Du FN à la France insoumise, sommes-nous orphelins ou héritiers ?


Du FN à la France insoumise, sommes-nous orphelins ou héritiers ?

ORPHELINS OU HÉRITIERS ?

Dans un récent article, Christine se désolait de la discorde au sein du Front National :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/22/ils-veulent-tous-le-schisme-au-fn-ils-vont-lavoir-a-dieu-vat-nous-sommes-orphelins/

Seul ou presque pourtant depuis longtemps et encore lors des dernières élections, le Front National s’est posé en défenseur de la Patrie, bien que l’on puisse reconnaître aussi cette marque au parti de Nicolas Dupont-Aignant, celui-ci  n’ayant eu aucune chance de gagner l’élection présidentielle de par son peu d’envergure.

Le Front National aurait certes pu changer de nom comme l’ont fait certains autres partis, notamment « Les Républicains », un comble pour ceux qui trahissent la République depuis si longtemps. Qu’on le veuille ou non, force est de reconnaître que les noms « Front National » et « Le Pen » provoquent un rejet endémique et irréfléchi, lequel me fait penser à l’antisémitisme, cette véritable maladie mentale venue du fond des temps et perdurant en dehors de toute logique, de tout humanisme et de tout argument factuel. L’étiquette peut se montrer mauvaise publicitaire.

On peut observer que les récentes élections ont marqué le désintérêt ou la désapprobation populaires envers la quasi-totalité des partis, entraînant leur déroute dans la plus grande confusion et à la surprise de leurs dirigeants. Seul, étrangement, « La France Insoumise », mouvement d’extrême-gauche se réclamant du communisme et alliée objective de l’invasion migratoire musulmane sort significativement avantagée par les suffrages. Quand on étudie l’Histoire et que l’on voit les dizaines de millions de morts dus au communisme et de semblables nombres dus à l’islam conquérant, on peut se demander si les électeurs de ce parti d’extrême-gauche (ça fait moins mauvais effet qu’extrême-droite, allez savoir pourquoi…) souhaitent un suicide collectif des Français, à la fois moral, politique, spirituel, matériel et finalement physique…

 Même le Front National sort donc blessé, divisé, désorienté de ces élections hors normes ayant consacré la victoire d’un individu presque inconnu vendu comme un paquet de lessive en promotion dans une grande surface. Peut-être cette actuelle situation du Front National, désagréable et que nous aurions préféré éviter permettra-t-elle de prendre un salutaire et décisif nouvel élan ?

Dernièrement je participais à un rassemblement de patriotes au cours duquel j’ai dialogué avec plusieurs personnes… Certaines d’origine étrangère (mais européenne et chrétienne) faisant l’éloge de leurs parents leur ayant appris à montrer leur reconnaissance sincère envers leur pays d’accueil et leur fierté d’être françaises… D’autres ayant une opinion très différente de la mienne à propos de l’État d’Israël et du sionisme… D’autres encore membres du Front National ou des Comités Jeanne… Et d’autres encore. Ce que j’en retiens, c’est que dans toute nos diversités, avec nos désaccords secondaires, nos points de vue éclairés par des vies différentes, il se développe une démarche essentielle, solidement ancrée et déterminée pour défendre notre Patrie, notre République et notre Civilisation. À propos de civilisation, nous avons à cette occasion entendu un discours très argumenté, tout fait de certitudes qui, s’il a pu paraître raciste, a présenté notre civilisation des peuples européens comme étant sujet de fierté, de force, de référence morale et spirituelle, bien loin des incertitudes, des égarements et des errances, du relativisme et de la haine de soi qui font tant de mal dans les esprits, notamment dans ceux de beaucoup trop de jeunes. Effectivement, toutes les civilisations ne se valent pas et aucune, dans l’Histoire des deux derniers millénaires, n’a autant apporté à l’humanité : découvertes, inventions, sciences, arts et lettres, organisation sociale et notamment républicaine -de Res Publica, le Bien Commun. Même les droits de l’homme, élevés au rang de religion par certains au détriment même de leur propre vie, sont l’une des expressions les plus abouties de notre civilisation judéo-chrétienne et gréco-latine. Je parle là de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et non pas de la déclaration des droits de l’homme de 1948.

