Gourdasse, haineuse, Clémentine Spiler des Inrocks veut tuer Benoit Rayski


Gourdasse, haineuse, Clémentine Spiler des Inrocks veut tuer   Benoit Rayski

Et le moins que l’on puisse dire est que la malheureuse ne fait que la démonstration de son esprit étroit, digne des dames patronesses du XIXème siècle.

Benoît Rayski, que nous adorons à RR, lisons régulièrement et relayons avec délectation sur notre site bien souvent, a eu l’heureuse idée de s’en prendre à la chose Schiappa, avec l’humour, l’esprit, la culture et la langue, tous délicieux, qui le caractérisent.

Et il a écrit ce qui est, aux yeux de la journaleuse Spiler, est l’article de trop, évoquant « la reine des salopes »… La direction d’Atlantico lui  a même demandé de s’excuser, ce qu’il a fait avec le brio qu’on lui connaît.

Voici le dossier  à charge de la Spiler, à lire sur Les Inrocks, coutumiers de propos orduriers et de médisances à l’endroit de tous ceux qui ne sont pas islamophiles, immigrationnistes, anti-blanc et lèche-culs. Aux Inrocks on a beau se proclamer libre, on ne crache pas sur les subventions…

Racisme, “reine des salopes” et “islamophobie décomplexée”: petit portrait de Benoît Rayski

Lire l’ensemble de l’article ici

http://www.lesinrocks.com/2016/08/26/medias/atlantico-publie-article-incroyablement-raciste-toute-tranquillite-11860871/

 

Qu’est-ce qu’il leur a donc fait, Benoît Rayski, aux racoleurs des Inrocks ?

Quatre choses. Il est islamophobe affirmé ( donc ils le traitent de raciste ), répétant comme je le fais qu’il est islamophobe. Il ne supporte pas le politiquement correct et les simagrées à propos des têtes de nègre (gâteaux) et autres Tintin au Congo, il « dérape » donc. Il ne supporte pas Schiappa, vache sacrée que les incultes des Inrocks ont baptisée féministe pour faire écho à ses divagations.Et, surtout, il aime passionnément la France, sa culture, ses traditions, ses paysages, son histoire, et il ne manque pas une occasion de lui rendre hommage.

Je ne sais pas vous mais, franchement, le monde aseptisé des Inrocks me fait furieusement penser au monde d’Hitler. Une vérité. Un chef. Et ceux qui ne sont pas d’accord à Dachau.

C’est bien à Dachau que la gourdasse inculte Spiler veut envoyer le lettré, cultivé et intelligent Benoit Rayski. Par jalousie, peut-être… Il la renvoie tellement à sa nullité…Lui et quelques autres. Il faut dire que la Spiler veut que rien ne dépasse. Son article est un réquisitoire contre Rayski et, partant, contre Atlantico sommé, oui, sommé de se débarrasser de l’olibrius…

A Dachau, vous dis-je, tout ce qui gène la pauvre Spiler qui ne sait qu’aboyer avec les loups, pas fichue de penser par elle-même.

Tandis que Benoît Rayski…

Voici ce que j’écrivais il y a un peu plus d’un an , pour introduite l’article ci-dessous qui dit mieux que personne qui est Rayski, sa lucidité, son intelligence, sa culture, son refus de l’instrumentalisation :

Magistral et extraordinaire Benoît Rayski ! Il n’y a jamais le moindre désaccord entre nous, un véritable islamophobe, avec une plume extraordinaire et un incroyable amour de la France. Lisez, relisez sans cesse J‘ai pour la France une étrange passion, itinéraire amoureux. Entre autres oeuvres toutes plus attachantes les unes que les autres.

Pourquoi les juifs quittent-ils la France ? Réponse au salon de l’UOIF

La France bientôt judenrein ?

C’est en bonne voie. Là où les voiles arrivent, les Juifs partent.

Les chiffres sont éloquents. On pourra même les juger effrayants. Ce ne sont que des chiffres. Froids, abstraits, vidés de toute chair humaine. Nous n’avons que les chiffres. Alors citons-les.

