Policiers, gendarmes, douaniers… nous n’avons pas le droit de tirer


Policiers, gendarmes, douaniers… nous n’avons pas le droit de tirer

Policiers, gendarmes, douaniers…

Effectivement, nous n’avons pas le droit de tirer.

La légitime défense est tellement encadrée que face à des émeutiers se battant à mains nues, la règle est de répliquer avec nos… poings ou notre petit spray au poivre !

A la rigueur avec le bâton de défense si l’adversaire tient quelque chose dans ses mains (encore faut-il qu’il ne le cache pas dans son dos).
Bref, il faut une milliseconde pour prendre la bonne décision qui, sinon, peut vous valoir la prison avec ces mêmes délinquants

Comme la tendance est à la féminisation, imaginez une femme de 50 kg face à des loustic de 100 (la racaille respecte rarement l’égalité homme-femme…)

La hiérarchie tout comme les politiciens, n’ont que faire de votre sécurité.

Leur priorité : leur plan de carrière et faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’État en multipliant amendes et taxations.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




20 thoughts on “Policiers, gendarmes, douaniers… nous n’avons pas le droit de tirer

  1. maury

    Qui donne les instructions ?et pourquoi aucun d’eux ne se révolte???
    Dans tous les pays les forces de l’ordre sont armées et jugent quand la situation les obligent à tirer !les manifs n’ont servi à rien puisque la hiérarchie obéit aux politiques sans doute pour « les bons points »les préfets sont des carriéristes et ne savent pas ce que c’est d »être sur le terrain !en plus de ça la justice est politisée et en majorité idéologue cad pour eux : »VIVE LES PAUVRES RACAILLES ET A BAS LA POLICE ET LES VICTIMES » le monde à l’envers quoi!!!!

  2. Claude LaurentClaude Laurent

    Les droits de l’homme sont tellement poussés à l’extrême que ça en devient de l’imbécilité dangereuse.

  3. paul

    Flics de France…..en tout genre ! Faites-moi plaisir, démissionnez de ce boulot qui est devenu un boulot de con !

  4. PUGNACITE

    Au plan des accords tacites gouvernementaux, il est peut être communément admis qu’il convient autant que faire ce peut (seuil de tolérance des autochtones encore non atteint au vu des derniers résultats électoraux)de favoriser l’entrée des chances pour la France et d’orienter la redistribution prioritairement vers eux(évolution exponentielle de l’AME et d’autres avantages et prestations).
    Il est assurément heureux que majoritairement les Français consentent à cela et concomitamment à une acculturation inéluctable pour la majorité d’entre aux(excepté les milieux dits favorisés qui continueront à évoluer dans leur microcosme avec reproduction des avantages de générations en générations).
    L’altruisme naif voire aveugle des Français pourrait les condamner à terme à l’inféodation ou à la mort.

  5. Révolution 2017

    Les policier devraient protester , sinon ils se feront tuer
    ce sont des lois vraiment niaise,
    inventer par des gens qui sont dans leur bureau bien à l’abri du danger

  6. hathoriti

    mais pourquoi ne se mettent-ils pas en grève illimitée ? Ah ! Ils n’ont pas le droit ? Ils ont prêté serment ? Serment de quoi ? de maintenir l’ordre ? de défendre les citoyens agressés, spoliés ? d’obéir à l’Etat peut-être ? Nous y voilà ! eh bien, quand on obéit aux ordres iniques d’un gouvernement de voyous, traîtres à la nation, auxquels des hiérarchies soumises et empressées viennent lécher les fesses, on ne vient pas se plaindre ! Maintenant, ils ont le choix : soit être tué, soit se défendre (et défendre les français) et risquer la taule ! la balle est dans leur camp !

  7. J

    Comme beaucoup, je me demande pourquoi les policiers, gendarmes et autres militaires se confinent à obéir à ce pourri de gouvernement, alors que leur mission première est de protéger la France et les Français ? Alors bien sûr, je comprends que l’on doit protéger sa famille, la faire vivre, éviter la mort sociale. Mais une fois que la peste verte se sera étendue sur tout le territoire, et que les Français succomberont sous ses coups, il sera trop tard.

  8. Anne Lauwaert

    si 1 policier tire,, le même soir il est en tôle (ou en Suisse) , mais si TOUS les policiers décident de réagir en même temps? on ne sait quand même pas mettre tous les policiers en tôle?

