Ces musulmans prêts à tout, même à prétendre que Napoléon aurait été musulman !!!


Ces musulmans prêts à tout, même à prétendre que Napoléon aurait été musulman !!!

Christine,

Le CCIF voit en vous un grand danger pour leur propagande et veut vous réduire au silence, alors il se jette goulûment sur la moindre occasion pour vous nuire, car vous les dérangez. Vous êtes une femme et vous osez critiquer l’idéologie, censée apporter la paix, la justice et la félicité à l’humanité. Vous avez l’audace de prôner l’insoumission, contrairement aux lâches, qui prêchent la soumission et baissent les yeux. Vous dites la vérité sur l’idéologie islamique et ses dangers pour la liberté et l’avenir de votre pays, de celui de l’Europe et du monde, alors vous devenez l’ennemie à neutraliser. La dictature de la pensée unique, toujours favorable à une même communauté, devenue intouchable, car sacralisée par le Pouvoir triomphe. Elle nourrit des organisations malfaisantes comme le CCIF pour y parvenir.

Votre lutte courageuse pour la défense de votre pays suscite l’admiration de tous les islamolucides épris de liberté, de justice, et de vérité, opposés à la destruction progressive de l’Europe et de ses valeurs judéo-chrétiennes, de sa culture gréco-romaine. Merci à vous chère Christine.

Napoléon musulman !

Même pas en rêve ! Encore un mensonge islamique!

Depuis 14 siècles, les musulmans s’approprient et islamisent les savants, les personnages historiques illustres, les écrivains, les scientifiques, les peintres, les grands navigateurs, etc. et via cette technique de l’appropriation, ils comblent le vide désespérément désertique de l’islam et essayent ainsi d’atténuer leur complexe d’infériorité abyssal vis-à-vis de l’Occident et autres grandes civilisations du passé.

Napoléon était non seulement un fin stratège, mais également un diplomate et un opportuniste. Pendant sa campagne d’Egypte, il fit en effet l’éloge de l’islam, quoi de plus naturel, quand on veut conquérir le pays.

Le comte de Las Cases, dans le Mémorial de Sainte-Hélène, raconte, en effet, une anecdote où Napoléon compare favorablement l’islam par rapport au christianisme:

« A dîner, l’Empereur dit des choses curieuses sur l’Égypte, touchant un des chapitres qu’il avait dictés sur la religion, les usages, etc. (…) Alors, analysant de la manière la plus ingénieuse les deux religions de l’Orient et de l’Occident, il disait que la nôtre était toute spirituelle, et celle de Mahomet toute sensuelle ; que les châtiments dominaient chez nous : c’était l’enfer et ses supplices éternels, tandis que ce n’était que récompenses chez les musulmans : les houris aux yeux bleus, les bocages riants, les fleuves de lait ; et de là il concluait, en opposant les deux religions, que l’on pourrait dire que l’une était une menace, elle se présentait comme la religion de la crainte ; que l’autre, au contraire, était une promesse, et devenait la religion des attraits. »

Toutefois, au crépuscule de sa vie, il avoua à Las Cases, son mémorialiste et confident à Sainte-Hélène, que ces paroles relevaient de « la haute charlatanerie ».

Et je rappelle que Napoléon s’était couronné lui-même empereur en présence du pape Pie VII à Notre-Dame de Paris en 1804 et non dans une mosquée, en présence d’un mufti.

D’autre part, quand il fut envoyé sur l’île de Sainte Hélène, il ne fit pas venir un imam, mais un chapelain, l’abbé VIGNALI qui remplacera l’abbé BUNONAVITA comme aumônier le 18 mars 1821. Il administra l’extrême onction à Napoléon le 1er mai 1821 et reçut son dernier soupir le 5 mai 1821.
Etrange pour un converti à l’islam !

