Hommage à Simone Veil, grande dame du droit des femmes


Hommage à Simone Veil, grande dame du droit des femmes

Paix à Madame Simone Veil, une grande dame des Droits des Femmes s’en va.
Nous veillerons sur ces droits comme sur le lait sur le feu, pour reprendre les paroles d’une autre grande dame, Francoise Giroud.

Simone Veil est décédée vendredi à l’âge de 89 ans

Sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing, elle est devenue l’une des rares femmes à occuper un ministère, celui de la Santé, où elle portera la loi autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Simone Veil, ancienne ministre de la Santé, rescapée des camps de la mort pendant la Seconde Guerre mondiale et figure emblématique de la lutte pour les droits des femmes, est décédée vendredi 30 juin à Paris à l’âge de 89 ans, a indiqué sa famille. 

Sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing, elle est devenue l’une des rares femmes à occuper un ministère, celui de la Santé, où elle portera la loi autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

 Simone Veil a été l’une des personnalités les plus aimées et les plus respectées de l’histoire politique française. « Elle y fait une très discrète entrée lorsqu’en 1947 Antoine, qu’elle vient d’épouser, rejoint le cabinet de Pierre-Henri Teitgen, vice-président du Conseil. Six ans plus tard, licenciée en droit et diplômée de Sciences Po, elle annonce à son époux qu’elle veut être avocate. Antoine rechigne, elle insiste, finit pourtant par choisir une autre voie : elle est reçue cinquième à l’École de la magistrature », rappelle l’hebdomadaire Le Point.

http://www.atlantico.fr/pepites/simone-veil-est-decedee-vendredi-age-89-ans-3097172.html#xDw60CkEWfIv6b97.99

Note de Christine Tasin

Merci aux anti-avortements primaires de ne pas venir salir sa mémoire sur notre site. Ils pourront aller se défouler sur Le Salon Beige et Boulevard Voltaire où la malheureuse sera sans doute vilipendée post-mortem.

Chaque site de la patriosphère a ses caractéristiques et ses valeurs.

Pour rappel :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/05/04/non-gabrielle-cluzel-linvasion-musulmane-ne-doit-rien-a-la-contraception-et-a-livg/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/05/05/non-frederic-pichon-on-ne-peut-pas-mettre-sur-le-meme-plan-ivg-et-regroupement-familial/

Pourquoi certains militants pro-avortement seraient bien inspirés de relire ce que Simone Veil disait vraiment à la tribune de l’Assemblée nationale il y a 40 ans

Il y a 40 ans, Simone Veil avait choisi d’avancer des arguments de santé publique et de mettre en avant la situation de « détresse » des femmes concernées, afin de défendre la loi qu’elle portait. Petit rappel du contexte, de ses tenants et aboutissants.

ujourd’hui il va de soi que l’interruption volontaire de grossesse, autorisée par la Loi dite Veil (à titre provisoire pour cinq ans, rendue définitive en 1979) se comprend comme une liberté fondamentale des femmes. Le « droit de disposer de son corps » pour lequel le mouvement féministe des années 1970 s’est battu. Pour comprendre le discours de Simone Veil, et son argumentaire, il faut le replacer dans son contexte.

A lire : le discours de Simone Veil 26 novembre 1974

Ses arguments sont de deux ordres : le trouble à l’ordre public, l’injustice

  • Le trouble à l’ordre public est patent : depuis le Manifeste des 343 femmes déclarant avoir avorté, le procès de Bobigny transformé en tribune contre la loi de 1920, le manifeste des 330 médecins déclarant pratiquer des avortements, l’action du MLAC (créé pour les défendre, mais débordé par la demande, qui organise des « charters » pour les Pays-Bas ou l’Angleterre, le fait de façon publique, organise des avortements publics dans les hôpitaux)… la loi est bafouée, ridiculisée.

    L’autorité de l’Etat est défiée. Comme le dit Simone Veil : « « c’est le respect des citoyens pour la loi, et donc l’autorité de l’Etat qui sont mis en cause ». Cet argument s’adresse à la majorité parlementaire, opposée à l’idée de modifier la loi censée punir l’avortement mais qu’il est devenu impossible d’appliquer.
     

  • L’injustice qu’il faut faire cesser : l’argument que les féministes ont mis en avant : « la prison pour les pauvres, la Suisse pour les riches » est passé dans l’opinion publique. En France l’argument de l’égalité et de la justice sociale est toujours fort. L’opposition y est particulièrement sensible et Simone Veil a besoin d’elle pour faire passer sa loi. 

