Mais pourquoi ne traite-t-on pas les islamistes comme les pédophiles ?


Mais pourquoi ne traite-t-on pas les islamistes comme les pédophiles ?

Ils ont pourtant, les uns et les autres, de répugnantes addictions. Mais la loi française et les juges qui l’appliquent voient les choses autrement.

La scène se déroule –elle s’est déroulée à plusieurs reprises- devant une école primaire de Stains. Deux hommes en djellaba blanche et légèrement barbus attendent la sortie de 11h30. L’heure à laquelle les enfants dont les parents veulent qu’ils mangent strictement hallal rentrent chez eux pour une pause déjeuner. Après une rapide reconnaissance au faciès les deux hommes interpellent les gamins. Et d’une voix douce leurs vantent les mérites du djihad.

Le djihad en effet doit s’apprendre dès le plus jeune âge ! Les parents alertés ont prévenu la police. Les policiers sont venus et ont arrêté un des deux prédicateurs de haine. L’autre a pu prendre la fuite mais comme il est connu dans le quartier, il n’ira pas loin. Les deux islamistes passeront certainement devant un juge. Les mettra-t-il en examen ? Et si oui, pour quel motif ? Apologie de la haine ? Tentative de détournement de mineurs ?

Le plus vraisemblable est qu’ils seront libérés avec un avertissement du genre « attention on vous a à l’œil ». Il y a en France d’autres prédateurs aussi nocifs que ces deux-là : les pédophiles. Ils sont répertoriés et fichés. Leurs ordinateurs et leurs connexions sont fréquemment surveillés. Ils ont interdiction de s’approcher des écoles, des gymnases et des colonies de vacance. Même s’il n’y a pas de passage à l’acte pouvant justifier leur inculpation ils sont régulièrement convoqués par les flics. On les harcèle. On leur rend la vie dure. C’est bien. Et sur internet il y a même des sites qui publient leurs photos. Légal ? Peut-être pas. Mais ça aussi c’est bien.

Pourquoi un islamiste qui se shoote avec des images de corps décapités serait-il traité différemment ?  Pourquoi un allumé haineux qui boit les paroles d’un imam quelconque appelant à égorger les infidèles bénéficierait-il d’un traitement de faveur auquel n’ont pas le droit les pédophiles ? J’ai posé la question à un policier de mes amis. Sa réponse fut en deux temps. « D’abord parce que la loi établit un distinguo entre islamistes et pédophiles. Ensuite parce que c’est difficilement réalisable : les islamistes sont beaucoup plus nombreux que les pédophiles! ».

Benoît Rayski

 http://www.atlantico.fr/decryptage/mais-pourquoi-ne-traite-t-on-pas-islamistes-comme-pedophiles-3077081.html#JTDqrITIjqTWQU1i.99





9 thoughts on “Mais pourquoi ne traite-t-on pas les islamistes comme les pédophiles ?

  1. Huan

    Ce qui me parait étonnant, c’est la réponse du flic,car aucune loi n’a fait le distingo entre les islamistes et les pédophiles,donc,on peut très bien juger les uns et les autres en même temps.
    CQFD.
    P.S. La pédophilie n’est pas une question de religion.En plus, ceux-ci encoureraient une double peine.Il faudrait leur couper les choses de la vie.
    Oui,je sais ,on va me considérer comme
    Un ultra,tant pis ,j’assume.

  2. NICOLAS F

    Appelez Le bureau français de la BICE,de l’UNICEF et signalez les enfants en danger en France,les petites filles voilées,les tentatives de détournement de mineurs, tout ce qui menace les enfants en France y compris les enfants musulmans; Oui,vous avez bien entendu:y compris les enfants musulmans.
    C’est par là qu’on peut les attaquer:par leur comportement avec leurs propres enfants.
    Des enfants sans protection en France,ce n’est pas pensable.

  3. frejusien

    La réponse du flic est très parlante : les islamistes sont beaucoup plus nombreux que les pédophiles,
    Le problème est donc là : leur nombre
    S’il fallait mettre 2 ou 3 surveillants par islamiste , combien faudrait-il embaucher de flics ?

    Et même si on embauchait des milliers de flics qui surveilleraient des milliers d’islamistes, serait-ce suffisant ?

    Donc, pour mieux les surveiller, logiquement, il faudrait qu’il y en ait moins,
    La réponse du gouvernement va-t-elle dans ce sens ? dans le sens de la diminution de ces individus sur le territoire ?
    NON

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      C’est bien le problème concret qui se pose.

      Il n’y a, par exemple, plus les moyens humains de « suivre » les 10 000 fichiers S.

      Tout cela parce que l’Etat préfère, de loin, protéger les droits des Musulmans que d’assurer la sécurité des Français.

  4. Révolution2017

    N’empêche la vie même de leur Prophète est assez déroutante, il a épousé une gamine de 6 ans et a eu des relation sexuelle avec Aïcha quand celle -ci avait tout juste 9 ans, même si à cette époque c’était peut être considéré comme normal , on sait bien que tout musulman se doit d’imiter le Prophète Mahomed, et qu’à cause de cela , les fillette sont encore aujourd’hui marièe à des adultes souvent même très âgés.
    Le problème avec l’islam c’est que tout perdure, rien ne change , ou ne peut être changé… je ne comprend pas pourquoi l’islam est considéré par nos dirigeants comme une religion normale avec toute ces dérives

    1. Christine TasinChristine Tasin

      très sérieusement bien avant Mahomet ni les Grecs ni le Romains n’ont jamais considéré comme normal d’avoir des relations sexuelles avec une gamine de 9 ans, jamais !!!! ni les Gaulois, ni les premiers chrétiens, ni les juifs… Seul Mahomet est assez taré pour faire des trucs pareils

  5. RIXO

    Selon des savants de l’islam, les musulmans ont le droit
    de se masturber avec un nourrisson durant le ramadan :

    https://www.youtube.com/watch?v=m7QtAVO18G8

    Je suppose que ça permet de nouer quelques
    « premiers contacts » avant d’éventuelles fiançailles.

    Sinon, les témoignages sont assez nombreux mais
    vous allez voir qu’ils vont encore trouver à se faire victimiser.

Comments are closed.