11 vaccins obligatoires : le massacre des Innocents


11 vaccins obligatoires : le massacre des Innocents

Le massacre des Innocents, dont l’historicité reste sujette à question, aurait été ordonné par Hérode, roi de Judée. Celui-ci aurait décidé l’assassinat des enfants de moins de deux ans de la région de Bethléem, afin d’éliminer tout concurrent royal dont la venue lui aurait été annoncée par des mages. Pour le même motif, Hérode avait auparavant fait assassiner son épouse et plusieurs de ses propres enfants. Horreur inutile : la Fuite en Égypte avait soustrait l’Enfant-Roi à la folie égocentrique et sanguinaire du tyran.

Le Premier ministre vient d’annoncer, dans son discours de politique générale, la prochaine obligation pour tous les enfants des vaccins recommandés par les « autorités de santé », lesquelles ne semblent pas, pour le moins, indépendantes des intérêts des laboratoires pharmaceutiques. Relevons que le Conseil d’État avait, en février dernier, donné six mois au ministre de la Santé (à l’époque Marisol Touraine) pour rendre disponibles les seuls vaccins obligatoires, non associés à d’autres « recommandés » et imposés sur le marché par les laboratoires pharmaceutiques. Décider que tous les vaccins recommandés vont devenir obligatoires résout le problème tout en assurant la fortune des fabricants. Je l’avais écrit dans un article précédent : ceux qui ont voté Macron ont voté la peine de mort pour leurs enfants. Entre les attentats djihadistes (ou de « déséquilibrés », ou de « vêtus d’habits traditionnels musulmans ») les agressions des racailles (les « djeunes ») et les vaccins soviétiques, il y a le choix, en plus de ce qui viendra et qu’on n’ose encore imaginer.

C’est la porte ouverte à toutes les angoisses parentales : chacun sait que les vaccins sont tous dangereux. Même si certains peuvent être utiles et sujet de choix de santé personnel sur conseil d’un médecin, ils doivent rester, comme tout acte de santé utilisant un produit dangereux, une décision médicale associée à une acceptation personnelle. Ce n’est pas au législateur d’imposer les vaccins comme choix thérapeutique à l’ensemble de la population. Chacun peut savoir que des vaccins ont déjà provoqué la sclérose en plaques, des cancers, et des médecins supposent qu’ils sont peut-être aussi la cause du développement de l’autisme. Immanquablement, des refus de vaccination pour leurs enfants vont se développer, venant de parents légitimement inquiets. Comment un enfant en bas-âge, dont le système immunitaire n’est pas encore mature pourrait-il réagir à 11 vaccins ? Comment pourrait-il être contaminé par l’hépatite B ? Cela ne peut provoquer que des catastrophes, inévitables, dont certains accords prévoient déjà non sans cynisme « l’indemnisation » par la solidarité nationale, c’est à dire par la Sécurité Sociale déjà en déficit. Ceci afin d’éviter des procès conte des fabricants comme cela s’est vu dans le passé. Tout bénéfice pour eux : ils empoisonnent nos enfants et en cas d’accident c’est la Sécu qui paie !

Relevons un phénomène de vie sociale : lorsque des individus – « djeunes », « stigmatisés » et autres victimes permanentes du racisme sont mécontents, ils provoquent des émeutes redoutées par le gouvernement. Supposons que certains parents des quartiers habités par les sus-cités refusent de faire vacciner leurs enfants, qu’arrivera-t-il ? Si ces enfants sont refusés à l’école, si les parents sont menacés de prison… Il y aura des émeutes ! Afin que cela n’arrive pas, tolérera-t-on que ces enfants ne soient pas vaccinés ? Ainsi seuls les enfants des Français de souche seraient soumis à l’obligation de se faire injecter des saloperies potentiellement mortelles. Ainsi donc le Grand Remplacement annoncé par Renaud Camus aurait là une nouvelle opportunité de se développer.

Je savais qu’ils feraient beaucoup de mal. Je n’aurais pas pensé qu’ils assassineraient nos enfants. Marine Le Pen proposait des référendums d’initiative populaire pour les grands sujets de société. Les Français ont préféré Macron. Dans les drames à venir, je ne plaindrai que les enfants.