Ils figurent dans un long rapport, L’an prochain à Jerusalem ?, établi par Jérôme Fourquet de l’IFOP et ses collaborateurs. Des mois et des mois d’enquêtes, de sondages, d’entretiens. Voici quelques-uns de ces chiffes. En 2015, 8 000 Juifs ont quitté la France pour l’Israël. Des milliers d’autres Juifs ont fait de même en choisissant pour destination la Grande-Bretagne, le Canada ou les Etats-Unis. De ces chiffres les plus parlant sont ceux qui concernent la région parisienne. 250 000 Juifs y résident (y résidaient ?). Il y avait 600 familles juives à Aulnay-sous-Bois : il n’y en a plus que 100. Pour Clichy-sous-Bois même statistique : de 400 à 80. La Courneuve : de 300 à 80. Un mouvement unidirectionnel : les Juifs quittent l’Est de la région parisienne pour s’installer plus à l’Ouest.

Allons au-delà des chiffres. Mesure-t-on la détresse d’êtres humains obligés de quitter le pays où ils sont nés et où ils ont vécu ?  Même si certains d’entre-eux aiment Israël, un départ forcé est toujours synonyme d’exil. Peut-on essayer d’imaginer le déchirement de ceux qui sont contraints de quitter les domiciles et les quartiers de leur enfance ? Ils partent donc. Et avec eux c’est un peu de la France qui s’en va. Il y a là une injustice qui crie au ciel : pourquoi ce sont eux qui partent et non pas ceux qui les obligent à partir ? Il faudrait peut-être nommer ces derniers ? Mais le risque est grand alors d’aggraver une réputation (la mienne) infamante d’islamophobe, facho et réac.

Nous nous retrancherons donc derrière le Figaro Magazine qui a fait sa “une” sur Saint-Denis avec “Molenbeek-sur-Seine”. Les photos des voiles, des hijab, des burkas sont édifiantes. Les textes également. C’est pourquoi le maire communiste de la ville, M. Maillard, est sorti de ses gonds. Pour prendre la défense de sa cité, virginale et pure, souillée par les mains sales des  journalistes duFigaro Magazine. Oui, sanglote-t-il, Saint-Denis est une ville chaleureuse, riche de diversité, une ville où cohabitent harmonieusement des gens de toutes races, origines, religions, etc…  

 

Je suis allé regarder le prix du m2  à Saint-Denis. C’est pas cher. Donné. Bradé. On ne comprend pas dès lors pourquoi les Juifs (on connaît leur rapport à l’argent) ne viennent pas, ou ne reviennent pas, dans cette ville si accueillante et si bon marché. Le maire, M. Maillard, a certainement une réponse à cette angoissante question. Mais on pourrait quand même comprendre sa réticence à avoir ces gens là, les Juifs, comme administrés. Combien de policiers municipaux ne devrait-il pas embaucher pour les protéger ?

Si vous êtes encore curieux de savoir pourquoi tant de Juifs quittent la France et l’Est de la région parisienne, il vous faut aller regarder du côté du salon musulman de l’UOIF au Bourget. Ne vous attardez pas sur les stands qui proposent voiles, foulards et burkinis. Allez directement dans la partie réservée aux librairies et aux éditeurs. Et vous découvrirez que les affiliés de l’UOIF ne lisent pas que le Coran.

Sur certains stands, et bien en vue, vous pouvez vous procurer les oeuvres de Maurice Bardèche, de Roger Garraudy, d’Alain Soral, de Blanrue… Tous ces textes ont en commun la haine du Juif. C’est, a priori, interdit par la loi. Mais vous imaginez des flics débouler au salon du l’UOIF ? On ne va quand même pas mettre la France à feu et à sang pour quelques livres qui taquinent les youpins.

Il se peut que le salon de l’UOIF ait fermé ses portes. Il se peut que le Figaro Magazine soit trop marqué à droite pour vous. Alors écoutez en podcast sur France Inter Didier Daeninckx. Il est plutôt de tradition rouge. Donc au-dessus de tout soupçon. Il est halal et kasher. Tous ses polars qui l’ont rendu célèbre se passent en banlieue où il habite depuis toujours. Et voilà ce qu’il dit :  “J’ai vu les corps s’éloigner, les embrassades se raréfier, les barbes et les voiles pousser”.

