Ils veulent nous faire croire que le christianisme est violent face à l’islam pacifique !


Ils veulent nous faire croire que le christianisme est violent face à l’islam pacifique !

La culpabilité de l’homme blanc, tunique blanche de la compromission avec l’ignoble, ne connaît, dans l’esprit des thuriféraires du nouvel ordre moral, aucune espèce de limite. C’est en tordant l’Histoire et le bon sens, jusqu’à les rendre informes, qu’elle actionne le principal levier de sa subsistance : le panurgisme des sociétés humaines.

Ainsi, toute une caste d’historiographes des droits de l’Homme s’accorde le privilège non seulement de mentir, tout du moins de déformer la réalité jusque dans ses moindres recoins, mais encore de prodiguer cette parole comme évangile et d’excommunier tout contradicteur dont la thèse s’éloignerait du dogme non discutable de l’Occident bourreau.

Philippe Buc fait manifestement partie de cette sous-race d’intellectuels. L’homme s’est fait une spécialité dans l’étude de la violence et de la culture de la violence de la Chrétienté occidentale. Autant dire qu’il est un chasseur de belettes au milieu des loups.

Cet ancien professeur à l’université de Stanford (Etats-Unis) a commis au début de l’année un nouvel opus*, dans lequel il prêche l’idée selon laquelle « la théologie chrétienne a façonné des siècles de conflits, depuis la première guerre judéo-romaine (66) jusqu’à l’invasion de l’Irak (2003), en passant par la première croisade (1096) ou la Révolution française. »

http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20170608.OBS0467/le-christianisme-est-il-une-religion-de-guerre.html

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Bibliotheque-des-Histoires/Guerre-sainte-martyre-et-terreur

Ainsi, selon lui, c’est en se basant sur la foi chrétienne que Bush a déclaré la seconde guerre du Golfe, ou encore que Talleyrand a incité à nationaliser les biens de l’Eglise.

D’ailleurs, c’est probablement dans le même état d’esprit que Cécile Duflot, bigote autant qu’on sait, avait proposé en 2012 de réquisitionner les églises afin de loger les envahisseurs.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/12/10/cecile-duflot-et-la-requisition-des-biens-du-clerge_1802237_3234.html

Un esprit tout à fait chrétien, dans la pure veine gothique dirais-je même.

Philippe Buc va plus loin. Il explique, selon Gallimard, que « Même dans les sociétés sécularisées ou explicitement non chrétiennes, comme l’Union soviétique stalinienne, les formes qu’ont prises de nombreux séismes politiques (guerres civiles, purges, déportations, terrorisme, etc.) sont selon lui en grande partie explicables par le christianisme et les très anciens concepts religieux qui influencent la façon dont la violence est perçue et perpétrée. »

Le communisme serait donc chrétien ! Il y a là quelque chose de tout à fait intéressant sur le plan purement théologique. En effet, l’idée de communisme peut sans problème être rattachée à celle de communion, ou mise en commun si vous préférez, concept d’unité des chrétiens qui ne forment qu’un seul corps autour du Christ, ou de Dieu dont il n’est autre que la réincarnation et dont le fidèle consomme un fragment, rituellement, à chaque messe.

Chesterton avait décidément vu juste en affirmant que « Le monde moderne est envahi de vieilles vertus chrétiennes devenues folles ».

En revanche, Philippe Buc s’aveugle sur un point : ce ne sont pas les vertus de la violence qui sont devenues folles. Ce sont, en partie, celles de la communion ; mais ce sont plus encore celles du péché originel, en d’autres termes celles de la culpabilité de la chair. L’Occident coupable et bourreau, comme dit.

Culpabilité dont il nous donne un nouvel exemple éclatant de sa propre personne, toute propension qu’il manifeste à s’autoflageller tel un Savonarole contemporain.

Ceci dans le simple but de montrer, porté par la horde des grands chantres de la religion du Padamalgam, que le christianisme c’est la guerre alors que l’islam, dont on aurait tort d’avoir peur, est seulement paix et amour.

Dans une émission sur France culture à la fin de l’année 2016, il n’hésitait pas à lier christianisme et violence, là où il ne parlerait en aucun cas d’islam au sujet des attaques des soldats d’Allah. Mieux encore, il ose attribuer le terrorisme de la Bande à Baader à une volonté de « de faire éclater la vérité et convertir par la violence. » Mais, bien sûr ! Et surtout, c’est une « Erreur de penser qu’il s’agit d’actes de fous », contrairement aux exactions djihadistes !

