Agnès Buzyn, Ministre de la santé, a été rémunérée par les labos pendant au moins 14 ans


Agnès Buzyn, Ministre de la santé, a été rémunérée par les labos pendant au moins 14 ans

En complément de nos deux très importants articles d’hier sur la santé et les liens entre le politique et les labos, aux dépens de la santé de tous :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/16/docteur-gerard-delepine-le-systeme-mafieux-de-la-sante-est-vraiment-dramatique/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/16/11-vaccins-obligatoires-macron-veut-faire-un-gigantesque-cadeau-aux-labos-et-tuer-les-notres/

AGNÈS BUZYN A ÉTÉ RÉMUNÉRÉE PAR LES LABOS PENDANT AU MOINS 14 ANS !

Nous nous sommes procuré les déclarations publiques d’intérêts de notre nouveau ministre de la Santé Agnès Buzin lorsqu’elle était présidente du conseil d’administration de l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) et de l’INCa (Institut national du cancer). Ces déclarations datent de 2012 (1) et 2014 (2) et seuls les conflits d’intérêts qui couraient encore lors des 5 années précédentes devaient être mentionnés.

Pourtant ces documents sont accablants pour celle qui considère que “les conflits d’intérêts entre experts et laboratoires pharmaceutiques sont un gage de compétence”. En effet elle déclare avoir été directement rémunérée pour diverses activités par le laboratoire Genzyme, désormais filiale de Sanofi, de 1998 à 2011 ! Et ce n’est pas tout, entre 2005 et 2011 elle était aussi rémunérée par les laboratoires Bristol Meyers-Squibb et Novartis. Ces deux laboratoires ainsi que Pierre Fabre et Schering-Plough (filiale de Merck) ont aussi financé entre 2005 et 2011 l’assocation Robert Debré que dirigeait Agnès Buzyn.

Plusieurs questions se posent alors :
Peut-on accepter qu’un ministre de la Santé présente de tels conflits d’intérêts avec le “Big Pharma” ?
Comment peut-on imaginer que la médecine puisse être libre et indépendante vis-à-vis des intérêts financiers colossaux des laboratoires pharmaceutiques ?

On note également qu’Agnès Buzyn était membre du conseil supérieur des programmes de l’éducation nationale entre 2013 et 2016. Comme tend à le confirmer le reportage ci-dessous, les étudiants en médecine semblent fortement sous l’influence des labos au cours de leur cursus.

Le 8 février dernier, le conseil d’État enjoignait le ministère de la Santé de rendre disponibles les vaccins obligatoires seuls, une défaite importante mais de courte durée pour l’industrie pharmaceutique. En effet la contre attaque ne se sera pas fait attendre et ce 16 juin, Agnès Buzyn annonce son intention de rendre obligatoires non plus 3 mais 11 vaccins pour “prévenir les maladies infantiles” et ce alors que de nombreux professionnels de la santé (souvent mis au ban) dénoncent leurs effets secondaires neurologiques et musculaires mal mesurés et parfois irréversibles.

1. DPI Agnès Buzyn IRSN
2. DPI Agnès BUZYN INCa

http://www.libreactu.fr/agnes-buzyn-a-ete-remuneree-par-les-labos-pendant-au-moins-14-ans/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




6 thoughts on “Agnès Buzyn, Ministre de la santé, a été rémunérée par les labos pendant au moins 14 ans

  1. NICOLAS F

    Un conflit d’intérêt qui représente une compétence,c’est un macronisme pur beurre.Vraiment prendre les gens pour des cons.
    Un médecin payé (ou qui a été payé pendant une longue période) par un ou deux ou plusieurs labos NE PEUT PAS ETRE MINISTRE DE LA SANTE DE LA FRANCE;
    Encore un abus de pouvoir de Macron. C e bonhomme ne pense pas aux conséquences.C’est Machiavel à l’état pur.Et il n’a pas d’enfant.
    11 vaccins au lieu de trois c’est de la folie pour un organisme de nourrisson.
    Si j’avais cette pproblématique dans ma famille (tout le monde est adulte maintenant) ,c’est direct l’espagne ou la belgique pour faire les trois vaccins habituels ,petit voyage pas trop cher .Ou l’angleterre,comme pour les ivg autrefois.
    Et l’école à la maison avec un groupe de parents. La résistance commence par protéger nos enfants.Il faut s’organiser.

  2. Fomalo

    Bravo Aude, j’ai lu l’article d’hier sur les vaccins présumés obligatoireset j’ai eu l’occasion de découvrir Claire Séverac et le dr Delépine, grâce aux liens suggérés par « personna ». Je suis sur ces pistes depuis longtemps (plus de 25 ans) et j’ai pu constater la justesse des dénonciations de ces pratiques mafieuses, mais aussi la candeur de beaucoup de médecins généralistes, même compétents et sincères.Au plaisir de vous lire,
    F.

  3. Servum Pecus

    Merci pour l’article, le problème c’est que 99 % des gens s’en foutent !
    Je comprends, les Macron, les Attali, les labos et autres bonimenteurs… la plupart des gens ne se respectent pas eux mêmes alors pourquoi se gêner !

  4. MALI

    La corruption est à tous les niveaux de la civilisation actuelle… Quant à la moralisation de la vie politique, ce n’est qu’un vœu pieux.

  5. CIGALE

    Petite suggestion à MEDIAPART ou au CANARD DECHAINE : pourquoi ne pas vous atteler à une petite enquête sur « cette » Ministre et y trouver… (pourquoi pas ?) un point commun avec les parents du Président (médecins tous les deux) et cette femme ???????????????

Comments are closed.