à votre chevet.
    les escrocs aux pouvoirs n’aiment pas les gens honnêtes, ils préfèrent les escrocs comme eux.
    Les musulmans croient au Paradis, ils ont déjà le Fiscale comme les escrocs imposteurs aux pouvoirs qui ont leurs Paradis Fiscale.

  7. Pouf

    Une suggestion : pourquoi toutes les nations ne mettraient-elles pas la main au portefeuille et n’installeraient-elles pas les jeux olympiques définitivement dans leur lieu d’origine : la Grèce ( si elle était d’accord ). Il en serait fini du gaspillage, des luttes d’influence, etc…

  8. Chris2AChris2A

    Les JT n’en finissent pas de se gargariser de ces futurs JO et du pognon qui sera dépensé, de même que la financiarisation du foute-balle (neymar et ses centaines de millions…) …c’est à vomir !!….
    Et les enveloppes qui vont circuler ….Y’a bon vos impôts !….
    Quelle « civilisation » de M…. !

  9. pier

    Ce n ‘est pas nouveau le fiasco
    Montréal 1976 , je suis passé voir les installations en 80 , l ‘abandon ….

  10. PHILIPPE

    Pour la gauchiasserie mondiale le vieux slogan bimillénaire « Du pain et des jeux » est toujours d’actualité. Les gogolitos n’y verront pas que le sport est largement utilisé comme vecteur de propagande pour le multiculturisme, le métissage, le vivre-ensemble entre le loup et l’agneau.

  11. claude t.a.l

    Jean Neymar !

    Je n’avais jamais entendu parler de ce Monsieur Neymar avant le début de la semaine.
    Maintenant, c’est tous les jours, dans tous les journaux , qu’on disserte sur ce bonhomme .

     » Macron salue la « bonne nouvelle » de voir arriver Neymar à Paris « . ( bfm ) :

    Le roquet se réjouit de la venue du footriquet , quoi !

    JO + Neymar = panem et circenses
    Du pain et des jeux !
    Quand il n’y a plus de pain ! ( demandez au général de Villiers )

Comments are closed.