La députée voilée de Mayotte ne porterait qu’un châle mahorais et répond à RR via La Croix


La députée voilée de Mayotte ne porterait qu’un châle mahorais et répond à RR via La Croix

Les cons ça ose tout. C’est à ça qu’on les reconnaît.

Ils ne sont même pas capables d’assumer, elle et les journalistes de La Croix.

En tout cas, l’article de Résistance républicaine a obligé la voilée à s’expliquer et La Croix à enquêter sur le voile. Amis lecteurs, nous n’y connaissez rien, le voile n’a pas lieu d’être interdit à l’Assemblée nationale, chacun, même représentant le peuple français, aurait le droit d’afficher ses propres convictions religieuses…

Ils osent. La voilée et le journaliste Bernard Gorce. Qui naturellement traite d’extrême-droite ceux qui ont le toupet de s’opposer au voile.

Le « châle » de la députée de Mayotte, Ramlati Ali, agite l’extrême droite

Coiffée d’un châle mahorais traditionnel, Ramlati Ali (REM) se voit reprocher de porter un voile musulman qui porterait atteinte à la laïcité. Or les élus ne sont pas soumis au devoir de neutralité.

Capture d’écran du site de l’Assemblée Nationale.

ZOOM

Capture d’écran du site de l’Assemblée Nationale. / A.N.

« Je suis Mahoraise et je me respecte en tant que Mahoraise ». Première femme élue de Mayotte à l’Assemblée nationale, Ramlati Ali a dû faire une mise au point, lundi 3 juillet, à la suite d’une polémique née sur les réseaux sociaux et certains médias.

Sur sa photo officielle qui figure notamment sur le site de l’Assemblée, la députée de la République en marche (REM) pose coiffée d’une étoffe de couleur bleu ciel. Aussitôt, des messages ont mis en cause une atteinte à la laïcité et la polémique a enflé dans les milieux d’extrême droite. « Ramlati Ali la première voilée à l’Assemblée étiquetée En Marche, salaud de Macron », lance ainsi le compte Twitter de l’association Résistance républicaine.

 

Pas de devoir de neutralité

Lundi, l’élue a tenu à clarifier les choses : « Ce n’est pas un voile, c’est mon châle de Mahoraise » assure l’élue qui rappelle qu’elle siège dans l’hémicycle pour « porter les sujets de Mayotte, des Outre-mer et de la nation ».

Elle espère ainsi faire taire une polémique qui n’a en outre juridiquement pas lieu d’être. Car même s’il s’agissait d’un signe religieux, les élus ne sont en aucun cas soumis au devoir de neutralité.

« Les fonctionnaires représentent l’administration et les élus, les citoyens. À ce titre, ils sont tout à fait libres d’exprimer leurs opinions », explique Nicolas Cadène, secrétaire général de l’Observatoire de la laïcité. Le 23 décembre 2010, le conseil d’État a validé l’inscription d’une candidate voilée sur les listes électorales en affirmant que le port d’un signe religieux n’y faisait pas obstacle.

RELIRE : L’Observatoire de la laïcité veut calmer les esprits

Abbé Pierre et chanoine Kir

Dans l’histoire, de grandes figures de l’Assemblée ont siégé en tenue religieuse, à commencer par l’Abbé Pierre (1945-1951) ou le député-maire de Dijon, le chanoine Kir (1945-1967). Sans oublier le premier député musulman à l’Assemblée, un certain Philippe Grenier, député du Doubs (1896-1898), converti à l’islam qui venait dans l’hémicycle en Gandoura et turban.

La sécularisation de la société d’une part, la montée des tensions identitaires de l’autre, rendent ces questions aujourd’hui beaucoup plus sensibles. Soutien de François Fillon durant la primaire de la droite, la députée de Marseille Valérie Boyer s’était vue reprocher de porter ostensiblement une croix dorée sur son pull sombre, le soir de la victoire, sur le plateau de France 2.

