Médias : Macron ouvre la chasse aux rares patriotes qui y restent encore


Médias : Macron ouvre la chasse aux rares  patriotes qui y restent encore

La censure et la bassesse  « en marche » 

Avant même d’avoir reçu les ordres du macron, la presse prend les devants pour complaire.

Après Natacha Polony, virée de « Europe 1 » , c’est maintenant Jean Paul Brighelli qui est viré du « Point » .

Voici ce qu’il dit :

» …. le Point.fr a cru bon de me remercier — pour cause d’enthousiasme insuffisant à la vague aujourd’hui en marche. Je suis d’ailleurs un tout petit pion dans le rééquilibrage des médias : Paris Première, France 2 ou Europe 1 font le ménage en grand pour complaire à un président dont on ne sait s’il a demandé le grand nettoyage, ou si les rédactions anticipent ses desiderata supposés. La démocratie est un combat, la courtisanerie est une reddition… »

http://blog.causeur.fr/bonnetdane/oradour-sur-macron-001699.html

Au suivant !

Qui ?





10 thoughts on “Médias : Macron ouvre la chasse aux rares patriotes qui y restent encore

  1. maury

    LA DICTATURE EN MARCHE ! derrière le sourire carnassier se cache un danger ! le parti unique ne nous fera pas de cadeaux et dans les rédaction certains léches bottes ont pris les devant pour complaire à MOI JE DEUXIÈME DU NOM! les pions de la dictature vont se placer partout !

    Reply
  2. MALI

    Résistance sans faille! Regroupement de tous les patriotes sous une seule bannière, pour notre seul combat : la liberté!

    Reply
  3. cayssials

    la france va rejoindre les pays d’amérique centrale ou certains pays d’afrique et arabes pour ces violations des droits de certains hommes surtout ceux qui y sont d’origine.
    bons blancs et européens
    la dictature macron arrive

    Reply
  4. sly

    tant mieux et que le macrotte fasse le plus de ménage possible ainsi peut-être que tous les virés traitres ou pas finiront par nous rejoindre …

    plus vite la france touchera le fond plus vite elle se redressera …

    Reply
  5. antidote

    Attendons quelques mois et nous jugerons sur le tas . La migration ne cessera pas de si tôt et le cas de Calais va se multiplier .Que prendra comme décision ce gouvernement ? Ce sera le talon d’Achille de Macron et très vite les Français seront pris au piège ,assumer leur vote ou se mettre en marche pour que s’arrête l’envahissement du pays .

    Reply
  6. Révolution 2017

    Macron ouvre la chasse au rare patriote
    pas si rare que cela
    attendont encore et la chasse va s’inverser
    le ras le bol va se généraliser
    car le foutoir qu’est l’Europe commence seulement

    Reply
  7. Dédéquinembrouillepas

    Nous pourrons dire que les rares patriotes encore en vie de ce pays, ont eu une bouffée d’oxygène entre 2005 et 2017….

    Lutter contre l’Islam n’est pas à notre portée, humainement parlant, mais ce sera uniquement une décision divine (personnellement, je prie pour la conversion au Christ des musulmans désormais, afin que Jésus en visite un maximum, comme c’est le cas d’un certain nombre en ce moment partout dans le monde : ça va se faire d’abord au compte gouttes…il faudra être très patient, mais les réseaux sociaux pourraient créer un effet boule de neige)
    Ex ici : https://www.chretiens.info/2017/06/10/chretiens/chretiens-dorient/de-plus-en-plus-de-musulmans-se-convertissent-apres-avoir-vu-jesus-31605.html
    Restons groupés et confiants.

    Reply
  8. Révolution 2017

    D’accord avec vous Dédéquinembrouillepas;votre pensée est tout à votre honneur, mais vraiment tous ne peuvent se convertir, même si certain se convertissent , c’est du moins ce que je vois sur you tube , et je pense que c’est grace à nous , on leur ouvre leur yeux , on pointe les erreur de leur pseudo religion de mort , il verront leur erreur
    Cependant pour le reste , il ne faut pas se faire d’illusion, cela ne se fera pas en douceur, ce sera comme en 40 , sauf qu’ici ce n’est pas une simple idéologie que l’on combat , le mal est plus sournois

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *