Pour Askolovitch, niquer la France c’est normal, et être non patriote ça mérite la légion d’honneur


Pour Askolovitch, niquer la France c’est normal, et être non patriote ça mérite la légion d’honneur

Voici un article de Claude Askolovitch : Niquer la France n’est pas rédhibitoire. Pour lui il est tout à fait normal de détester son pays, il n’y a que les « patriotards » (je ne connaissais pas le terme) et la « fachosphère » pour s’en offusquer, et ça le fait jouir le salaud !

Mata Hari

Ceints de tricolore, les vigilants ont lancé la chasse à Danièle Obono, député insoumise de Paris, coupable de n’avoir pas crié «Vive la France» dans un studio de radio. C’est la nouvelle marotte de la France dolente, ce marais qui stagne des débats du Figaro aux terres spongieuses du frontisme, et bien au-delà. Fervent de la gauche «républicaine», socialistes agités du drapeau, effrayés du Grand Remplacement, tous font chorus contre ceux qui nous détruisent, nous, notre peau blanche, notre foi laïque, notre chrétienté hexagonale, notre histoire sanctifiée. L’ennemie identitaire, ces jours-ci, s’appelle donc Obono.

«Voici une nouvelle députée “France Insoumise”, qui semble plus à l’aise pour dire « Nique la France » que “Vive la France”. Effrayant!», s’effraie un jeune homme bien mis sur twitter, dont on apprend qu’il fut proche de Jean-François Copé et fait de la communication. Le reste à l’avenant, dans le bruit du pays. Le site Fdesouche, l’arme absolue du tricolore assiégé, invite ses adeptes à explorer le passé internet de Danièle Obono, pour trouver de quoi nourrir le procès. C’est ingénieux. La pêche sera fructueuse. Je n’en doute pas un instant.

Ce qui est intéressant est ici: les effrayés ont raison de l’être. La fachosphère a raison, et le marais patriotard avec, et les droitiers et les socialos-garde-à-vous. Danièle Obono est vraiment «l’ennemi», pas comme ils le disent, en incultes brouillons, mais tout de même l’ennemi. Pas dangereuse pour la Nation. Mais irréductible au drapeau et aux consensus du pays. Elle est non-patriote, cela existe. Elle appartient à une école de pensée qui met la colonisation et ce qu’elle a généré, au cœur de la crise. Ses références ne piochent pas dans l’histoire de France, telle que pieusement on la rapporte, mais dans les combats des noirs américains, celui de Mohamed Ali ou de Barbara Lee, cette élue noire qui, seule contre tous, en septembre 2001, s’opposa à la guerre voulue par George Bush, au lendemain de l’attaque des tours jumelles.

On peut penser en dehors du village

Danièle Obono, française, diplômée de l’université, bibliothécaire, députée, est aussi non-patriote. Oratrice de La France insoumise, soutien de Mélenchon, elle s’est opposée à lui publiquement, nettement, quand il a suggéré que des soldats français pourraient protéger la population gabonaise dans des troubles post-électoraux, en septembre 2016. Elle n’est pas patriote. C’est pour cela qu’il faut la défendre; précisément pour ce qu’on lui reproche. Cela va nous faire énormément de bien, pour peu qu’elle tienne la distance, d’avoir au parlement une femme que le salut au drapeau inspire aussi peu, pour nous rappeler qu’on peut penser en dehors du village.

Il faut revenir au début de l’histoire. En 2012, l’Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne (AGRIF), un groupe catho-tradi, xénophobe et maurrassien, porte plainte contre un groupe musical lillois, ZEP (Zone d’expression populaire), pour une chanson rappante sur fonds de musette sobrement intitulée «Nique la France». Une pétition se monte pour défendre les artistes, signée par des noms reconnus de la radicalité, Besancenot ou Noël Mamère, mais aussi par Obono, alors inconnue au bataillon, qui a milité dans des combats minoritaires, culturels et trotskisants. Cinq ans passent et Obono, ancienne de la LCR et du NPA, désormais France insoumise, devient députée, et comme telle invitée au jury populaire des «Grandes Gueules», l’émission de parole brute de RMC, et là voilà confrontée à cette vieille affaire. Nous vivons dans un temps postérieur à Charlie, et l’amour de la Patrie n’est pas un détail. Ainsi donc, s’étonnent les animateurs, elle défend le droit à niquer la France? Elle parle de liberté d’expression, ce genre de chose. On lui demande si elle dit «Vive la France», puisque ce pays l’a éduquée. Elle s’amuse et biaise, se demande si on est le 14-Juillet, et elle ne se lève pas tous les matins en chantant «vive la France». Un chroniqueur mécontent l’exécute de bon sens. «Vous êtes plus facile à soutenir “Nique la France” qu’à dire “Vive la France”», dit-il, et ajoute une ode au pays qui emporte le morceau. La suite est la polémique que l’on sait.