    1. OTOOSAN

      « mais si TOUS les policiers décident de réagir en même temps »… impossible;grace à Sarkozi, à un certain niveau l’avancement est au « mérite »..alors …

  9. jeff

    à hathoriti… »Défendre les citoyens spoliés , grugés  » Quand je lis cela ça me fait ( doucement ) rigoler..Trop souvent ils s’en tamponnent que les honnêtes gens soient victimes de vols ou de déprédations et actes de vandalisme . Surtout en zone dite « de gendarmerie « . Ces messieurs-dames n’ont pas le droit de manifester ? Mais de qui parlez-vous ? des flics ou des pandores ? Parce que d’un coté comme de l’autre ils ne se gênent pas pour descendre dans la rue pour réclamer des traitements nouveaux et des augmentations de salaires.Quand on intègre des forces de l’ordre ( en France, flics ou képis ) on sait à quoi s’attendre et de quoi il retourne , c’est inscrit dans le contrat .Si la place ne leurs plait pas , qu’ils aillent faire un dans le privé , qu’ils montent leurs boites ou aillent faire un tour en usine .

    1. hathoriti

      Jeff, je parlais d’une grève généralisée et illimitée, pas de manifs ! de toute façon, avec les gouvernements que nous avons, les manifs ne servent plus à rien…excepté aux ultras gauchos !

  10. AnantaAnanta

    A vouloir préserver peu, ils vont perdre beaucoup.

    Je ne manque jamais une occasion de parler avec eux et j’entends toujours les mêmes arguments : J’ai une famille à nourrir … Je ne veux pas de problème … j’attends ma retraite … Je fournis le minimum … J’attends et espère … ( à ceux là je recommande de prendre le chemin de Lourdes … on ne sait jamais qui sait un Miracle ? )

    Je les ressens blasés, soumis, fatalistes déjà vaincus et cela n’est pas rassurant. L’envie ne me manque pas parfois d’en secouer quelques uns qui semblent totalement anémiés.

    Ce que les Policiers, les Gendarmes , Douaniers ne semblent pas encore avoir compris c’est que leur premier devoir est de protéger les citoyens et de faire respecter les lois en vigueur de ce Pays, mais là ils obéissent aux ordres de ceux qui sont contre eux et contre les citoyens. Ils obéissent à des voleurs, des corrompus, des menteurs, des hors la loi !
    Ce sont tous ces Politiques qui ont fait des Policiers, des Gendarmes, des Douaniers et même des Militaires des victimes démunies.
    Cela est intolérable et Il faut cesser d’accepter l’inacceptable !

    Le pouvoir a été donné aux voyous, aux criminels, aux dealers … C’est juste dramatique. Il ne fait pas bon d’être honnête ou victime dans ce Pays nous y sommes traités avec moins d’égards.
    Que dire de notre crédibilité mise à mal face à nos enfants à qui nous apprenons le respect, la citoyenneté, l’équité, la générosité, le savoir vivre, la politesse …

    Tant que les Policiers, les Gendarmes, les Douaniers ne s’uniront pas avec le peuple la situation se dégradera et alors là je peux leur assurer qu’ils ne pourront pas non seulement nourrir leurs familles mais qu’ils les mettront en grand danger.

    Le temps est devenu un ennemi et tout cela n’est que reculer pour mieux sauter.

    Nous sommes arrivés à un point de non retour et l’heure est grave. Alors soit ils prennent la mesure de la gravité et la dangerosité de la situation soit nous irons tous droit dans le mur. Mais bon il parait que c’est dans le mur que l’on voit le mieux le mur …
    Il arrive un moment donné de sa vie, où il faut réfléchir sérieusement et faire les bons choix. Je ne suis pas convaincue que dans quelques années, certains pourront regarder leurs familles droit dans les yeux et être fiers.

    Nous aurons tous des comptes à rendre un jour à nos enfants. Alors soit nous reprenons en main ce Pays et nous y remettons de l’ordre soit nous pouvons déjà envisager un jour de parler de la France comme Ex France comme nous appelons la Yougoslavie Ex Yougoslavie.
    Mais que faisons nous donc des leçons du passé ?
    Pensons nous être épargnés ? Que le malheur ne frappe qu’à la porte des voisins ?

    Derrière l’uniforme il y a des hommes et la France a besoin de ses hommes.
    A moins que ces hommes attendent que nous les femmes leur montrions le chemin du courage et de la force ?

    Si ceux qui sont censés nous protéger ne le peuvent pas, alors nous nous reconnaitrons la légitimité de nous protéger par nos propres moyens.
    Nous les mères avant de penser à nous, pensons à la sécurité des enfants, de tous les enfants. Nous leur avons donné la vie, nous leur donnerons aussi nos vies pour les protéger. Nous ne craignons personne devant un enfant en danger.

    Aujourd’hui il y a des quartiers ou nous ne pouvons entrer sereinement mais bientôt se seront des villes, des régions entières !
    Dépassés aujourd’hui qu’en sera t-il de demain ?

    Lorsque les Policiers manifestent leurs mécontentements légitimes nous sommes là et les soutenons même si l’inverse n’est pas toujours pareil. Nous nous demandons parfois de quel côté ils se situent.
    Le temps est venu de clarifier leurs positions, le peuple a besoin de savoir.

