Mur « anti-migrants » dans les Hautes-Pyrénées : « Les résidents ont peur de la dévaluation de leurs biens immobiliers »


Mur « anti-migrants » dans les Hautes-Pyrénées : « Les résidents ont peur de la dévaluation de leurs biens immobiliers »

Ils ont utilisé les grands moyens. A Séméac dans les Hautes-Pyrénées, un collectif de riverains a construit un mur de 18 mètres de long et de 1,80 m de hauteur, dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 juillet, pour condamner l’accès à un futur centre d’accueil pour migrants. Objectif de cette opération coup de poing, menée par les membres du « collectif Séméac » : signifier leur mécontentement face à l’ouverture d’un centre qui doit accueillir, courant août, 85 migrants dans un ancien hôtel Formule 1 dans un quartier résidentiel dans la banlieue de Tarbes.
Cet hôtel, appartenant au groupe AccorHotels, fait partie des 62 établissements premier prix de l’enseigne rachetés par la SNI (filiale de la Caisse des dépôts) pour devenir des structures d’hébergement et d’accueil, gérées par Adoma (ex-Sonacotra). Les membres du collectif dénoncent le choix de l’emplacement du centre, situé dans un quartier résidentiel, mais aussi le manque de concertation avec les collectivités locales pour la mise en place de la politique migratoire nationale.
Un collectif soutenu par la mairie

Le collectif de riverains, tout comme la mairie, tiennent toutefois à préciser qu’ils ne sont pas opposés à l’accueil de migrants. « On est favorables à l’accueil de migrants sur notre commune, explique à franceinfo le premier adjoint au maire Philippe Baubay. Mais pas dans ces conditions. » Il déplore que la mairie ait « été mise devant le fait accompli, sans aucune concertation ».
Il souligne que « la localisation est hors de toute structure, à plus d’un kilomètre du centre du bourg, sans aucun bus ». Le député LREM Jean-Bernard Sempastous regrette aussi qu’il n’y ait aucune animation autour du bâtiment, et souhaiterait rapprocher les migrants du centre. Mais un responsable du collectif admet aussi que « les résidents ont peur de la dévaluation de leurs biens immobiliers ».
Le « collectif Séméac », la mairie et le député s’accordent également quant aux conditions dans lesquelles la commune va pouvoir assurer l’accueil et l’insertion des familles de migrants, avec leurs enfants. Les deux écoles maternelles et deux écoles primaires « ne sont pas adaptées aujourd’hui pour les accueillir », estime Jean-Bernard Sempastous, qui doit se rendre au ministère de l’Intérieur demain pour trouver une solution.
Un mur construit « en toute légalité »

Le « collectif Séméac » assure avoir érigé le mur « en toute légalité, avec toutes les autorisations nécessaires ». Pour ce faire, il a loué une parcelle de terrain par lequel passe le chemin d’accès à l’hôtel Formule 1, car la servitude de passage n’aurait pas été notifiée, explique un responsable du collectif. Il a ensuite déposé une demande d’autorisation de travaux auprès de la commune, qui l’a validée en seulement 24 heures.
Il appartiendrait maintenant au groupe SNI, nouveau propriétaire des lieux, de faire valoir son droit de passage sur le terrain de son voisin, en tant que parcelle enclavée. « Le temps que la justice soit saisie et intervienne, cela nous fait gagner du temps », raisonne le responsable du collectif Séméac. « On est mobilisés pour mettre fin à cette situation de blocage le plus vite possible et dans les meilleures conditions, précise de son côté la préfecture. Pour le moment, le trouble à l’ordre public n’est pas constitué puisque l’hôtel est vide. »
Jean-Bernard Sempastous, qui savait qu’une opération coup de poing allait avoir lieu, a tout de même été désarçonné en se rendant sur place lundi matin. « Ce qui m’a surpris, c’est surtout la symbolique du mur, ce n’est pas quelque chose de très positif », reconnaît-il. « C’est compliqué, dans le contexte de crise migratoire actuelle il faut bien accueillir ces gens. Ce qu’il nous faut, c’est trouver une solution pour les accueillir au mieux sur notre territoire ».
La remise de clés du bâtiment à Adoma, l’association d’insertion par le logement, qui aura en charge l’accompagnement des migrants une fois installés, doit avoir lieu demain.