S’ils ne sont pas soumis au devoir de neutralité, les représentants de la nation doivent en revanche naturellement respecter les règles laïques qui découlent de la loi de 1905. Par exemple, s’abstenir de discriminer des citoyens en fonction de leur religion ou ne pas subventionner des associations ou des activités cultuelles.

Bernard Gorce
Si l’Observatoire de la laïcité, officine créée par Hollande pour imposer l’islam en France, le dit, alors…
Quant au Conseil d’Etat qui a décidé en 2010 qu’une candidate aux élections pouvait être voilée, il devait y avoir encore le juge Tuot, celui qui a décrété l’an dernier que le port du burkini ne devait pas être interdit…
 
Quand ceux qui font les lois, ceux qui sont censés conseiller les politiques, ceux qui jugent en fonction de leur idéologie, au plus haut sommet de l’Etat sont méprisables, leurs décisions et conseils ne sont que billevesées et ne peuvent pas être pris au sérieux par les Français.
Ce pays devient ingouvernable et n’est plus gouverné. D’un côté les zones de non droit où les policiers ne peuvent plus entrer, de l’autre des patriotes en colère et sans illusions qui respectent de moins en moins des lois iniques faites pour les faire taire et disparaître…
On est mal.
On pourrait répondre à Bernard Gorce (La Croix ) que s’il avait fait son travail de journaliste il aurait contesté et la décision du Conseil d’Etat et la réponse de l’Observatoire de la laïcité.
 
La loi de 1905 est très claire :
 
La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte.
 
Si elle ne reconnaît aucun culte, aucun de ses représentants, dans l’exercice de son mandat, ne peut afficher ses choix religieux.
 
Et l’article 28 explicite :
Il est interdit, à l’avenir, d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l’exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions.
 
Ainsi l’on ne pourrait pas apposer de signe religieux sur les monuments publics mais on le pourrait sur des personnages publics ?
 
Quant à l’exemple du Chanoine Kir et à celui de l’Abbé Pierre, ils datent d’une époque où les curés avaient un uniforme obligatoire de curé. Et c’est une époque où l’islam n’était pas présent en France et ne posait pas question.
La laïcité est piétinée par l’islam, pas par le christianisme.
On ne peut pas comparer la soutane avec le voile… d’autant que le voile c’est bien autre chose.
Une fois encore les politiques – et les journalistes – se moquent de nous en prétendant que le voile serait un symbole uniquement religieux alors qu’il est une marque de discrimination envers les femmes. La preuve ? Ces traîtresses qui, en pays musulman, portent le voile…
 
Bernard Gorce écrit pour finir une énormité :
 
« S’ils ne sont pas soumis au devoir de neutralité, les représentants de la nation doivent en revanche naturellement respecter les règles laïques qui découlent de la loi de 1905. Par exemple, s’abstenir de discriminer des citoyens en fonction de leur religion ou ne pas subventionner des associations ou des activités cultuelles. »
 
Il ne peut pas lui avoir échappé qu’avec leur réserve parlementaire nombre de députés subventionnent des associations musulmanes, des associations cultuelles destinées à faire construire des mosquées…
Quid du travail de journaliste, Bernard Gorce ?
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


36 thoughts on “La députée voilée de Mayotte ne porterait qu’un châle mahorais et répond à RR via La Croix

  1. JC.P.

    Il n’y a pas que LA CROIX, voici un reportage de la chaine d’État, SURTOUT PROPAGANDISTE, aux ordres de l’Elysés, ou il est mentionné qu’elle n’est pas la seule voilée, que le député ABBÉ PIERRE venait en soutane à l’Assemblée Nationale, OU LE CHANOINE KIR, ou encore PHILIPPE GRENIR qui se pointait à l’A.N en GANDOURA MAROCAINE, et PATATI ET PATATA….. AU FINAL, on incruste dans l’esprit de la plèbe, ue cette députée musulmane est dans son bon droit.
    MAIS MÂME MICHU, puisque la télé l’a dit c’est que c’est,donc, vrai? YA MÊME UN ESSSSPERT QUI LE DIT