Il faut y ajouter la notion de détresse et l’argument de santé publique

  • Les médecins, les services sociaux « fournissent à des femmes en détresse les renseignements susceptibles de faciliter une interruption de grossesse » ; ils s’en sentent contraints « parce qu’en face d’une femme décidée à interrompre sa grossesse, ils savent qu’en refusant leur conseil et leur soutien ils la rejettent dans la solitude et l’angoisse…

 http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-certains-militants-pro-avortement-seraient-bien-inspires-relire-que-simone-veil-disait-vraiment-tribune-assemblee-1875238.html#573pCZSIOctzxAm2.99





31 thoughts on “Hommage à Simone Veil, grande dame du droit des femmes

  1. claude t.a.l

    Bien sûr, hommage à Simone Veil !
    Même si on n’ est pas obligé d’être d’accord sur tout avec elle. (  » l’Europe  » par exemple ).
    Elle avait eu une phrase magnifique, pour expliquer sa vie et ses engagements :
     » Le sens moral, je crois que c’est ce qui était le plus important pour mes parents.»
    Combien de parents actuels ont un sens moral ?

      1. Christine TasinChristine Tasin

        on ne trouve cette citation, sans références d’origine que sur des sites antisionistes sujets à caution…

  2. Napoleonkom

    Je ne veux pas polémiquer mais Simone Veil en tant que Ministre de la Santé est à l’origine de la crise qui secoue le monde médical actuel, préférant au lieu de réévaluer et de réformer la Sécu faire la politique du défunt Queuille : « Il est urgent de ne rien faire ».
    Et c’est comme ça que, par exemple, les dentistes ont vu leurs lettres-clés bloquées depuis plus de trente ans et les patients leurs remboursements prothétiques idem.

  3. Pierre978

    J’ai personnellement très bien connu Madame Veil, la raison mon père était son coiffeur pendant 40 ans. Hormis cela, cette dame à fait beaucoup pour la France même si je ne partageais pas toutes ses idées. Elle était dur comme femme car elle a beaucoup souffert lorsqu’elle était jeune dû à la guerre. Elle m’a expliqué certaines choses très personnelle qu’elle a vécu, à l’époque j’étais très jeune, mais elle a fait afin de pouvoir transmettre aux générations futures ce qu’est en réalité les conséquences d’une guerre et de ces atrocités. Elle est partie rejoindre sa famille proche, qu’elle repose maintenant dans une paix bien méritée

  4. Machinchose

    Le Salon Beige et Boulevard Voltaire

    sans oublier les sous-chiens et les adorateurs du giflé couinant, alias Bourbon, tout comme radio-courte oisive et son génie de Lesquin té

    ils sont nombreux ceux qui vont dégobiller sur la Juive « faiseuse d’ anges »

    respect, et Honneur a cette trés grande Femme de France qu elle fut toute sa vie…

    1. EvaEva

      Je sais bien que Madame Veil ne voulait pas créer un « droit » à l’avortement, mais simplement dépénaliser l’avortement, qui aurait dû d’après elle rester l’exceptionnelle réponse à des situations sans issue.
      Ses intentions étaient bonnes, mais dans les faits, il y a bien eu un droit à l’avortement, et beaucoup trop d’avortements qui auraient pu être évités.

      D’autre part, je reproche à Madame Veil de s’être opposée à la décision qui avait été prise sous Valéry Giscard d’Estaing de faire retourner en Algérie 100.000 algériens par an. Elle était cultivée, mais connaissait mal l’islam.
      Avant de mourir, elle aura au moins eu le temps de voir les conséquences de ses décisions: les Français juifs quittent la France chaque année par milliers, par la faute des musulmans qu’elle a lutté pour maintenir en France. Et les Français non-juifs souffrent également beaucoup, et quittent aussi la France quand ils le peuvent.
      Beaucoup de juifs se sont trompés d’ennemi, comme Marek Halter par exemple, qui fait sa tournée en ce moment pour aider l’imam Chalghoumi dans son opération « taqiyya spécial enfumage » des Français sur l’islam.
      Rapatrier des Algériens dans leur pays, dont ils ont exigé l’indépendance à cor et à cri, ce n’est pas comme déporter des juifs français vers les camps de concentration, et confisquer leurs biens.

      Pendant la guerre d’Algérie, Madame Veil a fait transférer des prisonnières algériennes en France, car elles étaient exposées aux mauvais traitements ou au viol. C’est tout à son honneur, mais elle aurait dû penser en premier aux Françaises exposées en Algérie aux mauvais traitements et au viol.
      On aide ses compatriotes d’abord, surtout en temps de guerre.

  5. jolly rodgers

    j’ai vus dernièrement le film les enfants de l’amour , film de 1955 ( me souviens plus du nom du réalisateur , désolé) et dans ce film nous voyons comment étaient considéraient les mères célibataires a cette époque là, quand l’avortement étaient interdits et que la contraception étaient tabou dans les familles . un très beau film a voir pour ce et celles qui ne l’ont pas vues . vous faire partager un film engagé , c’est ma façon de rendre hommage a Simone Veil .