 

http://mobile.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/mur-anti-migrants-dans-les-hautes-pyrenees-les-residents-ont-peur-de-la-devaluation-de-leurs-biens-immobiliers_2298161.html#xtor=AL-79-%5Barticle%5D-%5Bconnexe%5D&xtref=https://fr.yahoo.com/





57 thoughts on “Mur « anti-migrants » dans les Hautes-Pyrénées : « Les résidents ont peur de la dévaluation de leurs biens immobiliers »

  1. paul

    « On est favorables à l’accueil de migrants sur notre commune, explique à franceinfo le premier adjoint au maire Philippe Baubay. » — On n’est pas prêt de s’en sortir !

  2. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Ils ont voté massivement pour Macron, en se croyant à l’abri. Les voilà rattrapés par la réalité de ce que leur réserve leur champion. Et ce n’est pas fini.

    1. Cécile ComeauCécile Comeau

      Tant pis pour eux. Espérons qu’ils s’en souviendront aux prochaines élections. D’ici ce temps, Choupinet va envoyer les CRS, la police ou l’armée afin de défaire ce mur, soyez-en assurés.

  3. Frontalier74

    Et une élue PCF du Sud-Ouest de dénoncer (déjà) un « mur de la honte », forcément xénophobe et raciste… « nous rappelant « les pires heures de notre histoire » (encore !)
    Pourtant, en matière de murs, les communistes savaient y faire…
    Il est vrai que c’était plus pour empêcher de fuir leur système que pour y entrer…

    1. Amélie Poulain

      Oui… incroyable….

      De toute façon, si les communistes se voyaient vraiment, ils ne seraient pas communistes vu tout ce que les communistes ont fait en France (notamment et entre autres, le PCF avec des opérations de sabotages dans les usines françaises pendant la guerre d’Indochine) ou ailleurs

      Tout’est très bien connu, les exemples ne manquent pas.

    2. Chris2AChris2A

      « Les pires heures de notre histoire » sont celles pendant lesquelles ces salopards sabotaient nos usines d’armement à la faveur du pacte de non-agression staline/Hitler, ou quand ils allaient tabasser les blessés retour d’Indo qui débarquaient sur civières du Pasteur à Marseille, ou les collectes de fonds destinés à l’achat d’armes utilisées par le FLN pour tuer des français pdt la guerre d’Algérie …
      C’est ce qu’il faut leur rappeler quand ils utilisent cette fable !

      1. Amélie Poulain

        Oui, une honte !

        Je n’ai jamais compris pourquoi ils n’ont jamais été jugés pour « haute trahison » voire pire, car soutenir de cruels dictateurs ainsi que leurs agissements envers nos soldats qui se battaient très durement pour leur pays (cruels aussi, mais qui se ressemble s’assemble), tout cela prouve leur idéologie (il y en a qui ont été fusillés pour moins que ça). C’est ainsi un parti qui devrait être interdit en France si nous étions cohérents.

        J’ai quelqu’un de mon entourage qui avait fait remarquer cela à une élue communiste lors d’une commémoration de la Guerre d’Indochine à Paris, et elle lui avait répondu que cela « c’était du passé »…..

        Sans commentaire.. mais il y a encore des gens qui se revendiquent encore de leur parti et ceux avec lesquels j’ai eu l’occasion de discuter sont très violents dans leurs propos, enfermés dans leurs frustrations qu’ils reportent bien sûr, comme tout ceux qui ne veulent pas se remettre en question, sur les autres.

  4. EVAEVA

    Merci Agnès pour ces informations. Il est difficile de croire que l’installation de ces clandestins ne va pas perturber la vie de ce quartier résidentiel.