« Le 3 mai, Napoléon se fit administrer l’extrême-onction et reçut le saint viatique. Le silence de la chambre n’était interrompu que par le hoquet de la mort mêlé au bruit régulier du balancier d’une pendule: l’ombre, avant de s’arrêter sur le cadran, fit encore quelques tours ; l’astre qui la dessinait avait de la peine à s’éteindre. Le 4, la tempête de l’agonie s’éleva : presque tous les arbres de Longwood furent déracinés. Enfin, le 5, à six heures moins onze minutes du soir, au milieu des vents, de la pluie et du fracas des flots, Bonaparte rendit à Dieu le plus puissant souffle de vie qui jamais anima argile humaine. Les derniers mots saisis sur les lèvres du conquérant furent : « Tête… armée, ou tête d’armée. » Sa pensée errait encore au milieu des combats. Quand il ferma pour jamais les yeux, son épée, expirée avec lui, était couchée à sa gauche, un crucifix reposait sur sa poitrine : le symbole pacifique appliqué au cœur de Napoléon calma les palpitations de ce cœur, comme un rayon du ciel fait tomber la vague. » ((François René de Chateaubriand : « Vie de Napoléon « )





32 thoughts on “Ces musulmans prêts à tout, même à prétendre que Napoléon aurait été musulman !!!

  1. Machinchose

    perso j’ en suis resté a Hugo et Zola convertis a l’ Islam…dans leurs délires

    frénésie a vouloir s’ accaparer les grands hommes d’ occident…il y en a si peu chez eux..

    bien sur ne pas nier les Guénon, Eberhardt, Béjart ,Garaudy

    attirés par la façade souffie

    et non pour l’ amour d’ une foufoune brune a épouser, bah! suffit de prononcer 8 mots et filer deux cent euros a l’ imam, c’est bon! tu es devenu mousslime et tu peux baiser peinard ‘aprés mariage devant le Cadi (chon) l’ objet de tes érections ..

    hahaha! le « Cadi chon  » …j’ suis pas mécontent de la trouvaille 😆

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Je leur abandonne volontiers les Guénon et autre Garaudy.

      En plus je trouve que le génie universel Ribéry complète bien la sinistre cohorte.

      1. Machinchose

        quel ignorant je fais!!

        j’ oubliais l’ illustre Ribéry…le Danube de la mystique….l’ Océan de la Pensée…

        sinçérement, si j’ étais Musulman, j’ aurais honte de voir de tels glaviots venir souiller ma religion…

  2. Sylvie

    On prétend aussi qu’Hitler était musulman, or, c’est une erreur. Sa famille l’a élevé dans la foi catholique et il fréquenta en 1897, une école religieuse de Linz dirigées par des Pères. Le jeune garçon reçut une instruction religieuse.
    Son père, Alois, voulait que son fils devienne fonctionnaire. Mais le gamin souhaitait être artiste-peintre.
    Que dirait-on de Christophe Colomb qui a découvert en 1492 l’Amérique. Etait-il juif, catholique ou musulman ? Certaines légendes indiqueraient que le découvreur de l’Amérique serait d’origine hébraîque. Est-ce vrai ?
    Je ne crois pas que Napoléon Ier soit devenu musulman en Egypte, puisqu’il est resté catholique jusqu’à sa mort. De même que les Rois catholiques espagnols étaient-ils chrétiens ou musulmans ?
    Pourquoi n’irait-on pas dire que Soliman le Magnifique était juif ou nestorien ?
    Que diraient les Saoudiens si on leur disait que leurs familles régnantes sont d’origine juive ? Que l’émir du Qatar est un intégriste catholique et que les Daechistes sont des Lefébvristes ?

    Les musulmans ont bu un coup de Sidi Brahim… où bien ils fument la moquette !

    Napoléon, musulman ? Laissez-moi rire ! Alors, le général De Gaulle, il était quoi ? Et les Français de 1789 ils portaient tous des turbans au lieu et place du bonnet phrygien ?

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Hitler était formellement catholique mais il a toujours méprisé le Christianisme (comme foi « féminine » dérivant du Judaïsme justement) et a toujours proclamé sa grande admiration pour le caractère guerrier de l’islam.

      Les citations de lui en ce sens sont très nombreuses.

      Voir par exemple ici:

      https://fr.wikiquote.org/wiki/Adolf_Hitler

      La seule citation de lui « en faveur » du Christianisme est de 1922 bien avant sa prise de pouvoir donc.

      Hitler a toujours été un ami très fidèle du Grand Mufti, Al Husseini, le tirant toujours des situations difficiles lors de la guerre.

