Valentine Oberti, journaliste et idiote utile, furieuse : France culture a donné la parole à Renaud Camus


Valentine Oberti, journaliste et idiote utile, furieuse : France culture a donné la parole à Renaud Camus

Peut-on donner la parole à un théoricien du « grand remplacement » sur la radio publique ?
Ou les travaux d’une idiote utile (sans doute fière d’avoir combattu l’Extrèèèème-drwaaaate qu’elle voit en Renaud Camus!:
Valentine Oberti, journaliste Française,à moitié compétente – elle oublie de parler des dires du CCIF, elle oublie les paroles de boubakeur, du PEJ, du PIR…

Elle ignore : immigration, le député Jacques Bompard évoque le « grand remplacement » à la tribune de l’Assemblée.
Elle ignore : l’archevêque de Strasbourg évoque le grand remplacement.
Elle ignore : les travaux de M Tribalat Vs H Lebras.

Note de Christine Tasin

Il faut la voir, la donzelle ( et une gourdasse de plus, une… le règne de Micro-léon c’est le règne des gourdasses, c’est ainsi…) scandalisée parce que le médiateur, malgré ses 400 courriers de protestation, ne voit pas où est le problème. Donner la parole à Renaud Camus, sur une radio publique, avec un contradicteur, quoi de plus normal, selon lui ?

Mais la délatrice respire, il y a eu 33 signalements au CSA… Avec un peu de chance, le CSA va taper sur les doigts du responsable de l’émission, Finkielkraut, accusé d’amitié sulfureuse avec Renaud Camus…

Non, amis lecteurs, pas la peine de se cotiser pour offrir des lunettes à la Valentine Oberti. Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Et elle se dit journaliste… La presse de tous les pays européens ne bruit que des problèmes de « migrants », de « réfugiés », Calais, la Porte de la Chapelle… Mais il n’y a pas de Grand Remplacement…

Puisqu’elle vous  le dit et qu’elle a la science infuse…

Elle aurait fait fureur dans les années 40. Des nazis ? Où ça ?

Elle aurait bien entendu travaillé à Radio-Paris…





14 thoughts on “Valentine Oberti, journaliste et idiote utile, furieuse : France culture a donné la parole à Renaud Camus

  1. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Comme pour tous les journaleux elle n’ignore rien, elle nie tout ce qui n’est pas dans la bienpensance, comme tant d’autres comme elle qui font preuve de négationnisme. Ils crieront et taperont du pied tant que nous aurons à la tête de la France des gens eux-mêmes négationnistes ou feignant de l’être et qui donneront le la de ce qu’il faudra penser, en opprimant les patriotes par tous moyens et de toutes façons à leur disposition.
    Je sais, je ne vous apprends rien, Claude Laurent, de ce que vous savez déjà. Et c’est pourquoi je me tiens prête.

  2. claude t.a.l

    En plus de ses considérations haineuses, elle montre successivement 2 grandes photos, l’une de Renaud Camus, l’autre d’Alain Finkielkraut.
    Un appel au meurtre ?
    En tout cas, ça y ressemble .

  3. PUGNACITE

    La macromania sans réserve séduit la boboitude en quête de confort et de certitudes ,donc,de positionnnements péremptoires qui excluent automatiquement sans réflexion et analyse préalables ceux qui ne pensent pas comme eux et qui de surcroît ont l’outrecuidance d’argumenter par des éléments objectifs et donc factuels leur point de vue.
    R Camus a consenti à s’exposer pour dénoncer ce qui advient et c’est tout à son honneur.

  4. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    @ Christian Jour
    Je crains bien qu’ils soient incurables. Autant mener un âne à boire alors qu’il n’a pas soif…

  5. Révolution 2017

    Ils ne faut pas forcément être d’extrème droite pour penser comme Renaud Camus, il suffit de regarder autour de sois et d’être un tant soit peu inteligent

