Non seulement Napoléon n’était pas musulman mais il s’est beaucoup investi pour les juifs


Non seulement Napoléon n’était pas musulman mais il s’est beaucoup investi pour les juifs

 

A l’instar de tous les grands monarques des siècles passés, Napoléon rêvait d’étendre son empire.

De nombreux historiens prétendent que Napoléon a créé sa propre légende en dictant le “Mémorial de Sainte Hélène”.

La vérité est que la légende de Napoléon est née à Toulon en 1793; elle a grandi en Italie et en Égypte, pour s’épanouir durant le Consulat et l’Empire. Sainte Hélène n’en est que la couronne d’épines. Mais quelle couronne ! Et quelles épines.

Lord Holland, décédé à la Chambre des Pairs en août 1833, parlant de l’Empereur déclara :

Même ceux qui ont détesté ce grand homme ont reconnu qu’il était le plus extraordinaire ‘caractère’ qui soit apparu sur la terre depuis dix siècles. »

Napoléon avait certes des côtés sombres, mais parfois il pouvait surprendre en bien.
.
Ainsi, j’étais loin de m’imaginer que Napoléon, le grand stratège militaire, mais aussi parfois impitoyable conquérant, ait pu être aussi sensible à l’épouvantable et humiliante situation des Juifs en Europe. C’est une facette de Napoléon peu connue.

Ci-après, un extrait d’un article de Ben Weider intitulé : « Napoléon et les Juifs. »

 » Napoléon Bonaparte n’a pas rencontré de Juifs dans son enfance, ni même peut-être durant ses années d’étude en France. Son premier contact avec une communauté juive s’est produit le 9 février 1797 durant la Campagne d’Italie.

« Quand Napoléon et son armée entrèrent à Ancône, la communauté Juive y vivait confinée dans un étroit ghetto bouclé la nuit. Il fut frappé de constater que certaines personnes portaient des bonnets jaunes et des brassards avec l’étoile de David. Il en demanda la raison à un des ces officiers. Celui-ci répondit que c’étaient des Juifs qui devaient obligatoirement rentrer dans leur ghetto avant la nuit. Ils étaient ainsi marqués pour permettre de vérifier qu’ils n’enfreignaient pas cette règle. Napoléon ordonna immédiatement que les bonnets jaunes et les brassards soient enlevés et il les remplaça par la rosette tricolore. Il supprima le ghetto et donna des instructions pour que les Juifs puissent pratiquer ouvertement leur religion et vivre librement là où ils le souhaitaient. Les Juifs d’Ancône furent surpris et ravis de constater que les premiers soldats français qui entrèrent dans le ghetto étaient d’origine juive.

« Plus tard, Napoléon libéra également les Juifs des ghettos de Rome, Venise, Vérone et Padoue.

Le « Libérateur de l’Italie » abolit les lois de l’inquisition, et les Juifs furent enfin libres.

« POURQUOI NAPOLÉON FIT-IL CELA ? AVAIT-IL UN MOTIF ?

« La rencontre du peuple Juif et de Napoléon marque un tournant dans l’histoire du judaïsme. En effet, l’Empereur est le premier homme d’état des temps modernes à s’être penché avec lucidité et bienveillance sur les problèmes du peuple Juif et à leur avoir donné des solutions satisfaisantes et conformes à l’éthique universelle des droits de l’homme.

« Napoléon fit davantage que tous les autres chefs d’état avant lui, pour assurer la sécurité et la liberté religieuse des Juifs dans toutes les nations qu’il contrôlait. Il n’avait pourtant que peu d’avantages politiques à attendre de ses décisions généreuses, car il n’y avait pas plus de 40,000 Juifs à cette époque en France.

Les Juifs de France et de l’Empire reconnurent que ses bienfaits étaient la marque de son grand coeur et de son respect pour toutes les ethnies et religions. Ils lui étaient tellement reconnaissants, qu’ils composèrent une prière en son honneur. Cette prière était fréquemment récitée dans toutes les synagogues de l’empire. »

Je pense qu’elle l’est encore aujourd’hui.Je peux vous la transmette si vous voulez.

