Macron ne sait pas ce qu’est la France, alors il l’insulte !


Macron ne sait pas ce qu’est la France, alors il l’insulte !

Macron a la même conception de l’Etat que Mussolini.

Pour lui, la France est avant tout un Etat.

Le peuple français n’est rien comme il l’a dit lui-même.

« On croise dans les gares des gens qui ne sont rien » (sic).

Par conséquent, la France, pendant la deuxième guerre mondiale, c’était l’Etat de Vichy et rien d’autre.

La France libre n’était pas un Etat.

Donc, la France est responsable de la déportation des Juifs au Vel d’Hiv.

Que la France soit occupée militairement par l’armée d’un dictateur cruel n’a aucune importance.

Qu’il n’y ait plus de souveraineté nationale sous la botte nazie ne l’intéresse pas.

Pour Macron, les collaborateurs sont la France !

Il leur fait un grand honneur mais pour lui, être du parti de l’étranger n’est visiblement pas un problème.

Dans le même esprit, il a accusé la France d’avoir maltraité les peuples colonisés comme les Algériens. Il s’arroge le droit de juge les anciennes générations : ils sont morts donc ne peuvent plus se défendre. Quel courage d’insulter en bloc nos ancêtres !

Cet homme visiblement n’aime pas la France puisqu’il adore la mettre en accusation.

Il a aussi dit dans sa campagne électorale qu’il n’y avait pas de culture française.

Dans les 50 premières pages de son livre « Révolution », il dit 150 fois « moi, je » mais ne cite qu’une fois le mot France.

Son parti s’appelle « la République en marche ».

La République, il connait car c’est un Etat !

Jamais il n’aurait eu l’idée d’appeler son parti « la France en marche ».

La France, connais pas !

Elle est composée d’une majorité de gens « qui ne sont rien ».

Cette conception mussolinienne selon laquelle la France n’est qu’un Etat vient du jacobinisme révolutionnaire.

Macron est chef de l’Etat, président de la « République » et il en est fier, semble-t-il.

Mais il n’est pas le chef de la France ni le président des Français.

C’est un oligarque.

Les oligarques aiment que l’Etat soit à leur service.

Les oligarques ignorent le peuple.

Pire, ils le méprisent.

Il y a ceux « qui ont réussi » et qui sont dignes de faire partie de l’oligarchie et « ceux qui ne sont rien », le peuple qui doit subir les décisions des « experts » de l’oligarchie.

Que le peuple souffre de l’immigration de masse n’a aucune importance.

Cela prouve simplement qu’ils ne sont pas ouverts à la diversité.

Que le peuple souffre de l’insécurité et du chômage : c’est dommage mais c’est le prix à payer pour la mondialisation qui enrichit les plus riches.

Ce dont Macron n’a pas conscience, c’est qu’il trahit lui-même la devise républicaine : liberté, égalité, fraternité !

La liberté n’existe pas pour ceux qui sont obligés d’accepter l’invasion migratoire sauf d’argent suffisant pour se mettre à l’abri dans les beaux quartiers avec des écoles privées.

L’égalité n’existe pas car les oligarques se protègent de l’immigration, de l’insécurité et du chômage. Tout cela est bon pour les « sans dents » (Hollande), « ceux qui ne sont rien » (Macron).

Enfin, la fraternité n’existe pas dans une société « diverse », multiculturelle, comme l’a démontré le sociologue américain Robert Putnam.

Celui-ci a montré que le taux de confiance dans le voisin est lié à l’homogénéité culturelle d’un quartier.

En France, d’après IPSOS, il est de 30% ce qui est très bas et c’est lié à l’immigration.

C’est terrible d’avoir un président qui ignore la France, voir ne l’aime pas, et la réduise à une structure juridique : l’Etat.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



haut fonctionnaire, homme politique et essayiste français, ancien député, ancien conseiller général, ancien conseiller régional, Président de « Agir pour la démocratie directe », responsable du Libre journal de la résistance française toutes les quatre semaines sur Radio Courtoisie.


29 thoughts on “Macron ne sait pas ce qu’est la France, alors il l’insulte !

  1. Charles Martel02

    Oui Macron, sous ses airs de gentil jeune cadre dynamique, est la pire des choses qui puisse arriver à la France. J’ose encore espérer que les français, les vrais, vont réaliser à quel point notre pays est en perdition car tout ce qui est écrit dans le texte ci-dessus décrit parfaitement la calamité qu’est Macron.

