Défendre l’Europe contre l’immigration, c’est aussi aider Génération identitaire


Défendre l’Europe contre l’immigration, c’est aussi aider Génération identitaire

Présentation de la mission DEFEND EUROPE


La mission commencera à la mi-juillet et aura pour objectif de montrer au monde entier le vrai visage des ONG soi-disant humanitaires, leur collaboration avec les mafias de passeurs et les conséquences meurtrières de leur action en mer. À terme, nous voulons qu’à la façon des Australiens avec le politique du NO WAY, les garde-côtes européens refoulent systématiquement les bateaux de « migrants ».

Cette politique a permis au gouvernement australien en très peu de temps d’amener le nombre de décès en mer à zéro alors que les années avant sa mise en place 1 200 personnes avaient péri en tentant de rejoindre les côtes australiennes.

Sur cette carte issue d’un article du New York Times, on constate que les navires des ONG se rapprochent chaque année des eaux territoriales libyennes. Cela a pour conséquence d’inciter toujours plus de « migrants » à tenter leur chance sur des embarcations de moins en moins sûres. Inévitablement, le nombre de morts en mer augmente.

Cette pratique allonge aussi le temps nécessaire à leur transport jusqu’en Europe, un temps qui serait bien moindre s’ils étaient déposés en Afrique, un temps perdu qui aurait pu servir à sauver d’autres vies, mais cela ne semble pas être la priorité des ONG.

Lors de notre mission, lorsque nous croiseront une embarcation remplie de clandestins, nous appellerons les garde-côtes libyens pour qu’ils puissent les secourir tout en veillant à leur sécurité le temps de leur prise en charge. À la suite de leur évacuation en direction de l’Afrique, nous coulerons systématiquement ces embarcations afin qu’elles ne soient pas réemployées comme c’est le cas d’habitude.

Grâce à notre première levée de fonds, nous avons pu payer la location de notre bateau qui fait déjà route vers la Méditerranée, mais comme vous l’imaginez les frais nécessaires à la réussite de cette mission sont conséquents.

Plus votre soutien sera important, plus cette mission pourra durer longtemps et plus elle sera efficace. Plus elle sera efficace, plus elle aura de chance d’être reconduite l’an prochain et autant d’années que nécessaire. Vous pouvez soutenir la mission DEFEND EUROPE en cliquant sur ce lien.

Vous pouvez également acheter un des tshirts pour afficher votre soutien encore plus clairement. 

 




Olivia Blanche

"Voir, entendre, communiquer pour mieux lutter - Viscéralement attachée aux valeurs de la France je la défends quand on l'attaque".


19 thoughts on “Défendre l’Europe contre l’immigration, c’est aussi aider Génération identitaire

  1. Francois

    Je ne vois pas vraiment de post sur nos site préférés en vu d’un don…perso j’en suis à mon deuxième , petite somme mais qui contribue…

  2. gilles

    bon, j’ai fait un virement paypal il y a un mois environ, virement qui m’est revenu…et j’aimerai les aider, une adresse? en français , pour que je sois sûr de ce que je fais?
    merci

      1. gilles

        désolé, amis je ne trouve pas, bounty c’est bon, mais je ne comprends pas, leur premier site était clair…je suis français et je n’ai pas envie de m’emmerder à essayer de comprendre, et avec le doute encore moins

        1. roquette

          Gilles , la collecte de 80000 dollars est sur le point d »etre soldée ‘ , aprés si tu veux participer tu peux toujours aller sur le site de generation identitaire .

    1. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

      On peut écrire et envoyer un chèque à

      Génération Identitaire
      5 montée du Change
      69005 LYON

      J’ai relevé cette adresse sur leur site il y a deux jours mais je ne l’ai pas encore essayée.

    2. Francois

      Bonjour PayPal et le crédit mutuel les ont bloked (enfoirés!!!) pour les dons : crédit card : wesearchr.com ou bank transfert : message to mark@wesearchr.com
      Ya pas darnak!
      toutes les infos sont sur defendeurop,en faisant un don vous serez tenu o courant de l’action…ont est patriote ou pas.

      1. Francois

        Étant donateur de la 1ere heure , j’ai les liens o furamezur sur un mail perso,maintenant kan on fait un don c du genre anonyme,s’il n’ont pas eu votre adresse au départ , pas sur ke vous ayer d nvlles ou par d sites genre civilwarineurope et autres,il fo les comprendre,lla répression est en marche! Leur action risque d’être vite entravée (no thanks ue…) mais le projet démontré que des millions de personnes peuvent faire levier! (Je prie nos amis de l’est de l’UE et de Germanie)

  3. RODRIGUE

    Perso, je considere que s’il y a 1 migrant de plus en France, nous devons porter plainte contre micron pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui car, principe de précaution obligé, nous ne savons pas s’il n’est pas un terroriste!
    Face à cette engeance de politiques, il ne faut plus négocier mais frapper fermement sur la table pour dire NON!
    Bilderberg, vous êtes condamnés à mort, la Franc-maçonnerie, mondiale et Française idem, les grands argentiers mondialistes idem!
    Sachez que vos noms respectifs sont sur des listes qui s’allongent et que du premier au dernier vous serez tous, sans exception exécutés pour vos crimes!
    Vous adorez Satan pour le fric, nous allons vous offrir votre rêve, passer l’éternité avec lui!
    À très bientôt, vous pouvez en être certains, ce ne sera pas dans 100 ou 1000 ans, c’est pour demain!

    1. Francois

      Ont parle de defendeurop et pas de Satan ou bidelberg (les deux sont complètement dépassé par les évènements ou en passe de l’être…)
      Sorry!

  4. Xtemps

    Bravo à Defend Europe pour leurs efforts pour arrêter cette folie des fous de la dictature de Bruxelles, qui impose de force contre la volonté des peuples leurs diktats Fascistes sans référendum.
    Je partage.

  5. Francois

    Et svp,ont rigole bien sur micron et ses potes,les collabos médias,les  »artistes »
    Si ont ne parlai plus deux , sauf pour s’en moquer et ne pas leur donner d’importance!? Perso j’appelle ça dès couilles de loup!

Comments are closed.