Les Français d’origine juive sont reconnaissants envers Napoléon et leur patrie et l’expriment dans leur prière:

« De Ta demeure sainte, Ô Seigneur, bénis et protège : LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE PEUPLE FRANÇAIS. »

Cela change de « nique la France » si souvent exprimé, voire « chanté » par les membres d’une certaine communauté … pourtant si appréciée par nos « élites » intellectuelles, bobos, journalistes, politiciens » fervents soutiens de la liberté d’expression, à condition qu’elle soit « politiquement correcte » et apparemment dire ou chanter « nique la France » est politiquement correct. Par contre, critiquer l’idéologie, qui veut soumettre la France à sa dictature théocratique, c’est de la provocation, un danger pour le si joyeux « vivre ensemble ».





12 thoughts on “Non seulement Napoléon n’était pas musulman mais il s’est beaucoup investi pour les juifs

  1. Hercule

    On ne peut pas vivre ensemble si chacun tire la couverture de son côté. La solution est de savoir à qui appartient la couverture.

  2. pioni

    quelle différence avec E. Macron qui vient encore tout récemment d’embrasser M. Abbas, et sans rire, de le féliciter pour sa persévérence dans la non-violence. Le Gandhi du 21 eme siecle !

    Ca c’est tres méchant 1) pour les Francais et tous ceux qui aiment la vérité et détestent le mensonge, 2) pour les Juifs ou qu’ils soient mais toujours hais et mencés d’extermination par les muzz

  3. EVAEVA

    Bonsoir Rosaly,

    Je crois qu’il faut préciser que Napoléon ne donna pas la citoyenneté pleine et entière aux Juifs avant d’avoir conclu avec eux un pacte précis.
    Le genre de pacte que certains veulent que les autorités musulmanes signent, ce qui à mon avis ne servirait à rien, car tout musulman est autorisé à trahir les pactes qu’il conclut, comme cela est précisé dans plusieurs hadiths considérés comme authentiques à l’unanimité.

  4. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Je m’étonne que RR apprécie napoléon, un triste sire, responsable d’avoir ensanglanté l’Europe pour servir, non pas comme on le prétend, la grandeur de la France mais des ambitions personnelles !

    Oui, je m’étonne qu’un site patriote ne condamne pas cet individu, coupable de la MORT de MILLIONS de FRANCAIS !

    Pour ceux qui lui vouent un culte il y a les sites bonapartistes. Je ne sache pas que RR et RL en soient.

  5. hathoriti

    Bonaparte était contre le roi et la royauté (il avait le droit !), ses potes, même chose ! Mais…il s’est fait proclamer et couronner (pas sacrer) empereur, sans doute pour se hisser au-dessus des capétiens, allez savoir…! et il a placé ses frères et ses amis sur des trônes européens (voir Bernadotte, roi de Suède!) tout en exportant les idées révolutionnaires en Europe…Alors, le grand homme…!

  6. Legrand

    Pour votre information: les juifs ont toujours une prière pour le pays qui les accueille (en l’occurrence, la France), son chef d’état (de Napoléon à Macron) et son peuple.

  7. Didier .....

    Si Napoléon revenait, il irait dans les campagnes, il rassemblerait une armée et irait à Paris, faire un coup d’état. Par la suite, il transformerait les mosquées en prison pour musulmans et l’Islam serait une religion interdite. Le comportement passé de cet homme donnerait son comportement futur. Heureusement pour les musulmans qu’il soit mort

    1. MaximeMaxime

      à voir…
      Napoléon était un opportuniste comme le sont la plupart de nos hommes politiques actuels.
      Lui non plus n’était ni de droite, ni de gauche.
      Coucou Sarko…
      Coucou Macron…
      et même coucou Hollande.
      Il a voulu bâtir un nouveau Droit pour la France, mais en récupérant à peu près tout du droit romain. Cela peut fonctionner pour les parties les plus abstraites du droit comme le droit des obligations, en revanche son droit de la famille était contre-révolutionnaire puisque puisé dans le corpus de Justinien, empereur romain converti au christianisme.
      Il n’obéissait à aucune doctrine précise, il puisait des éléments dans la tradition française et la longue histoire de l’Europe, voilà tout.
      C’était un homme de compromis qui aurait pu, lui aussi, aller prendre son thé dans une mosquée s’il en avait existé à cette époque en France. Tant que ça lui permettait de garder le pouvoir et d’étendre son empire.
      De mon point de vue, se dire bonapartiste à notre époque n’a pas beaucoup de sens car c’est rester figé dans le passé, imiter des actes et non s’inspirer d’une doctrine systématique. L’action politique demande plus de souplesse, le modèle républicain est mieux adapté.

Comments are closed.