    Une députée voilée crée la polémique sur les réseaux sociaux
    Alors la députée musulmane de Mayotte Ali Ramlati apparaît voilée sur la photo publiée sur le site de l’Assemblée, une polémique a enflé sur les réseaux sociaux. Mais l’élue a-t-elle enfreint la loi ?

    http://www.francetvinfo.fr/elections/une-deputee-voilee-cree-la-polemique-sur-les-reseaux-sociaux_2267375.html

    MOI LA PROCHAINE FOIS QUE JE ME POINTE à L’A.N. j’irai en tongs et string, ON VERRA BIEN

  2. J

    D’accord, alors je suggère aux députés femmes bretonnes de siéger avec la toukenn, les basques avec leur béret, les provençaux avec la taiole etc…
    Elle nous prend pour des abruits, ou quoi ?

    1. durandurand

      Je rajouterai ceux qui sont catholiques viennent à l’A.N. avec une grosse Croix bien visible , à près tout pourquoi ne pourrait’il pas le faire?

      1. Eozen

        je suis pour l’interdiction de tous signes religieux et même politiques dans l’espace public sauf exceptions.

  3. MaximeMaxime

    Cette députée a été élue pour défendre des opinions politiques précises et non ses opinions religieuses.
    Il est donc évident que l’observatoire de la laïcité (ou « l’allahicité » en l’occurrence ?) fait une mauvaise analyse. Être juriste, ce n’est pas seulement prendre les textes au pied de la lettre (sauf en droit pénal). C’est aussi chercher leur raison d’être et savoir en adapter l’application à la spécificité de chaque situation.
    On n’élit pas un député pour représenter une opinion religieuse. Cela va aussi pour les chrétiens d’ailleurs.
    Par ailleurs, j’ai enfin fini par trouver les engagements de Macron pour Mayotte.
    Pas évident car sa petite blague provocante sur les kwassa-kwassa éclipse quasiment toute information sur Mayotte quand on utilise les moteurs de recherche pour trouver des informations. Sortir des blagues douteuses permet de faire parler les médias et cacher l’essentiel : les engagement pris ou non.
    Mayotte bénéficiera de la prime de 15000 euros sur trois ans (donc 45000) pour l’embauche en CDI d’un salarié qui en est issu. Prime payé sur l’argent public donc au détriment donc des autres Français. Discrimination territoriale contraire à la Constitution.
    Mayotte bénéficiera des 12 élèves par classe en CP et CE1. Même remarque.
    De plus, pour limiter l’immigration illégale comorienne, il propose de distribuer l’argent des Français aux Comoriens pour aider à leur développement. La préférence étrangère sur ce budget va donc s’appliquer, alors que notre pays est surendetté pour le plus grand bonheur des banques qui nous prêtent de l’argent. Là encore, le contribuable français passera à la caisse.
    Les Mahorais ont souhaité rester Français. Cela ne date pas d’hier. La lecture prioritaire de ceux qui maîtrisent mal le français devrait être le Bescherelle et non « un autre livre »…
    Des fonctionnaires ont été envoyés à Mayotte et d’après mes informations, ils ont été déjà largement récompensés du sacrifice en raison de l’augmentation substantielle de leur traitement. Mayotte a déjà coûté très cher à la France et ça n’est pas fini.
    Pour régler les problèmes, Macron trahit donc nos principes d’égalité et fait encore régresser la préférence nationale. Il prétend tout régler à coup de distribution d’argent. Nous avons affaire à un homme d’argent, pas à un homme d’Etat.

    1. Xtemps

      La préférence étrangère est antidémocratique et une escroquerie, comme une entorse faite à la démocratie, car elle ne représente pas le peuple autochtone que les élus du peuples doivent représenter.
      Encore une fois de plus, que les autres ne regardent pas nos représentants, puisque ils ne sont pas élus par les autres et ne doivent pas les représenter et ne les regardent pas.

    2. Amélie Poulain

      Merci Maxime pour vos précisions qui sont toujours documentées et intéressantes. Pour ma part, je me pose la question qui peut peut-être apparaître naïve, mais rien n’est donc prévu, au niveau législatif, pour les gouvernants qui trahissent la France et ses principes fondamentaux ?On doit les laisser faire en regardant le pays couler et nous avec ?