  6. Xtemps

    La Gourdasse ou pas, elle doit accepter que d’autres ne pense pas comme elle et les gens qu’elle nomme extrême droite, sont des personnes qui défendent leurs identités autochtones de plein droit, comme les droit de l’homme et de l’ONU le recommande :
    Les états doivent représenter dûment l’identité ethnique autochtone, sa culture, ses traditions et sa race, c’est une obligation, une charte imposé des droits de l’homme et de l’ONU, valable pour tous les peuples du monde.
    Le racisme et autres excuses bidons qui bâillonne le peuple n’existent pas en démocratie, c’est le référendum qui existe.
    Imposer une immigration contre la volonté du peuple est interdit en démocratie, les états doivent coopérer avec le peuple par les voies des représentants, la consultation populaire par référendum au préalable et en connaissance de cause et donné librement, consenti avec le peuple autochtone pour toutes les décisions.
    Cette femme est une es crotte de merde, qui raconte n’importe quoi, c’est elle qui est côté de l’extrême droite ou plutôt du côté Fascistes.
    Toutes les lois antiracistes, sont des lois liberticides qui entravent la liberté du peuple autochtone de s’exprimer avec la consultation populaire par référendum.
    Ces escrocs imposteurs dictateurs empêchent par tous les moyens la tenue des consultations populaires par référendum au pays de plein droit, de se passer du peuple et décider à sa place sans le consulter.
    L’escroquerie est là amis résistants, ils se passent de vous et imposent de force contre votre volonté du peuple autochtone l’immigration et tout le reste.
    Toutes décisions non consenti avec le peuple autochtone et imposés de force contre sa volonté, sont des abus de pouvoirs par une dictature en place.
    Ces gens là sont des escrocs imposteurs qui bafouent toutes les lois des droits de l’homme et de l’ONU et non respect de la démocratie où tous les pays européens sont ruinés et surendettés par ces pilleurs d’états, avec des scandales à répétition partout en Europe.
    Et ces gens là viennent encore donner des leçons de moral avec leur cirque de manipulateurs d’escrocs et médias manipulateurs.
    Avec les attentats, ils ont du sang sur les mains, c’est des assassins!, des criminels!.
    Jamais je donnerai la main à ces ordures Fascistes!.
    Peuple autochtone français, vous avez des droits, ils n’ont pas le droit de faire ce qu’ils font sans le référendum, sans vous consulter, imposer est interdit en démocratie, le référendum est votre liberté contre ces escrocs imposteurs aux pouvoirs, exigez et utilisez le bordel!.

  7. J

    Elle avait un tout petit cerveau Valentine, Valentine…
    Ce qui me désespère le plus, ce sont les commentaires de la vidéo. Beaucoup ont été écrits par des islamo-collabos, des gens qui refusent encore de reconnaître qu’il y a des Français de souche et qui clament que la France a toujours été composée de plusieurs peuples; ceux qui nient le grand remplacement, et évidemment la bonne femme idiote utile qui se croit maligne de rappeler que les terroristes ne sont pas musulmans parce que le coran dit qu’il ne faut pas tuer. Eh bien, il faudra qu’elle dise quelle édition elle a eue.

  8. NICOLAS F

    Il y en a vraiment marre de faire de l’audience en entretenant les vieux clichés éculés extreeeeme droate et eux, les autres,les dieux de l’intelligence et de la grandeur d’esprit.En fait ce sont des nostalgiques de la belle époque du vel d’hiv, que n’auraient ils pas fait ,à l’époque, leurs choux gras du malheur d’une partie l’humanité,ces journaleux gauchos aux idées courtes et toutes faites,à répéter depuis des decennies les mots nazi,fachos etc….Audimat à tout prix,audimat au rabais , audimat en solderie,audimat de détritus.
    Vraiment ras le bol,à les voir sans discernement encenser leurs idoles comme le sbire énergétique qui a palpé toute sa vie des royalties et des sponsorisations de l’industrie chimique , Rhone Poulenc ,on est loin de la Nature ,Au Muséum d’Histoire Naturelle ,là,ils savaient à qui ils avaient à faire.

  9. Fuyez pauvres fous!

    Le nombre de retraités dits aisés et qui se tirent de France est devenu inquiétant, voire dangereux pour l’économie du pays. Par exemple, pour un retraité « moyen », vivre au Portugal, c’est 1.000 euros de plus par mois (pas d’impôt sur IR, pas de CSG, pas de racket institutionnel pendant dix ans, immobilier trois moins élevé, etc. …). Et donc, pas de consommation en France et des milliers d’emplois perdus. La France attire les pauvres et fait fuir les riches !… Faudra pas se plaindre d’avoir offert en France le pouvoir à de jeunes « trous du cul » de moins de quarante ans qui, pour la plupart, seront toujours à l’abri financier de leurs erreurs de jugement. Alors, courage, fuyons !…

  10. .Christian Jour

    Je connais Renaud CAMUS pour l’avoir écouté et pour lui avoir parlé et c’est autre chose que cette imbécile de oberti. Renaud CAMUS est un homme sympathique, instruit et intelligent contrairement à la gourdasse et aux abrutis qui sont sur le plateau.

