Dites au journaleux Sylvain Cottin que la mère d’ Ali n’a pas été la première victime du 14 juillet à Nice


Dites au journaleux Sylvain Cottin que la mère d’ Ali n’a pas été la première victime du 14 juillet à Nice

Le 24 juillet 2017.

Lettre ouverte.

A M. Sylvain COTTIN, journaliste à Sud-Ouest, envoyé spécial.

 

Monsieur, je profite de ce matin où mon jardin est mouillé pour rédiger ces commentaires tardifs qui me démangeaient sur l’interview d’Ali Charrihi parue le 13 juillet dans SO.
http://www.sudouest.fr/2017/07/12/attentat-de-nice-ma-mere-a-ete-la-premiere-victime-de-cette-barbarie-3612219-4908.php
Article complet : Charrihi

Soyons clairs, je considère M. Charrihi comme l’exemple des pleureuses musulmanes traditionnelles qui n’ont de cesse de se prétendre victimes et à qui les médias officiels donnent un perpétuel écho.

Pour preuve, l’affirmation de subir la « double peine »… Pourtant à Nice, puisqu’il s’agit du sujet, les visés étaient les MECREANTS, les musulmans n’y sont que des victimes collatérales comme les autorités militaires ont l’habitude de dire suite à quelques bavures !
Cet Ali avance « qu’un tiers des victimes étaient musulmanes ». La presse de propagande multiculturaliste y donne crédit puisqu’elle ne l’interroge pas. A-t-elle vérifié la réalité de cette assertion ? Voire même, si elle l’a vérifiée, ne se tait-elle pas sur le constat ?
L’ayant fait personnellement, je considère que les victimes musulmanes de Nice se situent entre 14 et 20 (document joint Nice). 14 à 20, ce qui est déjà considérable, montre le niveau d’islamisation de la Côte d’Azur si ce n’est de la France ! Ce genre de procédé, le mensonge islamique ou taqqiya, est une composante du djihad pour tromper le mécréant ! Ça fonctionne, la preuve ! Avant cet Ali, les imams de la région niçoise avaient déjà avancé ce mensonge d’autant plus efficace avec l’émoi qu’il est tenté de raviver dans cet article !

 

L’interview a reçu pour titre « Ma mère a été la première victime de cette barbarie ». Peut-être la première, mais est-elle plus d’importance que les 85 autres ? Ah bien sûr, il faut montrer que les musulmans sont encore plus victimes que les autres… Mais cet Ali aurait dû éviter le terme de barbarie… L’assassin venait d’une de ces contrées dénommées Barbarie jusqu’au début du 19ème siècle et pratiquant le djihad maritime (contre les chrétiens / aujourd’hui cela devrait être classé crime contre l’humanité – contre un groupe d’individus pour motif religieux comme les attentats actuels). Nous attendons toujours la repentance de ce crime esclavagiste en plus de meurtrier
Et pour faire bonne mesure, la dépouille de l’assassin y a été rapatriée il y a peu pour inhumation.

 

Évidemment, l’inévitable amalgame… en partant sa légère barbe (votre fait semble-t-il) ! En rien une marque musulmane (non fournie, lèvre sup. non dégagée, comme je l’ai arborée dans mon jeune temps), mais il fallait chercher un motif pour abonder le but de la victimisation n’est-ce pas ? Y est rappelé le racisme subi par le père… et fait lien avec la « jeune sœur -de M. Ali- violemment prise à partie, traitée de terroriste, alors qu’elle venait se recueillir sur la Promenade. ». Voyons, allez s’afficher avec un voile, montrant ainsi son refus d’intégration -ne demandons pas l’assimilation- à la civilisation qui l’accueille la nourrie et instruit (?) ses enfants, sur la Promenade des anglais au lendemain de l’attentat, n’est-ce pas là un vrai racisme communautariste et une provocation outrancière ne pouvant que susciter des réactions –uniquement verbales– indignées et violentes ? Rappelons à ces personnes originaires -gardant en général leur nationalité par filiation à l’étranger- le comportement de leur pays d’origine vis à vis des non-musulmans ou de ceux qui transgressent les règles de l’islam malgré une prétendue liberté religieuse constitutionnelle : non-jeûneurs emprisonnés, prison pour diffusion de bible ou prosélytisme, oulémas demandant la condamnation à mort des apostats … et traîtres au pays (Conseil supérieur des oulémas du Maroc/imaginons en France le Conseil des évêques traiter du sujet…) ou ailleurs organisation de la mort sociale et familiale, expulsions de pasteurs…
Subissent-ils l’équivalent en France ?
Cela ne les gênent pas de demander à la France une liberté qu’ils ne reconnaissent pas aux autres ?
Cela ne les gênent pas de jouer sur les deux tableaux, français et celui de leur origine ?
Et encore ces pays n’appliquent qu’un islam partiel dit du JUSTE MILIEU, étrange MILIEU !
Non, la double peine –voire triple– est pour nous mécréants… Nous sommes les visés, nous sommes sans arrêt culpabilisés pour notre passé historique et traités de racistes si l’on ne baisse pas la tête !

