Obono c’est Aïda Toumah-Suleiman, député arabe d’Israël qui trahit son pays et pactise avec l’ennemi


Obono c’est Aïda Toumah-Suleiman, député arabe d’Israël qui trahit son pays et pactise avec l’ennemi

Trop de democratie tue la democratie
Quand l’ennemi prend des poste de pouvoir et oeuvre à votre extermination une fois en place.

Quand la dhimmitude se transforme en  suicide mortel.
Une députée arabe de la Knesset va parler contre Israël à l’ONU

A l’initiative de le commission de l’ONU pour les droits des ‘Palestiniens’, un forum doit avoir lieu prochainement à New York sur le thème « Mettre fin à l’occupation », pour marquer le cinquantenaire de la Guerre des Six Jours. Parmi les personnes qui s’exprimeront dans le cadre de ce forum, il y aura Aïda Toumah-Suleiman, députée sur la Liste arabe unifiée à la Knesset! Avec elle seront également présents Hagaï Elad, directeur-général de B’Tselem, l’ancien ministre travailliste Shlomo Ben-Ami et Saeb Arekat, secrétaire-général de l’OLP.

Le premier jour de ce colloque sera placé sous le thème « Fin de l’occupation, chemin vers l’indépendance, justice et paix pour les ‘Palestiniens’ »!!

A l’annonce de la présence active de la députée, l’ambassadeur d’Israël à l’ONU Dany Danon a fermement dénoncé le fait qu’une députée de la Knesset déshonore ainsi sa fonction en collaborant avec les ennemis d’Israël ». Il qualifie de « honte » la participiation d’Aïda Toumah-Suleiman à ce forum.

De son côté et se sentant protégée à la fois par son immunité et le laxisme israélien, la députée a eu le culot de réagir en disant que les propos de Dany Danon « ont franchi toutes les lignes rouges ». « Il est temps de dévoiler le vrai visage hideux de l’occupation, et mon rôle est de clamer en tout lieu mon souhait de voir s’établir un Etat ‘palestinien sur les lignes de 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale », a déclaré la députée qui vit aux dépens de l’Etat qu’elle souhaite voir disparaître.

Photo Hadas Parush / Flash 90

http://www.lphinfo.com/deputee-arabe-de-knesset-va-parler-contre-israel-a-lonu/

NE JAMAIS OFFRIR LE POUVOIR SUR SOI A L ENNEMI A VOTRE ENNEMI
SINON IL OEUVRERA A VOTRE MORTS AVEC PLUS DE FACILITE ET D’ EFFICACITE

AINSI VOTRE DEMOCRATIE A ETE DETOURNEE PAR VOTTRE ENNEMI POUR MIEUX VOUS ANEANTIR ENSUITE

Par ailleurs cette infiltration montre clairement le grand remplacement et l’islamisation en marche.





18 thoughts on “Obono c’est Aïda Toumah-Suleiman, député arabe d’Israël qui trahit son pays et pactise avec l’ennemi

  1. JackJack

    La France a sa « nique la France » et Israël a sa « nique Israël ». La France a ses racailles musulmanes, Israël a ses arabes et autres palestiniens. Mais les jeunes Israëliens connaissent les armes à feu et peuvent en porter sur eux, les Français en sont dépourvus et les policiers n’ont pratiquement pas le droit de s’en servir.

  2. dura lex

    La plupart des musulmans trahissent les pays qui les accueillent et commencent à détruire ces pays de l’intérieur.
    C’est exactement ce qui se passe en France, en angleterre, aux USA…
    L’islam est comme un virus qui, une fois entré dans votre organisme, commence son travail de destruction.
    Tous les pays conquis par l’islam ont vu leurs anciennes civilisations disparaitre et devenir des pays du tiers-monde.
    L’islam n’apporte que désolation, illétrisme, corruption, banditisme et arriération.

    1. EvaEva

      Oui, sauf que Aïda Toumah-Suleiman est chrétienne, pas musulmane.
      « Aïda » est un prénom souvent donné aux chrétiennes, « Toumah » veut dire « Thomas », et c’est un nom de famille exclusivement chrétien, et « Suleiman » veut dire « Salomon », et il existe chrétiens et musulmans qui se nomment « Suleiman ».