    2. Celtillos

      hitler était d’éducation catholique non pratiquant, mais son bouquin est le même tissus d’âneries et de stupidités que le coran, voir même d’après beaucoup, carrément inspiré par ce tissus de connerie.
      quant aux musulmans eux mêmes ils n’ont jamais rien inventé ni découvert,
      a part deux ou trois esprit éclairés qu’ils se sont empressés de brûler vif, ils ont tout voler aux autres, les fameux chiffres dit « arabes » sont en réalité Hindous n’oublions pas que cette bande de dégénérés étaient installés sur la route de la soie ou transitaient les marchandises mais aussi les idées, qu’ils s’appropriaient au passage, et la majorité de leurs « savants » étaient en réalité de juifs sous « contrats » avec les sultans très peut pratiquants….

  3. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Napoléon, le génocidaire des Français et de l’Europe… Je le considère comme l’un des plus grands criminels de guerre. Son comportement dans la campagne de Russie, quand il a laissé tomber toute son armée dans le froid et la faim, pour rentrer à Paris, dans le confort d’un attelage, pour des préoccupations personnelles et non pour l’intérêt de la France, donne le profil abject du personnage.

    Auparavant, en Egypte il avait résolu de faire se convertir toute son armée à l’islam. Mais, les Français qui acceptaient de mourir pour satisfaire ses ambitions démesurées, ont trouvé mauvais de devoir dire adieu au vin ! Et c’est, je pense, l’argument qui a fait renoncer « l’Empereur », ce vil imposteur, à ce projet criminel d’islamiser la France, au travers de son armée – déjà !

    En outre, en dépit de ses coupables compromissions, les imams du Caire sont restés insensibles à ses cajoleries et n’ont pas hésité à harceler et à tuer nos soldats, sur place !

    C’est dur de devoir reconnaître que l’ennemi était patriote quand nous ne le sommes plus !

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Olivia tout cela est faux et archi-faux, vous avez lu la propagande musulmane et l’avez crue ??? Jamais Napoléon n’a laissé tomber ses hommes, jamais il n’a décidé de faire convertir ses hommes à l’islam et cet homme extraordinaire a tenu bon face aux salopards aux frontières qui voulaient envahir notre pays et y restaurer la royauté. Lisez des bouquins sérieux, comme celui de Max Gallo par exemple sur ce grand homme, ce grand patriote, à qui ont doit entre mille autres choses notre code pénal et la légion d’honneur, et qui était absolument adoré de ses hommes.

      1. Olivia BlancheOlivia Blanche

        Non, je n’écoute pas la propagande musulmane ! J’ai lu des livres sur le personnage, bien avant qu’il soit question de l’islam en France et dernièrement Arte a diffusé de très édifiants documentaires sur Napoléon : en Egypte – sur les 2 campagnes de Russie et pour finir Watterlo.

        Par ailleurs, Le Figaro Histoire a aussi sorti un numéro sur la campagne de Russie et les historiens disent la même chose sur sa fuite que ceux d’Arte. Il a quitté son armée pour rentrer à Paris, laissant derrière lui, en plus des soldats, des cantinières, leurs enfants et tout ce qui accompagnait une armée à cette époque. Tous sont morts de froid et de faim ou tués par les Russes ou autres européens sur place.

        Quant à Watterlo, oui, il est allé jusqu’à envoyé ses fidèles de La Garde pour protéger sa fuite !!! Un lâche !

        Ce monstre est peut-être à l’origine du Code Civil mais il a contribué à faire haïr les Français dans toute l’Europe, notamment par les Allemands. Nous n’aurions jamais eu la Grande Guerre sans lui : 1814, les cosaques sur les Champs Elysées – 1914 la guerre qui acheva la France ! Et le dernier conflit n’est que la conséquence des guerres passées. Sans l’humiliation subie, même un Hitler ne s’en serait pas pris à nous.

        Si les Français sont assez bêtes pour élire un Macron on peu bien comprendre que ceux de l’époque aient pu « aimer » leur empereur… Mais, il ne faut pas non plus oublier toutes les désertions, les auto-mutilations, etc… C’est de la petite Histoire mais elle compte aussi !

        1. Christine TasinChristine Tasin

          il n’a pas contribué à faire haïr les Français, les républicains étaient haïs par les monarchistes, nos ennemis massés à la frontière. Par ailleurs Olivia vous êtes particulièrement bien placée pour savoir comment medias et pseudo historiens manipulent et réécrivent l’histoire pour salir nos héros et faire disparaître notre fierté d’être français

          1. Rosaly

            Pour vous Christine:

            « La vérité franchit trois étapes :

            Première : elle est ridiculisée;
            Deuxième : elle est violemment attaquée;
            Troisième : elle est admise par tous. » (Ben Weider)

            Aujourd’hui, la vérité a franchi la seconde étape et parce que vous dites la vérité, vous êtes violemment attaquée.