Ici, plein de choses.

«Les Grandes gueules» sont une émission formidable, en prise avec ses auditeurs, qui n’est pas immune de l’idéologie dominante. Le show a produit deux députés, Gilbert Collard, qui est frontiste et Catherine O’Petit, qui est macronienne, mais aurait pu partir au FN avec son ami Gilbert, star comme elle de l’émission. On y entend aussi des voix de gauche. Mais la réalité droitière et patriote du pays imprègne les évidences de l’émission. Collard fait partie du consensus politique et médiatique, et de la maison Grandes Gueules. Pas une réfractaire à la narration nationale. Les Grandes Gueules ne piègent pas Danièle Obono. Ils l’étalonnent à ce qu’ils représentent, et la révèlent, différente dans son embarras. Elle n’assume pas, alors, tout ce qu’elle est. Elle tient le coup, mais en défense. C’est dommage.

La liberté d’expression n’est pas la fin de l’histoire

 D’apparence, le chant de ZEP, pour lequel Danièle Obono perd sa tranquillité n’est qu’une nouvelle version d’autres beuglantes réfractaires. «Adieu la vie, adieu l’amour», des mutinés de 17, «La Butte rouge», Le Déserteur de Vian, on a chanté contre l’horrible patriotisme et les morts qu’il charrie. «Car les bandits qui sont cause des guerres n’en meurent jamais, on n’tue qu’les innocents», écrit après la Grande guerre, ça avait de la gueule! Sous Giscard, Renaud, alerte, démontait gaiment ses compatriotes, en un temps de rance étouffement. «La France est un pays de flics, à tous les coins d’rue y’en a 100, pour faire régner, ils assassinent impunément» et puis: «Etre né sous l’signe de l’hexagone, c’est vraiment pas une sinécure, et le roi des cons, sur son trône, il est français, ça j’en suis sûr.»

Sous Sarkozy, les ZEP chargent, d’apparence à l’identique, rappant sur fonds de musette, mais dans une veine idéologique qui change tout:

«Petits bourgeois, Démocrate républicain, Ton pays est puant raciste et assassin, Les lumières des droits de l’homme,

Soit disant universels, Un mythe, un mirage, un mensonge officiel. 

Nique la France et son passé colonialiste, ses odeurs, ses relents et ses réflexes paternalistes

Nique la France et son histoire impérialiste…»

C’est la même chose mais tout est différent. Il ne s’agit plus des poilus que l’on défend contre ses généraux, ou d’une gueulante contre la beauferie.

«Ca y est c’est confirmé

Par voie ministérielle

Les nazillons sont lâchés

Les bidochons décomplexés

Carte Blanche pour les gros beauf

Qui ont la haine de l’étranger.»

Le beauf est un nazi. La France, essentiellement, est un mythe. Le colonialisme est sa vérité, et non pas sa dérive. La République des droits-de-l’homme est une illusion. Tout ceci est, idéologiquement, d’une violence extrême. On est dans la veine d’Aimé Césaire dans son Discours sur le colonialisme, révélant «au très distingué, très humaniste, très chrétien bourgeois du XXe siècle qu’il porte en lui un Hitler qui s’ignore, qu’un Hitler l’habite, qu’Hitler est son démon»…

[…]

Lire la suite ici :

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/niquer-la-france-nest-pas-r%C3%A9dhibitoire/ar-BBD4g8g?li=BBoJIji&ocid=hubelectionsDIR

Note de Christine Tasin

Si Askolovitch a pu faire illusion à certains, dans un autre monde dans une autre vie, cette fois c’est bas les masques.

