11 vaccins pour tous pour lutter contre les maladies apportées par les migrants ? MAJ


11 vaccins pour tous pour lutter contre les maladies apportées par les migrants ? MAJ

Une question m’obsède depuis l’annonce d’infliger à des nourrissons de quelques mois cette overdose de chimie ahurissante.
Ma question est: est-ce que cette mesure inhumaine et draconiène a quelque chose à voir de près ou de loin avec l’immigration maghrebine et sub saharienne, »méditerrannéenne » , comme ils disent.
Est ce que cela a une corrélation avec les maladies génétiques de ces pays et le manque dramatique de prophylaxie dont on parle soudain peu ou pas du tout ? Comme si tout d’un coup l’épidémiologie de certaines infections bactériennes communautaires et morbidité pour ne pas dire mortalité répandues dans ces pays devenaient un SUJET TABOU .

La réponse est malheureusement OUI.
Oui en ce qui concerne l’hépatite B
Oui en ce qui concerne la bactérie Haemophilis (méningite,pneumonie)
Oui en ce qui concerne le pneumocoque et méningocoque

Toutes ces maladie font des ravages en Afrique du nord et Afrique subsaharienne.Aucun de ces pays n’a de politique vaccinatoire faute de moyens.
L’hépatite B touche 8 % de personnes en Afrique du nord et 15% en Afrique sub saharienne..Tue 1 million de personnes. Extrêmement contagieuse, le virus résiste à l’alcool désinfectant, se transmet comme le Vih, sang, liquides corporels, matériel médical ou de cuisine.

Il faut voir dans les derniers reportages d’accueil des migrants à la sortie du bateau le personnel accueillant en combinaison de décontamination, gants,masques respiratoires. Incroyable, même panoplie que pour le virus ébola. Qui peut prétendre que le risque n’est pas là, réel,  arrivant sur nos rives d’Italie, de Grèce, de France. Car la vacherie de cette hépatite B, la A aussi et la C, c’est qu’elles peuvent être véhiculées par un porteur sain. Bonjour le cadeau, régalez-vous, c’est gratuit et c’est de bon coeur. Chaque migrant peut vous l’apporter puisque chez eux il n’y a pas de vaccin.

Mais ce n’est qu’un début car voici ce qui se passe avec la bactérie haemophilis.
Risque important de mortalité et morbidité à vie pour les nourrissons la première année. Méningites et pneumonies.En Afrique du nord et Afrique aucun enfant n’est vacciné. 8,13 millions de cas graves en Afrique du nord au sud.

Fait aggravant, la méningite haemophilis est 100 fois plus élevée chez les enfants africains porteurs de la génétique drépanocitaire (un truc qui fait que leurs vaisseaux sont fragiles, perméables, hémorragéiques, porte ouverte à la bactérie haemophilis). (1)

Il semblerait donc que la vaccination en France contre cette bactérie serait dans l’intérêt en priorité des enfants africains et Afrique du nord, à cause de leur anomalie génétique et que les enfants occidentaux soient les victimes de cette vaccination pour dissimuler la responsabilité ethnique de cette infection communautaire. En gros,on vaccine tout le monde pour cacher la disgrâce de certains. « Tout le monde dans le même panier » semble être la philosophie vaccinatoire, et pour les risques, dieu reconnaîtra les siens comme on disait pendant la croisade des Albigeoiss, belle mentalité moyennageuse bien mal adaptée à l’épanouissement de nos bébés de souche.

Sans compter que cette bactérie haemophilis est très contagieuse, toux, éternuements, salive, mouchoir, contact au niveau bouche, yeux, nez, oreilles.

5% de la population d’Afrique du nord, Afrique et mondiale est porteur de la drépanocytose.
La drépanocytose est un facteur à risque, également, de pneumonie et méningite dues au pneumocoque, visé par un des nouveaux vaccins obligatoires en plus des deux ci dessus expliqués.
Aucune politique vaccinatoire sur le continent africain, sauf au Maroc où ils s’affolent un peu avec 4000 morts chaque année,400 par mois,la moitié des décès des enfants de moins de 5 ans enregistrés sur le continent africain par pneumocoque.
Le pneumocoque tue un demi million d’enfants africains, plus que la diarrhée, le sida et la malaria.
Là aussi, la drépanocitose des enfants africains étant le facteur épidémiologique aggravant, hop, tout le monde a droit au vaccin, pour ne pas stigmatiser une partie de la population de notre pays, 20 millions venant du Maghreb et d’Afrique.
Tout le monde dans le même panier.