    1. Christine TasinChristine Tasin

      En effet ma mère « fille-mère » était traitée de pute et je m’en suis pris plein la tête parce que sans père toute mon enfance

      1. Sandrine

        Chère Christine
        Je voudrais vous témoigner mon indignation, ma sympathie et mon amitié en lisant comment votre maman et vous avez été traitées ! Sur ce point notre époque actuelle a fait de grands progrès et c’est tant mieux. Plus aucune mère célibataire à ma connaissance n’est traitée ainsi, ouf ! On leur fiche la paix et personne ne se mêle de ce qui ne le regarde pas.
        Je voudrais vous raconter un fait caractéristique qui s’est produit dans ma famille vers les années 1920 : la cousine germaine de ma mère a eu un enfant hors mariage. Milieu bourgeois, père agrégé de grammaire : la « honte » était dans tous les milieux. Eh bien figurez-vous qu’elle a réussi à cacher son enfant à ses parents, elle est allée vivre ailleurs. Mais sur ses cinq enfants, son père n’a eu de descendance que par elle. Donc il a toujours cru ne pas en avoir, ne pas avoir de petits enfants. Une belle punition pour leur sottise à tous, non ?…
        Amitiés

        1. Christine TasinChristine Tasin

          Merci chère Sandrine pour ce petit mot et pour ce joli témoignage, belle revanche de la vie sur la sottise et les préjugés. Vous comprenez pourquoi mon héros préférés est le Cyrano de Rostand qui meurt en se battant contre ces préjugés et pourquoi quand, à la fondation de Riposte, j’ai proposé Cyrano comme nom pour le responsable de rédaction !

          1. Sandrine

            Ah, c’est vous qui avez eu l’idée de Cyrano ?… Bravo. J’aime beaucoup moi aussi Cyrano de Rostand. Depardieu l’a campé de manière superbe.

  6. JOYCE Josyane

    Ma mère était fille mère…. et puis elle a connu mon père et a eu 4 enfants de plus…. je suis la 3e donc, pas la batarde (comme on disait alors)
    et j’en suis une! jamais mariée … je me suis débrouillée en faisant des dizaines d’heures supplémentaires, parce que les allocs, en ce temps là, pour un seul enfant. Rien.

    s’il y avait eu le droit à l’avortement en 1970, naissance de ma fille….

    C’est ma mère qui m’en a « fait voir » le plus! incroyable non? pourtant, pendant longtemps, mieux valait ne pas dire que l’on était « maman célibataire »… jusque vers les années 75-80…
    J’ai toujours dit que Simone Veil était la plus grande Française du XXe siècle.
    Je lui ai rendu hommage sur mes trois blogs.

  7. jolly rodgers

    bonjour @ Christine , j’avais lus un article ou vous parlez de votre enfance et cela m’avais touchais , car en plus nous sommes issus de la même classe sociale . voilà une des raisons pour laquelle vous avez héritait de moi sur RR .

  8. Olivier de V

    Soit,
    comme on dit, on regrette ceux qui partent. Les nouveaux promus font regretter les anciens.
    Me Veil n’échappe pas à cette loi. On peut affirmer que cette personne avait une certaine dignité et retenue pour ne pas faire trop de procès au gens.
    Plus que la loi de son nom, Me Veil m’a laissé une image désagréable lors du référendum de Maastricht ne respectant pas assez suffisamment le vote de 49% non.
    Nous devons aux centristes de sa génération notre asservissement aux grandes banques de…

  9. Xtemps

    Le seul reproche que je fais à Simone Veil, c’est de ne pas avoir défendu la consultation populaire par référendum, qui nous coûte si cher en liberté aujourd’hui.
    Elle aurait pu en profiter pour l’avortement d’exiger le référendum et pas chercher à imposer comme les autres.
    Car avec ce manque de liberté du référendum confisqué par nos escrocs imposteurs aux pouvoirs, nous avons l’Islam aujourd’hui, imposé de force contre la volonté des peuples européens, qui avait tué bien plus de juifs que les Nazis et les Fascistes, mais avec en plus des chrétiens, des Hindous et bien d’autres communautés dans le monde et bien plus grave que dans les camps de la mort, c’était à ciel ouvert.
    Le Dr Bill Warner parle de plus de 270 millions de personnes massacrés au nom d’Allah, depuis l’existence de l’Islam il y a 1400 ans.
    Et aujourd’hui on nous présente l’Islam d’amour et de paix!, une horreur pareil.
    Cela valais la peine de se battre pour ne plus avoir le Nazisme en Europe, nous l’avons en Islam, mais en pire Madame Veil.
    Et combien il y a de femmes qui se font violé en Europe actuellement par les migrants.