      1. Christine TasinChristine Tasin

        hélas il y a des chrétiens qui trahissent eux aussi mais on le sait déjà, en France comme en IsraËl

        1. Machinchose

          style le « Monseigneur » Hilarion Capucci, transporteur d’ armes pour les terroristes de Yasser Arafat

          ou encore le député chrétien félon de la Knesset, Zahalka et bien d’ autres

        2. EvaEva

          Exactement, c’est pour cela que je n’ai pas voulu passer sous silence le fait que cette dame, que les lecteurs prenaient pour une musulmane, est en fait une chrétienne. Nous chrétiens ne devons pas nous couvrir les uns les autres comme font souvent les musulmans.
          Etre solidaires est une chose, mais couvrir des actes répréhensibles, non.

          Cela dit, je ne trouve pas que ce que fait cette israélienne équivaut à ce que fait Madame Onobo.

      2. Lavéritétriomphera

        Aïda Toumah-Sulieman est effectivement chrétienne http://www.assopalestine13.org/spip.php?article1117. Le christianisme tout comme l’islam ne se réfère pas à une identité’ mais à un ensemble de convictions, on a trop tendance à l’oublier.
        Aïda Toumah-Sulieman, si elle se revendique chrétienne, se doit donc d’appliquer la règle d’or : « Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes. » Mathieu 7:12 http://saintebible.com/matthew/7-12.htm.
        À l’inverse de l’islam qui est tribale et qui accorde le pouvoir à des bandits de grand chemin, le christianisme est égalitaire par essence, la règle d’or s’applique donc à tous quelques soient ses origines et ses convictions.

  3. Renoir

    Si tous ces dégénérés (chrétiens, juifs comme m.) s’imaginent que des discours dans le grand machin (dixit De Gaulle) vont changer quoi que ce soit à la détermination d’Israël, ils se trompent très lourdement : Jérusalem est et restera la capitale unifiée de l’Etat d’Israël ! Toutes ces terres sont israéliennes, point final. L’Etat d’Israël a déjà commis l’erreur énorme de laisser le Sinaï en échange de la paix : elle est où, la paix dans le Sinaï ??
    Puis ils ont laissé la bande de Gaza (terre étrangère, il est vrai, mais que les Israéliens avaient mise en valeur comme personne avant eux , ni après eux !): elle est où, la paix dans la bande de Gaza ?
    Et maintenant, quoi ? Israël devrait « rendre » (mais à qui?) les « territoires occupés », le Golan, la moitié de Jérusalem leur capitale… L’Etat d’Israël a des faiblesses, mais pas à ce point de démence ! Et puis il y a le grand, le très grand Bibi Netaniahou qui patiemment construit la Jérusalem israélienne.
    Bref, les chiens aboient, la caravane passe.

    1. Machinchose

      Bonsoir

      ils savent TOUS !! je dis bien tous!

      de Trump a Poutine en passant par l’ europe et les autres puissances, dont j’ exclus une grosse partie du monde musulman, ils savent que JAMAIS Israel ne se séparera de la Judée et la Samarie….

      ils savent tous que la clé de ce faux problème inventé par les arabes et initié par cette perfide Angleterre, réside en « Jordanie »

      le personnage central c’est le roitelet Abdallah… qui finira bien par s’ en aller un jour…abdication, exil,renversement, assassinat …toutes les options sont sur la table de nuit…

      et, a la faveur d’ un conflit qui aura lieu fatalement a ce moment avec Israel, la Palestine est toute neuve en ex-Jordanie !! ( qui comporte a ce jour 74% de Palestiniens et le reste en vrais bédouins fidèles au Haché mité de Roi…

      faudra juste y pousser les qquatters dits palestinens de judée-Samarie…comme les pays arabes ont poussé dehors les 900.000 juifs qui vivaient dans le monde arabe

      petite leçon de réciprocité

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Ce qui est le plus scandaleux, c’est le refus des pays arabes d’assimiler leurs réfugiés « palestiniens ».

        Les Turcs musulmans ont volé l’Asie Mineure aux Grecs, il y a eu échange de populations et nous ne voyons pas des millions de Grecs, en 2017, misérables dans des camps de réfugiés européens et beuglant au droit au retour.

