Arrivée de migrants boulevard François Grosso : lettre au Maire de Nice


Arrivée de migrants boulevard François Grosso : lettre au Maire de Nice

Suite à l’arrivée des migrants à Nice, boulevard François Grosso, voici le courriel que j’ai envoyé au Maire de Nice :

Bonjour Monsieur le maire,

Merci de me donner la raison pour laquelle vous installez ces hommes jeunes et en forme en plein centre ville.
Ne vivaient-ils pas dans la nature sans tout le confort créé par nous et nos ancêtres ?
Il y a plein de montagnes alentour où ils pourraient se prendre en charge sans guerre, ce qu’ils fuient -ou pas-.
Pour votre information, je suis niçoise de par mes grands parents paternels qui habitaient boulevard François Grosso. J’y ai maintenant ma deuxième maison.

Le camion du 14 juillet m’a frôlée. Je ne souhaite pas que ces migrants importent leur guerre et leur islamisme barbare.
Lorsque j’étais enfant, à Grosso existait un grand terrain de boules où mon grand-père y jouait ; le soir, nous prenions le frais sur des bancs face à ce terrain.
Aujourd’hui, que va être notre loisir ?  Regarder les migrants et les policiers qui les surveillent, je suppose.

Heureusement que je n’ai pas amené mes petits enfants à Nice l’année dernière, ils seraient devenus de la bouillie.
Je ne les amènerai certainement pas cette année.
J’espère des cieux plus propices pour Nice que j’adore.

Je souhaiterais une réponse de votre part, et vous envoie mes sincères salutations.

 





18 thoughts on “Arrivée de migrants boulevard François Grosso : lettre au Maire de Nice

  1. coco

    C’est vraiment se moquer du monde que d’installer des migrants après l’attaque terroriste qui s’y est produite!!!!
    Aucun respect des victimes et des français…. Remarquez, pourquoi nous respecteraient-ils finalement? Tout le monde a re-voter pour les mêmes….. C’est bien nous les plus cons!

  2. Alain Bobo

    Hélas, ça ne servira à rien, ce n’est malheureusement pas avec des lettres ou autres subterfuges qu’on réglera le problème de la France. Au point où on est, il faut donner un bon coup de pied à cette fourmilière qui nous gouverne si l’on veut sauver (peut être, car je pense qu’il est trop tard) le pays ! Il faudrait réinventer un 1789.

  3. inconnue

    pourquoi alors ont-ils voter pour ce traître d’Estrosi, faisant parti de la mafia Médecin

  4. denise

    peut être à plusieurs, faudrait il demander au Maire qui sont ces hommes , d’où ils viennent, d’une région en guerre ou pas , si ils ont été vu par un médecin avant de se fondre dans la population française .. pourquoi il n’y a pas de femmes et d’enfants ,si leur région est en guerre ,?
    Peut être aussi demander si la France a de quoi les loger et si la France a du travail à leur donner , si la France endettée va subvenir à leurs besoins encore longtemps ..,et combien de temps encore les passeurs comme les associations vont s’enrichir de ce commerce florissant

    1. Amélie Poulain

      C’est vrai, les Français devraient, en tant que citoyens, avoir à disposition (ou si non, le construire) un questionnaire et obtenir les réponses à toutes ces questions, puis, selon, valider ou pas leur désir de leur présence le territoire. Comme ce sont des questions relevant de l’élémentaire bon sens, je ne vois pas en quoi ce serait anormal.

      Ce serait juste, ce sont les citoyens qui paient, dans tous les sens du terme.

      Je sais, je rêve…..

  5. Chardon26

    Totalement de votre avis Alain Bobo.
    Je me pose également la même question que Inconnue sur la girouette Estrosi.

  6. NICOLAS F

    Ce n’est pas la commune ni le maire qui décident l’installation de migrants.C’est le ministère de l’intérieur,et toutes ses sociétés mixtes à montages financiers diverses,la caisse des dépots,l’Adoma,la Sni,l’Ofii, l’ Afd, etc.Qui je le dis et je le répète sont un nouveau marché qui rapporte à l’état et aux actionnaires.
    Le pire se prépare car l’Adoma vient de remporter l’ exclusivité du marché du Prahda,le nouveau marché de l’hébergement individuel,longue durée ,des nouveaux arrivants ,demandeurs d’asile.
    L e maire est juste là pour assurer le suivi de l’invasion,on ne lui demande pas son avis.
    Le marché de la migration s’est bien organisé depuis 3 ans, il faut se tenir au courant sinon vous allez écrire à votre maire et cela ne servira à rien.
    Il vaut mieux s’adresser à un huissier pour les nuisances de voisinage,bruit,odeurs,pollution quelconque,non respect des horaires etc….que d’écrire au maire qui va bien se payer votre binette et surtout ne pas vous tenir au courant.Donc informez vous,demandez au maire si son foutu hébergement est un Cao ou un cada ou bien fait partie du nouveau programme prahda. .