      En effet, je trouve anormal que l’on puisse à ce point faire n’importe quoi au détriment des principes et des textes qui régissent notre pays, que l’on puisse à ce point-là mettre en danger ses concitoyens en distribuant à tout va de l’argent qui fait cruellement défaut à l’équilibre de notre pays,et à tant de citoyens français qui ne peuvent même quasiment plus vivre ou si peu de leurs revenus, ou ceux qui gagnent leur vie mais son pompés de façon malhonnête car à ce niveau-là, c’est tout simplement du racket.

      Ceci dit, à cette femme qui se dit députée, quand on prétend représenter dans les hautes instances de l’Etat, la France, on s’habille comme en France car votre tenue ne représente en rien la France, c’est la moindre des choses et le moindre du respect. Les vêtements des prêtres et autres personnages cités représentaient eux la France et son histoire donc il n’y a pas de comparaison possible.

      J’ajouterai que cela devient vraiment injurieux voire diffamatoire, que lorsque l’on exprime une simple opinion respectueuse et qui s’inscrit parfaitement dans la logique des racines de notre Pays donc de son existence, l’on soit traité d' »extrême droite ». Il me semble que ceux qui s’adonnent à ce petit jeu feraient bien d’examiner leur propre fonctionnement ce qui éviterait peut-être ce genre de débordements tout à fait subjectifs.

    3. Eozen

      je croyais même que les députés ne devaient pas servir leur circonscription mais l’intérêt général français en tant qu’élu de la nation française!

  4. Saint Cloud

    Bonjour Christine , bonjour les Patriotes de R R .

    Et…. TOC ….ils en prennent plein la « POIRE » excellent .

  5. ROBERT LE DIABLE

    Le « Kishali » est effectivement un élément de la tenue traditionnelle mahoraise lorsqu’il est enroulée autour de la tête et ne couvre que la chevelure. Il accompagne le « Salouva » mais est aussi porté avec un jean ou une tenue européenne ….
    https://caribumaore.wordpress.com/decouvrir-mayotte/la-culture/la-femme/
    C’est un peu comme la ‘Tet’ en Madras Antillais.

    MAIS, lorsqu’il couvre la tête et les épaules il peut aussi avoir une connotation religieuse …et Mme Ali le sait très bien.
    Qu’elle change sa façon de porter son Kishali, tout simplement …

    NB/ N’oublions pas que Mayotte est le SEUL DEPARTEMENT FRANCAIS A AVOIR DETRUIT UNE MOSQUEE SALAFISTE ….Un cas unique.
    A bon entendeur …

    https://www.legrandsoir.info/mayotte-flambee-de-violence-contre-une-mosquee-salafiste.html

    1. Amélie Poulain

      Je suis désolée mais je ne pense pas que l’on trouverait normal qu’un breton ou une bretonne (ou tout autre représentant de régions traditionnelles françaises) se présente avec sa coiffe à l’Assemblée Nationale. Cela, à mon sens, mettrait en avant un symbole communautariste malvenu et irrespectueux.

      On oublie un peu trop les symboles actuellement je trouve… mais ça arrange bien certains.

        1. Amélie Poulain

          Justement, toujours deux poids et deux mesures, leurs arguments, en tous les cas, ne tiennent pas, cela prouve à quel point ‘ils ne sont pas clairs