Je ne sais pas si nous sommes orphelins à cause de l’état du Front National, mais je sais que nous sommes héritiers d’un riche passé, deux fois millénaire, au cours duquel la France, les Français, ont su se relever des batailles perdues pour faire triompher le Bien, le Beau et le Vrai. Si aujourd’hui le patriotisme, n’étant plus le privilège d’un seul parti ou presque, peut renaître dans les cœurs et les esprits libérés du consumérisme, du politiquement correct et de l’inculture, conduisant à ce suicide collectif cité plus haut, alors réjouissons-nous ! Par delà les désaccords de moindre importance dont nous pourrons discuter librement et démocratiquement entre Français après la victoire, voici que se lèvent, que se relèvent le discernement, la lucidité, le bon sens et l’affirmation d’identité spirituelle et civilisationnelle qui sont notre héritage commun. Tout cela ne saurait être la propriété ou le domaine réservé d’un parti. L’expression du patriotisme ne saurait dépendre d’un parti politique, ni par définition la reconnaissance de la République.

Souhaitons donc, et voyons le arriver parmi les différences et les polémiques, ce renouveau patriotique de tous ceux qui aiment la France. Il grandit et s’affirme, se libère du politiquement correct. Même les électeurs de « La France Insoumise », à force de subir dans le futur ce qu’ils ignorent ou ne voient pour l’instant que de loin -je l’observe bien dans ma province- arriveront à retrouver pour la Patrie la conscience et la juste place qu’elle n’aurait jamais dû perdre. Pour l’instant, ceux qui veulent voir et entendre doivent affirmer haut et fort ce qui nous réunit et ne pas se lasser d’expliquer que le patriotisme n’est pas une idéologie. Le rassemblement des patriotes dans les proches temps à venir me paraît inévitable et il transcendera les partis. Sa force sera issue de l’instinct de survie, de l’intelligence et de l’humanisme dont nous héritons de nos glorieux ancêtres.

 




Daniel Pollett

Retraité actif et patriote vigilant. Auteur du livre « Citoyens ce roman est le vôtre ». Responsable Résistance républicaine du Languedoc Roussillon


9 thoughts on “Du FN à la France insoumise, sommes-nous orphelins ou héritiers ?

  1. Sylvie

    Alliance Patriotique, Rassemblement Patriotique ou des Patriotes serait des pistes à explorer.
    Un tel mouvement pourrait rassembler :
    – Les souverainistes (gaullistes) de Nicolas-Dupont-Aignan, les souverainistes aniteuropéens de François Asselineau, les nationalistes tout court et les Identitaires + les membres historiques ou non du FN + les déçus de Macron (il y en aura cela va venir) + ceux qui quitteront les Républicains, la France Insoumise, La République en Marche et les électeurs qui se sont abstenus au second tour des législatives… Cela va en faire du monde.
    Je suis favorable à ce que le FN change de nom et séduise d’avantage d’électeurs.
    Il faut aussi changer l’état-major du nouveau FN; Prendre des nouveaux hommes et femmes qui pourront diriger les opérations pour la stratégie électorale de 2022. Philippot a été désavoué et n’est pas aimé par la base.
    Marine Le Pen devrait organiser un congrès extraordinaire pour obtenir ce genre de choses. Cela permettrait au nouveau mouvement de partir sur de nouvelles bases et avoir de nouvelles perspectives pour l’avenir.
    Macron a réussi sur ce même principe en quittant le gouvernement de Hollande pour créer son mouvement. Il faudrait aussi (et ce serait une première) désigner Marion-Maréchal ou une autre personne pour l’élection présidentielle à venir.