Sans compter que pour la prophylaxie on repassera, une maman à pneumocoque, haemophilis et porteuse d’hépatite B aurait grandement intérêt à se mettre le corps à l’air, au soleil les cheveux propres, aérés et le visage nu. Sous le voile et burka,les bactéries et microbes proliférent
dans l’obscurité et la chaleur.
Les hygiénistes du XIXème  siécle ont inventé le sport, les bains de mer, l’hygiène corporelle pour endiguer les épidémies, suite aux découvertes de Pasteur.
Et les fameux congés payés ont eu aussi pour but, énorme pas de géant dans le progrés de l’humanité pour que tout le monde puisse prendre des bains de mer et mettre son corps nu au grand air.

La prophylaxie, la prévention de ces maladie dues au manque d’hygiène induite et,portée par les interdits d ‘une religion moyen ageuse serait elle en danger dans notre pays ? Et ce serait à nos nourrissons d’en payer les lourdes conséquences ?
Allez les bobos vaccinez, vaccinez à tour de bras pour plaire à vos maîtres musulmans.

Complément de CelasepasseenFrance

J’ai entendu Castaner sur une radio qui disait à peu près ceci : il ne faut pas se cacher la face, l’obligation de 11 vaccinations est la conséquence de l’arrivée d’immigrés (qui sont porteurs de maladies contagieuses).

(1) Note de Christine Tasin

73% des nouveau-nés  en Ile de France étaient porteurs de la drépanocytose en 2015… Imaginez les chiffres actuels.

Et pour le reste de la France cela représente plus de 38 pour cent en moyenne…

http://www.fdesouche.com/481589-drepanocytose-la-carte-de-france-du-grand-remplacement

Et il y a des gourdasses comme Valentine Oberti qui affirment sans rire que le Grand Remplacement n’existerait pas…





23 thoughts on “11 vaccins pour tous pour lutter contre les maladies apportées par les migrants ? MAJ

  1. kitty

    Mais bien sûr que c’est l’arrivée massive de ces clandestins qui est la cause de cette subite folie vaccinatoire : la ministre de la santé italienne l’a dit : des millions de réfugiés arrivent de ces pays où les épidémies sévissent. Alors elle a signé le décret en urgence . Des millions pas des milliers , ça va continuer pendant des années cette invasion. Les dirigeants crétins laissent venir toutes
    ces maladies en Europe. Et l’U.E. continue à envoyer de l’argent un peu partout dans tous ces pays, mais qui en profite puisque ces populations arrivent quand même chez nous .

  2. claude t.a.l

    La drépanocytose n’est pas une maladie infectieuse .
    C’est une maladie génétique liée à la consanguinité.
    Il ne peut y avoir de vaccin contre la drépanocytose .

  3. Tous a la douche!

    Je sens qu’il vont en rajouter encore quelques uns, genre Ebola on the rocks, sida au shaker, gale-morpions-poux…tous ces cocktails, ca fait rêver…

    France: des villages musulmans sont en train de se créer à la campagne
    C’est France Inter qui le dit: des villages radicalistes musulmans sont en train de se former à la campagne…. Bientôt revendiqués comme terre d’Islam ?

    L’attaque à l’arme blanche au cri d’Allah akbar en pleine campagne dans le Lot-et-Garonne, de la part d’un islamiste fiché S et assigné à résidence, contre un agriculteur sur sa moissonneuse-batteuse, semble confirmer cette analyse apparemment beaucoup trop succincte. Et ce n’est pas la dispersion des clandestins installés dans le camp de la Porte de la Chapelle à Paris qui va faire démentir cette crainte.

    https://www.dailymotion.com/video/x2ikluv_france-inter-un-islam-rigoriste-se-developpe-dans-les-campagnes_news

    http://www.medias-presse.info/des-villages-musulmans-sont-en-train-de-se-creer-en-france-a-la-campagne/76658/

    Allez hop, remplacez moi ces bouseux!
    Il va bientôt falloir des camps pour y déporter les ploucs et faire de la place pour les chances d’alla.