  5. patito

    quand allons nous arrêter de parler de migrants alors qu’il s’agit pour beaucoup de « déserteurs  » et pour d’autres de « clandestins  » ?

    1. Chris2AChris2A

      Parmi lesquels beaucoup de moudjahidines bien décidés à nous foutre dehors !…l’islamisation forcée n’étant qu’un moyen pour parvenir à cette fin…

  6. DUPIN

    C’est à la base qu’il faut agir ; couler tous les bateaux ONG stationnés en méditerranée , interdire le territoire aux clandestins , refuser les musulmans , accepter les catholiques ( car en Afrique il y en a ) mais nos politiques laissent massacrer les coptes et bruler leurs églises et le pire c’est que Macron va célébrer la décapitation d’un de nos curé !

  7. NICOLAS F

    Ce n’est que le début ,il faut en caser 50 000ppur septembre.
    A Nice, le centre d’accueil Forum réfugiés recevait 70clandestins par mois en 2016.Depuis avril ils en recoivent 3fois plus par mois.Ce qui fait 600migrants dans la nature…..
    D’ailleurs on peut se demander pourquoi tant d’incendies dans le sud est.
    Dans le numéro 5 du journal Rumiyah,consacré aux tactiques terroristes, on voit le commandement: » les tuer par le feu de l’enfer »etvles techniques d’incendie.On est prévenu.
    Ou alors, les types réfugiés dans le maquis, ils font du feu pour la tambouille et ils s’en doutent de l’éteindre .
    voir http://www.Atlantic.fr.l‘état islamique inaugure une nouvelle arme, le feu .12janvier 2017.
    La derniére mise en garde ,début juin était: « des milliers de lions solitaires sont préparés dans vos pays, ils ont vendu leur corps et leur esprit à la cause d.allah ».
    http://www.sudinfo.be.actualités Belgique 7 juin 2017 l’état islamique menace c e mercredi noir 8pays……..

  8. J

    Vous avez voulu micron ? Vous l’aurez dans le fion. Fallait y penser avant. Maintenant, coltinez-vous les migrants. Vos impôts exploseront pendant qu’ils se la couleront douce, qu’ils dégraderont vos habitats, qu’ils violenteront vos femmes. Continuez à croire au mutliculturalisme, vous disparaîtrez purement et simplement.
    Une seule solution contre toute cette merde : retrousser ses manches et reprendre ce qui nous appartient, c’est à dire notre pays, notre mode de vie, et zut à la clique de bobos bien pensants.

  9. NICOLAS F

    Il y a beaucoup trop d’incendies dans le sud est pour que ce soit accidentel à cause de la secheresse seulement.
    Depuis le mois d’avril il y a 200migrants par mois qui se présentent à Nice au centre Forum Refugiés au lieu de 70par mois en 2016
    Donc il y a 600 migrants dans la nature, officiellement qui ne peuvent plus être hébergés .Sans compter les non enregistrés..
    Si certains se cachent en attendant dans le maquis et massifs forestiers ,ils peuvent provoquer des feux .On ne pense pas évidement que cela puisse être volontaire ,bien que le Numéro 5du journal Rumiyah préconise dans ses tactiques terroristes de « les tuer par le feu de l’enfer  » en detaillant comment et pourquoi provoquer un incendie qui ne demande pas de grands moyens.

    1. Nagau06

      et sans être volontaire..un squat sous des tentes en pleine nature, un feu pour faire cuire des grillades ..et hop ça dégénère…au lac de st cassien j’avais vu des groupes de 5 hommes camper…ils n’avaient pas l’air d’être équipés par décathlon pour une rando familiale.

  10. Centulle

    À Nicolas F. Vous avez exprimé ce que j’ai aussitôt pensé quand à la radio l’ai entendu cette information sur l’´augmentation des incendies. Mais chut c’est pas politiquement correct. Rappelez vous la chanson d’Eva Marly reprise par Cohen : Le Partisan. ( L’ennemi était chez moi, on m’a dit réveille toi et j’ai repris mon arme) Avec le chant des Partisans et la Marseillaise le programme est pourtant tout tracé.