  2. Marc Mariano Pegalajar

    une précision ,il a été omis un mot dans la sigle du mouvement de Macron La République En Marche (LREM), en fait LREMA pour La République En Marche Arrière

  3. NICOLAS F

    Et la fameuse cohésion sociale qui était le paramètre de résolution des conflits ?cette cohésion sociale qui était promise à notre société a disparu des écrans. Remplacée par la diversité ,comme si la diversité était devenu le paramètre universel de la résolution des conflits.La nouvelle cohésion sociale, c’est le diversité.
    C’est pas un peu se r…de la g….du monde?
    Macron synthétise cette poudre de perlimpinpin ..

  4. claude t.a.l

    Le temps de la valse :

    –  » Ah ! que vienne que vienne que vienne une valse de Vienne
    Un bouchon d’champagne à faire péter les peines  »
    ( Claude Nougaro )

    – » La bataille de Vienne du 12 septembre 1683 mit fin au siège de Vienne par les Turcs.
    Cette défaite décisive des Ottomans fut le point de départ d’une campagne militaire de 16 ans qui devait permettre de mettre fin à la menace ottomane en Europe « .

    C’est l’été , dansons la valse ! La valse de Vienne.
    Celle de 1683 !
    Et faisons valser ….

     » Ah ! que vienne que vienne que vienne une valse de Vienne ! « 

  5. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Nous sommes dans l’État de Macron ou Gouvernement Macron qui entrera dans l’Histoire comme est entré dans l’Histoire l’État de Vichy ou Gouvernement Pétain, et inversement, et on n’y trouvera que peu de différences, ayant tous les deux des points communs : dictature politique et économique, traque des Patriotes, délation de toutes sortes… avec tous les défauts de l’idéologie post-soixante-huitarde : dhimmitude et adepte du grand remplacement, laïcité à variation géométrique, justice à deux vitesses, et d’autres forfaitures envers le peuple français.
    Et si au lieu d’insulter la France, sa mère nourricière, parce qu’il ne l’aime pas, qu’il dégage l’horizon, ce ne sera pas les moyens financiers qui lui manqueront, à part d’indécrottables nostalgiques de la schlague personne ne le regrettera !

  6. Centulle

    Et dans les viennoiseries de Vienne fut créé après cette bataille gagné sur les turcs le fameux croissant. Malheureusement les pâtissiers ne le savent pas et dans un soucis de rentabilité ils nous font des croissants droits pour gagner de la place sur leur plaque de cuisson. Tout fout le camps ma pov’ dame.

  7. hathoriti

    macron n’a pas l’air gentil,il a le regard d’un serpent, des yeux durs et rapprochés, signe de cupidité, d’avidité…Analyse très juste d’Ivan Blot ! En effet, macron est le chef de l’état, mais pas de la France, et surtout pas des français…il est aux ordres…Son parti LREM , je l’appelle LGEM, c’est-à-dire : la gueuse en marche (arrière) !

  8. Amélie Poulain

    « Tout cela est bon pour les « sans dents » (Hollande), « ceux qui ne sont rien » (Macron). »

    Moi, ce que je ne comprends pas, c’est que des Français votent pour des gens comme ça…..

    1. durandurand

      Parce que le français dans une grande majorité sont des sans couille , tous formatés par la téloche boboïtude avec les émissions débiles niveau zéro absolu, des bourrins que les mondialistes mènent à l’abattoir .
      Le réveil va être douloureux ,il y aura des grincements dents ,du sang et des larmes , ce jour là il sera trop tard pour eux.

  9. Celtillos

    micron me fait penser a un certain adolphe gentil et conciliant au debut, et fou, parano, meurtrier de masse a la fin, un peut comme son modèle un certain mahomet….

  10. Clairement

    Yvan BLOT a une analyse parfaitement pertinente de comment pense E.

    MACRON avec ses Epigones de l’oligarchie qui sont majoritairement des

    incultes malgré quelques vernis lâchés lors de beaux discours à

    propos de  » l’identité de la France » ou de la « Grammaire des

    civilisations de l’immense « Fernand BRAUDEL accompagnée dans la même

    phrase de « la part maudite » de Georges BATAILLE qui parle de L’EXCEDENT,

    c’est à dire LA JOUISSANCE et de son destin.