    1. Annie

      J’ai envoyé ce courriel au Maire de Nice le 14 juin, et pas de réponse.
      Il aurait pu avoir la correction de m’accuser réception et de m’expliquer ce que vous venez d’écrire

  7. NICOLAS F

    Quelques recherches sur internet pour savoir si ce centre à nice est répertorié cada,cao ou prahda.
    Effectivement nice matin relate une arrivée de migrants ,en force,expédition vers Nice de migrants très énervés et malades qui se sont faits recevoir par un PADA ,du 75 bd Grosso de Nice ,en urgence.
    A lors là,surprise,le PADA ,c’est une Plateforme de demandeurs d’asile,ni cao ni cada,ni prahda.
    Du coup je tape Pada bd grosso nice .Et je tombe sur une assos,Forum Réfugiés -COSI .Ah je comprends mieux.
    Je tape association humanitaire d’entraide sociale,forum- réfugiés- cosi.
    Cette assos existe depuis 2011à Lyon, marseille,toulouse,clemontferrand et Nice.
    Tapez :portail des associations / nice.
    Forum réfugiés cosi nice ,président mr Calle Gérard chez madame Violaine Tewari,75/ 77 bd Grosso Nice
    Telephone 0497254630
    plateformenice@forumréfugiés.org

    Voilà pourquoi vous avez des réfugiés en plein Nice en été,pour le fric
    et n’ai pas regardé les comptes de cette association qui doit drainer beaucoup d’argent mais cela ne doit pas etre difficile à trouver.
    C’est comme Coallia-Adoma à Dinard.
    Une assos met un pied qqe part et c’est la pieuvre géante qui s’installe pour faire de l’argent avec les réfugiés.
    Le mot humanitaire commence à me faire vomir sérieusement.
    Donc vous avez compris,appelez Forum réfugiés cosi nice ,la plateforme du bd Grosso. Cette assos s’est mise au gout du jour en se rebaptisant Pada avec le Prahda, le Programme régional d’hébergement des demandeurs d’asile,celui qui considère désormais que tout clandestin arrivant en force sur le territoire est un demandeur d’asile avec tous les droits qui sont attachés à ce statut.
    C’est pour cela que les types sont arrivés en force daredare pour profiter de la nouvelle aubaine.
    Vous, braves gens de Nice ,vous n’etes pas au courant,il faut aller chercher les infos à la foire,mais les clandestins, eux,ils savent.Ils savent tout.
    Avec Radio france international et son service télephonique pour les clandos,les mecs savent tout,en avant première.
    Surement avant le maire de Nice qui est à la ramasse et qui n’en a rien à cirer parce qu’il habite à Paris.

  8. frejusien

    Ils arrivent partout,
    j’ai eu des nouvelles ce matin, en Corse, c’est pareil, il y en a déjà un paquet…
    A Rennes, ils arrivent par la gare, wagons entiers…

  9. Annie

    Là, ils viennent de Vintimille où les policiers les ont laissés passer (sur ordre, j’imagine) car ça débordait

  10. Lara

    Maintenant que les élections sont passées, les clandestins vont arrivés par milliers. L’invasion de ces hommes ne fait que commencer.

  11. Gaby22

    La France a voté tacron et maintenant open bar mais sans moi je suis en train de tout vendre ( marre de payer ) et ensuite je prend le maquis

  12. frejusien

    ce gros boufalo d’estrosi avec sa truffe luisante de stronzo fraichement pondu, a déclaré avec un sourire niais, ce proverbe ARABE :
    « les chiens aboient, la caravane passe »

    sauf que le chien , en l’occurrence ,c’est lui
    il ne fait pas partie de la caravane, mais de la meute des roquets infidèles

Comments are closed.