Vous savez maintenant pourquoi les Juifs partent. Ce que vous ne savez sans doute pas, c’est que pour leur voyage ils privilégient la compagnie israélienne EL AL. Celle-ci a son propre service de bagage, son propre service de sécurité. Les Juifs- va donc savoir pourquoi- se méfient des bagagistes de Roissy… 

Benoît Rayski

http://www.atlantico.fr/decryptage/france-bientot-judenrein-benoit-rayski-2707686.html/page/0/1

Lisez jusqu’à plus soif les articles de Benoît Rayski que nous avons relayés, délicieux, transcendants…

Quelques titres à savourer, au hasard…

Prénoms des casseurs : les Tartuffes de Libé à l’oeuvre

Libé inquiété, Libé soulagé : “Non, l’Etat islamique ne sodomise pas de chèvres” (mais les Talibans, si)

Miss Monde : « toutes des salopes”, sauf les musulmanes

Najat Vallaud-Belkacem et l’enseignement des langues : en France on arabise, au Maroc on francise

Affaire Zemmour : la France est devenue un pays de fous !

Arrêt du Conseil d’Etat : et si je veux me promener avec une croix gammée ? Par Benoît Rayski

la gauche a le visage d’un vieux débris, Bedos, et d’un petit inquisiteur hargneux, Guillon

Quel homme, quel talent, quelle clairvoyance…

Lire et relire ci-dessous :

http://resistancerepublicaine.eu/search/Benoit%20Rayski

Il est vrai que Benoît Rayski a la dent dure contre les gauchos immigrationnistes islamophiles… et qu’il a le don de mettre les rieurs de son côté. Alors, forcément, quand on a une petite tête, une petite plume, ça énerve…

Et la journaleuse, au degré zéro de l’intelligence de s’interroger sur le droit de Benoît Rayski de s’exprimer, d’écrire….

 

 




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


13 thoughts on “Gourdasse, haineuse, Clémentine Spiler des Inrocks veut tuer Benoit Rayski

  1. kitty

    Reposez vous Christine, et revenez nous en pleine forme le 3 août donc. Bisous.
    Excellent article, c’est épouvantable de voir jusqu’ où sont capables d’aller tous ces bien pensants. Par moment, c’est à désespérer, vraiment.

    1. Victoire de Tourtour

      Pour nombre d’entre eux, c’est leur fonds de commerce. Mais nombreux sont ceux qui ne sont que des idiots utiles et répètent bêtement les poncifs politiquement convenables , refusant de connaître l’Histoire et d’appréhender la réalité.. Ils sont bien, blottis au fond de la caverne de Platon, refusant d’en sortir, et insultant, voire molestant ceux qui ont pris connaissance de cette foutue Réalité, si dérangeante pour leur confort.

  2. reuri

    Encore une connasse qui a la même tête que les putes à terroristes aux yeux globuleux comme la tête de tôn et autres poufiasses néo-féministes pro-sharia.
    Il faut une vraie justice qui condamne les propos de cette chienlit collabo .
    Si on était en 45 cette bêtasse serait tondue pendant l’épuration.

    Cette gauche immonde retrouve ses vielles habitudes de fascistes :
    http://lesobservateurs.ch/2017/07/11/hambourg-des-indicateurs-du-journal-die-zeit-ont-denonce-des-observateurs-de-droite-aux-antifa-mettant-leur-vie-en-danger/

  3. claude t.a.l

    Benoît Rayski, on t’aime !

    Lisez ses articles, ses livres …..

    Par exemple lisez :  » Comment je suis devenu un sale Français  » ( avec comme sous titre :  » bref itinéraire d’un Juif polonais né en France  » ).

    Une citation de Heinrich Heine débute ce livre :

    “J’ai les dispositions les plus pacifiques. Voici mes souhaits: une modeste cabane, un toit de chaume, mais un bon lit, une bonne nourriture, du lait et du beurre, bien frais, devant la fenêtre des fleurs, devant la porte quelques beaux arbres, et si le bon Dieu veut me rendre tout à fait heureux, il me fera connaître la joie de voir, disons six ou sept de mes ennemis pendus à ces arbres. D’un coeur ému, je leur pardonnerai avant leur mort tous les torts qu’ils m’ont infligés dans la vie – certes, il faut pardonner à ses ennemis, mais pas avant qu’ils ne soient pendus.”

