Sisco : l’arrêté anti-burkini validé en appel, la LDH condamnée !


Sisco : l’arrêté anti-burkini validé en appel, la LDH condamnée !

Mieux vaut tard que jamais, me direz-vous, et après tout cela arrive au début de la saison à Sisco, le maire va pouvoir récidiver l’esprit tranquille, à condition de bien préciser que des risques de troubles à l’ordre public existent.

On en est rendus là en France…

Nos manifestations sont régulièrement interdites par les préfets parce que des antifas et autres dégénérés menacent d’une contre-manifestation… Risque de trouble à l’ordre public, vous dis-je !

A Sisco, pas de burkini parce que des Corses au sang chaud pourraient bien brûler les voitures d’emburkinées susceptibles comme cela s’est passé l’année dernière.

Bref, partout où il y a burkini, pour qu’il soit interdit, il faudrait que des anti-burkinis mettent la pression ?

La loi islamique est telle qu’ils instaurent un rapport de force pour imposer l’islam dans l’espace public. Va-t-il falloir que ceux qui ne veulent pas d’islam se mettent eux aussi à menacer de troubler à l’ordre public pour stopper les accomodements raisonnables ?

L’arrêté « anti-burkini » signé le 16 août 2016 par le maire de Sisco quelques jours après une violente altercation sur une plage de ce village de Haute-Corse a été validé aujourd’hui par la cour administrative d’appel de Marseille.

 

Cet arrêté, dont la validité courait du 16 au 30 août 2016, déjà entériné par le tribunal administratif de Bastia en janvier, était contesté par la Ligue des Droits de l’Homme.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, la cour administrative d’appel explique avoir « estimé que la décision du maire était adaptée aux risques avérés de troubles à l’ordre public », rappelant qu’une « centaine de CRS et de gendarmes avaient dû s’interposer » lors de la rixe qui avait fait 5 blessés.

Dans son arrêté, la cour d’appel considère que le maire de Sisco « a pris l’arrêté contesté pour prévenir les troubles à l’ordre public susceptibles de se produire » suite à la rixe du 13 août et que cette mesure « n’était ni imprécise, ni disproportionnée ».

Comme à Sisco, de nombreuses villes littorales de France avaient pris des arrêtés « anti-burkini » dans la foulée de cet incident. Le 26 août, le Conseil d’Etat avait mis un coup d’arrêt aux interdictions de cette tenue de bain musulmane. La haute cour administrative avait rappelé les maires au « respect des libertés garanties par les lois », suspendant un arrêté pris à Villeneuve-Loubet et rappelant à la loi toutes les municipalités ayant interdit en France le port de ces tenues de bain controversées.

Le Conseil d’Etat avait jugé que « les mesures de police que le maire d’une commune du littoral dicte pour réglementer l’accès à la plage et la pratique de la baignade doivent être adaptées, nécessaires et proportionnées au regard de l’ordre public« .

La cour administrative d’appel de Marseille a condamné la Ligue des Droits de l’Homme, qui avait fait appel du jugement du tribunal administratif de Bastia, à verser 2.000 euros à la commune de Sisco pour les frais engagés.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/07/03/97001-20170703FILWWW00086-corse-l-arrete-anti-burkini-de-sisco-valide-en-appel.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


26 thoughts on “Sisco : l’arrêté anti-burkini validé en appel, la LDH condamnée !

  1. reuri

    Bravo les Corses !
    Mlp avait été bien accueillie la dernière fois, dans la salle, les corses historiques l’avaient chaleureusement applaudi 🙌, il ne faut pas se fier à la pravda.

  2. ARDECHOISE

    Bravo ! Je suis favorable à cet arrêté. Y en a marre de voir les musulmans gagner à chaque fois qu’ils menacent de f… le bord…..!

  3. gib34

    Il y a longtemps que les Français auraient dû se révolter mais comme l’ahuri de Hollandouille la dit les Français sont des sans dents comprendre des sans couilles.

  4. Bruno Jarczyk

    Comme vous dites,chère Christine,nous en sommes rendus là,en France…Et la Corse monte au créneau de la Résistance à l’ islamisation,comme quoi,rien ne vaut la mobilisation musclée citoyenne,là où tant d’élus se couchent….

    1. Robert Lacasse

      Ne vous fiez pas á macron l’étron pour défendre votre laïcité ,il est la putain obéissante de l’islam .plus ça va aller ,plus vous regretterez de ne pas avoir élue Marine Le pen et le front national ,pauvres masochistes.