        Et pourtant, eux y seraient fondés : c’étaient leurs terres de toujours comme Israël l’est pour les Juifs.

        Le problème palestinien est une escroquerie de la voyoucratie musulmane visant à nous désintégrer par la culpabilisation.

      2. EvaEva

        Remarque: les juifs ont été mis à la porte des pays arabes après 1948, c’est à dire en représailles à la création de l’Etat d’Israël.
        Cela dit, et connaissant les musulmans comme je les connais, je me dis que tôt ou tard, ils auraient mis les juifs dehors, sous un autre prétexte.

        1. Machinchose

          comme ils le font pour le « Nazaréens » depuis quelques années…

          car, comme vous le savez , le dicton musulman, dit bien

          « aprés le samedi, vient le tour du dimanche »

        2. Machinchose

          Eva, sauf qu au Maghreb, par exemple vécu, ils ont attendu d’ avoir leurs « indépendances » pour se manifester, en Tunisie en 1961 lors de « l’ affaire de Bizerte » qui n’ avait rien a voir avec Israel,problème avec la Tunisie et la France, et même en 1956, pas de réaction de la Tunisie aprés l ‘ « affaire de Suez »
          la Tunisie venait juste cette année d’ accéder a l’ autonomie interne
          le coup de grace sera donné a ce qu il restait de la communauté juive tunisienne en 1967 aprés la défaite arabe de la guerre des 6 jours!

          en Algérie, pareil: juifs comme chrétiens seront expulsés d’ Algérie dés la fallacieuse « indépendance » accordée a ce ramassis de pouilleux, en 1962/63
          donc rien a voir avec la création d’ Israel en 1948
          et au Maroc, ce sera également l’ indépendance du Pays, en 1956 qui commencera a le vider des Juifs migrants par centaines de milliers vers un israel existant depuis une dizaine d’ années

          aujourd’ hui il reste en Tunisie 1700 juifs ( en 1955 / 100.000) en Algérie une centaine de vieillards (en 1955 / 200.000) et au Maroc environ 2000 (en 1955 /plus de 325.000)

          même en Egypte, qui fut vaincue par Israel en 1948, il faudra attendre la destitution de Farouk pour qu ils expulsent les Juifs , en 1956 au prétexte de la campagne Franco-Israélo-Britannique
          les autres crasseux, Iraq,Liban,Syrie,Transjordanie , eux aussi vaincus pitoyables de la guerre de libération nationale des juifs en 1948 , suivront

          1. EvaEva

            Non, le Liban n’a pas expulsé ses ressortissants juifs, à aucun moment, car l’influence des citoyens chrétiens de ce pays ne permettait pas aux musulmans d’avoir les coudées franches comme dans les pays arabes à majorité musulmane.
            C’est l’arrivée des combattants palestiniens armés au Liban, en 1970, qui a fait que la vie des juifs est devenue intenable. Beaucoup de juifs sont partis d’eux-mêmes, et d’autres sont restés, mais ils sont peu nombreux et se font très discrets.

          2. Machinchose

            Eva, exact pour le Loubnane,

            dont le malheur a commencé avec l’ accueil des « falastinioune »

            et pourtant, dés les années 50 le Liban , a travers la grande Faïrouz ( Sanarjiou fi youmen) compatissait a leurs malheurs…

            il en fut bien mal récompensé comme on l’ a vu depuis
            j’ ai longtemps été un supporter des Gemayel et des Kataeb…qui furent jusqu a l’ assassinat de Bachir l’ honneur de ce petit pays dignes descendants des fénikiyoune…(comme des « frangié » plus tard ) si anciens amis de mes ancêtres, au point qu un nommé Hiram se chargera de construire le premier temple de Salomon
            et quand le lis « le périple de Hannon le Suffète » je pense que le même mot désigne en hébreu un « juge de haut rang »

  4. Machinchose

    quand a la grosse Aida Thomas, « israélienne » félone et traitre,souhaitons lui la même mort que celle d’ Aïda auprés de Rhadamès – Abbas

    Obono, (***) , trop conne pour ,a mon avis, pour etre virée

Comments are closed.