    1. denise

      Je l’ai lu par ailleurs , l’internaut qui s’exprimait disait d’ailleurs que 10000 personnes évacuées , , ça ne s’était jamais vu !

  11. Franck

    Les canadairs sont cloués au sol, fautes de pièces, d’entretien ou de pilotes donc de moyens.
    Par contre acheter des hôtels pour les clandestins, on trouve de l’argent.
    Pour les électeurs de macron, je vous souhaite plein de clandestins.

  12. Chris2AChris2A

    Et qui s’infiltrent par tous les chemins de campagne, dans le maquis ou par mer au moyen de barquasses…Ne serait-on pas plus proche de 200 par jour ???….
    Personne n’en sait rien et apparemment, avec le « chef » tout le monde s’en fout !..

  13. PARAS D'AVANT

    Bonjour à tous. Une fois arrivés sur les cotes Italiennes, tous ces migrants cherchent à se fondre dans toute l’Europe. Pour la France ils sont aidés par plusieurs associations de « merde » et vous avez cet « enfoiré » de José BOVE qui se démène pour les y aider dans les environs de MENTON. Ce pourrit ferait mieux de dépenser son énergie pour aider les petits agriculteurs qui crèvent en France dont un se suicide tous les trois jours. Voila le genre de COLLABOS dont il faudra s’occuper le jour de la paye….

    1. Amélie Poulain

      C’est évident, je l’ai dit depuis longtemps et pour d’autres domaines encore.

      L’assistanat est tentant pour les faibles mais il détruit… Avant, cela était reconnu officiellement comme du bon sens (même dans les tests psychologiques) maintenant, il faut penser l’inverse….

  14. Laurent P.Laurent P.

    18 personnes pour construire un mur, qui sera démoli, et pas une pour incendier le site, ce qui aurait mis un terme absolu et définitif au projet, tout en donnant un sérieux coup de semonce à tout projet similaire.
    A moins que ce ne soit un coup de billard à deux bandes : un mur d’abord, pour empêcher l’accès aux pompiers, puis ensuite seulement une application de la politique soviétique victorieuse face à l’invasion Hitlérienne ?
    Que personne ne voit là une incitation à le faire, il ne s’agit ici que d’une mise en parallèle purement théorique, bien entendu !

    1. Sylvie D.

      Non, le mur ne pourra pas être démoli car il est construit dans la légalité ! Relisez l’article. Le collectif a loué la parcelle à la commune et a demandé un permis de construire, le tout accordé par la mairie qui les soutient….. Il restera à Adoma de demander un droit de passage puisqu’il y a une servitude. Procédure qui sera longue…… C’est intelligent comme façon de résister !

        1. hoplitehoplite

          Pas forcément car ils ont créé une servitude qui n’existait pas et donc le permis sera annulé par le tribunal administratif

  15. denise

    Un collectif d’habitants s’est réuni devant la mairie de Domrémy-la-Pucelle pour dénoncer la possible arrivée de migrants .( Vosges Matin ) , communiqué de Jordan Grosse-Cruciani , secrétaire départemental du FN .
    Alors que la situation économique, sociale et sanitaire est explosive, notamment dans nos campagnes, les autorités nationales accueillent toujours plus de migrants . Le Département des Vosges compte 11% de chômage , et il a accueilli à Epinal, St Dié, Thaon, Darney ..etc
    L »information des 54 qui doivent arriver est donc passée inaperçu !
    C’est un collectif qui a alerté les habitants des agissements du Maire, sans concertation . Ils doivent être installés dans un pensionnat alors qu’il y avait un projet de création de logements locatifs, travaux qui devaient débuter le 26 juillet..

  16. Sylvie2

    Dingue ! Ils ont peur de la dévaluation de leurs petits biens immobiliers mais ils n’ont pas peur de la dévaluation de la culture française… Honte à eux ce sont des traitres.

