Général italien Vincenzo Santo : «Nos militaires pourraient mettre fin pacifiquement à la vague des migrants en quelques jours »


Général italien Vincenzo Santo : «Nos militaires pourraient mettre fin pacifiquement à la vague des migrants en quelques jours »

PAR ROSALY LE 25 JUILLET 2017:

Le Général Santo en est certain : les débarquements de migrants peuvent être arrêtés.

Est-il vrai que l’immigration est un « phénomène historique « qui ne peut être arrêté ?

NON ! Il suffit de confier à l’armée la mission, pour laquelle elle a été créée : la défense de nos frontières. Si le gouvernement le souhaitait réellement, l’armée pourrait mettre fin aux flux migratoires en quelques jours.

Ainsi, s’est exprimé le Général du Corps de l’Armée, Vincenzo Santo, ex numéro deux de l’OTAN en Afghanistan, chef d’État major de la mission Isaf (International Security Assistance Force) aujourd’hui collaborateur de l’un des plus importants sites d’information, ayant trait à la Défense.

« Nous avons les moyens de contrôler les côtes libyennes, sans y mettre les pieds. Les routes migratoires, qui nous concernent convergent vers Tripoli, d’un côté via le Fezzan, de l’autre en traversant la région sud orientale libyenne pour ensuite parcourir la côte d’Aidabiya.

La zone à contrôler est beaucoup plus restreinte, contrairement à ce que l’on affirme.

En premier lieu, il faudrait commencer par bloquer les navires des ONG afin de les empêcher d’entrer dans les eaux libyennes, ensuite, envoyer nos forces spéciales frapper les trafiquants « à leur domicile », les capturer et les transférer dans nos prisons. Tout cela sans attendre la bénédiction d’organisations internationales et sans crainte de violer une quelconque souveraineté nationale.

La nôtre est violée à chaque fois qu’un navire étranger débarque sur nos côtes sa « cargaison humaine ». (Traduction : si l’Italie le voulait, elle pourrait frapper et détruire le trafic de migrants, mettant ainsi fin à la grande invasion.)

Le général ne dissimule pas le fait qu’une certaine grogne parcourt les rangs de l’armée, par rapport aux actions du gouvernement en matière d’immigration.

« Les collègues et anciens collaborateurs, avec lesquels j’ai maintenu le contact expriment la même rage, qu’éprouve, je pense une grande majorité de citoyens italiens. Comment peut-on avoir confiance dans les institutions, quand le migrant irrégulier, qui, il y a quelques jours après avoir poignardé un policier à Milan, a été remis en liberté, même s’il va être expulsé ? Il reviendra certainement lors d’une prochaine vague de migrants. Il est facile d’imaginer la frustration de celui qui, au quotidien, patrouille dans les rues pour garantir la sécurité des citoyens. » .

Il ne partage toutefois pas l’idée de créer des camps pour migrants en Libye.

« Nous sommes en train de dépenser de l’argent pour un gouvernement, qui doit encore prouver sa capacité à contrôler le territoire. Idem pour les différentes tribus, qui se partagent le pouvoir et jouent souvent un double jeu. En outre, pour des raisons humanitaires, nous ne pouvons leur confier la gestion de camps éventuels.

Ces derniers, par contre, doivent, être créés et financés en Tunisie et en Égypte, et peut-être en Algérie, à condition, et je me réfère ici à l’Égypte, que l’Italie rétablisse les liens diplomatiques avec ce pays, suspendus suite au cas Regeni. (Giulio Regeni était un jeune chercheur italien, enlevé, torturé puis assassiné en Égypte en 2016)

Et pour les clandestins, à qui on a refusé le droit d’asile, le Général Santo estime qu’il serait temps d’augmenter les effectifs des forces de l’ordre, afin de les arrêter et les réexpédier par avion vers leurs pays d’origine.