Certes on ne se faisait aucune illusion et on savait déjà qu’asko était un de nos ennemis majeurs, un des ennemis majeurs de la France :

http://resistancerepublicaine.eu/2014/01/07/sur-rtl-askolovitch-diffame-christine-tasin-et-appelle-a-interdire-nos-sites-islamophobes-par-jeanne-bourdillon/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/21/hommage-du-vice-a-la-vertu-la-gourdasse-pecresse-et-lami-des-salafs-askolovitch-enragent-contre-nous/

Doivent dorénavant lui être associés, définitivement et devraient lui être jetés à la tête, à chaque apparition télévisuelle ces phrases sans aucune ambiguïté :

Mais irréductible au drapeau et aux consensus du pays. Elle est non-patriote, cela existe. Elle appartient à une école de pensée qui met la colonisation et ce qu’elle a généré, au cœur de la crise. Ses références ne piochent pas dans l’histoire de France, telle que pieusement on la rapporte, mais dans les combats des noirs américains, celui de Mohamed Ali ou de Barbara Lee, cette élue noire qui, seule contre tous, en septembre 2001s’opposa à la guerre voulue par George Bush, au lendemain de l’attaque des tours jumelles.

Dites-moi, citoyen Askolovitch, de qui parle-t-on en l’occurrence  ? D’un élu américain ou d’une députée française ?

Dites-moi, citoyen Askolovitch, de quoi va s’occuper cette non patriote ? De l’intérêt de la nation américaine, de celui de la nation française ou  bien des Noirs à travers le monde ? Parce que, dans ce cas, il eût été bien que les insoumis candidats ainsi que leur saint-patron le précisassent pendant la campagne, non ?

Et au passage, l’horrible askolovitch de conchier « l’horrible patriotisme »… Patriotisme, qui, selon lui, charrierait les morts.

Carrément.

L’accusation est forte. Elle est ignoble. Voilà que l’amour de la patrie aurait tué. Voilà que défendre la mère patrie contre les hordes nazies c’est monstrueux, les patriotes qui se sont opposés aux nazis sont des salauds pour Asko, ils sont responsables des  guerres. Manoukian et ses 22 compagnons  ? Des charognards pour Asko.

La seule façon d’être un être humain, pour Asko, c’est d’ouvrir sa porte aux égorgeurs et de leur présenter la gorge. Au moins on meurt les mains propres.

La seule façon d’être propre, pour Asko, c’est de compisser le drapeau tricolore, de faire sauter la Bibliothèque de France, l’Académie, le Louvre, et même l’Elysée, vestiges d’un temps passé où des salopards croyaient qu’ils avaient quelque chose à défendre.

C’est que pauvre Asko a adopté la rhétorique d’Obono, des Indigènes… La France a eu des colonies, ciel ! Obono a des vapeurs, Bouteldja sort le fusil, Asko jouit.

Pauvre type. Il en est réduit à ça…

C’est dur de vieillir, Asko. C’est vrai mais tu devrais garder pour toi les symptômes de ta dégénerescence, de ta sénilité, te cacher et te taire.

Tu nous fais pitié.

Et en même temps, tu nous fais plaisir, pour la première fois. Toi, Obono, Mélenchon et toute votre clique.

C’est la première fois depuis des lustres que l’amour de la patrie arrive au grand jour en France, que les médias s’émeuvent, quand même, que l’on puisse dire « nique la FRance »…

 

Les choses bougent, malgré tout, malgré Macron et Askolovitch…

La rhétorique patriote est en train de gagner, très discrètement, toutes les strates de la société… Les Askolovitch et Obono mènent un combat d’arrière-garde, malgré les apparences.

 




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


34 thoughts on “Pour Askolovitch, niquer la France c’est normal, et être non patriote ça mérite la légion d’honneur

  1. Machinchose

    je me demande qui pouvait etre ce Mr Askolo qui a eu une telle roulure de « vitch »

    sachant qu en Yiddish, la « schule » désignait en Europe centrale, la synagogue et sa maison d’ étude….qui deviendra chez les Juifs Italiens la Scola…on peut penser que ce terme désignait l’ enseignant..l’ instituteur

    hélas, chez nous il est devenu synonyme de dévoyé , de cracheur dans la soupe et de félonie

    pauvre type

  2. Huan

    OH,ma FRANCE,tu t’enfonces dans les abîmes avec des cons et connes pareils. Surtout la bonobo qui devrait retourner dans ses arbres,au fin fond de l’Afrique NOIRE. Patriotes et résistants ,
    continuons la lutte contre tous ces idiots et assassins.