    Yalla ca créera des emplois pour ces esclaves! Oh Marcel, il vient ce thé a la menthe, chien d’infidèle!
    Dis donc Zarma, demain on tranche les mains place des fêtes, tu viendras dis…
    Bien sur et j’amènerais la petite plouc de 8 ans, elle mérite la lapidation cette infidèle!
    Putain va y avoir du spectacle! Et après on lui tranchera la tète?

  4. ariane

    Ah enfin ! ça fait un moment que j’essaie d’attirer l’attention sur le danger des maladies apportées par une invasion migratoire quasi incontrôlée. L’islam est certes un des dangers mais devinez ce qui va faire disparaître la population européenne bien plus rapidement .
    Doit-on rappeler ce qui s’est passé pour les indiens d’Amériques lorsque les blancs sont arrivés;
    Bien sûr j’en vois qui vont me rétorquer qu’aujourd’hui on a les vaccins .
    Premièrement à part ceux qui les commercialisent , et encore , peu de gens sauront ce qu’il y a exactement dans ces vaccins.
    Deuxièmement, qui pourra dire que les dits vaccins seront vraiment adaptés à toutes les formes des maladies qu’on va importer.
    Troisièmement, le risque de ces vaccins sur des populations très jeunes et qui depuis longtemps n’étaient plus en contact avec ces maladies.
    Quatrièmement, il n’y aura jamais assez de vaccins et de formes variées de ces vaccins.
    Une épidémie gigantesque est à craindre dont les premières victimes seront les européens blancs.
    Mais , les Français si soucieux de faire des procès pour un oui ou pour un non à leurs médecins, chirurgiens,anesthésistes, radiologues au point que les assureurs fuient ces praticiens comme la peste, face au véritable danger qui se profile à l’ horizon sont insouciants, muets et pour tout dire s’en tapent. Eh bien , un jour on ne pourra plus cacher le nombre des morts de maladies qui avaient disparu de nos sociétés développées et civilisées. Ce jour là on apprendra peut-être qu’une nouvelle forme de peste totalement inconnue est en train de décimer les Français et les européens (les autres ayant déjà développé leur immunité contre ce mal) .

  5. MEFIANCE69

    C’est évident que cette décision de rendre obligatoire ces 11 vaccins n’a pour objet que de cacher l’invasion microbienne importée. Les cas de recrudescence de tuberculose et de gale en sont une preuve.
    Encore un exemple de ce que les illégaux importés apportent comme « bienfaits » dans nos civilisations. De plus face à ces maladies, c’est à nous de nous adapter en nous obligeant de faire vacciner notre progéniture. Les responsables pro-migrants, dont Macron, seront les premiers responsables des contagions et décès à venir. En vouloir à ce point contre son peuple, les dirigeants ne sont que des criminels en nous imposant la venue des ces gens potentiellement malade. Et pendant ce temps on voudrait nous faire avaler la lutte pour la santé de la population, en taxant tabac, le diesel etc… On se fout de nous !

  6. MaximeMaxime

    Ce sont de nouveaux marchés : santé des migrants, logement des migrants,
    déradicalisation islamique, etc.
    Cela s’accompagne du développement de marchés préexistants comme la sécurité privée, qui va progressivement prendre le relais de la sécurité publique.
    Nul doute que certains sauront en tirer profit. Le malheur des uns fait le bonheur des autres.
    Quant à la poursuite de l’endettement de la France, elle fait le bonheur de ses créanciers et le malheur des contribuables (ce qui n’empêche pas ces derniers de maintenir les mêmes tendances politiques au pouvoir).

  7. La moutarde me monte au nez

    Tout à fait.
    C’est çà la chance pour l’Europe ( du fric)

    L’équation est fort simple:

    – en Europe pratiquement tous les ménages sont gavés de tout.

    (Au point que les fabricants d’electro-menager sont obligés de programmer l’obsolescence de leurs appareils,pour pouvoir continuer à vendre: un réfrigérateur des années 50/60 fonctionne encore, le même acheté dans les années 2000 rend l’âme dans les 8 à 10 ans)
    D’où une croissance quasi nulle.

    – en Afrique, ils n’ont rien et ne peuvent donc pas être considérés comme des consommateurs.

    Mais une fois rendus en Europe, ils deviennent une chance pour les marchands, car, malgré qu’ils n’aient aucune ressource, avec nos impôts ils deviennent des consommateurs, car il faut les loger, les habiller, les nourrir, les soigner et les éduquer.
    Mieux, ils relancent notre consommation, à nous les européens, puisqu’en nous apportant des maladies que nous avions éradiquées, et d’autres que nous ne connaissions même pas, ils nous obligent à nous revacciner et à nous soigner.