Rappelons juste à Philippe Duc que le christianisme s’est constitué dans l’oppression et s’est diffusé par la parole ; l’islam s’est constitué dans la guerre et a prospéré dans la conquête.

Rappelons également que la Bible ne contient aucun passage de violence, car, faut-il encore le dire, c’est le nouveau testament qui est reconnu par l’église et non l’ancien. Et qu’on ne me parle pas de la parabole du serviteur impitoyable (Mt. 18, 23-38) ou de la punition d’Ananias et de Saphira (Actes 5) : dans un cas comme dans l’autre, il s’agit d’exalter le pardon et le respect des autres !

Rappelons que le coran est une succession de versets incitant à la guerre contre les mécréants, ponctués de quelques passages plus doux qui ne sont là que pour adoucir l’âme du combattant entre deux batailles. Les feuillets originels du livre ainsi que sa réelle composition (probablement au 9e siècle) ont pour seul but d’organiser la vie sociale des soldats et de donner un cap à leur soif de conquête.

Rappelons enfin à notre ami de quelle religion se réclament les sous-hommes qui tuent et violent chaque semaine, chaque jour, presque chaque heure sur notre continent !

Alors, Monsieur l’Abbé Buc, toujours aussi blanche la tunique ?

* Guerre sainte, martyre et terreur. Les formes chrétiennes de la violence en Occident, Collection Bibliothèque des Histoires, Gallimard, 2017.




Lou Mantély

Islamophobe en arrêt de traitement


11 thoughts on “Ils veulent nous faire croire que le christianisme est violent face à l’islam pacifique !

  1. personna

    Ce que buc fait, c’est de l’inversion accusatoire.
    Quand certains prélats ou moines se sont mal conduits, ils ont agit en contradiction avec l’enseignement du Christ qui est Amour , Pardon et charit pour toute l’humanité.
    Par contre quand des musulmans envahissent des pays, égorgent, viols , torturent, ils ne font que suivre le coran, la sunna et imitent leur faux prophète.

  2. J

    Ils oublient surtout de dire une chose : aucune autre religion ne tue au nom de son dieu. Il n’y a que l’islam qui fait ça.
    Les Chrétiens ont tué ? Pas au nom de Dieu, ce n’est pas dans la Bible.
    Les Juifs ont tué ? Pas au nom de Yahvé, pas dans la Tohra.
    Les Bouddhistes ont tué ? Certainement pas au nom de Bouddha.
    Les musulmans sont au même niveau que les adorateurs de sectes violentes comme les Thugs qui tuaient pour Kali, ou tous ceux qui commettaient des sacrifices humains pour plaire à leurs divinités. Pourquoi reconnaît-on la violence de ces anciens cultes, et pas celle de l’islam ?
    Tout n’est qu’hypocrisie de la part de ceux qui protègent la peste verte.

  3. Xtemps

    Ce type là, osons le dire, est un grand crétin de classe et raconte des couilles.
    En tous les cas, c’est une belle ordure, il est comme les autres ordures aux pouvoirs, c’est un assassin, à cause des attentats, il a du sang sur les mains, c’est un criminel qui n’a aucune empathie pour les victimes.
    Il préfère les bourreaux que les victimes.
    Qui ne dit mot consent et qui n’empêche pas le mal le favorise.
    Jamais je donnerai la main à ce sale type, je n’en dirait pas plus, car il est trop con, il n’en vaut pas la peine.

  4. yoniii

    hi

    complement

    le pacifisme islamofaschiste
    et le genocide de l islamoifaschisme genocidaire
    esclavage dees blanc et noir et leur genocide par les muzz

    Vidéo-réponse : l’esclavage aussi en terre d’Islam

    https://www.youtube.com/watch?v=8HH87c5nmek

    et

    des blanc et noir esclave des mizz

    https://www.youtube.com/watch?v=Qcqp5m_Ztl4

    SLAM || excellente conférence sur l’esclavage des noirs dans le monde arabe , par Salah Trabelsi

    l esclave blanc des muzz

    https://www.youtube.com/watch?v=t93t3vlaagI

    1000 ans de traite chrétienne – les esclaves blancs d’afrique du nord ( Histoire )

    by

  5. Celtillos

    le christianisme certes n’est pas exempt de reproches dans son passé, mais contrairement a l’islam il n’a jamais prôné le crime, le meurtre, le vol, la tromperie, le mensonge et autres joyeusetés.
    l’église a aussi évoluée avec son temps même si ce fut avec un poil de retard, l’islam est une organisation criminelle style mafia en pire qui est restée bloquée au 6ème siècle tant mentalement qu’intellectuellement.
    un musulman de nos jours, raisonne toujours comme il y a 1400 ans, si il est capable de raisonner, car souvent c’est le coran raisonne a sa place!

