Max Mathiasin, député de la Guadeloupe, veut un groupe ultra marin à l’Assemblée


Max Mathiasin, député de la Guadeloupe, veut un groupe ultra marin à l’Assemblée

Je viens d’entendre sur la chaine LCP à 14h30 un nouveau député, Max Mathiasin , guadeloupéen d’En Marche , qui veut former un groupe de 15 personnes ultra marin . Un journaliste présent ainsi qu’un autre député En Marche, Florian Bachelier, lui a fait remarquer que c’était du communautarisme ! , qu’un député était élu pour représenter la Nation et non pas une communauté particulière.

Il a alors dit que beaucoup de citoyens l’avaient accompagné à l’aéroport en lui demandant d’agir pour eux , que la Guadeloupe avait des problèmes particuliers notamment avec les structures insuffisantes ! c’est sans doute vrai, mais j’ai aussi entendu il y a quelques mois une députée dire qu’une des communautés ( je ne sais plus si il s’agit de la Guadeloupe ou de Mayotte ) faisait pas loin de 8 enfants par famille ! donc en effet les structures peuvent manquer ! alors que faut il faire ? construire des structures publiques ou faire moins d’enfants ? ( comme pour l’Afrique, le même problème..).

Monsieur a dit qu’il lui fallait rentrer en Guadeloupe dès demain, car il n’a pas vu ses chiens depuis le début de la campagne !!!





10 thoughts on “Max Mathiasin, député de la Guadeloupe, veut un groupe ultra marin à l’Assemblée

  1. Chardon26

    choquee par le question « mais que faut il faire »
    Je n’en dirai pas plus je serai impolie.

  2. WoxBo

    Nos compatriotes ultra-marins sont souvent oubliés du pouvoir parisien.

    Et ils ont les mêmes problèmes d’immigration qu’en métropole : la Guyane est envahie (le mot est faible) par les haïtiens (aussi des surinamiens et des brésiliens) et la délinquance explose ; idem à Mayotte avec les comoriens ; la situation n’est pas mieux en Guadeloupe ou en Martinique…

    Alors c’est sûr qu’il manque des structures puisque les pauvres immigrés sont prioritaires !
    Ce député aurait donc dû rejoindre le FN et pas LREM…

    1. denise

      Mais je suis bien d’accord avec vous , ils sont oubliés et c’est sûr d’ailleurs que les problèmes sont réglés d’une autre façon , ce qui est pire ! ( et même présence de tribunaux islamiques )
      Alors oui , l’Etat n’est pas présent , nous le savons , c’est vrai , pour cette immigration que vous nommez, comme la destruction de la nature au mercure pour les chercheurs d’Or … mais il me semble que c’est bien de prendre sa part de responsabilité et faire moins d’enfant ! ce n’est pas moi qui l’ai dit mais une députée , qui a souligné qu’ il manquait des écoles en donnant après la raison, du trop d’enfants …mais c’est comme on veut !

  3. frejusien

    Mayotte, c’est pas huit enfants mais plutôt 20, oui, une bonne vingtaine puisqu’ils sont muzz polygames, chacun se devant d’avoir au moins trois femmes pour être considéré,
    le crétin sark, n’a pas pensé une minute à ce problème, en en faisant un département,
    d’ailleurs, c’est depuis que Mayotte a ce statut que les comoriens affluent en masse

  4. frejusien

    La Guyane a été envahie depuis les grands travaux de Kourou, afin d’en faire une base « européenne », pas de tir élargi, etc..
    Or, pour ces grands travaux, dans les années 90, le gouvernement, au lieu de faire venir des chômeurs de la métropole, a choisi la facilité en sous-traitant avec des entreprises qui ont embauché brésiliens, surinamais, haïtiens, lesquels se sont retrouvés au chômage à la fin des travaux,

    Ces travailleurs temporaires ont fait venir toute leur famille, une fois qu’ils ont compris qu’ils avaient touché le jackpot, puis la famille élargie et les copains…

    Viols collectifs ont commencé avec les brésiliens, en plein jour sur la plage,
    (un couple de français, le mari a été ligoté et sa femme violée sous ses yeux)
    et autres immondices,
    Les cambriolages ont commencé et se sont multipliés
    Les maisons autrefois ouvertes, sans portail, ont dû être sécurisée, barreaux, et cie,
    On peut remercier nos gouvernements successifs pour la grosse merde qu’ils nous ont apporté sur toutes les terres françaises

  5. Charcutailleur

    Pour avoir habité aux Antilles (et à Papeete) et à Kourou , et après mûre réflexion , m’est avis que nous gagnerions à nous séparer de ces départements ou territoires d’outre mer . Cela ne ferait que des heureux .

    1. Carrière

      Ayant habité et travaillé dans divers DOM je partage fondamentalement votre avis ,nous n’avons rien à attendre de ces territoires sinon ,des problèmes qui ne vont cesser de s’accentuer dans un proche avenir.

  6. Eozen

    il s’agit d’un double communautarisme puisque ce monsieur refuse tout autant de représenter tous les guadeloupéens que toute la nation.
    Outre-mer, tout repose sur le communautarisme des prétendues races

  7. Baribal

    Ce qui me gêne le plus dans la requête de ce député est que j’ai l’impression que le terme « ultramarin » (affreux terme de la novlangue) correspond à  » habitant d’outremer non-blanc « .

  8. inconnue

    sinon l’on donnait plus la ,pillule aux femmes, il y aurait moins de naissances, voilà ce que certaines associations devraient faire, trop de monde sur terre’ qui ne va plus pouvoir nourrir n’importe quelle nation, ce n’est pas de l’humanirité que de laisser naître des enfants pour qu’ils meurent de faim ensuite, et les associations le savent très bien, mais elles s’en moquent cela est leur gagne pain, alors pas de leçons de moralité à recevoir d’elles

Comments are closed.