    Policiers, Gendarmes, Douaniers …

    Vous avez des réclamations, des demandes … Arrêtez de demander, exigez !
    Cessez de courber l’échine et redressez vous ! Ne vous montrez pas seulement imposez vous !!
    Vos uniformes vous donnent des devoirs mais aussi des droits ! Vous méritez le respect et la considération mais pour cela montrez combien en chacun de vous il y a une volonté déterminée de servir ce Pays et son peuple dans le respect des règles et des lois et de protéger votre PATRIE !
    Réveillez ce feu, cette flamme qui vous animent ou alors rangez vos uniformes dans le placard des souvenirs …

    Vous devez inspirer la Fierté et non la Pitié. Le Respect et non le Mépris.

    Je vous invite à méditer sur ces citations : Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »
    Benjamin Franklin

    Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice. » Georges Orwell.

    1. Frontalier74

      Très belle ode à la résistance Ananta !

      Malheureusement, je ne crois pas aux putschs, révoltes et autres mutineries… Le pouvoir doit se conquérir avec l’aval du peuple…
      Et même avec un fort nationalisme, la victoire n’est pas assurée : à Kosovo Polje, ils n’étaient pas blasés, soumis, fatalistes mais, cependant, ils ont été vaincus. Bravo à Skanderberg également !

  11. Tous a la douche!

    France : un gardien de la paix interpellé et mis en examen après avoir exprimé son adhésion à l’Etat islamique
    Un gardien de la paix du Val-de-Marne a été interpellé sur son lieu de travail pour avoir soutenu son frère incarcéré pour son implication à une filière djihadiste. Le gardien de la paix aurait clairement exprimé son adhésion à l’idéologie de Daech selon Europe 1.
    http://actu17.fr/valdemarne-gardien-de-paix-interpelle-mis-examen-apres-exprime-adhesion-a-lei/

  12. Frontalier74

    Bonjour,

    Dans cet article, il n’est ni question de grèves ou de révoltes ni de revendications salariales. Nous parlons des lois, des règlements qui resserrent le cadre de la légitime défense au point qu’il faille se défendre à main nue contre des émeutiers.

    Mais si la loi est mauvaise, il faut changer la loi. C’est le rôle du législateur, élu par les citoyens, et non pas celui des forces de l’ordre. Les citoyens ont voté pour Macron et une assemblée LREM, vous aurez des lois inspirées par leur programme.

    Logiquement, après la féminisation accrue des services, vous aurez donc une ouverture de l’Armée, de la Police, de la Gendarmerie et des Douanes à la « diversité » venue des quartiers (un peu sur le modèle de Sciences-Po) avec les conséquences que l’on peut imaginer.
    Mais aussi la dépénalisation des drogues (surtout du cannabis), voire leur légalisation.
    Dans les faits, le cannabis est largement toléré. Il y a 10 ans, le moindre gramme vous valait au minimum 15€ d’amende (le double si récidive) et l’inscription dans un registre. Aujourd’hui, dans certaines interrégion des Douanes, en dessous de 10gr (voire plus), il n’y a plus de sanctions.

    Cette évolution ce ne sont pas les forces de l’ordre qui la désirent, ce sont les hommes politiques, les médias, la justice.
    Et la société en général, ultra-consommatrice, libéral-libertaire et multiculturelle…

    Bonnes vacances quand même !

  13. Dorylée

    Sans oublier que celui que tu as défendu à tes risques et périls au cours d’une agression le lundi déposera contre toi le vendredi dans le procès que te fera l’agresseur pour usage abusif de la force.
    Les policiers comme les gendarmes s’en tiennent aux termes de la loi votée par les députés que nous élisons. Électeurs, réfléchissez…

  14. le vieux calgues

    Oh, rassurez-vous! Quand les émeutiers s’en prendront a la proprieté des macroniens ( cadres supérieurs) ou a des mosquées, il y aura bientôt des modifications quant aux dispositions légales qui précisent dans quelles circonstances vous avez le droit de recourir a vos armes a feu.

  15. Frontalier74

    Bonjour,

    Comme le rappelle Sébastien Jallamion, dans Boulevard Voltaire, « Il existe des moyens pour faire taire ou pour détruire socialement un certain nombre de personnes qui, en dehors de leur travail – c’était mon cas -, expriment une opinion qui va à l’encontre de la doxa dominante ».

    Pour revenir au sujet, si la loi nous redevenait favorable, nous n’hésiterions pas à éliminer le terroriste, le malfrat, le dealer pour protéger les citoyens ou la victime. Mais ce n’est pas le cas.

    Et pour répondre à hathoriti et Jeff, en cas de défouraillage intempestif, je n’ai aucune envie de me retrouver dans une prison surpeuplée, douloureusement bizuté par les CPF de ma cellule (si vous voyez ce que je veux dire).

    Cela dit, je ne renonce pas au combat, ne serait-ce qu’en témoignant ici.

Comments are closed.