    Cette oligarchie qui ne sait traiter cet EXCEDENT que par

    L’ACCUMULATION, L’AMONCELLEMENT, L’ENUMERATION et surtout le

    COMPTAGE dévoile finalement que derrière les belles paroles se cache

    DES COMPTABLES comme disait le Général de GAULLE. Et un comptable

    ce qui le fait jouir c’est surtout les chiffres et pas beaucoup les lettres

  11. Huan

    Bien dit,tout cela, je l’avais déjà dit quand ce dernier a été élu. Simplement quand il a parlé depuis l’Algérie.
    JE me demande à quel point il y a encore des français de souche en France, où ils ont été anesthésiés, ce n’ est pas possible autrement. Car entre micron,méluche et marine, il n’y a pas photo, on élimine tout de suite le freluquet (ce dictateur )les français s’en apercevront trop tard,hélas.

  12. Chris2AChris2A

    Excellent article !
    Bravo Monsieur Blot pour votre connaissance du monde et de l’Histoire qui permet de mieux se projeter dans l’avenir….et toujours le mot juste.
    Je ne rate jamais vos interventions sur RC et sur TVL
    Le personnage est parfaitement décrit.
    J’ajouterais que c’est typiquement le genre de produit similaire à celui lancé pour le régime « C’est comme j’aime », fruit d’un matraquage ininterrompu de pub et de com….
    Mais il est certain qu’avec son régime les français bénéficieront d’un amaigrissement pour lequel ils n’avaient pas forcément « veauté »….

  13. inconnue

    si les gens n’ont pas compris … regardez bien la photo ci-dessus, n’y a -t-il pour son visage le reflet total de la haine, de la rage et j’en passe

  14. jolly rodgers

    très bon article , toute a fait d’accord avec vous ! voilà pourquoi je me considère comme un anarchiste enraciné (nationaliste et anarchiste) , parce que je considère la nation (le peuple autochtone ) supérieure a l’état qui lui n’est rien d’autre qu’un appareil dans les mains d’un système qui méprise le peuple , sont identité et ses traditions (régionales et nationale) . par contre je ne met pas la république et l’état dans le même sac, car il existe plusieurs façons de voir la république , a nous de crées une république patriote et sociale qui respecte la nation (le peuple) dans ses divers aspects , le respect des cultures régionales, bretons , basques , occitans .. qui font la beauté de la France . consommer local et laisser se développer l’artisanat et les savoirs faires locaux que l’état empêche de s’épanouir en imposant un tourisme de masse et destructeur d’emploies , car une région qui ne  »vie » que du tourisme est une région qui se meurt , car cela signifie qu’il n’y a plus de savoir faire locaux donc plus d’emploies et les traditions ne deviennent plus que du folklores . de plus l’état se permet d’imposer des immigrées au régions et au communes . je suis pour une conception républicaine qui respecte le peuple , celle de Danton et non celle de Robespierre !

      1. jolly rodgers

        bonjour @ Hathoriti , que voulez vous dire ? le système d’état actuel est une dictature ultras libérale et agît avec la même froideur que les régimes staliniens ou nazis . d’ailleurs regardée les architectures communistes (staliniennes) , nazis et capitalistes c’est exactement la même froideur , des grands ensembles et des métropoles qui déracine le peuple de sont lien charnel : sa terre . normalement (une foi n’ai pas coutume , je vais vous faire plaisir 🙂 ) dans les traditions européenne (l’ère chrétienne ) l’édifice le plus haut que l’on dois trouver dans une ville ou un village , c’est le cloché de l’église ou de la cathédrale . mais les gouvernement qui se succèdes depuis 40ans en n’ont rien a faires de notre civilisation , pire ils défigure notre littoral , détruisent nos emplois traditionnels régionaux artisanaux : petit paysans , pêche , bergers , petite maçonnerie qui travaillés avec les outils et les pierres de leurs régions, se qui fait le charme de la Provence c’est ses habitations en pierre de Font-vielle , la Bretagne ses longére en granit et ses toit de chaumes , l’alsace (la Bretagne aussi ) ses maisons en colombages … alors que ce système ultras libéral veux que notre histoire disparaisse sous le poids de la gentrification , de la normalisation et du grand remplacement .l’état est donc anti républicains puisque il ne respecte pas la nation et ses citoyens . c’est Danton le patriote et proche du peuple qui se fait une fois de plus assassiner (guillotiné) par la fausse république d’un Robespierre institutionnel et froid ! bien a vous