            Espérons que la troisième étape soit vite franchie.

          2. Olivia BlancheOlivia Blanche

            Christine, je sais tout ça. Mais les sources dont je parle sont sérieuses. Il ne s’agit pas de papotages de journaleux de France Intox.

            Dernière petite réponse sur le Code Civil : c’est toujours l’argument qu’on m’oppose quand je critique Napoléon. Une féministe comme vous ne manquera pas de remarquer que ses lois sont misogynes… Quant à sa fascination pour l’islam je pense qu’il a été séduit, un temps, parce que cette religion lui aurait permis de satisfaire sa libido sans avoir de compte à rendre à personne. Quoi qu’islam ou pas il ne s’est jamais gêné !

            Bref, on aime ou on n’aime pas Napoléon. Et j’appartiens à la dernière catégorie.

        2. Claude LaurentClaude Laurent

          Olivia, je suis né à quelques Kms de Waterloo.
          Pour l’anecdote je rappelle que:

          Primo Wellington disait à ses troupes de se méfier des belges francophones car ils étaient pro-Napoléoniens.

          Secundo, beaucoup de grognards, blessés ou non, furent hébergés et sont restés en Belgique.

          Tertio, un vaste musée fut construit sur le site de la bataille au pied du Lion tourné VERS la France (et pas contre la France comme disaient certains Hollandais). Divers monuments (l’aigle blessé, Victor Hugo etc) jonchent la route depuis Fleurus. La maison ou l’Empereur tenait son poste de commandement a été conservée en l’état et est visitable.
          Tous les ans, une fête appelée de la Madeleine voit défiler des grognards en uniforme.

          Enfin, l’Angleterre fit part à la Belgique, il y a une trentaine d’années, de son mécontentement de constater que le vainqueur de la bataille, Wellington, était peu mis en évidence. En effet, seul son poste de commandement existe dans Waterloo avec un simple panneau indicateur.
          Je n’ai jamais appris que Napoléon avait abandonné ses hommes.
          S’il avait été lâche, cela se serait su et les grognards restés en Belgique auraient passé le message.
          Hors les Wallons ont toujours vénéré l’Empereur.
          Il quitta Waterloo avec sa garde et il faut savoir qu’il était déjà malade.
          Par contre il fut trahi et Blucher arriva trop tard en renfort.
          La Belgique resta jusqu’en 1830 sous la domination Hollandaise. La révolution amena les Anglais, Hollandais et Prussiens à y imposer un roi qu’ils marièrent à un Française pour nous calmer.

          Je vous laisse découvrir une chanson du folklore Wallon:

          « Le wallon est d’humeur frondeuse
          Et passionné de liberté
          Il sait aux heures douloureuses
          Se redresser avec fierté

          Comme un vrai cadet de Gascogne
          De tout goûter il se permet
          Et s’il adore le bourgogne
          C’est qu’il se sent un peu français

          Oui mes enfants Il y a longtemps
          que la France est notre maman.

          Refrain

          Et cette France toujours neuve
          Ce berceau de la liberté
          Si revenait les jours d’épreuves
          Nous trouverait à ces côtés
          Il est vibrant le pays noir
          Il ignore la félonie
          On a toujours fait son devoir
          On a toujours fait son devoir
          Même s’il fallait risquer sa vie.
          En Wallonie

          1. Olivia BlancheOlivia Blanche

            Claude, merci pour ce poème. Je comprends que l’on puisse penser différemment de moi.

            Pour ma part, au regard des millions de Français – et d’Européens – morts, prématurément, par la faute de cet ambitieux forcené, je ne considère pas qu’il est un grand homme….

            Dans nos campagnes, il ne restait plus que des veuves et des orphelins. Les quelques hommes qui arrivaient en âge de se battre, pour échapper à la conscription (recrutement forcé), s’automutilaient… Et j’en passe…

        3. Baribal

          Votre vision de Napoléon correspond en tout point à ce que veut nous faire gober la propagande anti-patriotes. J’ai, aussi, beaucoup lu sur Napoléon. Oser le mettre en parallèle avec Hitler est une malhonnêteté intellectuelle, et c’est faire un grand honneur au monstre nazi.