 




Daniel Pollett

Retraité actif et patriote vigilant. Auteur du livre « Citoyens ce roman est le vôtre ». Responsable Résistance républicaine du Languedoc Roussillon


25 thoughts on “11 vaccins obligatoires : le massacre des Innocents

  1. J

    Il sont fait exprès d’arrêter de produire le DTP pour en fabriquer un plus nocif.
    Les parents doivent protester et refuser cette vaccination meurtrière. De toute façon, il vaut mieux ne plus les mettre à l’école, vu le niveau de cette dernière.

  2. Marie

    Je me pose aussi la question concernant les muzz, rejetant tout ce qui est occidental (sauf la Caf, sécu, ars…) est ce que leur religion leur autorise la vaccination? A mon avis c’est niet. Du coup, de quel droit l’état pourrait m’obliger à faire vacciner mes enfants si mouloud en est dispensé ? De plus la vaccination étant un acte invasif, est ce que ça ne peut pas être condamnable de le faire contre la volonté du patient ? Eh oh les défenseurs des droits de l’homme, toutes les assoces parasites, on n’a rien à dire là dessus ?

  3. Rabarabé

    Pourquoi tant de colère au sujet des vaccins? le vaccin peut sauver des vies, quand même. Il faut juste faire attention à ce que les labos mettent dedans comme additifs. Le principe de protéger d’une maladie au lieu de la soigner, je trouve ça bien.

    1. Papy's 30

      Ah bas rabbé !
      Cela vous irai bien mieux. 11 vaccins cela vous va très bien… Dans la catégorie gobe-tout en confiance par ignorance crasse et « gnan-gnantise », vous avez mérité la chambre à air municipale.
      Je vous la décerne, avec mention… je vous laisse la deviner cela sera un premier service à vous rendre et peut-etre à vos n’enfants…

      1. Rabarabé

        non moi ce que je dis c’est que l’idée d’éviter les maladies afin de ne pas avoir à les soigner, je trouve ça bien. Que les pourris mettent des merdes dans les vaccins ça n’a à voir qu’avec des questions de fric et un cynisme sans état d’âme. Je n’aime pas non plus être insultée, Papy’s30 ! Mais dans mon idée, mieux vaut prévenir que guérir. Vous êtes contre les vaccins à cause des labos, non? Ou contre le principe du vaccin? J’ai vu des gamins, quand j’étais petite, qui avaient gardé de sales séquelles de la polio, chaise roulante, membres tordus. Alors… Moi les gens je voudrais qu’on les respecte et qu’on les protège, pas qu’on leur fasse des vaccins à bas coût et toxiques.
        Mais je reste favorable au vaccin.
        Vous préférez sûrement voir des gosses mourir du tétanos et de la polio…

  4. hathoriti

    idem pour moi, je ne plaindrai que les enfants ! mais le micron veut encore enrichir ses puissants amis ! assassins et voleurs, ils ont des siècles d’expérience …

  5. sacaram@protonmail.ch

    À tous les parents falcification des carnet de santé, de nos jours avec les outils informatiques cela ne doit pas être dur, quand on voient tous ces faux papiers en circulation,

  6. kitty

    La dictature ultime : les parents qui ne sauront pas payer les amendes pourraient être traduits devant un tribunal et leurs enfants enlevés à leur garde, après avoir été vaccinés de force.

  7. pjp

    Prophetie santé – N bulot le sinistre vient d’annoncer la fin des voitures , essence/diesel a l’horizon 20040 , pour lutter contre le carbone. S’en doute pour ceux qui resterons vivant d’ici la. Doux reveur aux poches pleines ( 4X4 , bateaux, hélico/avions ) bon exemples qui témoignent d’un royal foutage de tronches.

  8. Dmitrii

    Encore un exemple quand les intérêts des transnationales sont mis devant des intérêts de la population. Quelle sera la prochaine étape ? L’autorisation totale des OGM et des hormones dans la viande ?
    D’ailleurs en Union Soviétique seulement un strict minimum des vaccinations a été obligatoire.

  9. Révolution 2017

    Oui Marie ? Mouloud sera dispensé mais pas vous
    vous savez bien seul les muzzs peuvent faire se qu’ils veulent
    mais pas nous

  10. kasia

    Pour moi ça sera aspi venin après piqûre et cataplasme d ‘ argile verte à changer toutes les 20 minutes .La démocratie c ‘ est cause toujours et la dictature c ‘ est fermé ta gueule! On sait où on est.

