Vaccins ? La Cour Européenne des Droits de l’Homme est un élément du nouvel ordre mondial


Vaccins ? La Cour Européenne des Droits de l’Homme est un élément du nouvel ordre mondial

Petites précisions pour l’article d’Olivia Blanche :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/07/08/peut-on-refuser-une-vaccination-obligatoire-la-cour-europeenne-tranchera-bientot/

C’est la CEDH et non la CJUE qui va statuer, le terme de « cour européenne » étant vague.
Les normes prises en considération ne sont pas les mêmes selon la juridiction concernée.
Seront mis en balance les droits relevant de la liberté individuelle avec la salubrité publique.

Il n’y a d’ailleurs aucunement besoin d’une convention européenne pour mener ce raisonnement, notre Déclaration de 1789 fait très bien le boulot aussi avec son article 4.
La CEDH présenterait l’avantage d’harmoniser les droits de l’homme dans les pays signataires, qui sont environ 50, pour faciliter les migrations entre ces pays.

Cependant, la ratification de la CEDH a aussi permis de « glisser » en douce des dispositions absentes du texte national pour la France, qui a servi de modèle dans le monde, comme le respect de la vie familiale qui joue dans les contentieux d’expulsions de clandestins. Le texte bénéficie aussi à des migrations irrégulières et en dehors de ces pays, ainsi qu’aux migrants réguliers vers ces pays.
Ensuite, la jurisprudence a tiré des conséquences inattendues d’autres textes, là encore au bénéfice de clandestins comme l’article 3, ainsi que le texte sur la liberté religieuse plus généreux que celui de 1789 en consacrant largement la dimension publique du culte.

Ce qui montre que la CEDH ne sert pas qu’à harmoniser les droits de l’homme entre les pays signataires… La CEDH est un élément du « nouvel ordre mondial ».

Dans le cas présent, l’arrivée de migrants et de maladies disparues de nos contrées seront de nature à renforcer les préoccupations de salubrité publique et donc de faire reculer la liberté individuelle de ne pas se vacciner.

Du moins, si l’on se fie aux analyses d’un médecin : http://resistancerepublicaine.eu/author/huguette/
Car si l’on a le droit de se suicider, si l’on a le droit de se laisser contaminer par une maladie, on n’a pas le droit de laisser courir à autrui le risque de transmission d’une maladie.

Donc plus il y a de maladies contagieuses dans l’air, plus les enjeux de salubrité publique augmentent, plus les labos peuvent se frotter les mains car plus la vaccination obligatoire devient légitime.

On pourrait tout à fait concevoir que la CEDH censure l’obligation de se faire vacciner contre 11 virus d’un coup, sans avoir le choix. Toutefois, si vraiment chaque virus présente un risque de contamination relativement élevé, le recours devant la CEDH n’aboutira pas.

La question est de savoir où placer le seuil et de ce point de vue, l’Etat risque de se voir reconnaître un pouvoir d’appréciation discrétionnaire. Il est douteux que la CEDH censure la vaccination obligatoire, dès lors que des risques d’épidémie, même faibles, existent.
Mise en oeuvre du principe de précaution, en somme. Il est regrettable qu’on ne soit pas aussi soucieux de le mettre en oeuvre dans d’autres domaines également…

Il faut donc savoir si chacun des 11 vaccins est vraiment nécessaire compte tenu de la fréquence des virus concernés dans notre pays et si l’arrivée de migrants a un impact dans la fréquence de ces virus.
Si j’en crois les explications de Nicolas F., la réponse est positive et la CEDH pourra s’appuyer sur ces données pour justifier l’obligation de vaccination massive.

La CEDH devrait aussi prendre en compte dans son appréciation la liberté de circulation des personnes au sein de l’UE. Les virus développés dans le reste de l’UE deviennent les nôtres indirectement puisque des malades peuvent venir librement chez nous.
Ceci devrait dépendre de constats statistiques : les statistiques seront-ils objectifs ?
Des experts pourront être amenés à formuler des observations : seront-ils objectifs ?

On ne peut compter que sur la compétence du défenseur du requérant pour soulever ces questions le cas échéant.

On voit finalement que tout va se jouer loin des peuples : des juges non élus par eux vont décider sur la base de critères qui ne sont pas fixés d’avance.
La convention ne détermine évidemment pas à partir de quand le risque de contamination est suffisant pour justifier une vaccination.

La marge de manoeuvre de la CEDH est donc immense dans cette affaire, avec en arrière-plan des enjeux financiers et humains considérables.




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


9 thoughts on “Vaccins ? La Cour Européenne des Droits de l’Homme est un élément du nouvel ordre mondial

  1. Chardon26

    Stop à tous ces migrants et pas besoin de vaccins supplémentaires, retour aux pays et que les laboratoires leurs donnent les vaccins en cadeau de départ.
    Et qu’ont foute la paix à nos enfants.