          Pour simple rappel, lorsque Napoléon était au pouvoir, il a passé son temps à libérer l’Europe du joug des monarchies totalitaires. Il a signé des traités de pays avec quasiment tous les régimes européens, sauf avec l’Angleterre qui, pour des raisons économiques, voyait d’un mauvais oeil l’établissement d’une domination continentale française. De ce fait, les Anglais ont tout fait pour faire durer le conflit contre la France en brouillant les cartes. Les multiples Alliances ont eu raison de, non seulement Napoléon, mais de notre pays. Nous nous battions à 1 contre 3, voire 4, et le nombre a eu le dernier mot.

          Napoléon ‘était un agneau face aux monarques européens qui maintenaient des peuples sous leur domination. La France était le seul pays à regrouper sous un même drapeau une population unifiée par la même langue, même s’il y avait encore beaucoup de patois locaux. Napoléon était aimé par le peuple, contrairement aux autres souverains. Il fut un soldat brillant qui a failli se faire tuer plusieurs fois, dont à Austerlitz. A l’opposé, l’empire d’Autriche était une constellation de peuples soumis à l’autorité des Habsbourg, tout comme une autre partie de l’Europe était soumise au tsar de Russie. Quant à l’Allemagne, elle n’existait pas encore car composée d’une multitude de petits royaumes et principautés, certains alliés de la France, sous la menace de la Prusse toute-puissante.

          Votre analyse de la bataille de Waterloo en dit long sur votre vision erronée de l’histoire napoléonienne. Sans épiloguer sur cette bataille que les Français auraient dû gagner, Napoléon n’a pas « envoyé ses fidèles de la Garde pour protéger sa fuite » et il était tout sauf un « lâche ». Pour votre information, la Garde impériale était l’élite de l’Armée constituée de soldats au gabarit impressionnant et totalement dévoués à l’ Empereur. Napoléon a fait donner la Garde pour essayer de renverser la situation durant la bataille, tout comme le tsar Alexandre l’a fait à Austerlitz pour tenter de reprendre le plateau du Pratzen. Croyez bien qu’aucun de ces soldats d’élite n’a hésité un instant pour monter à l’assaut. A l’époque, la fidélité, l’honneur et le patriotisme étaient des valeurs bien plus fortes qu’aujourd’hui. Quant à la « fuite » de l’empereur, pensez-vous qu’un monarque, quel qu’il soit, va se laisser capturer par l’ennemi suite à une défaite ? Un chef d’état doit être mis à l’abri afin de ne pas décapiter le sommet de l’état et de servir d’otage dans des négociations futures. C’est une question de bon sens.

          françaisehttps://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Waterloo

          Je vous conseille vivement de diversifier vos lectures et de ne pas prendre ce que disent Arte et le Figaro pour les vérités ultimes. Vous succombez à la propagande anti-française qui veut détruire nos grandes figures historiques pour mieux dénigrer notre pays. Un dernier détail. L’infect Napoléon est celui qui a mis fin à l’Inquisition espagnole. Pour un tyran assoiffé de sang, je trouve que ce n’est très logique… Lisez Jean Tulard, et vous comprendrez qui fut Napoléon 1er.

        4. EvaEva

          Je partage votre opinion, Olivia, sur Napoléon. Mais les Français l’aiment beaucoup, visiblement, alors que son neveu Napoléon III a plus fait pour la France, à mon avis.

      2. Amélie Poulain

        « ….cet homme extraordinaire a tenu bon face aux salopards aux frontières qui voulaient envahir notre pays et y restaurer la royauté »

        Enfin, il s’était quand même sacré empereur, pour quelqu’un qui ne voulait pas de la royauté….. un peu paradoxal, ainsi que la complaisance des français à ce sujet même pas dix ans après le régicide.

        Pour ma part, ce n’est pas un homme que j’admire. Je n’avais pas connaissance de tout ce qu’a dit Olivia, mais cela ne m’étonne pas, j’ai vu des documentaires qui allaient tout à fait dans ce sens. Il donne l’image d’un ambitieux un peu (?) mégalo sur les bords, pour moi.