  3. peulet

    On donne trop d’importance à ce genre de personnage … les Corbière , Mélenchon et autres , en font leur fond de commerce !!! Quant aux Bonobo et autres « indigènes de la république », cela leur permet d’exister et de cracher leurs frustrations !!!

  4. DANIEL POLLETTDANIEL POLLETT

    « … notre chrétienté hexagonale… »
    Asko ne sait même pas que la chrétienté est l’ensemble des pays chrétiens, elle ne peut donc pas être hexagonale.
    La perversité gauchiste va jusqu’à tourner en dérision ce qu’il y a de plus sacré, de plus intouchable. Eh oui Asko, il y a des intouchables, notamment le souvenir et la reconnaissance éternelle de la Nation à ceux qui sont morts pour elle, pour que tu puisses même dégueuler en abusant honteusement de la démocratie et de la liberté d’expression.

    1. Jarczyk

      Ce type est un crétin patenté,ça,nous le savions,sans même regarder assidûment Arte!
      Reconnaissons que le bougre,en conneries énoncées, sait y mettre grande ardeur…Tenez sa toute dernière sortie sur l’islam:
       » toutes les religions sont passées par des phases d’intégrisme et de violence » Je cite de mémoire…
      Il faut croire que le sire fait autorité en la matière…Ah bon!?
      Cette vérité une fois énoncée,nous sommes en droit de nous demander si, l’Askotrucmuche,pense avec sa tête ou son cul.

      1. Martel

        Il ferait bien de retourner d’où vient sa lignée ! des tordus comme cela, nous n’en voulons pas !!!!

  5. hathoriti

    askolovitch n’est ni un pauvre type, ni un sénile,il sait parfaitement ce qu’il fait et quel peuple il défend…

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Il ne défend rien du tout : ni la France, ni lui-même d’ailleurs.

      Il est dans la reddition totale à l’abject.

      Il a osé parler un jour, cet abruti, de « ses amis salaf(iste)s » (sic).

      Je n’ai guère de doutes sur le sort qu’un pouvoir « salaf » réserverait à Askolovitch.

  6. Nico57

    Il me fait penser aux collabos fragiles d’après guerre qui en voyant un soldat s’exclamaient « assassins tu as tué des allemands » etc etc déjà la défensive de la soumission ça doit être dans les gênes chez ces gauchiasses y’a pas d’autres solutions mais nous verrons bien lorsque ses enfants seront tués par des barbaresques ou que sa femme (ou son mec on sait jamais) se fasse tuer devant lui il pourra toujours clamer la tolérance le vivre-ensemble et toutes ces fadaises ça fera bien marrer ces gens qui ne sont là que pour une seule chose

  7. Durandal

    Celui qui tue le fait pour l’argent, la domination, le fanatisme ou pour une idéologie de merde (dont peut-être tu es le gourou askolo-le-salaud). Il le fait pour imposer par la terreur, pour piller, pour asservir, pour assouvir ses pulsions malsaines…
    Celui qui meurt, en face, meurt pour défendre ceux qu’il aime, sa famille, son pays (qui est aussi « sa » famille), sa vie. Il veut seulement protéger et sauver. Il se défend des pourris et des traîtres qui le menacent.
    Alors, askolo-le-salaud, tu as choisi ton camp en attaquant la France… Un conseil, ne joue pas trop à l’envahisseur arrogant qui nargue et insulte. Tu as la bave haineuse, essuie-toi la gueule avant qu’on soit obligé de le faire pour toi, dans l’absolue nécessité de nous défendre.
    D’un « patriotard » de France à un connard majeur, « d’ailleurs »…

    1. durandurand

      Excellent Durandal , il se peut qu’un jour que sa pauvre tête de pseudo philosophe se retrouve au bout d’une pique , je dis ça c’est de l’anticipation artistique orale .
      Amitiés Patriotiques

      1. Durandal

        Merci « durandurand ». Amitiés à vous.
        Si, au moins, toutes ces attaques anti-France pouvaient déclencher le réveil et ouvrir les yeux, enfin !