    1. MALI

      Je suis d’accord, il faut réunir tout le monde dans une seule et même formation. Tant que de petits noyaux agiront seuls dans leur coin, nous resterons impuissants à faire changer la donne. Seule l’union fait la force, il est temps de le comprendre et de l’accepter. Mettre de côté les divergences pour combattre sous une seule bannière, voilà pour nous l’impérieuse nécessité.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        Les gens seront côté à côté. Le moment venu pour le moment ça ne servirait à rien à part des réunions à la con pour la moindre décision et l impossibilité pour les patriotes de choisir l association qui les représente le mieux et ou ils se sentent le mieux

        1. denise

          je suis tout à fait d’accord avec ce que dit Christine , j’avais lu un article dans ce sens que chacun , assoc ou formation , doit garder son identité , car on ne trouve pas toujours ce que l’on cherche dans une formation , au risque de quitter ces courants patriotes , parce qu’ on se sera faché ! et donc il vaut mieux être à l’aise dans une formation que l’on aura choisie quitte , en effet, à se rejoindre les uns les autres le moment venu !
          mais il faudrait que chaque dirigeant se rencontre pour tisser des liens .. Je vois par exemple Mr Asselineau , être tout de même un peu indépendant, alors qu’il veut quitter l’Europe ..;d’ailleurs si Macron a bien joué c’est qu’il savait les dissensions des uns et des autres, et les petits partis qui n’avaient aucune chance en restant seuls comme Asselineau.. et Asselineau n’est pas FN du tout !! Même Mme Lepen a dû accepter certains revirements en se ralliant à Dupont Aignan, .mais c’était une bonne idée ..c’est la politique !

    2. reader

      Excusez moi je pense que beaucoup n’ont pas compris que ce n’était pas Macron l’inventeur du parti EM mais la finance. Quant à Philippot s’il n’avait pas été là le FN serait encore à 6 % celui de JMLP… Je regrette…

  2. Xtemps

    Il y a donc une désintoxication du politiquement correct qui se ponte chez vous en France, comme dans pas mal de pays européens, c’est aussi parce que les faits sont têtus et que la réalité revient au galop, pour reparler des valeurs Occidental et du patriotisme oubliés, mais aussi car nos valeurs sont menacés, non pas par les chinois ou les Japonais, mais par l’Islam et les musulmans en Europe.
    Et nos escrocs imposteurs aux pouvoirs trouvent n’importe quels excuses bidons pour nous imposer de force cette Islam en Europe et les musulmans anormalement, en bafouant toutes les lois des droits de l’homme et de l’ONU, comme le non respect démocratique nul part en Europe dans le monde et en disant le contraire avec trop de manipulations, à tel point que nos escrocs imposteurs aux pouvoirs, se voient par les peuples européens comme des criminels et des escrocs manipulateurs de plus en plus partout en Europe.
    Et n’est plus perçu du côté du bien, ils se font soit attraper par les scandales à répétitions ou par les attentats encore par leurs musulmans chouchous qui pratiquent l’Islam.
    Alors que l’Islam ne fait pas partie de l’Europe.
    Oui, il est grand temps de mettre un terme à cette nuisance et vrai danger union européenne de crapules aux pouvoirs.
    Nous avons assez vu, dehors!.

  3. Révolution 2017

    Rassemblement Révolutionnaire Patriote
    Et oui je tient au mot Révolution , car c’est une révolution complète qu’il nous faut
    Car le FN , non merci , je n’y crois pas, nous avons perdus du temps , des décènie , à dire tout et n’importe quoi, on perd bêtement des élections
    Ils faut du sérieux des discours fort , et pas s’égarer dans des provocations comme Jean Marie Lepen, la politique c’est sérieux , c’est pourquoi MLP n’a jamais pu être crédible
    Avec Macron , les Français vont encore souffrir , jusqu’au ras le bol
    et nous serons là pour récolter ce que macron sème

  4. frejusien

    Comme les autres se sont appelés les Républicains, on pourrait choisir tout simplement « Les Patriotes »
    Rassemblement bleu Marine, le nom a fait son temps, il faut maintenant passer à un nom qui représente non pas une personne, mais une idée fédératrice,

    tout un chacun semble apprécier ce terme, chargé de sens et d’émotion

Comments are closed.