« Il faut confier aux forces de l’ordre la mission de retrouver les clandestins et les mettre à la disposition des différentes autorités consulaires, dans le but de procéder à leur identification, même s’ils ont fait disparaître leurs documents et prétendent, qu’ils ont été volés ou retenus par les trafiquants, afin de rendre plus difficile la recherche de leur pays d’origine. Mais je suis convaincu que si l’on veut remonter à la nationalité du clandestin, on réussit toujours, à moins qu’une approche diverse ne convienne mieux à certains ? »

© Rosaly pour Dreuz.info.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




35 thoughts on “Général italien Vincenzo Santo : «Nos militaires pourraient mettre fin pacifiquement à la vague des migrants en quelques jours »

  1. .templier.templier

    notre petit chef a l elysée ne veut plus de migrants a la rue d ici la fin de l année.
    pire encore,le petit chef a l elysée veut augmenter encore le nombre de migrants.
    je reviens de Lidl ou,je parlais de ce sujet avec des clients …
    ben vous savez pas…
    ils étaient tous sans exception contre moi ces braves gens et meme la caissière!
    APRES TOUT J AI REPONDU AVANT DE QUITTER CE HARD DISCOUNTER.
    FINALEMENT…PUISQUE J AI TORD DE MANIFESTER UNE HOSTILITE CERTAINE A CES ENVAHISSEURS MUSULS…
    POUR VOUS FAIRE PLAISIR…JE SOUHAITE QU IL EN RENTRE DES MILLIERS COMME CA VOUS AUREZ L OCCASION DE BIEN VOUS AMUSER AVEC…BANDE DE CONS…
    VOILA…JE SUIS FURAX…JE RENCONTRE QUE DES GENS COMME CA..

    1. Pascal PROUTEAU

      Moi, par contre, je rencontre pas mal de gens qui sont inquiets pour l’avenir car ils viennent de découvrir que leur « zone libre » (la région de Quimperlé) commence à se peupler d’un peu trop d’étrangers colorés!

    2. denise

      vous avez surtout le droit d’avoir un avis différent et de le dire haut et fort ! et de leur dire qu’il leur faut se renseigner , en allant sur des sites ……

  2. amion de Nice ? Et combien de bras décroisés ?

    Cela me fait penser à une phrase d’un sketch de Coluche :
    « Si on voudrait…mais on veut pas » 🙂

  3. Saint Cloud

    Salut les Patriotes .

    Et voilà !!!….le général Italien a la solution ..
    .
    Pourquoi …pas nous …nous avons aussi des généraux …(beaucoup) .
    .
    Attendent ils quoi ???….. qu’ils nous le disent !!!!

    ….

    1. denise

      il devrait dans un 1er temps , se « rallier » à ce bateau qui approche les migrants sur la mer dans le but de les raccompagner d’où ils viennent !

  4. J

    Qu’ils le fassent, merde ! Visiblement, il y en a encore qui savent faire preuve de bon sens. Alors agissez, de grâce.

  5. durandurand

    blabla blabla , toujours de belles phrases qui ne sont suivies d’aucun acte. Paroles , les paroles ne sont que des mots . Même nous qui postons des commentaires que faisons-nous à part quelques uns ?

  6. denise

    peut être faudrait il qu’il se mette en contact avec le GL De Villiers …je dis ça …
    ce n’est pas une blague !

  7. Celtillos

    bien sur que c’est facile de les arrêter, une petite vedette lance torpille avec deux canons anti-aériens et on coule une dizaine de leur barquasses sur le départ du liban, (***) ca va les refroidir, quant aux « ong » on leur coule leurs péniches et on coupe les credits, et bagne pour ceux qui ralent!
    et bien entendu charter pour ceux qui sont deja chez nous!
    c’est juste une question de volonté face a l’Europe et aux banquiers….

  8. Anne Lauwaert

    Qu’est ce que l’armée, police, gendarmes, pompiers etc attendent pour agir ?- dès qu’ils agiront les patriotes les suivront

  9. Nicolas

    Le peuple doit manifester son mécontentement. Qu’il agisse avec l’appui de l’armée. Le godillot est irresponsable du fait qu’il est incompétent.

  10. dahier

    nous avons aussi des généraux en France qui voudraient agir. Il y en a certainement d’autres dans d’autres pays de l’union européenne. Pourquoi ne se concertent-ils pas tous ensemble pour mettre une armée de nettoyage sur pied ? Il est temps de tenir tête à ces vendus qui ne voient que leur profit.