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        c’est nous que vous traitez de masochistes ? vous vous trompez de site, ici nous avons fait campagne pour Marine et avons voté pour elle

        1. Brad Pytthagore

          Je crois Christine que ce monsieur a tordu la syntaxe jusqu’au point où sa rhétorique perd le sens premier de son propos. Bref, il écrit français comme une carpe, et se serait en fait mal exprimé.
          Où alors c’est qu’il ne sais pas lui-même ce qu’il veut dire concrètement.
          C’est l’aberration de notre temps ! Lorsque Macron parle d’analphabètes il ne se trompe pas de beaucoup sur le sujet – à part qu’il s’était totalement planté de contexte!
          Il faut user de beaucoup de patience avec nos patriotes, brancher le décodeur.
          Je veux dire à ce monsieur que le bon maniement de notre langue est de 50% le vecteur de la victoire de la Résistance à l’islam et à l’envahisseur. Qu’il se le tienne pour dit.

        2. inikette

          Christine, A l’évidence Robert Lacasse invective ceux qui n’ont pas soutenu l’anti-islamisme. Pas vous chère Christine, ni votre admirable époux. L’agression Macrochollandeuse progresse partout. Islam, écologie bidon, Santé. Désespérant. Et combien de naïfs et de corrompus pour véhiculer ces idées. Nous feriez un partis ? Car nos troupes potentielles sont souvent infantiles et sensibles aux sirènes du proislamisme deguisé comme l’infâme melanchon et l’AntiFNisme est puissant. Je sais que vous faites déjà bcp. Mais vous et Pierre, un partis contre l’islam.

          1. Christine TasinChristine Tasin Post author

            ce n’est pas à l’ordre du jour pour le moment, on va voir ce que va devenir le FN et on avisera…

  5. durandurand

    Enfin une bonne nouvelle , bien fait pour leur gueule à ces dégénérés de la ldh ,enfin ils sont touchés au porte-monnaie cela va les calmés pour un moment , enfin espérons le , et je suis sûr que cette décision de justice fera jurisprudence .

  6. grélaud

    voici pourquoi que la presse les journalistes sont a la botte de macron con

    Xavier Niel, copain de Macron, gagne 200 000 euros à l’heure! (Vidéo)

    Il est l’un des sept milliardaires qui tient la presse et c’est un grand copain de Macron.

  7. Champ la lioure

    Que vient faire la Ligue Des Homosexuels là au milieu ? J’y comprends plus rien , d’ailleurs j’ne suis rien , dixit la marionnette .

  8. Huan

    Je croyais que tous les juges étaient des ordures, mais , je dois rectifier, il y en a des vrais et normaux, je suis un peu rassuré,espérons que cela fera jurisprudence et que les autres maires qui ont été déboutés, se vengeront en remettant tous les panneaux.

  9. J

    Très contente. Bien fait pour les musulmans. J’espère que cette décision va faire des petits. Beaucoup de petits.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci J mais attention aux mots que vous employez je suis obligée de corriger vos commentaires puor éviter des ennuis avec la justice

      1. J

        Ah, je vois mais justement, c’était pour éviter ce cas de figure. Je croyais que si on employait le mot « musulman », on risquait de se faire citer à comparaître. Alors qu’en déformant le mot, on peut toujours prétendre qu’on ne vise pas cette communauté. Donc résultat, quoiqu’on fasse, contre ces gens nous avons toujours tort.

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          en l’occurrence votre déformation est et limpide et injuriante donc tombant sous le coup de l’incitation à la haine. Il faut parler de l’islam et de certains musulmans sans généraliser….

  10. gilles

    validité de l’arrété du 16 au 30 Aout 2016…
    On est en 2017, non?
    l’essentiel est que la LDH soit condamnée à payer, ça les fera réfléchir

  11. Alexandra Dougary

    2000 € c’est peanuts pour la LDH ! Perso j’aurais aimé qu’ils casquent plus, genre 45 000 € rien que pour avoir emm… tout le monde en Corse.

    1. maury

      La LDH est sans doute subventionnée par nos deniers n’est il pas???comme toutes ces assocs anti françaises comme touches pas à mon pote etc

  12. MaximeMaxime

    On peut lire la décision intégrale sur Légifrance, elle vient d’être publiée :
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000035106955&fastReqId=1616885159&fastPos=1
    Deux remarques :
    – 1/ selon la décision, l’arrêté visait la laïcité en général. Donc pas les signes islamiques en particulier. Or, la laïcité ne concerne pas que l’islam et actuellement, on considère que l’espace public n’a pas à être laïc. Il a fallu des circonstances précises pour permettre de décider autrement. Cela veut aussi dire que les autres signes religieux sont interdits à la plage ;
    – 2/ la décision ne parle pas de burkini, mais de hijab et burka. Ce n’est donc pas seulement le « maillot de bain » quasi-intégral qui est interdit mais tous les signes islamiques ou religieux en général sur la plage dans cette commune.

Comments are closed.