 

Abordons le marronnier, à moins que ce ne soit le dattier en l’occurrence, des imams de culture française. Qu’est-ce que cela change au fond de l’affaire ? Coran en arabe (prétendu parfait) ou coran en français, sont-ils fondamentalement différents ? Le contenu des versets est-il changé ? En arabe ce serait les roses et en français les épines ?
Lisons !
S2 V190 : Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent*, et ne transgressez pas**. Certes, Allah n’aime pas les transgresseurs !
* : il suffit de ne pas être d’accord !
** : obligation de combat !
S2 V191 : Et tuez-les, où que vous les rencontriez* ; et chassez-les d’où ils vous ont chassés** : l’association*** est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréant(en gras de ma part).
* : pas de limite (sauf près de la mosquée sacrée)
** : à la fois de La Mecque (il n’y avait que des polythéistes ou presque, si La Mecque existait déjà à l’époque !) mais surtout de tous les lieux de prières ==> l’islam prétend être la PREMIERE religion que les juifs, puis les chrétiens, ont corrompue (un peu de contextualisation que le *** confirme).
*** : associer un dieu à dieu ==> le judaïsme (Uzayr ?) ou le christianisme (trinité), ce qui est précisé dans le S9 V30. Imaginez si nous disions l’islam à la place d‘association, nous aurions au moins droit au tribunal pour appel à la haine si ce n’est au meurtre !
Extraits de (je vous laisse le loisir de vérifier) : http://www.islam-fr.com/coran/francais/liste-114-sourates.html
Etc.
Et bien sûr, tous nos imams ne manqueront pas de tordre le sens des phrases, d’alléguer une contextualisation, de nous prendre pour des idiots… ils ont souvent raison pour beaucoup d’entre nous… et vous y aidez bien !
Ce n’est qu’un petit extrait de la grande Religion d’Amour, de Tolérance et de Paix (dixit Sarko) !

 

Alors, il ne faut pas chercher des excuses, dire que tout cela ne serait que radicalisation, que ce n’est pas l’islam, que c’est DAECH (pour ne pas dire EI). DAECH est simplement l’islam intégral, les autres, même en Arabie Saoudite, sont une gamme d’islams partiels… Le ver est dans le fruit et il serait encore plus efficace de le désigner ce qui serait la meilleure prévention… Tant qu’il sera refusé, voire interdit de le dire, pas de solution et les peuples continueront à être jetés dans cet horreur religieuse fort peu religieuse et irréformable (ceux qui ont tenté l’ont payé de leur vie)…

 

Je compatis au malheur de cette pauvre gosse traumatisée, de tous les enfants traumatisés physiquement ou psychiquement, de tous les adultes dans le même cas. Je compatis à tous les deuils de toutes les familles, mais je formule en direction de cet Ali une phrase attribuée à Bossuet (s’il n’est pas offensé par la référence de cet auteur, il en faut peu à certains !) « Dieu se rit de ceux qui chérissent les causes de leurs malheurs ! ».
Qu’il s’adresse à qui de droit !

 

Avec mes meilleures salutations.