  6. Rabarabé

    Dénigrer l’occident et placer la diversité et l’islam au dessus de tout,c’est tout les jours! C’est partout, à l’école, chez les politiques, dans les entreprises où on laisse faire, dans la justice aussi. Forcément, ça marche, cette propagande, dans beaucoup trop de cervelles. Ce gars, il y contribue, mais il n’est pas le seul. Truquer l’histoire, c’est un mode d’action pratiqué tous les jours.

  7. Zymbalist

    Mais non, ce n´était pas le propos de l´auteur, que d´exculper l´Islam. Pas plus que d´incriminer Protestantisme ou Catholicisme. Il ne s´agit pas de causalité (une religion causant la guerre). Il s´agit bien plus de voir quelles formes une culture religieuse donnée a imprimé à la violence en Occident. Lisez le livre avant de vous déchaîner.

  8. Jean-Francois Morf

    Tout découle de la polygamie: les muzz doivent assassiner 3 milliard de mecs non muzz pour avoir chacun ses 4 femmes promises par AntiChrist premier…

  9. NICOLAS F

    Je viens de discuter avec un mélanchoniste qui vient de me faire le coup de l’argument frappant (s’il avait été en face de moi en lieu du telephone je m’en serais pris une dans la g….tant il était éructant) :oui,mais les catholiques ont fait pis que les musulmans il y a……. (oui,coco,des siècles) .
    Ah les méchants catholiques ,tout est de leur fôte.
    Je viens de comprendre la pensée profonde des ultra gauches:les immigrés sont des pauvres victimes de l’exploitation de l’homme par l’homme et n’y peuvent rien s’ils essayent (mais si peu) de prendre leur revanche (au couteau).
    Rien à faire,impossible d’écouter quelque argument que ce soit,le bonhomme a fini par me raccrocher au nez.
    Cela fait 2 fois cette semaine que tout dialogue est impossible (au moins ,moi,j’écoute poliment) avec l’un de ces gauchistes complètement énervés d’avoir été largués par les élections .Ils croient toujours dur comme fer à leur justice marxiste (il m’a dit que Jésus est le plus grand imposteur de l’histoire de l’humanité),je n’ai jamais entendu autant d’imprécations .
    Je lui ai dit que si le sort de ces pauvres victimes du système lui tenait tant à coeur,qu’il accueille un ou deux migrants dans sa grande maison de Dol de Bretagne (ou il n’y a pas un seul migrant à l’horizon )Il m’a généreusement raccroché au nez.Toujours le même refrain,on vous fait la morale mais l’esprit est sec comme la trique qu’ils ont dans la main.Et des migrants ,ils n’en n’ont vu qu’à la télé.
    Je lui ai dit que s’il était dégouté qu’on paye ces gens 350 euros sur un chantier de bouygues (le type a travaillé pour bouygues toute sa vie avec un bon salaire),il aurait pu changer de métier,infirmier de nuit par exemple.
    Qu’on ne pouvait pas profiter du système et être contre le système et qu’en fait aujourd’hui il s’achetait une conscience.
    N’a pas du tout apprécié,le mélanchonien anti chrétien pro misère humaine.

  10. hathoriti

    Seul le christianisme est attaqué ! Il doit bien y avoir une raison, vous ne croyez pas ? Seul l’islam est encensé par les politiques, les bobos et les cons…Il doit bien y avoir une raison, non…? « cherchez et vous trouverez » a dit le Christ.

  11. personna

    Nous sommes en pleine inversion des valeurs.
    On crache sur le christianisme qui exalte la paix, l’amour la charité et
    le pardon.
    Par contre on caresse une pseudo-religion qui appelle à massacrer tous ceux qui refusent de s’y soumettre.
    L’inversion des valeurs est la signature du satanisme.

Comments are closed.