  17. Massilia

    Non mais quelle bande d’hypocrite, de faux culs sans nom…ils sont favorable à l’accueil des migrants mais qui seraient logés trop loin du centre, non mais n’importe quoi. Le politiquement correct rend complètement C..

  18. JEAN

    Les enfoirés qui nous gouvernent n’en ont rien à foutre que ces braves gens ne puissent plus revendre leur maison même à vil prix, qui est prêt à acheter à côté d’un endroit occupé par les migrants pas moi en tout cas, les agences immobilières ont de l’angoisse à se faire aussi leur commission est basée sur le prix de vente si vente il y a bien sûr, mais ou habitent donc les gauchisses pour se fiche de ce genre de problème pas à côté d’un camp de migrants c’est certain

  19. pull!

    censure permanente de la ‘resistance’
    vous êtes pires que les bolcheviques sur ce site.
    Franchement vous vous prenez pour quoi?
    des résistants?

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Oulala, on se calme !

      Non seulement vous n’avez pas été censuré mais si votre commentaire n’apparaît pas, c’est qu’il a été sélectionné comme article pour demain matin.

      (Le modérateur).

    2. durandurand

      bonjour ami patriote ne vous énervez pas comme le dit Antiislam votre sujet paraîtra demain , et bien sûr quand vous commentez éviter les phrases qui pourrait porter préjudice à Christine.j’ai déjà eu des commentaires n’ont publiés car certains contenus pouvait envoyer Christine devant la justice ,donc utilisons la langue de Molière au mieux ,cordialement .

      1. Révolution 2017

        oui à titres d’info les miens aussi
        mais il faut être prudent
        et d’aileurs c’est partout pareil
        il y a des espions partout et je comprend que souvent tout nos dialogues ne passent pas
        on ne sait jamais, et je ne veux pas faire du tord à RR

  20. Xtemps

    Et bien, vous avez déjà un premier village Gaulois qui résiste aux envahisseurs, par Toutatis, après cela, peut être des rondes de gardes 24/24 pour protéger les habitants, j’imagine.
    Il manque plus que les sacs de sable, comme en état de guerre contre un état totalitaire.
    Vous vous rendez compte, il faut un collectif de riverain dans une démocratie où il y a pas de concertation!.
    Les dirigeants n’hésitent pas de mettre le peuple français sur le fait accompli, tout en osant dire qu’ils sont des démocrate!.
    C’est surtout une belle couverture pour ces dictateurs oui.
    Alors que rien ne peut être imposé au peuple en démocratie, les élus par le peuple, n’ont que le droit de faire des propositions et de laisser le peuple souverain de s’exprimer par référendum et le seul qui a autorité de dire oui, de s’abstenir, et de dire non aux propositions, et les élus du peuples doivent obtempérer aux décisions du peuple souverain, les élus n’ont aucune autorité en démocratie, le vrai chef de l’état est le peuple souverain lui même, et le président représentant élu du peuples souverain est la garant de la souveraineté du peuple autochtone, point barre!.
    C’est une escroquerie cette immigration par la force contre la volonté du peuple, c’est du Fascisme et un crime génocidaire contre l’humanité de toute une civilisation, l’Occident.
    Ces dirigeants aux pouvoirs, ne sont que des escrocs imposteurs criminels, des vrais fascistes.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Oui, c’est extraordinaire, en effet.

      « Nos » dirigeants traîtres ont supprimé les frontières nationales.

      Résultat : elles se multiplient au coeur même de la France.

  21. OTOOSAN

    Quand vous aurez cinq minutes monopolisez donc quelques neurones pour réfléchir un peu qui a « ouvert la porte » et voté les Lois qui autorisent tout ça !!!

  22. frejusien

    Mur aussitôt détruit, ce n’était pas de la résistance, juste un petit feu de paille, la mairie a dû obtenir qq chose en échange

  23. Amélie Poulain

    Dur de dire « qui » exactement car cela a commencé depuis longtemps mais cela ne se voyait pas, et depuis, les choses se sont tout simplement confirmées et amplifiées d’où les « lois » car je pense que les politiques sont dépassés.