Résistance républicaine Aquitaine


12 thoughts on “Dites au journaleux Sylvain Cottin que la mère d’ Ali n’a pas été la première victime du 14 juillet à Nice

  1. Machinchose

    en tout cas aprés l’ article du Canard Enchainé de ce matin y en une qui est ( enfin) la première victime de l’ Elysée

    la Sikonne N’Diaye

    qui vient de pondre ça:

    « Jointe par nos confrères de LCI, Sibeth Ndiaye dément avoir écrit ce message. « Le SMS est tota­le­ment faux », assure-t-elle. La conseillère, qui ne souhaite pas faire plus de commen­taires au sujet de ce message, se plaint égale­ment de ne pas avoir été contac­tée par l’au­teure de l’ar­ticle. »Et ce n’est pas la seule erreur », et de poin­ter une erreur dans son nom de famille « l’or­tho­graphe de mon nom de famille n’est même pas la bonne. »

    même pas le courage d’ affronter sa vulgarité, piteux argument: l’ absence d’ apostrophe a son patronyme…il est vrait que si elle s’ appelait Dupont ou Martin….y aurait pas besoin de se coltiner ces orthographes exotiques et étrangères

  2. La moutarde me monte au nez

    Pourquoi cet Ali est il barbu avec le crâne rasé?
    Est il un combattant de l’islam?

  3. Olivia BlancheOlivia Blanche

    M. Saint-Marc, bravo ! Si vous recevez une réponse du journaliste, vous voudrez bien nous le faire savoir et, sans tout divulguer, sa teneur… Ce serait intéressant. Merci.

    1. Jean-Paul Saint-Marc Post author

      Le journaliste est resté silencieux, il a reçu la lettre le 25 juillet par mail document joint (relevé des morts et leur classement d’après les données parues dans la presse au fil des jours)…

  4. Dorylée

    Ali Charrihi :  » Plutôt que de déradicaliser les pluss enragés, l’État ferait mieux de mettre le paquet sur la prévention.  » . Normalement, l’État n’a besoin des conseils de personne pour faire des conneries. Il faut pourtant reconnaître qu’en l’occurence, Ali a raison. Et dans ce domaine particulier, la meilleure des préventions consisterait à renvoyer manu militari tous ces terroristes potentiels dans leurs mechtas d’origine, à grands coups de pompes dans le train pour accélérer le mouvement. Car, comme disait ma grand-mère :  » Un bon coup de pied au cul, si ça ne sert pas à grand’ chose, ça fait toujours aller de l’avant ! « 

    1. Jean-Paul Saint-Marc Post author

      Effectivement, tout n’est pas négatif, mais il faut aller plus loin.

      Le préventif outre expédier les individus directement dangereux serait de dire la réalité de l’islam, de ne pas laisser faire les pressions de l’islam dans la société autres que ce qui est strictement personnel…
      L’Ecole est particulièrement victime en premier… la rue qui devient un terrain de prosélytisme, etc… tout est concerné !

  5. patito

    quand on habite à NICE on trouve normal le nombre de victimes de la religion dite de paix et d’amour dans l’attentat et il en sera de même si cela recommence tout simplement parce qu’ils représentent un pourcentage tel qu’il sera difficile à un terroriste d’éviter une bavure.
    par contre ils pourraient s’inspirer des leurs amis Egyptiens qui , pour leur part , ont arrêté un bus fait descendre tous les passagers et demandé qui était musulman et qui ne l’était pas : c’est à dire copte.
    les coptes ont tous été tués et là il n’y a pas eu de bavure !!!
    bien entendu silence total du Vatican un peu débordé par le nombre de martyrs ( c’est la cas quand on meurt au nom de sa foi )

  6. frejusien

    Encore un qui veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes !!
    La lettre a dû tellement le moucher, qu’il n’a aucun argument à rétorquer !

  7. Monique

    Désolée de paraître cruelle ,mon chagrin va uniquement aux victimes non musulmanes .Les chouineries de ce type me laisse de marbre .

  8. Monique

    c est sure, nous allons pas danser sur les cadavres des muzz comme cela s est fait pour les attentats du 11 septembre ou ceux de Paris.

  9. Monique

    Je m en contre fiche des victimes musulmanes ,et pourquoi devrais je avoir quelconque Compassion pour des individus qui pratiquent une idéologie qui nous méprise ,appele au meurtre des mécréants.Rien à foutre de votre mère mon cher Ali

Comments are closed.