    C’est toujours pareil:
    C’est tout bon pour les marchands et c’est le petit peuple qui paye.

    Avant, le petit peuple mourrait tandis que les fournisseurs d’équipements militaires s’engraissait.
    Désormais, avec l’Europe de la paix, il leur a fallu trouver autre chose:
    LES MIGRANTS

    Mais c’est toujours nous qui sommes, cocus, battus, violés, contaminés, humiliés,et malheureusement quelques fois tués.
    Et tout cela avec notre travail et notre argent et le droit de nous taire.

  8. reader

    Bonjour, heureusement que des personnes comme NICOLAS. F apportent des vérités sur ce que l’état et les sataniques cachent, nous pouvions nous doutez pourquoi 11 vaccins, vont-ils se faire vacciner eux et leurs enfants? vont-ils s’enfuir comme des lâches dés la première apparition d’épidémie ? Je le crois…

  9. Jean-Francois Morf

    Le but des islamo-gauchistes est aussi de tuer les blancs pour favoriser les noirs. Ils feront donc les 11 vaccins le même jour pour les blancs, mais par étape pour les noirs…

  10. Sylvie2

    Pour l’Ile de France, on arrive à présent (en conservant à peu près les mêmes pourcentages d’évolution) à pas loin de 80% fin 2017 !!
    Il y a de quoi frémir. Et comme vous dîtes il y a des imbéciles qui osent encore prétendre que le grand remplacement est une sornette et il y a des imbéciles de Français pour les croire !. Mais ils habitent où ceux-là ?

    Il n’y a qu’à regarder les enfants des écoles maternelles en région parisienne …. Nul besoin d’analyse et de statistiques. On a le grand remplacement sous les yeux.

  11. NICOLAS F

    En ce qui concerne ma drépanocytose,je n’ai pas dit que c’est une maladie contagieuse.Le terme « est porteur de drèpanocytose » est incorrect .Mille excuses;
    Ce qu’il faut comprendre c’est que à cause de la drèpanocytose maladie génétique des « africains « ,les nourrissons africains sont plus gravement touchés que les nourrissons de pays européens, par la haemophilis et le pneumocoque..Et que donc c’est pour protéger les bébés africains qu’on impose le deux vaccins contre haemophilis et pneumocoque en France.
    nos bébés à nous sont plus résistants à ces maladies véhiculées par ces deux virus et donc n’auraient pas besoin de ces deux vaccins qui jusqu’à maintenant n’étaient que recommandés.
    Mais maintenant on met nos enfants à « égalité » avec les africains ,pour des raisons idéologiques de « ne pas faire de stigmatisation » ,certaièement.Vous imaginez,faire de la ségrégation vaccinatoire à cause préde la race,de l’ethnie,les assos crieraient au scandale.
    Ensuite comme les africains attrapent plus facilement la maladieà cause de leur drépanocytose congénitale,eh bien,cela fait plus de foyers de pneumonies à pèeumocoques et méningites à haemophilis virulents.Deuxième raison de vacciner tout le monde.
    C’est charmant les bébés africains et les adultes qui arrivent avec ces virus mais nos enfants des trente dernières années n’étaient pas en présence de ces saloperies délibérément.
    Si il y a une épidémie ils seront en première ligne alors il est evident q
    u’ on leur fait subir ce préjudice des 11vaccins délibérément.à cause de cet environnement à risque.On les met dans la cage aux serpents venimeux et on dit aux parents,vous inquiétez pas on va vous donner un antidote.

    c’est fou,c’est dingue,c’est irrationnel,c ‘est criminel.
    C’est le scandale du siècle de faire subir cette horreur à nos
    enfants futurs adultes plus ou moins handicapés.de tous ces vaccins.
    Il est où le principe de précaution,le principe de précaution c’est d’éviter la présence de facteurs aggrravants autour de soi comme les migrants incontrolés et les sujets sensibles aux virus comme les dropanocytaires.
    les mecs,la prophylaxie c’est comme les accords de Paris sur le climat,comme dit le macron,cela ne peut pas se faire à moitié.
    D’ailleurs,ce bonhomme,il faudra s’occuper de son cas si une épidémie se déclare ou tout autre incident sanitaire et accident de vaccination.
    Dans tous les cas,les dommages et intérets vont tomber comme la not ministre de la santé.gravelotte.
    Avocats spécialisés dans le droit médical,à vos marquespretspartez .
    Médecins,refusez de prendre les risques,vous risquerez des procès à toir de bras,c’est vois qui en prendrez plein la gueule à la place des labos et de

