Les voies d’Allah sont impénétrables : les très singulières fréquentations de Sadiq Khan, le maire de Londres


Les voies d’Allah sont impénétrables : les très singulières fréquentations de Sadiq Khan, le maire de Londres

L’édile londonien ne manque pas de rappeler qu’il est musulman. On se demande bien pourquoi

Sadiq Khan est, ce qu’il est convenu d’appeler, un musulman modéré. Selon certains – manifestement très mal attentionnés – un musulman modéré est un musulman qui n’est pas encore arrivé au pouvoir! Loin de nous l’idée de reprendre à notre compte cette formule frappée au sceau de l’islamophobie. Mais on la mentionne quand même, car dans le cas de Sadiq Khan, elle fait sens.

Quand il fut élu maire de Londres, Sadiq Khan demanda à la régie des transports de la ville de supprimer de ses bus et de ses métros les publicités avec des filles dénudées. A cette occasion, il se garda bien de proclamer qu’il était musulman. Il avait, fit-il savoir, agi en « féministe » car ces images pouvaient, selon lui, offenser des femmes dont le corps n’était pas parfait. Il n’est pas interdit de penser que ces publicités offensaient particulièrement des personnes pieuses pour lesquelles la nudité féminine est un péché doublé d’un blasphème… 

Depuis, Sadiq Khan est beaucoup moins discret sur sa foi.

Il brandit sa religion comme un étendard. Dernière déclaration en date après l’attentat de Londres : « je suis musulman, et ces extrémistes insultent ma foi! ». Il faut comprendre que, d’après Sadiq Khan, les tueurs dont il parle n’ont rien à voir avec l’islam. Car l’islam bien élevé, costume trois pièces, est bien sûr représenté par des hommes fréquentables comme le maire de Londres.

Vous connaissez beaucoup d’hommes et de femmes politiques qui répètent à tout bout de champ « je suis catholique », « je suis anglican », « je suis protestant », « je suis juif »? Pas tant que ça. Le « je suis musulman » obéit sans aucun doute à une volonté très nette d’affirmer, de façon combattive, la présence de cette religion dans l’espace public. Mais ne nous égarons pas. Et revenons à l’essentiel.

L’essentiel, c’est que Sadiq Khan est un musulman modéré. Et un musulman modéré, ça fréquente des musulmans modérés. Parfois, des musulmans modérément modérés. Et, plus rarement, des musulmans pas modérés du tout. Ce qui est arrivé à Sadiq Khan il y a de cela plusieurs années, comme le révèle le Daily Mail. 

Le maire de Londres -il ne l’était pas encore – avait participé à une conférence-débat très connotée. Il y avait là un certain Sajeel Shahid, un ami proche d’un des tueurs de l’attentat de samedi soir. Lors de cette réunion, ce musulman, très peu modéré, avait appelé à frapper les troupes britanniques qui combattaient alors en Afghanistan. On ignore ce que Sadiq Khan, citoyen anglais et sujet de Sa Majesté, lui a répondu. Mais on sait, en revanche, que le susnommé Sajeel Shahid fréquentait assidument – il y était moniteur – un club de sport nommé Oumma Fitness Club. 

Ça ne s’invente pas! Un club strictement interdit aux mécréants et aux femmes. Oui, la gymnastique halal existe! Et c’est là-bas que Sajeel Shahid a formé aux arts martiaux un certain Khuram Butt, un des assassins abattus par la police lors de l’attentat de Londres. Signalons aussi la présence à cette sympathique réunion de plusieurs personnes liées à Al Qaeda (l’Etat Islamique n’existait pas encore). Dont l’une condamnée à mort pour terrorisme en Egypte.

 Suite aux révélations du Daily Mail, un porte-parole de Sadiq Khan a jugé bon de dire que c’était une « vieille histoire ». Certes. Nous pensons quand même que le passé sert à éclairer le présent. Le même porte-parole a précisé que Sadiq Khan y était en qualité de président d’une association de défense des droits de l’Homme créée après l’intervention occidentale en Afghanistan. Compte tenu des profils des participants à cette charitable conférence, on peut s’autoriser à penser qu’il s’agissait de défendre les droits de certains hommes plus que d’autres.

 

Ne jetons quand même pas la pierre au Maire de Londres. C’était une réunion musulmane où il avait toute sa place. Et il n’allait quand même pas demander à chacun des présents leur certificat de modération…

Benoît Rayski

http://www.atlantico.fr/decryptage/voies-allah-sont-impenetrables-tres-singulieres-frequentations-sadiq-khan-maire-londres-3074174.html/page/0/1

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pirlouit

Pirlouit, c'est un personnage de bande dessinée que je connais depuis l'enfance. Ce n'est point le preux chevalier qui s'appelle Johan qui m'intéresse, mais son acolyte sur une chèvre, Pirlouit. La chèvre et son petit troubadour ne payant pas de mine sont nos meilleures armes.


19 thoughts on “Les voies d’Allah sont impénétrables : les très singulières fréquentations de Sadiq Khan, le maire de Londres

  1. schneiter

    Les musulmans modérés n’existent pas ! Seuls pullulent des islamistes, le vrai nom des pratiquants de cette religion mortifère !

    ZERO islam, point !