     » certes, il faut pardonner à ses ennemis, mais pas avant qu’ils ne soient pendus.” !

  4. Kounnar

    A l’époque des Khmers rouge cette journaliste aurait sans doute eu « un blanc » dans son cv, (comme certains avocat célèbre…) celui ou elle serait partie aider ses amis Khmers,comme procureur zélée…

    Petit hs: je vois ces jours ci des pubs pour un spectacle de Joan Baez, dont j’étais un fan jusqu’au jour ou je l’ai vue dans les tranchées, venue soutenir ses gentils amis Khmers rouges…Baez sans doute de la même engeance que cette Spider…

  5. Massilia

    Le sens des mots liberté, démocratie, liberté d’expression prend un sens très particulier chez certains qui par ailleurs donnent des leçons à tout le monde. Faudra-t-il en arriver à s’entre tuer dans les rues….?? Je vous le demande Mmes Spiler, Autain, Hidalgo, M Hamon, Mélenchon, et autres…..Est-ce que la liberté d’expression est réservée à l’expression d’une pensée unique ??

  6. Alexandra Dougary

    Spiler/Goebbels encore un spécimen du « je suis une grande démocrate à condition qu’on pense comme moi ».. Ces gens sont fous à lier. Il serait temps que le Peuple de France se réveille et qu’elle remette à sa place ces pauvres « plumitifs » de bas étage qui, à tort, se prennent pour A.Londres. Pauvres gens ! Pauvre fille… Je suggère que l’on retienne bien son nom à cette personne pour le jour où il y aura des comptes à rendre sur les diverses trahisons collaborationnistes avec l’ennemie.

  7. Machinchose

     » (on connaît leur rapport à l’argent) »

    craignant la méconnaissance de ce second degré cher a Rayski, il lui eut été plus judicieux de dire  » « on connait leur prétendu rapport a l’ argent »

    même si ,comme peu le savent,il est le fils d’ Adam Rayski chef de la section juive des FTP-MOI de la Résistance .

    les « librairies musulmanes » sont de vrai repaires a nazis verdâtres..celle du Bd de Belleville n’ hésitant pas aprés quelques résistances de façade a vous vendre autant leur second Koran, dit « Mein Kampf » que les « Protocoles des sages de Sion » ; en Arabe, bien sur…et mieux vaut les demander en arabe…

    1. claude t.a.l

      Benoît Rayski sans le second degré, qui, certes, peut être parfois être difficile pour certains ( je ne parle pas pour vous ), ne serait pas Benoît Rayki.

  8. rakotobe

    Qui lit encore les inrocks,libé ou bien l’obs:personne,donc,leurs torchons finissent au pilon.J’avoue que par le passé,je lisais cette presse,mais ça,c’était avant d’ouvrir les yeux.

  9. Huan

    Bonnes vacances, Christine, évitez les mauvaises rencontres,on a encore besoin de vous lire. En effet,partout où l,’on va,nous ne sommes plus en sécurité, les fous dala sont ,hélas, n’importe où.

  10. bm77

    Merci Christine de m’avoir fait connaître ce personnage que j’avais vaguement entendu parler mais dont je ne connaissais pas les écrits.
    Il ne manque pas de justesse d’esprit et d’un sens aigu du second degré tout cela avec beaucoup d’humour.
    Ce dont sont dépourvus visiblement les détenteurs de la pensée unique que sont ces journalistes de l’obs, de libé et autres inrocks qui manipulent à tout va l’anathème et les superlatifs du genre « incroyablement raciste » ou « dérapage ». J’adore ce dernier terme archi utilisé pour exprimer qu’une personne a flirté avec la ligne jaune du politiquement correct admissible.
    En tout cas cette journaleuse elle ne dérape pas elle va droit dans le mur avec ses œillères comme beaucoup de ces gens qui refusent d’affronter la réalité!
    Bonne vacances à vous mais je ne manquerais pas de lire les messages de RR et autres sites de réinformation même pendant les vacances.
    C’est vacance pour les yeux mais pas pour l’esprit libre.

Comments are closed.