Toulouse : Tacatac, tacatac, le tueur en burka promenait sa kalach dans la poussette…


Toulouse : Tacatac, tacatac, le tueur en burka promenait sa kalach dans la poussette…

Toulouse, ville rouge !

Les faits ont leurs conséquences… Bien fol qui le nie… Ce que ne manquent pas de faire nos politiques, médias et autres vecteurs du « boboïsme » et de la propagande officielle…

http://www.ladepeche.fr/article/2017/07/03/2605745-moins-mort-plusieurs-blesses-fusillade-toulouse.html

Voilà que le tueur était en burka… Enfin, c’est le journaleux qui le dit, plutôt en nikab ou hidjab, mais un journaleux sur le sujet n’a guère d’éclairage, c’est plutôt flou pour ce genre de scribouillard ! Toujours est-il que si ce n’est le grand remplacement tant dénié, la « couleur » locale, elle, est en pleine mutation !
Autres cerises sur le « couscous pudding », bien que la cerise ne soit guère connue de certaines régions sub-méditerranéennes, le tueur tractait (?) une poussette d’enfant avec une « kalach » à l’intérieur !

Avec la « kalach », le hidjab ou le nikab, à défaut le voile, la poussette participe de ces cerises qui mûrissent dans nos rues et dont la production s’illustre par le présent…
Et tacatac, tacatac, ce n’était pas les Dalton mais un de ces tueurs désormais bien de chez nous, tels que nous les avons chouchoutés !
Et tacatac, tacatac sur 200 mètres… et c’en est fini de Djamel Tarhi « un individu très défavorablement connu », selon le parquet. Encore un de nos chouchoutés…
Qui plus est, 7 autres blessés qui vont bonifier la dette de nos hôpitaux !

Avec ce règlement de compte, le 13è dans la ville rose et sa proche banlieue depuis 2011, Toulouse est la Marseille de Haute -Garonne !

Une mère du quartier déplorait « on tue nos enfants »… Le « on » est très imprécis. Posez-vous madame la question de vos responsabilités et de l’éducation de vos enfants ! A savoir si le tueur ayant filé sur un deux-roues attendu par un complice ne serait pas du même quartier ou d’un quartier similaire ?

Là nous ne sommes pas dans « Le bon, la brute et le truand », mais dans « Le truand, l’assassin et son complice  » !

 




Résistance républicaine Aquitaine


5 thoughts on “Toulouse : Tacatac, tacatac, le tueur en burka promenait sa kalach dans la poussette…

  1. Lavéritétriomphera

    Dans la ville rose et dans ce genre de quartier, un professeur m’a dit qu’il se faisait « canarder » dans sa classe.
    Ce qui est nouveau est l’usage de la burqua, mais la pègre utilise tous les moyens pour parvenir à ses fins. Il n’est pas vraiment recommandé de se promener dans ce genre de quartier la nuit, mais aussi le jour comme on peut le remarquer. Et la police et les pompiers n’y sont pas vraiment bien accueillis.

  2. Nagau06

    La preuve qu’il faut interdire cet accoutrement, on ne sait pas ce qu’il y a dessous…de la cellulite ou une kalach….mystère

  3. Révolution 2017

    On voit bien l’étendue du problème avec les muzzs
    ici une Kalach dans une poussette et demain ?
    Une chose est sûr la police ne pourra pas tout contrôler
    et qu’il faudra bien se défendre nous même

  4. Chardon26

    Il faut dans ce gouvernement quelqu’un qui soit assez courageux pour interdire strictement ces accoutrements d’epenvantails a moineaux.

Comments are closed.