A Bayonne, ils veulent passer le bac en basque !


A Bayonne, ils veulent passer le bac en basque !

A Bayonne, des parents d’élèves ont manifesté pour que le bac puisse être passé en langue basque :
http://www.20minutes.fr/bordeaux/2086319-20170614-pays-basque-parents-lyceens-veulent-retour-bac-basque

Cette démarche m’a choqué.
En effet, s’il devient possible de composer en basque, il faudra que le correcteur comprenne lui-même cette langue. Cela conduira à devoir recruter un correcteur issu de la communauté qui parle la langue basque plutôt qu’un autre. C’est discriminatoire.
De plus, on peut se demander s’il ne sera pas disposé à être complaisant dans ce cas, comme c’est possible dans les épreuves où le correcteur dispose d’une certaine marge d’appréciation.

Cette ineptie conduirait à un démantèlement de l’unité nationale au profit de langues minoritaires venues d’ailleurs, une évolution qui n’est pas à exclure dans un contexte de « France à la carte » où le pouvoir politique renonce à imposer autoritairement le respect des principes fondamentaux de la France.

Note de Christine Tasin

La Charte des langues régionales et minoritaires, sans qu’elle soit nommée, est à nouveau sur le tapis. Il est évident que tous les régionalistes, tous les anti-républicains, tous les anti-France vont en remettre une couche. Macron qui s’exprime en anglais, Macron qui prétend qu’il n’y a ni culture ni art français sera sans doute celui qui permettra la ratification de la Charte… Le projet avait provisoirement été enterré en novembre 2015 :

http://resistancerepublicaine.eu/2015/11/23/la-charte-europeenne-des-langues-regionales-et-minoritaires-definitivement-enterree/

Voir notre dossier sur le sujet :

http://resistancerepublicaine.eu/search/Dossier%20langues%20régionales%20et%20minoritaires

Tout est fait pour le délitement de notre pays, de notre civilisation… et la marche forcée vers « le meilleur des mondes ».

 




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


8 thoughts on “A Bayonne, ils veulent passer le bac en basque !

  1. Huan

    Le pire, c’est que ces régions (basque,corse,breton,etc. …..), ne se sentent pas français. Comment voulez-vous que les muz ne soient pas contents.
    Les basques sont avec l’ETA,beaucoup sont des tueurs, les corses des assassins, les chapeaux ronds nous ont coûté 32 milliards de panneaux d’autoroute.Comment voulez-vous gouverner un pays aussi bordélique, qu’est la France.
    Il faudrait faire payer une taxe de 50% pour les produits bretons qui sortent de Bretagne, ca nous rembourserait, les milliards perdus.pour les corses donnez leur,lleur indépendance ,on verra s’ils peuvent survivre sans les sous de la France et de l’Europe, ils ont trouvé le moyen de se faire rembourser 5000 vaches dans la sécheresse alors qu’il y en a une 100 t’aime et mettre des frais de douane pour leur exportation vers la France. Il y en a des solutions, mais on va me traiter de dictateur.

  2. Papy's 30

    Quels c… ces basques, à force de vouloir se distinguer ils sombrent dans la connerie. Le béret doit empecher le cerveau de se développer. Pourquoi pas demander de passer le bac en patois du languedoc (version au choix) car ma mère et mon père l’un de la région d’Uzès et l’autre des cévennes se comprenaient très bien malgré les différences entre les deux.
    Alors moi, dans une prochaine vie je demanderai de passer le bac « enlangue ». Pour ceux qui ne savent pas, ça existe, voir bible actes des apotres 10. 44-48 mais le contexte est tout autre qu’une question d’attachement à un clocher.
    Bref, on n’arrete pas la connerie, surtout quand elle atteint de telles dimensions… Brassens l’a chanté « heureux les imbéciles qui sont nés quelque part »
    A quand une planète pour ces abrutis ?!!

  3. Marie

    Ils sont complètement fracassés, je vois ça ici aussi en bretagne où ça donne dans le régionalisme à fond (ils ont même des cuvettes de chiottes et du PQ avec leur drapeau), mais quand vous venez d’une région voisine en étant quand même bien blanc on vous regarde de travers, par contre les bronzés sont accueuillis comme le messie.

    Sur ce sujet précis de passer un examen en langue régionale, connaissant les loustics je ne doute pas qu’ici Erwan prof de breton favoriserait Gwendal qui rend son devoir en breton par rapport à Halvard le Normand ou Bixente le Basque qui vont le rendre en français.

    1. Carrière

      Je ne détesterais pas de me torcher avec du pq aux couleurs du drapeau basque! Je vis dans cette région par obligation mais j’éprouve toujours cette désagréable impression de me trouver à l’étranger, le rêve des basques c’est de réunir ce qu’ils nomment le pays basque nord et le pays basque sud.
      Des cellules dormantes d’Iparretark existent toujours et un jour ou l’autre ils reprendront le chemin des attentats.

  4. hoplitehoplite

    Bientôt tout le monde passera le bac en arabe, on verra bien si les basques et autres bretons oseront gueuler!!

  5. Armorique

    bonjour
    je ne suis pas BASQUE simplement je suis de Bretagne ..

    de Bretagne c’est à dire Française , d ‘ailleurs çà veut dire quoi cela ??
    que nous aimons notre région point …

    beaucoup de personnes de Bretagne vivent à PARIS ,

    se sont de petites querelles et des phrases en l ‘air , les Bretons ne parlent pas tous la langue , d’ ailleurs cela fut interdit dans les écoles ,.

    si il en existe des écoles bilingues c’est le choix de certain …… une minorité ..

    Avec tous les problémes qui montent , nous avons tous intérêts à être des Français , que cela sonne Basque , Bretons , Normands ou Alsaciens ,
    du nord , du sud , mais FRANCAIS d ‘abord , vraiment …
    kénavo

Comments are closed.