Non aux chiens, oui au voile ? 2 minutes pour nettoyer une crotte, 7 siècles pour la Reconquista


Non aux chiens, oui au voile ? 2 minutes pour nettoyer une crotte, 7 siècles pour la Reconquista

L’arrêt de la CJUE a contribué  à nous faire basculer dans la charia

La France sous charia ? Le djihad judiciaire mérite effectivement d’être évoqué.
Ainsi, l’arrêt de la CJUE rendu en mars, que les sites patriotes ont, tous à ma connaissance, accueilli positivement (http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/14/champagne-la-cour-de-justice-de-lue-justifie-linterdiction-du-voile-en-entreprise/), a contribué à nous faire basculer dans la charia.

En effet, l’entreprise regroupe des forces concentrées autour d’un objectif de production économique ; ce n’est pas le lieu de l’expression de points de vue sur l’organisation sociale qui n’ont pas de rapport avec la tâche à accomplir. L’expression de telles opinions peut engendrer une discorde empêchant les membres de l’entreprise de réaliser leur travail dans de bonnes conditions. Il est légitime que l’employeur souhaite que la neutralité des opinions soit une règle sans exception dans son entreprise, chacun étant là pour travailler et non pour promouvoir des idées philosophiques ou religieuses auprès de ses collègues, la clientèle ou les fournisseurs.

Or, cet arrêt cautionne l’intrusion de l’islam dans l’entreprise, alors que ce n’est pas l’objet du contrat de travail, ni l’objectif de l’entreprise. Les juges européens avaient les moyens de décider qu’aucun signe d’appartenance idéologique, religieuse ou non, n’a sa place en entreprise. Ils ne l’ont pas fait.

Théoriquement, cela pourrait concerner d’autres croyances ou opinions, mais en pratique, le contentieux concerne essentiellement le voile islamique. Trouver une affaire qui concerne un signe non islamique dans le contentieux français, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.
Personne ne peut prétendre connaître tout le contentieux, les décisions judiciaires n’étant d’ailleurs par toutes publiées.
Il faudrait vraiment être partisan d’une théorie du complot comme les fanatiques de « l’antisionisme » pour penser que les services officiels filtrent les décisions à publier et ne mettent en avant que celles qui concernent l’islam.

Or, il suffit de sortir dans une rue d’une ville moyenne ou grande française pour constater que les signes religieux qui sautent aux yeux, dans l’espace public, sont islamiques, ce qui tend à confirmer intuitivement que la réalité de la France est celle des prétoires.

En France, on ne peut pas emmener son animal partout : la plupart des parcs, des monuments et des commerces étant interdits aux animaux, en particulier l’été, mais on a le droit de trimbaler son voile ou son qami à peu près partout !
http://www.centre-presse.fr/article-540774-peut-on-amener-son-chien-partout.html

Cherchez l’erreur. On fait une différence juste pour une histoire de pipi ou de caca. Pourtant, le voile n’a pas plus sa place en entreprise qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine.
Faut-il que l’on soit à ce point matérialiste pour qu’un risque de déjection justifie une interdiction et qu’on considère que trimballer une idéologie en tous lieux est inoffensif ?

A-t-on idée d’intenter un procès à un commerçant refusant les chiens dans son magasin, au nom d’un droit fondamental à avoir un chien ?
L’historien P. Vermeren explique (http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/04/13/31003-20160413ARTFIG00077-voile-islamique-a-l-universite-affaire-privee-ou-marqueur-politique.php) que « les islamistes utilisent surtout le voile pour véhiculer un message politique d’occupation du territoire et des esprits ».

Une crotte de chien se nettoie en deux minutes.
La reconquista peut mettre des siècles à intervenir après une révolution islamique, comme en Iran ou en Espagne.

Seule la loi pourrait changer les choses et il nous faudrait au moins un « Donald Trump » pour impulser un changement (sachant que celui-ci a mis déjà beaucoup d’eau dans son vin, mais ça reste quand même plus ou moins du vin…).
Or, Macron n’est pas un Trump, il ne lui arrive pas à la cheville, même si les milliards de ce dernier fascinent l’homme d’argent qu’il est.




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


10 thoughts on “Non aux chiens, oui au voile ? 2 minutes pour nettoyer une crotte, 7 siècles pour la Reconquista

  1. J

    ça me rappelle quand l’Empire Britannique avait colonisé l’Asie, et où des parcs étaient autorisés aux chiens et interdits aux Chinois.

  2. NICOLAS F

    La France est un joyau climatique,géographique,culturel,tout le monde nous envie la France,son art de vivre
    Tout ce progrès,cette liberté jetée en pature aux chiens enragés ,qui n’en feront rien que de la misère et du désordre.
    Tout cela à cause d’un mégalo narcissique qui n’a que la mort devant lui ,dans tous les cas pas la vie.
    Qui ne laissera rien ,rien dans les mémoires ni les coeurs.

  3. Lily

    Paris devient peu à peu une ville sans chien. On reproche ses déjections à l’ami de l’homme, mais le silence est de rigueur sur l’état de nos trottoirs parisiens qui, du centre à la périphérie, sentent la pisse d’homme, à tel point qu’il n’est plus possible de se déplacer à pied dans cette ville. Passons sur les détritus et autres saletés ( vecteurs d’épidémies ) qui jonchent les trottoirs… Ville occupée, ville saccagée, Paris a perdu son âme. Quand il n’y aura plus de chiens, il n’y aura plus d’hommes.

  4. Sandrine

    Tout à fait d’accord, la CJUE est tombée dans le piège, même en interdisant le voile : elle reconnaît donc la possible existence de l’islam dans l’entreprise…
    Mais fallait-il qu’elle s’en lave les mains et se déclare incompétente ? On aurait eu encore plus de bazar. La question reste très intéressante…et les véritables solutions à trouver.

  5. claude t.a.l

    Les produits périmés.
    On peut en consommer certains sans trop de danger. Par exemple quand il est écrit :  » à consommer de préférence avant le ….. « . Simplement, c’est devenu insipide, mais c’est comestible.
    Les yaourts, avec 2 ou 3 jours de retard, on peut se permettre sans trop de risque.

    Personne, en tout cas, n’incite la population à ingurgiter, principalement, des produits périmés.

    Sauf ……
    …….Sauf quand il s’agit de l’islam,pourtant pourri dès sa fabrication, il y a 1400 ans :
     » ça peut pas faire de mal  » nous dit-on.

  6. Íñigo Caballero

    La RECONQUISTA a durée presque huit siècles.
    Une fois conquise Granada les rois catholiques ont voulu accepter les musulmans. Ils leurs ont octroyé les mëmes droits que les chretiens mais ils ont continué à tuer les catholiques et répandre la haine de l’islam.
    Au bout de vingt ans la reine catholique les a mis à la porte…
    Nous attendons que nos politiciens si intelligents fassent la même chose. Il n’y a pas beaucoup de temps.
    Salutations d’un franco-espagnol qui habite en Belgique… plutôt Belgoislam.
    I. Caballero

  7. patito

    la Reconquista a durée des siècles à cause des guerres entre les rois des différents royaumes d’Espagne ( Leon , Aragon etc )
    en Europe c’est un peu la même chose avec les pays de l’est qui ont compris le danger et les autres qui sont prêts à toutes les dhimmitudes

    un de mes ancêtres était avec Rodrigo Diaz à la prise de Valence en 1094 et je lui dois de résister

Comments are closed.