Les Français ne veulent plus de l’UMPS et ils les ont remis en selle avec En Marche…


Les Français ne veulent plus de l’UMPS et ils les ont remis en selle avec En Marche…

C’est une histoire de schizophrénie, ou bien de manipulation mentale, ou encore, plus sûrement, de sottise et de torpeur profondes.

Le PS est sorti exsangue de 5 années de Hollande et des présidentielles, et pourtant il n’est pas tout à fait mort. La bête immonde s’est réincarnée dans LREM…

L’histoire se répète-t-elle ? En 69 la SFIO était morte… et elle a repris vie simplement en changeant de nom, en devenant le Parti Socialiste…

A présent le Parti socialiste est désagrégé, certes, il ne fait plus recette, mais il reprend vie sous un autre nom, sous une autre apparence, LREM. Ne pas oublier que 244 candidats socialistes ont concouru sous l’étiquette En Marche aux législatives… Ne pas oublier que le programme économique de Macron est celui de Hollande, d’ailleurs c’est Macron qui l’avait écrit…

Et pour donner raison à Marine et aux patriotes qui depuis des lustres fustigent l’UMPS et montrent que LR et le PS c’est la même politique européiste, mondialiste, immigrationniste, islamisatrice… en Marche marche aussi sur les brisées de LR. La preuve ci-dessous ( merci à Marcher Sur Des Oeufs qui nous a indiqué l’article ) :

 

Ils sont déjà avec Macron : découvrez le site lesrepublicains-enmarche.fr
URL : http://www.frontnational.com/2017/06/ils-sont-deja-avec-macron-decouvrez-le-site-lesrepublicains-enmarche-fr/
AUTEUR : Nicolas BAY – (Secrétaire général, Député européen FN/RBM)
DATE : 9/06/2017

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Directeur de campagne des élections législatives

Ils ont tous appelé à voter Macron. Certains gouvernent déjà avec lui, dont le Premier ministre ! D’autres sont investis par le parti d’Emmanuel Macron, ou n’ont pas de candidats En Marche ! face à eux. Et ils sont très nombreux à appeler à « saisir la main tendue » d’Emmanuel Macron, et à s’apprêter à voter demain la confiance au gouvernement.

En réalité, Les Républicains sont déjà en marche vers Emmanuel Macron ! Et les élus et candidats LR-UDI qui ne le sont pas encore, le seront sans doute demain dans leur immense majorité, tant on les voit redoubler d’efforts pour expliquer qu’il faut donner sa chance à Emmanuel Macron, ce qui signifie soutenir sa politique dangereuse pour sauver leurs places.

Dans un effort de clarification démocratique salutaire, et pour que les électeurs soient les mieux informés possibles en se rendant aux urnes dimanche, nous avons tenu à recenser ces responsables et candidats LR-UDI macrono-compatibles sur le site http://lesrepublicains-enmarche.fr/




Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


23 thoughts on “Les Français ne veulent plus de l’UMPS et ils les ont remis en selle avec En Marche…

  1. charvet

    il fallait etre aveugle pour ne pas voir que macron c’etait hollande.
    evident que le parti de la république d’en marche c’était pour recaser les députés socialistes menacés de perdre leur sieges et la gamelle qui va avec.

  2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    C’est curieux cette couleur noire du parti En Marche !

    Prémonitoire ?!

    Couleur du deuil !

    1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      Oui ! Décidément curieusement prémonitoires ces couleurs de deuil choisies pour En Marche !

      L’Assemblée nationale est en passe d’être repeinte aux couleurs de La République en marche (LREM). En violet, mélange de bleu et de rose, couleur «et de droite et de gauche», que les graphistes de certaines chaînes d’information continue ont choisie.

      Le deuil de qui, de quoi ?

      La Politique que l’on voit se mettre « en Marche », on le sait annonce beaucoup de révolte, mais aussi de changements pas positifs du tout en défaveur du peuple et de la France.

      Mais ces couleurs, tanto noires, l’autre violet sont des couleurs de deuil, le blanc dans certaines contrées aussi mais pour X raisons elle n’a pas été retenue ; par contre restent les deux pré-citées. Ce ne sont pas des couleurs qui représentent notre pays ou son tableau politique.

      L’Assemblée nationale est en passe d’être repeinte aux couleurs de La République en marche (LREM). En violet, mélange de bleu et de rose, couleur «et de droite et de gauche», que les graphistes de certaines chaînes d’information continue ont choisie.
      _______________________________________

      Premier tour des législatives : un record oui, mais en quoi ?
      :: https://francais.rt.com/france/39632-premier-tour-legislatives-record-oui-mais
      12 juin 2017

      A

      Lire aussi : Emmanuel Macron, la menace d’un président absolu
      :: https://francais.rt.com/france/39543-emmanuel-macron-menace-d-president-absolu

  3. Xtemps

    Ils essaient de remettre la même goulache UMPS du système, lâché quelques cacahuètes pour contenter certains.
    Des tentatives de remettre la même goulache système aux français et non par les français.
    C’est leurs fins en marche de leur système, la confiance des peuples européens est terminée.