  2. maury

    Quelle naïveté !!!les anglais comme nous d’ailleurs nous sommes comme dans des sables mouvants et nous nous enfonçons lentement sans réagir à cause du qu’en dira t-on!! alors que se prépare NOTRE GÉNOCIDE HALLAL!!!Ceux ,au pouvoir ,qui par lâcheté , ferment les yeux et nous obligent à la fermer doivent être mis au chômage et jugés comme traitres à la Nation et mis en danger de ses habitants!!!

  3. NICOLAS F

    Chaque fois que l’on creuse le cursus de ces leaders double face ,on retrouve la posture de la takya. La takya c’est le contraire de la morale chrétienne,il n’y a pas de détecteur de mensonge pour la takya. ALors ils peuvent raconter ce qu’ils veulent ,cela restera peu crédible .
    IL y a en marre de ce non dit.Tout le monde pense la meme chose ,jusqu’à l’obsession ,ou avec le mépris du déni pur et simple,mais tout le monde sait qu’on ne peut pas faire confiance au propos d’un un islamiste modéré.
    Comment peut on construire un avenir sur la conviction que l’une des parties pratique le mensonge ? Par le déni? Comment peut on construire l’avenir sur un déni,n’est ce pas,m’sieur macron ?

  4. Xtemps

    Si ce serait vraiment le cas que ce Sadique Canne serait un modéré réellement, il serait déjà depuis longtemps mort dans un attentat, car personne n’a su remettre en cause cette saloperie d’Islam de haine de merde satanique, qui n’a rien d’une religion.
    Ce type là raconte des couilles.
    Et si la Reine d’Angleterre a envie de se faire pigeonner par les musulmans, c’est son droit, mais pas sur le dos du peuple anglais, ni sur celui des européens.
    Et il y a déjà eu plusieurs attentats, des agressions, des violes pour la seul communauté musulmane en Angleterre et en Europe Sam majesté, çà commence à bien faire pour les anglais et pour les européens, la confiance envers vous est au plus bas, comme avec tous les Monarques, les députés et les eurodéputés d’ailleurs.
    Les européens n’acceptent plus vos caprices Sam Majesté, cela va mal finir pour vous et vos petits copains.
    Et vous avez déjà été montrer du doigt pour le salut hitlérien dans votre jeunesse par un journal anglais Sam Majesté, qui a déçu beaucoup d’européens et en dehors de l’Europe.
    L’islam est une meurtrière qui tue depuis 1400 ans Sam Majesté.
    Who is silent consets and that who does not prevent evil promots him.

  5. Alexcendre 62

    Sujet intéressant a suivre et a observer , ce sera même pédagogique pour les naïfs et les inconscients , comparé au Coran ce que nous appelons modéré est en réalité un mauvais musulman mais qui rêve de devenir un bon musulman c’est a dire un musulman qui colle parfaitement au Coran , maintenant lisez le Coran et vous verrez votre avenir .

  6. le vieux Calgues

    Oh, dans le passé, Sadiq Khan avait des fréquentions qui n’étaient pas moins douteuses. Il y quinze ans que Sadiq Khan – a cette époque-la il était encore avocat des droits de l’homme- a pris la défense d’un certain Louis Farrakhan, fondateur du mouvement « Nation of Islam. » Ce Farrakhan était connu pour ces propos antisémites (  » les juifs, ce sont tous des sangsues ») et, tout au long de sa carriere de militant, il avait accusé les juifs d’avoir fortement contribuer a l’exploitation et a l’oppression des noirs aux Etats-Unis. Bref, en Angleterre, le Farrakhan était interdit d’entrée, parce que le gouvernement britannique craignait que son arrivée provoque des émeutes antisémites au pays, mais Sadiq Khan a plaidé la cause de Farrakhan, pour que cette interdiction de voyager soit levée, et … il a réussi.. Ce qu’on peut y voir, c’est, une fois de plus, l’affinité entre l’islam et l’antisémitisme; Sadig Khan le musulman qui défend Louis Farrakhan l’antisémite.

  7. Thierry1354

    Khan : empereur, dirigeant, souverain, on pense au conquérant Gengis Khan et au dirigeant l’imam ismaélien Aga Khan.
    Shahid : martyr mort au djihad.
    Ce sont des noms de guerre dans leur culture donc ce sont des taupes qui placent leurs bombes à retardement.
    À bon entendeur, salut…

  8. Chris2aChris2a

    Et le comble, c’est son interdiction de séjourner à Londres décrété à l’égard de D.Trump en représailles à son projet de loi de restriction d’entrée aux USA visant les musulmans…
    ….et les lords perruqués baissent leur froc !….

  9. Dorylée

    Il n’y a pas une erreur d’orthographe ??? Il me semble qu’en français, on écrit  » sadique  » non ? Il est vrai que, si on l’écrit modérément…..
    Non, je déconne !

  10. Lavéritétriomphera

    Les voies d’Allah ne sont que trop claires. Seul un aveugle ne peut rien voir. Il suffit de s’informer sur le coran, les hadiths et même un enfant de dix ans comprendrait les voies d’Allah. Puis intéressons-nous au comportement des musulmans qui pour suivre les voies d’Allah n’y vont pas de main morte ?
    Par ailleurs tous ces musulmans « modérés » ou pas sont persuadés d’être profondément incompris, voire même que tout le monde leur en veut.
    Le fait est que si ils ne se faisaient pas à ce point remarquer, on ne soucierait pas plus d’eux que de notre première chemise.

Comments are closed.