  2. Dorylée

    La communauté discute de la légitimité, de l’opportunité, de l’utilité de la vaccination. Le professeur JOYEUX a juste expliqué que le système immunologique des bébés n’étant pas suffisament développé à l’âge de la vaccination à 11, les laboratoires ont chargé les vaccins de sels d’aluminium pour compenser cette défaillane du système immunitaire. Or, des tests effectués sur des chiens ont montré une concentration des sels d’aluminium au point d’injection du vaccin qui a entainé l’apparition d’un cancer. Je sais bien que les labos s’en arrangent puisque un cancer de plus, c’est d’avantage de médicaments vendus et donc autant de bénéfices supplémentaires. Mais  » ceux qui ne sont rien  » s’inquiètent de la santé de leurs enfants qui, déjà à leur âge sont  » sans dents  » . Il convient donc de se limiter au DT Polio pour les enfants en bas âge et voir plus tard, étalés dans le temps, les autres vaccins si nécessaire. Et bien sûr, faire en sorte de limiter sinon stopper l’importation des maladies exotiques…

  3. denise

    évidemment très intéressant , et flippant , mais ça on le savait !
    Que dire , que faire devant ce rouleau compresseur ?

  4. Jean-Francois Morf

    La CEDH est pratiquement devenue la CEDHM (Cour Exclusive des Droits de l’Homme Musulman).
    En effet, les hommes chrétiens sont exploités, les femmes chrétiennes sont violées, et les femmes et filles musulmanes sont assassinées, sans que cela fasse réagir la CEDH.
    La CEDHM se soucie exclusivement d’accélérer le grand remplacement des adorateurs de Dieu par des adorateurs d’Allah=Satan, en trouvant la sharia, la loi de Satan, acceptable pour l’Europe!

  5. NICOLAS F

    Merci encore ,Maxime, de nous rappeler la différence entre les droits du citoyen de 1789 et cette saloperie de droits de l’homme de 1948 .
    Bien sur qu’il est là,le nouvel ordre mondial, dans ce bunker de Bruxelles ,en train de bouffer ses bébés comme la monstrueuse Jocaste la mère cannibale.

    Alors nos droits du citoyen francais ne servent à rien.

    Et que se passera -t-il si les médecins refusent de prendre le risque de faire 11 vaccins d’un seul coup ,par principe de précaution , à des nourrissons de quelques semaines .Cette vaccination de 11 vaccins dans un organisme de quelque kilos n’a jamais été expérimentée .
    11vaccins décidés dans la panique face à l’arrivée massive de délinquants qu’on ne sait pas controler?
    11 vaccins morbides au deuxième millénaire , dans un pays de progrès comme la France,pour de fragiles bébés qu’on jette en pature aux tribulations africainses ? 11 vaccins pour cacher qu »on est incapables de les protéger?
    Rendez vos cartes d’identité francaise au président de l ‘ Inrépublique !
    Ce sont les médecins qui seront responsables des accidents de vaccination.
    Et les assurances,toujours promptes à donner des barèmes , elles ne s’affolent pas de ces mesures sanitaires concernant les vaccinations et l’arrivée de personnes à risque?
    Les assurances vont elles augmenter,avec l’augmentation des facteurs de risque?
    Va -t-on assurer nos bébés avant leur naissance?
    Dans cette ambiance morbide,les fameux droits familiaux vont ils se trouver garantis?
    Les médecins,les bébés,la famille,et puis à quoi encore l’arrivée de ces fuyards ,ces délinquants va s ‘attaquer?
    Car enfin si l’on veut s’attaquer aux passeurs c’est facile à faire.
    Ce sont nos bébés qui payent le prix exhorbitant de l’incompétence,l’improvisation,la panique ,des mensonges de ceux z et celles qui nous gouvernent avec de belles phrases creuses.
    Ma cron tu n’as pas d’enfant, en meme tepms la stérilité est ton choix c’est un choix suicidaire,tu ne transmets pas la vie par choix ,l’histoire te jugera.
    Si tout le monde faisait comme toi , choisir de ne pas transmettre la vie,je te laisse réfléchir à la question.
    En meme temps 11 vaccins dans l’organisme d’un nourrisson,tu t’en branles si tu vois ce que je veux dire,petit branleur .

  6. cayssials

    TOUT A FAIT D’ACCORD AVEC TOI NICOLAS
    j’en ai marre qu’on dise aux gens se qu’ils ont a faire; que ces connards de politiques et de parlementaires s’occupent de leur cul
    deja ce serais un grand pas de fait.
    Pour les vaccins que les parents refusent tous de faire vacciner leurs gosses
    mais il y a toujours des cons pour tout accepter sans broncher
    c’est le tempérament du francais.

  7. la-peste-et-le-choléra

    1- les vaccins sont un cadeau à l’industrie pharmaceutique pour avoir facilité l’élection d’un certain monsieur
    2- un vaccin avec onze microbes différents ? pas possible pour un organisme aussi jeune et immature de monter une réponse immunitaire sans danger.
    3- les maladies importées par les migrants ne sont pas nécessairement celles contre lesquelles votre enfant sera vacciné (de force): je pense notamment à la tuberculose !!!
    4- voir mon autre post
    Deux méthodes homéopatiques pour contrer les éventuels effets indésirables des vaccins
    1) l' »iso du vaccin » (j »ai été témoin d’une transformation après son administration), remède homéopathique fabrique à partir du vaccin (donner le nom exact) dilué. Pharmacie située à Namur qui le prépare (techniquement, c’est pas très compliqué).
    2) la levée des barrages. Méthode homéopathique pratiquée par certains médecins homéopathiques formés à la méthode de Senn. Tous les médecins n’y ont pas été formés, donc bien choisir son homéopathe.
    Là aussi, prenez-vous en charge. Posez des questions et si vous n’êtes pas satisfait de la réponse, allez voir ailleurs.

Comments are closed.