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      J’ai vu de la publicité dans les bus de la RATP pour une ligne ouverte concernant la drépanocytose …

  12. Rabarabé

    Il faudra aussi inventer le vaccin contre ébola, faire attention aux moustiques à palu qui risque d’accompagner les migrants, aux myases diverses, aux amibes, à la lèpre, à la peste etc etc… retour au moyen-âge avec tout ça!
    Les migrants viennent, leurs parasites et maladies aussi, et on laisse se promener dans toute l’Europe au lieu de mettre en quarantaine… C’est vraiment du suicide, sur tous les fronts.

  13. Anne Lauwaert

    moi aussi je me suis dit que cela est un signe de la panique des gouvernements qui se demandent ce qui va se passer si jamais une épidémie se déclenche… mais dès qu’ils auront obligé à vacciner ils pourront dire que les épidémies ne sont pas causées par les migrants, mais par ceux qui refusent de se faire vacciner…
    c’est déjà le cas avec la grippe : « si vous n’êtes pas vacciné vous risquez de contaminer les autres »…
    Saint Kafka priez pour nous…

  14. Tous a la douche!

    Trop de vaccin tue le vaccin!
    Cause a effet?
    Un bébé canadien au « genre inconnu »
    Sur la carte de sécurité sociale du bébé canadien Searyl Alti, la case sexe n’est remplie ni par un M. pour « mâle » ni par un F pour « female », mais par un « u » pour « undetermined ». L’enfant, âgé de huit mois, a tout d’un petit garçon, mais son parent, lui même transgenre, refuse de l’inscrire dans un genre avant qu’il n’ait lui même décidé.

    Pour être sûr de ne pas contraindre sa liberté de choix, il préfère même employer le pronom pluriel « they » plutôt que « she » ou « he » quand il parle de Searyl, et ce jusqu’à ce que ce dernier soit lui même en mesure d’exprimer qui il est.

    Respectant ce souhait étonnant, les autorités sanitaires ont accepté de lui remettre un document officiel non genré. C’est une première, emblématique des inquiétants progrès de la théorie du genre au Canada.

    https://fr.novopress.info/206902/un-bebe-canadien-au-genre-inconnu/

    Ca commence a dérailler sévère!

  15. Tous a la douche!

    La ministre de la Santé : «les vaccins, ça marche»
    Et ma main dans ta gueule, ça marche?

    «Je prends mes responsabilités», a expliqué samedi Agnès Buzyn. «L’Etat n’a pas peur: il faut vacciner les enfants» et avoir «confiance dans les vaccins», a-t-elle insisté, ajoutant que «les potentiels effets secondaires» étaient «très, très rares».

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/07/08/97001-20170708FILWWW00070-sante-agnes-buzyn-appelle-a-avoir-confiance-dans-les-vaccins.php
    Qui,va toucher le pactole?,chercher, d abord, a qui profite le crime…
    Épouse en second noce Yves Lévy, directeur général de l’INSERM. Tient qui finance cette institution ???

    Douche de bronze pour ces 2 traitres!

  16. Révolution 2017

    Quand on pense qu’un chien ne peut pas entrer en Angleterre
    et qu’on soumet celui ci à une quarantaine ( à cause de la rage)
    mais que les migrants peuvent venir avec leur contagion ( et leur rage)
    il y a de quoi se marrer

  17. la-peste-et-le-choléra

    Je répète: les maladies contre lesquelles votre enfant sera immunisé ne sont pas nécessairement celles affectant les migrants: je pense notamment à la tuberculose, à la gale, au sida,…
    La rougeole existait avant la grande migration. Idem pour la coqueluche.
    L’hépatite B est transmise par sex, drugs, and transfusion. Quelqu’un peut-il me dire pourquoi il faut vacciner un enfant de moins de deux ans contre ça ? Et si l’enfant venait à être devoir être transfusé, il peut être exposé à d’autres maladies qui ne seront pas couvertes par les vaccins, donc cette hypothèse ne tient pas.

Comments are closed.