  11. dahier

    La vraie Europe peut se construire à partir de l’entente de nos armées pour arrêter cette immigration destinée à détruire notre culture européenne et nos libertés. Nous n’allons pas vivre à genoux pour augmenter le profit de quelques uns. L’armée doit aider le peuple.

  12. NICOLAS F

    Oui mais alors ,s’il n’y a plus de migrants,que vont devenir les milliers de gens qui vivent grassement de ce business?
    Je ne vais pas les re citer tous,la liste est interminable.
    Le secteur de la migration est en expansion de 20%par an.
    Placez votre argent chez Adoma et autres sociétés d’hébergement,cela rapporte 8%par an ,c’est mieux qu’à la caisse d’épargne.
    Si on voulait arreter le trafic de la misère ce serait fait depuis longtemps (trafic de la misère qui arrange bien les conquérants du coran,évidement,la conjoncture est pour eux,accouplée à notre incommensurable aveuglement.)
    Le fric,le fric,le fric………..

    1. Révolution 2017

      les migrants ne rapporte pas d’argent sauf ceux qui les passeurs
      ils n’amènent qu’une chose la misère et les problèmes
      cela arrange bien les pays mahométant
      d’importer leur doctrine
      cela arrange nos dirigeants et autre assos
      mais qui parle vraiment du déficit que cela amène
      il faut les loger , les nourrir, les soigner
      qui paient cette facture ,
      c’est nous avec nos impôts
      l’immigration de masse n’a jamais rien apporté
      du travail , moi je dis qu’on a pas besoin d’eux
      on a assez de chômeur en Europe
      et on a pas besoin de population muzz qui foute la merde partout

  13. Xtemps

    Et bien voilà, quand on veut on peut, et si toutes les armées européennes s’y mettent, l’affaire est faite, sans problèmes.
    Donc il ne faut pas compter que seulement sur les italiens pour le faire, mais tous s’unir avec eux pour le faire ensemble, prenons contact avec lui et passons le mot à tous les pays européens.
    Cela marche bien avec les pays de l’Est, alors mettons nous au travaille.
    Il faut agir par nous mêmes, sans l’accord de ces Fascistes UE.
    Partagez le plus possible amis résistants.

  14. GREGOIRE

    Super Extra les idées du Général Italien VINCENZO SANTO

    Il ne boit pas du vin sans eau, et en plus il veut faire gentiment barrage aux Bronzés clandestin sans papier, jusqu à aller chatouiller les passeurs dans leur pays. Quel Brave Home. Il faut l’intégrer au gouvernement de Manouche Macroun.

  15. durandurand

    blabla blabla , toujours de belles phrases qui ne sont suivies d’aucun acte. Paroles , les paroles ne sont que des mots . Même nous qui postons des commentaires que faisons-nous à part quelques uns ?

  16. dahier

    que ceux qui ont les bonnes clefs s’en servent ! à notre petit niveau nous ne pouvons pas grand chose mis à part envoyer un peu d’argent.

  17. hypocrites

    Que les italiens s’occupent d’abord d’érradiquer le crime organisé chez eux, qui essaie de s’implanter en France !!!! On n’en veut pas de leur mafias , de leur drogue, de leur prostitution ( même déguisée). Depuis qu’ils ont émigré en masse en Angleterre ( années 2010), ils ont fait exploser la criminalité.

  18. frejusien

    En France, quand on n’est pas d’accord, on râle au bistrot du coin, et ça s’arrête là,
    Enfin, qq uns râlent, pendant que la plupart ferment les yeux et la bouche

  19. bon sens

    il ne faut même pas aller attaquer les passeurs chez eux.

    il suffit de sauver en mer tout bateau à la dérive , de soigner et réconforter les êtres humains qui ont subi un calvaire durant des jours en mer

    … et de les ramener sur les côtes libyennes dans de bonnes conditions, voire même dans les zones sub-sahariennes dont ils viennent

    en deux mois le message sera passé qu’il n’y a pas moyen d’entrer en Europe et ce sera fini

    Ténériffe l’a fait ( à 115 km des côtes marocaines ) l’Espagne l’a fait avec le détroit de Gibraltar
    et l’Australie l’a fait aussi
    l’état de déliquescence de la Libye est une excuse

    ça marche très bien !

Comments are closed.