  11. MaximeMaxime

    Au contraire, une autre émission diffusée sur le même média évoquait l’histoire des Barbares avec une certaine condescendance pour les identitaires.
    Une réflexion intéressante sur l’histoire mais ne prenant pas assez en compte les spécificités de l’islam. Il en est très peu fait mention, alors que l’émission, « Concordance des temps », cherche à mettre en relation différentes époques. Pourtant, le voile sera brièvement évoqué comme tenue « barbare » pendant l’émission donc l’islam considéré implicitement comme barbare.
    Les épisodes historiques dans la Rome et la Grèce antiques n’ont rien à voir avec l’afflux de migrants musulmans. En effet, il n’y avait pas d’écart idéologique réel, comme entre les civilisations occidentale et musulmane, dont les rapports sont très anciennement antagonistes.
    Qu’on parle de la France chrétienne ou de la France laïque, la différence de civilisation avec le monde musulmane saute aux yeux et repose sur des textes précis à valeur juridique, non sur de simples coutumes passagèrement différentes.
    https://www.franceculture.fr/emissions/concordance-des-temps/les-barbares-vraiment-differents
    L’émission était ainsi présentée : « chez tous les peuples, la peur des autres s’est toujours entremêlée, dans des proportions inégales, avec une curiosité pour leur différence, avec une fascination en face de leur étrangeté, avec, parfois, une sympathie pour ceux que l’exil a déracinés. Notre actualité, qui est grosse d’incertitudes sur le sort des Syriens et des Africains que la guerre ou la faim jettent sur les rives de l’Europe, est destinée à exaspérer ces sentiments et à exalter les passions du rejet. A telle enseigne que beaucoup de nos concitoyens sont portés à refouler au-delà de nos frontières les hommes et les femmes qui, nourris d’un patriotisme différent et alourdis de malheurs, prétendent à rejoindre notre sol et notre façon de vivre. Par quoi l’on est conduit, tout droit, dans l’esprit de cette émission, à s’intéresser à ces peuples que la Grèce et la Rome antiques ont fustigés comme Barbares ».
    Des migrants nourris d’un « patriotisme différent » ?! De quoi est-il question ? Je ne saurais pas le dire même après avoir écouté l’émission…
    « Ceux-là qui ont fini, cahin-caha, pour une part, à se fondre entre guerre et paix dans un univers qui leur était apparu d’abord comme hostile et qui s’était protégé longtemps contre eux par des fossés et par des murs.
    L’«invité, Bruno Dumézil, maître de conférences à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, a été récemment l’instigateur et l’organisateur d’un magnifique dictionnaire intitulé tout simplement Les Barbares, auquel sa propre science a beaucoup contribué. Ces barbares, qui ne sont tels que sous le regard porté d’en face, n’ont pas fini de hanter nos inquiétudes, et éventuellement nos mauvaises consciences. Ils sont surchargés, aujourd’hui comme hier, de clichés et de stéréotypes. Lesquels, même lorsqu’ils sont infondés, ne manquent jamais de se faire à leur tour de puissants moteurs de l’Histoire ».
    La leçon semble être : « attention aux préjugés sur les migrants ».
    Dans cette émission, des parallèles sont faits entre l’interdiction des vêtements barbares faite à Rome par Stilicon et celle du voile. Pourtant, l’invité, aussi prestigieux soit-il (par ses propres travaux et par sa famille : c’est le neveu de Georges Dumézil) n’analyse pas le sens du voile ! L’aspect idéologique de l’islam est passé totalement sous silence.
    Quid de la légitimité du désir des primo-occupants de conserver leurs conditions d’existence ?
    Sont-ce vraiment des détails n’appelant aucune remarque ? On peut en douter.
    Existerait-il un tabou à ce sujet ? La question paraît évidemment positive. Il n’est pas de bon ton d’aborder certaines questions sur la radio publique…
    Le débat finit par dévier sur l’ethnicité, qui n’est toutefois pas le problème dans les débats politiques actuels, sauf pour quelques racialistes ultra-minoritaires. Les personnes opposées à l’immigration, dans leur écrasante majorité, ne le sont pas pour des considérations ethniques. Le pire est atteint lorsque l’intervenant fait valoir que les noms « Sarkozy » et « Hollande » ne paraissent pas français. Ce n’est sûrement pas le problème.
    On comprend mieux que beaucoup de « bobos » soient mélenchoniens… Mélenchon a raison de dénoncer les excès du capitalisme et de proposer des mesures fortes pour les contrecarrer. Cela ne suffit cependant pas à bâtir un projet de société viable.
    Or, de nombreuses émissions du service public ont revisité notre passé ces derniers mois pour tenter de nous persuader d’être plus ouverts à l’accueil des migrants. A force de se voir marteler une propagande, même des gens cultivés finissent par céder à la pression médiatique, surtout quand ils sont baignés depuis leurs études, puis dans leurs milieux professionnels (qui sont souvent aussi leurs milieux personnels) dans la pensée gauchiste. Leur capacité à penser par eux-mêmes est neutralisée par la peur de déplaire à leurs milieux d’appartenance issus des vieilles luttes soixante-huitardes, qui ne sont décidément plus d’actualité.
    La nouveauté est que la droite (car Macron est de droite, tant par ses déclarations méprisantes pour les citoyens les plus faibles économiquement, dans leur généralité, que par son programme à certains égards inégalitaire et injuste) s’appuie sur cette pensée gauchiste internationaliste et relativiste farfelue afin de mener sa politique de destruction de la solidarité nationale. Un brevet d’humanité pour mener une entreprise nettement moins humaine de soumission et de déracinement du peuple français.

Comments are closed.