      3. Celtillos

        Napoléon n’aurait jamais fait toutes ces guerres si les anglais ne l’y avait poussé, n’oubliez pas qu’il a hérité des guerres de la révolution, et que les anglais avaient une peur panique non pas de l’Empereur, mais de la République et de ses idées que la France exportait dans toute l’Europe, si on regarde bien l’histoire Napoléon n’a lui même déclarée aucune guerre, mais n’a fait que défendre la France selon les critères de l’époque, les rois d’Europe et surtout les anglais avaient peur pour leur trônes que l’idée de république gagne leurs peuples, d’ou cet acharnement a restaurer une royauté en France a n’importe quel prix!

  4. Lavéritétriomphera

    La conversion suit un phénomène de mode et cela fait probablement tendance d’adopter l’islam. Dans les années soixante l’hindouisme avait le vent en poupe, et beaucoup prenaient le chemin de Katmandou pour y trouver la vérité.
    À l’époque de Napoléon l’orientalisme faisait le bonheur des salons mondains. Et l’islam apportait une touche d’exotisme dans les conversions lors des après-dîners. Comme de nos jours tous ces islamophyles sincères ou non n’avaient probablement pas lu le coran, et il est probable que Napoléon n’aurait pas le même discours aujourd’hui.

  5. Baribal

    Pour répondre à cette imposture venue des nihilistes islamistes, rien de mieux que cette phrase d’Audiard que nous partageons tous :

     » Les cons, ça ose tout.C’est même à ça qu’on les reconnaît « .

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Merci Baribal je n’ai pas laissé votre lien il vient d’un site pas très sérieux, excusez-moi

      1. Baribal

        Vos excuses ne sont pas nécessaires. C’est vous le chef ! Je comprends. C’était une illustration de l’univers « intellectuel’ de ces islamistes. Une manière de prouver qu’ils délirent totalement. Je trouvais ce lien du plus haut comique, ubuesque à souhait.

  6. DenLibr

    Je crois bien que ni Hitler ni Napoléon aient eu foi en qui que ce fût d’autre qu’eux-mêmes. La religion était un simple moyen de soumettre le peuple ou de le mobiliser. Ils ont pris celle qu’ils ont trouvée. Se convertir aurait-il été un moyen de gagner une guerre, ils se seraient convertis, à n’importe quoi… comme Alexandre avant eux, d’ailleurs ! Cela dit, ils furent des guerriers et à ce titre ils avaient observé que l’islam parvenait à fanatiser un peu plus encore ses fidèles que le christianisme. D’où les quelques regrets que l’un ou l’autre ait pu émettre distraitement : ils ont pu penser avec raison que leurs soldats eussent été plus fanatiques et plus cruels s’ils avaient été musulmans. Mais comme ils étaient réalistes… cela n’a jamais dû dépasser le stade de remarques postprandiales…

  7. Joël

    Hi,hi ! Que le CCIF aille donc tenir une conférence à Ajaccio ou Bastia sur le sujet. Je ne doute pas un instant du triomphe.

  8. RésistancesRésistances

    On a fait le même coup avec le commandant Cousteau (tout simplement parce qu’ il consommait rarement de l’alcool): lequel fu enterré religieusement selon le rite catholique romain après des obsèques catholiques au cimetière de Saint-André de Cubzac

  9. frejusien

    Je pense qu’il s’est fait sacrer empereur pour faire la nique à toutes les royautés qui voulaient écraser la jeune république naissante,
    En se plaçant à un niveau au-dessus, du même coup il coupait l’herbe sous les pieds des rois européens, et il pouvait tranquillement poser les bases de la république qui nous servent encore aujourd’hui : le code civil, le code pénal l’école polytechnique, , les départements et les préfectures, les lycées,, la chambre de commerce , l’école st Cyr,, les cours d’appel, les universités, la cour des comptes, le baccalauréat, etc…
    Il a dû avoir ses défauts, mais se convertir à l’islam, quelle bonne blague !!

  10. Didier .....

    Il faudrait trouver une personne très intelligente comme lui et très courageux pour remmettre la France en ordre . Existe-t-il un indivdu comme lui, à notre époque? Il faudrait que Bruxcelle ne devienne pas un second Waterloo. Détruire l’Union Européenne à la tête d’une armée. Trouver des volontaires.

Comments are closed.