  11. reuri

    Vaccins obligatoires + ebola amené par des migrants.
    A quand les lebensborn ? Quoique c’est déjà fait en suèdistan , les mahométans se servent sur place avec les encouragements des néo-connes féministes.

  12. Ramadan2lait

    Elle peut se gratter la mère tatedur avant que je fasse vacciner mes gosses avec ses merdes.
    De même je refuserai de vacciner qui que ce soit avec ces vaccins (je suis infirmier)

  13. PUGNACITE

    Sans connaissances scientifiques spécifiques dans ce domaine précis, je peux néanmoins témoigner qu’à plusieurs reprises, des salariés dont j’avais la responsabilité( -en tant que représentant de l’employeur:d’assurer leur bien être et leur santé en terme d’obligation de résultat)ont présenté ,suite à des vaccinations hépatites B des tableaux cliniques susceptibles d’être comparés à ceux de la sclérose en plaque et ou analogues.
    On est donc en droit de demander légitimement des informations complémentaires et de se forger un avis fondé.
    Nul ne devrait -dans un pays exempt de totalitarisme- pouvoir nous dicter nos choix d’éducation concernant nos enfant et nous concernant.
    Si problème de santé publique il y a , il incombe intégralement et sans nuance à ceux qui ont rendu possible l’envahissement du pays par des personnes dont l’état de santé n’a pas été contrôlé et qui véhiculent des pathologies transmissibles et qui n’existaient même plus en France.

  14. Asma de Souche

    Au pays de Pasteur et des Lumières (enfin je finis par douter de ces dernières),lire de telles inepties contre les vaccins qui ont sauvé tant d’humains est affligeant.On peut être contre Macron sans être contre tout ce qui sera fait par ses ministres.L’Inde, 1 milliard d’individus vivant dans une hygiène précaire, a fêté en 2014 la fin de la polio sur son territoire.Dire qu’on va assassiner les enfants en les vaccinant , c’est du pur délire de complotistes de caniveau.On se croirait au XIX ème siècle avec ceux qui croyaient que le train à 40 à l’heure allait abîmer le cerveau.De grâce, occupez-vous de vacciner vos amis et familles contre l’islam et laissez faire leur travail aux médecins.
    Quant aux labos, les mettre au même rang que les industries des armements ou des cigarettes (combien de complotistes qui s’empoisonnent à la cigarette???),
    c’est insulter toute une chaine qui oeuvre à une meilleure santé pour l’humanité.
    Alors stop au n’importe quoi, en plus sur les sites RR et RL que j’aime tant. 🙁
    Bises à Christine , en souvenir d’un séjour au pays des cigales.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Désolée Asma on a un désaccord fondamental la-dessus et nombre de médecins, bien placés, en conviennent eux-mêmes. Par ailleurs on ne crache pas sur la vaccination, on crache sur la multiplication de ces derniers, ce n’est pas la même chose. J’aurais sans doute dit la même chose que toi il y a encore 4 ou 5 ans, depuis j’ai été amenée à me renseigner, à chercher… et ce quej’ai trouvé m’a ouvert les yeux. Il y a un vrai scandale des vaccins en France et il a commencé par la disparition en pharmacie du DTPolio trouvable seulement associé à 2 ou 3 autres vaccins non obligatoires, eux…

    2. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

      Vous condamnez sans savoir. Renseignez-vous sur les découvertes du professeur Romain Ghirardi et les obstructions qu’il a rencontrées lorsqu’il a annoncé ses soupçons sur l’adjuvant à base d’aluminium. L’emprise commerciale des labos pharmaceutiques est incontestable, certains n’ont absolument aucun scrupule. Peut-être ont-ils un besoin impératif de fonds pour payer leurs chercheurs et leurs matériels mais cela ne justifie pas que l’on refuse la vérité sur des erreurs qui ont été commises. Dans des cas particuliers, les conséquences sont dramatiques, un tri est nécessaire.

      Par ailleurs, chacun doit être libre et responsable de lui-même, c’est à dire de décider en ce qui le concerne des risques à prendre ou pas. Imposer par la loi et des contraintes insupportables ces vaccins est une atteinte à la liberté individuelle des personnes qui n’ont pas la possibilité de changer de pays et de perdre leurs racines. On a affaire à une arnaque, c’est ce que je crois. (cela ne m’empêche pas d’être vacciné et de renouveler la protection contre le tétanos, bien que maintenant, j’ai des doutes …).

Comments are closed.