  8. Rabarabé

    Tout ce que cet homme dit, cela fait des années qu’on l’apprend à l’école. La France serait donc un pays de « merde », les français des gros cons… Partout on est matraqué par une vision négative du pays, et rajoutant à ce délire un manque de culture générale et d’esprit critique minimum, on arrive à avoir des gens de bonne foi(à la base) qui en viennent à ne voir que les défauts de leur pays.
    C’est désolant.
    J’ai été « de gauche » quand j’étais jeune, je crachais aussi sur le passé colonialiste etc etc… Jusqu’à ce que je me rende compte que c’était largement pire ailleurs!!! et que je redécouvre toutes les grandeurs de mon pays qu’on oublie de valoriser dans les médias ou à l’école.
    Quant aux mondialistes et aux culpabilisateurs comme ce monsieur, qu’ils cherchent bien ce que signifie un « non patriote »: est ce autre chose qu’un danger pour le pays?
    Patriote, ce n’est pas forcément chanter la marseillaise tous les jours, c’est juste aimer son pays et vouloir le conserver avec ses qualités et ses défauts.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Vous avez tout à fait raison.

      Encore dans les années 70, on pouvait se dire que le colonialisme c’était horrible puisque les colonisés nous expliquaient qu’avec eux, seuls aux manettes, on allait voir ce qu’on allait voir.

      Ben on a vu !

      Tous ce pays africains, Algérie en tête, ont peu à peu sombré et leurs ressortissants forcent en masse nos frontières.

      Cela devrait conduire les personnes honnêtes, ou au moins logiques, à réviser leur anticolonialisme passé.

      Que nenni : plus une immigration torrentielle se développe en France, plus nos « élites » exigent que l’on conspue le colonialisme.

      C’est totalement branque ce cirque!

  9. reuri

    askolovitch et autres nuisibles anti-français, vous êtes des collabos , vous pensez qu’en fayotant avec les mahométans vous vous mettez à l’abri . Le jour où ils viendront faire un massacre sur un plateau tv, ne venez pas pleurnicher car il n’y aura plus personne pour vous défendre.
    L’islam est un cancer et le gôôôchisme est le sida mental.

  10. Révolution 2017

    Askolovitch de toute façon s’en fou de la France , il n’est pas Français de souche
    Tout c’est gens qui crache leur venin sur la France devrait aller voir ailleurs et débarasser le planché, en France on n’a pas besoin d’eux
    ce sont des fouteurs de merde

  11. Révolution 2017

    j’ajoute que s’occuper des affaires d’ Etat
    de la France quand on aime pas sa patrie
    même si on est pas Français de souche
    c’est très grâve
    dehors tout ces traitre à la Nation

  12. Chardon26

    Pas digne, qu’il dégage de nos écrans.
    Et de la France si celle ci ne lui convient pas.
    Les journaleux véreux et lèche bottes ça suffit.

  13. frejusien

    tout à fait d’accord antislam,
    on a assez de recul pour voir les résultats du départ des colons français, plus rien ne fonctionne, c’est la misère,
    de plus leur nature belliqueuse a repris le dessus, par manque de « culture française », oubliée en un demi-siècle, et les actes sauvages et barbares se multiplient,
    et les descendants de ces colonisés arrivent en force chez nous, ce qui prouve suffisamment que nous avons qq chose à leur apporter,
    l’extrême gauche reste bloquée dans de vieux paradigmes, impossible d’avancer pour eux,
    askolo est visqueux et répugnant, beurk !!

    Qu’il dégage du paysage médiatique, il pollue…..!

  14. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Si, de ce que l’on peut traduire de son discours nauséabond étant que la seule façon d’être un être humain c’est d’ouvrir sa porte aux égorgeurs et de leur présenter la gorge et qu’ainsi au moins on meurt les mains propres, ses vœux risquent d’être exaucés, le premier servi étant lui-même.