  6. Xtemps

    Absolument, ces escrocs imposteurs aux pouvoirs se permettent d’utiliser les lois française pour avantager les autres comme ils disent et surtout l’Islam, mais les français autochtones, comme la plupart des pays européens, son complètement discriminés et rejeté complètement par la caste d’escrocs imposteurs aux pouvoirs.
    Et qui refusent de donner la parole aux peuples européens autochtones avec le référendum, qui est pourtant une obligation des droits de l’homme et de l’ONU.
    Déjà pour commencer, l’Islam n’est pas originaire des pays d’ Europe et ni de la France, qui n’a pas lieu d’y être, surtout pas sans consulter les peuples européens par référendum, avec en plus que les musulmans ne veulent pas respecter les lois en vigueurs des pays européens, et veulent les remplacer par la charia contre la volonté des peuples européens, que nos escrocs imposteurs aux pouvoirs n’empêchent pas.
    L’Islam et les musulmans ont été imposé subtilement au début comme des faux jetons par les escrocs imposteurs aux pouvoirs et maintenant de force avec les pleins droits par ces mêmes escrocs imposteurs aux pouvoirs, qu’ils bafouent. constamment depuis des dizaine d’années, en ajoutant des lois liberticides et des insultes et autres excuses bidons contre ceux qui se lèvent contre leurs diktats d’islamisation de force.
    Quand à la Ramlati Ali de Mayotte, envoyez lui le noir africain Sénégalais Titiane N’Diaye ‘ Le génocide voilé ou la traite négrière Arabo- musulmane ‘ qui parle de 17 millions d’individus de disparus pour l’esclavage musulmane, comme les castrations et bien d’autres joyeusetés Islamiquement correct bien en Marche depuis 1400 ans, cela lui fera des couilles.
    Elle verrait vite, que le châle de Mayotte serait vite transformé en voile de la soumission des femmes tout court, avec aucune liberté, Islam veut dire soumission, pas liberté, qu’elle risque de faire supporter à son peuple, qui n’est certainement pas un cadeau, mais l’horreur absolut promis à son peuple, qui est bien autre chose que les français, qui est encore liberté et de porter son châle.
    Quand au journaliste de mes deux là, Bernard Gorce, vous avez là, la manipulation devant vous du système, et ce qu’il dit est complètement contradictoire avec les lois en vigueurs, comme pouvez le constater, que nos escrocs imposteurs aux pouvoirs non seulement corrigent pas, mais en ajoutent en plus avec des excuses bidons.
    Ce journaliste Bernard Gorce chante avec les escrocs imposteurs aux pouvoirs, ce qui fait de lui un escroc imposteur comme les autres, pas un vrai journaliste.

  7. pjp

    Combien , combien, de députailles perché, – EX : J christophe lagarde a estimé jeudi qu’il gagnait moins que le salaire moyen des personnes qui ( provisoirement ) on un emploi – ((( Indemnité de frais de mandat députaille a dépenser comme il le souhaite – 5.770 € + salaire net 7.209 € ))). non pris en considération les privileges gratos – Dans le bas du fossé que les 10 millions de pauvres et précaires se rassurent !….la crise orchestré touche aussi les messies qui travaillent sans compter leurs heures avec la langue.

  8. Marie

    Puisque l’assemblée macronienne semble accessible à tous les fêlés de la planète, dans 5 ans on aura des types avec des étuis peniens, des negwesses a plateau et certainement que les insoumis qui aiment tant se distinguer viendront à poil avec une plume dans l’cul… qu’est ce qu’on va se marrer, ou pas!

  9. inconnue

    quelle énorme erreur et bévue d’avoir donné, le statut de département français pour Mayotte,en voilà la résultat et le trou budgétaire que cela implique

    1. ROBERT LE DIABLE

      Pour y avoir vécu…la plus grosse erreur (AMHA) est d’y avoir permis une immigration massive et pas que … comorienne !
      Ainsi utilisant des kwassa-kwassa partant des Comores des Africains, des « Nord Africains » s’y installent, pas toujours avec un discours républicain, souvent anti-français et très souvent islamistes … (filière?)
      Au grand dam des Mahorais qui constatent que l’état ne fait rien pour changer la situation …

      POUR RAPPEL / Résultat FN au 2eme tour des présidentielles 42.85%.
      http://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/fn-s-enracine-durablement-mayotte-472861.html

      Ce ne sont pas les Mahorais qui coutent à la France, mais bel et bien ces « clandos » (30% de la population), tels qu’on les désigne la bas, qui profitent de tout et ne payent rien …. D’où le « trou budgétaire ».