  4. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    DERNIER ARTICLE de JACQUES SAPIR – (En relation avec les élections législatives 2017)
    _________________________________
    Une vague en trompe l’œil?
    :: http://russeurope.hypotheses.org/6081
    par Jacques Sapir · 11 juin 2017

    Le premier tour des élections législatives s’est caractérisé par une très faible participation. Le taux d’abstention dépasse les 51%. A titre de comparaison il convient de rappeler que l’abstention avait été de 36% en 2002, de près de 40% en 2007 et de 43% en 2012. Nous sommes devant un (triste) record historique. Ceci indique que les électeurs sont largement insatisfaits par l’offre politique qui leur était présentée. Et peut-être, plus profondément, qu’ils ont voulu protester contre le hold-up auquel s’est livré notre Président, Emmanuel Macron, avec la connivence d’une partie de la presse, au détriment de la démocratie. Dans le même temps, ces élections ont été marquées par ce que les commentateurs qualifient eux-mêmes de « vague » au profit du parti du Président, un parti qui devrait largement remporter la majorité absolue au parlement lors du 2ème tour.

    Alors que le taux d’abstention avait été bas pour l’élection présidentielle, plus d’un électeur sur deux se sont mis en position d’objection de conscience, tant par rapport à la force politique dominante, c’est à dire le parti du Président, que par rapport aux institutions. Ce fait décrédibilise un peu plus ces dernières, et fragilise la légitimité du Président et de son gouvernement. Cette « vague » pourrait bien s’avérer être un trompe-l’œil.

    Un succès paradoxal ?

    …/….

    ARTICLE TRÈS LONG AVEC BEAUCOUP DE RENVOIS

    1. Christine TasinChristine Tasin

      comme toujours avec Sapir c’est fort intéressant mais trop long, il serait intéressant d’en faire un résumé à publier

  5. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    @ Xtemps
    Ce sont pourtant bien les Français qui se sont déplacés pour voter massivement LREM, et ce sont pourtant aussi des Français qui sont partis, en ce jour ensoleillé, à la pêche, au vide-grenier, au vélo, à une partie de barbecue et autres amusements, ou restés chez eux flemmarder, d’autres ont voté blanc ou nul. Où sont passés les 11 millions de Français qui ont voté Marine ? Il aurait fallu davantage se mobiliser au lieu de baisser les bras. Les législatives sont encore bien plus importantes que les présidentielles.
    En fait, les électeurs ont changé le pot mais y ont remis les même cornichons.

    1. Vent d'Est, Vent d'Ouest

      J’ajoute à mon précédent commentaire : En fait, les électeurs ont changé le pot mais y ont remis les mêmes cornichons, avec la complicité des abstentionnistes qui justifient inutilement leur décision, et avec celle de ceux qui se sont amusés à voter blanc ou nul,histoire de se donner bonne conscience.

      1. bm77

        Le pire est que beaucoup d’abstentionnistes sont tout fiers de vous dire qu’ils ne se sont pas déplacer pour voter. Ils se prendraient presque pour des rebelles ces branques!!!
        Quelle honte!

  6. WoxBo

    244 PS + 140 LR = 384 EM

    On prend les mêmes et on recommence ! Le FN a vraiment raison de parler d’UMPS !

  7. Nicolas

    Avant les élections législatives il aurait été utile qu’avant de voter de la « merde leur ai été donnée par le pouvoir en place pour se nourrir.. La plupart des français ont une grande gueule et derrière il n’y a que le vide. Les français ne sont jamais satisfaits, c’est seulement où ils commence à crever la faim et le désordre qu’ils commence à réaliser la réalité de leur égoïsme et de l’intolérance envers leurs concitoyens.Ce sont des latins…..CQFD

  8. personna

    Les français ont un coté masochiste.
    Non seulement , ils se font tondre ( pression fiscale sous hollande ),
    mais ils élisent le futur fossoyeur de notre pays.
    Macron=hollande=bruxelles=nouvel ordre mondial=destruction de nos frontières, immigration musulmane massive, disparition du français autochtone.
    Je crois que si les français votent pour les candidats de macron aux législatives, c’est parce qu’ils n’ont pas encore assez souffert.
    A cause de ceux qui ont voté pour macron, la sécu va disparaitre, les malades ne pourront plus se soigner ( sauf les riches ), les frontières françaises vont disparaitre et son peuple avec.
    Les chomeurs ne percevront meme plus leurs allocations.
    Le nombre de pauvres ( 9 millions ) va doubler en 5 ans.
    Bonne chance.

  9. Pascal PROUTEAU

    Plusieurs « visionnaires » (Nostradamus, Marthe Robin, Marie Julie Jahenny…) ont prédit que la France tomberait bien bas avant de se relever (dans la souffrance quand même!).
    On n’est pas encore assez bas mais ça va viendre!

    1. durandurand

      Exact il faut que la France aille au tombeau pendant une courte période ,avant de se relever ,mais que de larmes et de sang avant cette résurrection .

  10. Rudolph

    Cellesetceusses qui ne voulaient plus de l’UMPS n’ont tout simplement pas été voter, à tort ou à raison. Aussi simple que cela.

Comments are closed.