  15. bm77

    Askolovitch appelle les français des bidochons, il aurait pu dire franchouillards mais n’est-ce pas l’expression d’un racisme et d’une haine décomplexée contre tout français qui respecte ses traditions culturelles et religieuse catholiques ou qui aime son pays tout simplement?
    Par contre les immigrés qui entretiennent leur différences sont « formidaaables », même si elle sont parfois issues de superstitions d’un autre âge ou d’une religion qui prône la soumission complètement contraire à l’émancipation sociale que prône justement les trotskyste et autres Lambertistes dont se réfère Askalovitch
    N’est-ce pas l’expression d’un certain néocolonialisme et d’un exotisme de pacotille qu’il reproche à certains qui lui fait admirer ce qu’il ne connaît pas puisque ne vivant plus du tout ou n’ayant jamais vécu dans des quartiers dits populaires.
    L’exotisme qu’il reproche au Français patriotes est celle d’une classe privilégiée mais que je ne renie pas complètement puisque issue de l’imaginaire fertile des artistes de l’époque et non dénué de charme au contraire du sien complètement « bidon ».
    Il est resté bloqué les deux pieds dans le même sabot depuis les années70 ou 80 et ses références à Boris Vian doit faire retourner celui-ci dans sa tombe quand on sait à quoi fait référence Askalovitch.
    Les choses bougent Monsieur Askalovitch le qualificatif de beauf n’est pas l’apanage du français, demandez aux femmes qui se promènent dans certains quartiers multiculturels vous qui trouvez normal que certains entretiennent leur différence mais refusez aux français Patriotes la défense et l’affirmation de leur identité .
    Les gens comme vous ne sont pas à un paradoxe près!
    Aujourd’hui nous avons l’omerta dans les banlieues imposée par les religieux et les dealers plus, les tribunaux et la presse qui empêche la société de témoigner de la vraie réalité qui n’est pas la réalité rêvée par M. Askalovitch!

  16. Gladius

    Eh, fils d’Askolo !!

    Et si je te criais, au sujet d’Israël (uniquement pour te faire ch… et pour connaître ta réaction – car j’éprouve énormément de sympathie et d’admiration pour ce pays, bel exemple de patriotisme) :  » Nique Israël ! « , comment réagirais-tu ?

    1. Aaron

      Gladius:
      Cet idiot utile de l’islam en serait capable….Pourvu qu’il se fasse « mousser  » auprès des indésirables.

    2. Machinchose

      ce résidu de placenta en serait trés heureux

      il hait Israel autant qu il hait la France

      pour cette lèpre gauchiste seuls comptent leurs migrants chéris et leurs baboucheries

      ce dont je me souviens le plus d’ Israel, c’est qu a chaque fête, célébration, des milliers, des centaines de milliers de drapeaux ornent les rues, les maisons, les bagnoles, les gens se drapent dedans…

      et nous ? Nous ……on a le malheur de trouver que c’est « ringard »

      alors les maghrébouilles sont là pour nous donner la bonne leçon en défilant EN FRANCE porteurs de leurs drapeaux algériens, tunisiens, marocains, sénégalais,maliens,palestiniens et hezbolliques

      hé oui!

      le patriotisme et le sentiment a une appartenance nationale commencent par l’ estime et l’ amour du drapeau national

      et en France, on est mal barré…

      souvenez vous de cette photo ou on voyait un gros con qui, aprés avoir déféqué , se torchait le cul dans le drapeau tricolore…

      il aurait fallu le prendre, le juger et le pendre pour ce crime

      et l’ inhumer dans une fosse a merde

      vous savez…quand on laisse passer ces choses…on ne vaut plus grand chose

      en pays arabe, c’ est la foule, le peuple qui aurait découpé le mec en morceaux
      et avec la bénédiction des autorités

      chez nous….mettre un pain dans la gueule de l’ ordure et tu as tout l’ arsenal répressif sur le dos

      35 années de vexations, d’ humiliations, de renoncements, de laisser aller ,de honte de mon Pays, d’ inquiétude pour son devenir m’ ont propulsé a l’ ultra droite de la droite extrême…

  17. Anania de Schirac.

    _ askolovitch que je qualifie « d’apatride mental et vénale  » étant soumis à l’islamiste émir quatari car grassement payer par ce dernier pour promouvoir la religion de paix, d’amour et de tolérance en France, ne peut que soutenir le camp des fascistes anti-france, pro-charia, anti-blancs qui insulte notre Pays et de déblatérer comme un dromadaire en furie sur le Patriotisme.

    _ A l’opposer, si asko tolère et soutien pour les raisons qui sont les siennes les CPF de « nique la France », tolèrera- t-il que je lui réponde dans meme ordre d’esprit « nique le quatar » ?

    1. Chardon26

      À éjecter des écrans,
      Pu jadis a été mis au rencard, et ce résidu est encore présent, décidément je n’y comprendrai jamais rien !

Comments are closed.