      Bien Cordialement

    2. Eozen

      les Mahorais ayant exigé d’être départementalisés doivent respecter le statut national français et renoncer leurs spécificités!

  10. SAINT-MARC Jean-Paul

    Les individus qui d’autre origine veulent imposer leurs « coutumes » à ceux qui les accueillent contre les us de ces derniers ne sont ni plus ni moins que des RACISTES !

    Même si Mayotte est le 101è département par la « GRACE » imbécile de Sarko, Mayotte n’a pas à imposer sa « loi islamique » à la France !

  11. Mortus fecondum popules

    Mme Tasin , ça fait un mois que je me gratte la tête en me demandant pour quelle raison ces enculés ont déterré l’affaire Villemein…et youpi ce matin il me semble que j’ai la réponse, en fait ce rebondissement est complètement instrumentalisé et le message envoyé à la population est très clair : la justice pourchassera les dissidents partout et toujours, il n’y aura aucun répit pour les opposants du système…ça mériterait un article malheureusement je n’ai pas la compétence pour le faire et je suis atteint d’une maladie grave et incurable, la maladie de Gilles de La Tourette.

  12. Révolution 2017

    Bizarre quand il s’agit d’un voile ou châle sur la tête (ou est la différence )nous sommes sensé devoir l’accepter
    par contre il y a deux mois il y a eu une polèmique en Belgique à Couvin, un policier arboré le symbole de la croix des Templier , celui ci a dû enlever ce symbole pour cause de neutralité
    Je trouve cela scandaleux que tous doivent supporter les symbole islamique partout et que le gouvernements laisse faire sans rien dire sous prétexte de la liberté de culte ou je ne sais quoi
    ce n’est pas normal, l’influence de l’islam grandit méfiance

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      En effet, si Emmanuelle Ménard arborait la croix des templiers ou la croix de Lorraine, voire une tee-shirt Boulevard Voltaire ou Résistance républicaine, que se passerait-ils ?

      1. Eozen

        Vous voyez bien que les signes ou tenues politiques ne sont pas acceptées pour nous!!!
        Donc il faut étendre l’interdiction des signes à la politique …(et alors au sens le plus large comme RR!).

  13. Eozen

    Ayant vécu à Mayotte, la réaction de la députée ne me surprend pas et j’y étais plutôt favorable. Mais à la réflexion j’y suis totalement opposé.
    En effet, (et sans même aborder mes origines bretonnes) non seulement depuis 60 ans une tenue professionnelle m’est imposée mais en plus de nombreuses restrictions à la liberté de se vêtir sont imposées par des communes jusque sur le littoral et « l’exhibition sexuelle » (telle que le qualifie le Parquet!) des torses et des cuisses (par le port de short) est de plus en plus réprimée jusqu’à devenir une priorité du Parquet avant apparemment les terroristes!
    En outre, je croyais que, comme partout, l’assemblée nationale avait un règlement intérieur qui fixe les règles vestimentaires (en imposant notamment le port de la cravate!).
    Je ne comprends donc pas comment on peut régir de plus en plus la liberté de s’habiller en privé jusqu’à l’intérieur de sa propriété privée car visible de l’extérieur sur sa terrasse, balcon, jardin, terrain ou même à l’intérieur de son logement avec les fenêtres ouvertes et laisser les élus s’habiller comme ils veulent jusqu’au sein de l’hémicycle et a fortiori en portant des tenues finalement d’origine religieuse.
    Ou alors effectivement , toutes les tenues traditionnelles régionales sont à nouveau autorisées, y compris religieuses, et non plus seulement les tenues françaises ou occidentales mondialisées.

  14. Eozen

    Et pour finir, je porte de plus en plus une grande croix celtique bien visible (en référence à mes ancêtres) dans les endroits ou d’autres portent des signes religieux….

  15. Pierre ( Saint - Cloud )

    Bonjour
    .
    Merci Christine…merci les Patriotes de R R…je me « régale »
    avec vos commentaires …

    J’en apprends toujours ++++ Salut à toutes et à tous ( 238) .

Comments are closed.