  15. TY REX

    Macron, l’ex banquier, malheureusement élu président par une poignée d’électeurs stupides au cerveau lavé par la médiatosphère complice rampante, va maintenant pouvoir faire ce qu’il sait faire de mieux , et sans doute la seule chose ! … détruire,salir, et insulter la France et les Français . Puisque ses électeurs, en grande partie de classe modeste ou moyenne n’ont pas compris qu’ils votaient pour un petit rapace cynique au service de la finance internationale, ils vont comprendre dans peu de temps leur fatale erreur !!! Va falloir casser la tirelire … !!!

  16. Massilia

    Oui mais voilà, malgré tout ce que vous venez d’écrire, un peuple l’a élu en connaissance de cause, à moins que ce ne soit un peuple débile. Moi je dirais plutôt un peuple veule et lâche qui mérite de vivre soumis et méprisé CQFD

  17. Xtemps

    On insulte pas un pays que l’on ne connait pas, ni des personnes que l’on ne connait pas, donc le président macron sait qui il insulte et humilie, et donc il sait ce qu’il fait, ou alors il faut le mettre à l’asile de fous.
    Et c’est pas seulement les français qui ne sont rien, puisque les autres gouvernement européens ne s’en offusquent pas de ce que dit le macron, donc c’est pas seulement les français qui ne sont rien, non seulement les peuples européens qui ne sont rien; mais aussi les extra-européens et musulmans aussi.
    Il y a un double langage dans les propos du président macron, alors qui sont ceux qui compte pour lui, si nous sommes rien pour lui?.
    Et bien ses semblables à lui, qui parlent comme lui, qui raisonnent comme lui et vous avez le tableau entre eux et nous les riens.
    Si nous sommes rien pour lui, alors nous sommes que des meubles qui s’achètent et se vendent aux plus offrants, et lui et ses semblables les propriétaires des biens, nous, les meubles, mais aussi, des esclaves, des dhimmis comme les musulmans le sont déjà, c’est claire et tout se tien.
    Et, ils ne le sont pas devenus, ils l’ont toujours été des maîtres des biens en esclavage, c’est seulement maintenant que vous le voyez.
    En tous les cas çà ne dérange pas beaucoup nos dirigeants d’acheter du pétrole à un pays comme l’Arabie saoudite, qui décapite des musulmans et des musulmanes, quand des esclaves n’obéissent pas, c’est ce qui arrive, ils ne sont comment rien d’autres que çà, pourquoi s’en offusquer pour des esclaves.

  18. claude t.a.l

    Macron à Orléans : comediante !

    Avec la complicité de la presse locale,
    de  » la gauche  » ( Christophe Chaillou, maire de St Jean de la Ruelle, macro-con-patible ),
    de  » la droite  » ( Olivier Carré, maire d’Orléans,lui aussi macro-con-patible )

     » Emmanuel Macron « était super à l’aise », raconte, sous le charme, le maire de Saint-Jean-de-la-Ruelle  »
    « Il était très dans l’empathie, confie le maire de Saint-Jean-de-la-Ruelle. Il a pris le bébé dans les bras et ne voulait plus le lâcher ! La mère a voulu le récupérer, il lui a dit « Non, il est bien avec moi ! » « .

     » Les invités ont pris le café, des gâteaux… Dans la pièce, se trouvait aussi le maire d’Orléans Olivier Carré, la députée Caroline Janvier (LREM) et le préfet de Région, Nacer Meddah. »

    1984 ? Non, 2017 !

    http://www.larep.fr/orleans/politique/2017/07/27/emmanuel-macron-etait-super-a-l-aise-raconte-sous-le-charme-le-maire-de-saint-jean-de-la-ruelle_12499276.html

  19. Huan

    Je voulais rectifier E M ce n’est pas le début den marche, mais plutôt
    d’EMMERDES, ensuite j’ai lu qu’il ne voulait plus de migrants dans les rues et dans les bois,il n’y a pas 36 solutions,
    Un bateau et retour à l’envoyeur.CQFD.

Comments are closed.