  24. frejusien

    Il est bien évident que les incendies du sud de la France sont d’origine criminelle, et fort probablement ISLAMIQUE,
    Pour allumer un feu en forêt, même en période de sécheresse et de canicule, il faut un accélérateur et un élément détonateur, le feu ne prend pas avec un mégot, contrairement aux mensonges débités par la télé,

    on essaie, une fois de plus d’exonérer nos chers muzz des méfaits qu’ils sont capables de réaliser,

    Dans le sud, il y a eu la période où les éleveurs de brebis et de chèvres faisaient brûler la végétation pour obtenir de l’herbe de pâturage
    puis la période des promoteurs véreux, qui voulaient acheter à moindre coût,

    Maintenant, on a les fous qui obéissent aux ordres de daesh,

    Et les fous islamiques, les assos en font entrer à la pelle, tous les jours,

    Alors, les conséquences sont inévitables……

    Et que doit-on penser du mauvais état des canadairs, 6 avions dont il manque des pièces détachées pour assurer leur réparation,cloués au sol, en plein été, avec une canicule annoncée depuis le mois de juin, et les menaces de daesh, connues du gouvernement ??

    N’est-ce pas encore une forme de complicité ??

    Pas d’argent pour assurer la sécurité des personnes et de leur maison, pas d’argent pour protéger les massifs forestiers….

    Beaucoup d’argent pour accueillir les futurs égorgeurs et incendiaires…

    Les ^pompiers qui donnent de leur personne, et s’épuisent avec des moyens insuffisants, une vingtaine de pompiers blessés déjà,

    Les preuves des départs de feu parties en fumée, il sera impossible de mettre la main sur les coupables

  25. frejusien

    Aux infos, les journalistes cherchent à comprendre pourquoi il y a tant de départs de feu simultanés, et si près des habitations,
    bien entendu, vous n’aurez jamais la réponse à la télé

  26. kitty

    http://www.ilgazzettino.it/nordest/padova/goliardata_impazza_social_profughi_bici_autostrada-2586226.html
    La blague potache affole le net :  » Les réfugiés en vélo sur l’autoroute ? nous aussi  » De Padova à Venezia, tous en vélo sur l’autoroute. Les réfugiés n’en ont rien à foutre des règles et roulent à vélo sur l’ A4 ? Alors nous aussi. R.V. est pris le samedi 16 Septembre à 9 H. 30 sur le parking Ikea de Padova. 2.000 utilisateurs de Facebook ont déjà dit qu’ils seront présents. 6.000 utilisateurs de Facebook de toute l’Italie sont intéressés. C’est une provocation adressées à la présidente de la Chambre Laura Boldrini.
    Suite à la vidéo postée par un Policier de la route filmant un africain à vélo roulant sur la bande d’arrêt d’urgence et l’escortant pour éviter un accident, le policier mettant sa vie en danger est finalement démis de ses fonctions, salaire suspendu et attendant de passer en jugement, soi disant pour racisme et offense à la Boldrini.. Le Sébastien Jallamion Italien, en quelque sorte.
    Matteo Stocco a créé l’évènement , d’abord comme un jeu un peu potache mais a suscité l’intérêt de 6.000 internautes. R.V. est pris donc tous en vélo sur l’autoroute le samedi 16 septembre 9 H.30 parking Ikea de Padova. pour provoquer Boldrini.

  27. durandurand

    tous ces connards de politocard(e)s corrompus européens deviennent fous ,il est temps de les arrêtés de mettent fin à leurs cirques de dégénéré(e)s , le plus tôt possible sera le mieux!

  28. durandurand

    tous ces connards de politocard(e)s corrompus européens deviennent fous ,il est temps de les arrêtés de mettent fin à leurs cirques de dégénéré(e)s , le plus tôt possible sera le mieux!

Comments are closed.