  10. Maurice

    N’oublions pas qu’elle a participé à la manif contre le mariage pour tous, lorsque les manifestants sont passé devant chez elle, elle est descendu et a participé drapeau à la main.
    C’est juste un rappel, pas une prise de position !

  11. Sylvie

    Je n’aimais pas Simone Veil pour ce qu’elle a fait en novembre 1974, avec la loi sur l’IVG, mais j’admire le courage dont elle a fait preuve durant la période de la seconde guerre mondiale.

    Elle a perdu ses parents, a supporté et surmonté toutes les épreuves dont elle fut accablée.

    Je suis contre l’avortement, car j’ai connu une personne de mes amies qui avait avorté un foetus mal formé et à cause de cela, a eu un cancer généralisé du sein qui s’est aggravé. Cette amie est décédée peu de temps après. L’IVG a été la cause de sa mort et sa famille est désormais hostile à l’IVG.

    J’en veut à Simone Veil d’avoir permis ce genre de choses, mais de toutes manières qu’elle repose en paix.

    Que Dieu l’accueille dans sa miséricorde et lui pardonne ses fautes passées.

    RIP

  12. Cécile ComeauCécile Comeau

    Quel triste jour! Toutes mes condoléances pour le décès de madame Simone Veil. Une grande dame, digne et courageuse.

  13. bm77

    C’est une personnalité hors du commun qui est ressortie de l’enfer des camps!
    C’était extrêmement courageux à l’époque de faire cette loi concernant la contraception.
    La force des convictions de Simone Veil était à la mesure des blocages de la société et des oppositions à l’avortement.
    Quand on mesure la loi gadget concernant le mariage pour tous s’appuyant démagogiquement sur les lobbys puissant lgbt d’une Taubira, on mesure le niveau d’implication personnel qui les sépare et cela met d’autant plus en relief les qualités humaines et la détermination de Simone Veil qui a du se battre seule contre tous.
    De grâce ne comparez pas l’époque contemporaine de consommation à outrance y compris dans les actes médicaux et l’utilisation abusive de l’avortement utilisé comme une contraception lié à ce réflexe consumériste à celle des années 70 et cette nécessité de répondre à des drames humains que pouvaient engendrer les grossesses non désirées qui obligeaient les femmes à s’expatrier dans des pays qui pratiquaient ces actes ou de se faire charcuter honteusement par des « faiseuses d’anges » sans aucune garantie hygiénique dans un état de profond désarroi moral que l’homme en partie responsable ne partageait jamais!

  14. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    Le droit des femmes devrait s’étendre à la maîtrise de la procréation ce qui permettrait de juguler une démographie galopante laquelle met la planète en danger.

  15. Sylvie

    Il faudrait obliger les pays du Tiers-Monde (Afrique compris) à réduire la démographie, à ce que les femmes aient moins d’enfants (car quand elles en ont des épidémies, des guerres, des catastrophes ont lieu). L’IVG devrait être réservé qu’aux pays du Sud (et non à ceux du Nord).

    Quand je vois les images des enfants décharnés (qui ont la peau sur les os) et qui souffrent de malnutrition, cela me heurte.

    Il y a des maladies graves sur le continent africain qui sont dangereuses pour les bébés africains. Si l’IVG était appliquée là-bas, les pays s’en porteraient mieux et les maladies reculeraient.

    Le continent africain est l’endroit où les peuples noirs souffrent.

    Si Madame Veil avait été Sénégalaise ou Camerounaise, la loi sur l’IVG serait saluée comme un progrès en Afrique.

    Je préférerais que l’Europe ait une population européenne très nombreuse et des petits européens au teint clair en grand nombre.

    Si l’Europe avait le double de la population africaine, elle serait sauvée et sortirait du marasme économique pour redonner de l’espoir à sa jeunesse qui en a tant besoin.

    Savez-vous qu’en Afrique des villages entiers sont vidés de leurs populations originelles et qu’ils sont déserts ?

    Pourquoi ?

    Les Africains veulent prendre la place de l’homme blanc en Europe dans tous les domaines !

    Ils veulent conquérir l’Europe !

    Comme le disait Boumédienne, il y a cinquante ans « On vous aura par le ventre de nos femmes ! »

  16. Renoir

    Un bémol au concert de louanges, et il me vient de Gisèle Halimi herself: en hommage à la disparue, elle rappelle qu’elle avait un « grand sens de la justice » ou un truc dans le genre… en donnant pour exemple une réunion pro-palestinienne à laquelle S.Veil avait participé.
    Moi les juifs pro-palestiniens je les tiens difficilement en estime.et s’ils sont fanatiquement pro-européens en plus…
    Ce qui n’enlève rien au grand courage de la combattante pro-IVG.

Comments are closed.