Brest : l’épicier radicalisé gagne devant la justice grâce au ramadan !


Brest : l’épicier radicalisé gagne devant la justice  grâce au ramadan !

Ouest-france titre même « L’islamiste radical gagne devant la Justice« . On ne dit plus musulman radicalisé, on ne dit plus islamiste, on dit islamiste radicalisé… Mais on va bientôt voir apparaître une nouvelle appellation, il y a encore le mot islam dans celle-ci, ô scandale !

Mais passons.

Revenons sur le quidam.

Le musulman, donc, avait exprimé sa joie après le Bataclan et avait même mimé des tirs d’arme automatique  sur une patrouille de police qui passait devant chez lui…

Un an plus tard, il avait été contrôlé à la frontière serbo-bulgare, là où passent de nombreux djihadistes partis se battre en Syrie…

Lui et sa femme reconnaissent leurs convictions « radicalisées »…

Il a donc été assigné à résidence les nuits avec obligation de contrôle quotidien à la gendarmerie deux fois pas jour. On sait, nous, l’efficacité du dispositif pour qui veut faire un sale coup, le prête Hamel en a même perdu la tête. Mais apparemment nous sommes seuls  à savoir. Et ce n’est pas Bayrou, qui inaugure des allées Abd El Kader qui va changer les choses…

Or, il se trouve que le brave musulman est épicier… Il tient une épicerie « orientale » qui est fréquentée essentiellement par des musulmans. Et il  a fait un recours en justice. Pensez, en période de ramadan, être assigné à résidence à partir de 22 heures le soir, c’est un énorme manque à gagner…

Et la justice lui a donné raison. Le juge des référés a considéré que l’empêcher de gagner sa vie en période de ramadan était une atteinte à la liberté d’entreprendre… puisque le  début du ramadan le 6 juin impliquera une forte fréquentation de l’épicerie en soirée, avant la tombée du jour, soit avant 22 h.

Mais oui. Faut bien qu’il mange, le radicalisé. Faut bien qu’il ait de quoi acheter la kalash ou la machette dont il aura besoin pour gagner le paradis d’Allah.

Par contre, l’état d’urgence, en l’occurrence, tout le monde s’en bat l’oeil.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


14 thoughts on “Brest : l’épicier radicalisé gagne devant la justice grâce au ramadan !

  1. Avatardurandurand

    Saloperie de juge , on se demande si c’était un français de souche qui était assigné à résidence à partir de 22 heures et détenant un commerce , est ce qu’il aurait obtenu gain de cause ?

  2. Avatarclaude t.a.l

    Une idée de  » start up  » pour la  » diversité « .

    Euronews nous dit que :

     » La police britannique a révélé que les auteurs de l’attentat de Londres, samedi 3 juin 2017, avaient échoué à louer sur Internet un camion de 7,5 tonnes pour perpétrer leurs attaques sur le London Bridge, selon le même mode opératoire qu‘à Nice, le 14 juillet 2016 (86 morts). Ils avaient été contraints de se rabattre sur une camionnette, faute de parvenir à régler la commande… « .

    http://fr.euronews.com/2017/06/10/un-bilan-encore-plus-dramatique-evite-a-londres-samedi-3-juin

    Pas de chance, ils n’avaient pas assez de pognon !

    Alors, j’ai eu une idée de start up qu’elle est bonne :

     » Mohamed M….. ( Modéré )
    loue
    – camions, voitures, marteaux, machettes, couteaux, tournevis, même des tire bouchons ( ça peut servir, on sait jamais ),
    – les explosifs doivent être réglés immédiatement

    le tout pas cher, j’ti dis

    ( décline toute responsabilité ) « 

  3. AvatarFomalo

    Mille zexcuses, mais le début du ramadan, c’était très officiellement le 27 mai 2017.
    Alors le pauvre épicier, il aurait eu un manque à gagner d’une semaine? Peuchère! Et pour appuyer durandurand, j’ajouterai que si l’épicier en question français de souche habitait dans les déserts sociaux en France certains endroits de la Lozère, de la Creuse etc.., aurait-il même le droit de vendre jusqu’à 22H?

  4. MaximeMaxime

    Il ne s’agit que d’un aménagement des modalités de l’assignation à résidence.
    Si l’on songe que l’emprisonnement constitue une cause réelle et sérieuse de licenciement pour un salarié, de même, un commerçant pourrait être emprisonné sans avoir à se plaindre d’un préjudice réparable en cas de perte de chiffre d’affaires voire de disparition de son fonds de commerce.
    C’est transposable à l’assignation à résidence, même si c’est une mesure administrative plutôt qu’une peine, puisqu’elle restreint la liberté de l’intéressé.
    Cependant, je pense que la décision n’est pas à désapprouver.
    La loi prévoit en effet que la puissance publique doit subvenir aux besoins de l’assigné à résidence (tranquille, la vie…) si l’assignation l’empêche de travailler.
    Au moins, en travaillant la nuit, il subvient seul à ses besoins, sans qu’un « cochon de Français » ait à le financer lui et sa (probablement nombreuse) famille.

  5. AvatarNICOLAS F

    La bretagne se radicalise à la vitesse grand V qui l’eut imaginé,cette belle région où le Conservatoire du Littoral a fait une oeuvre remarquable,intouchée par les prédateurs immobiliers,maintenant livrée aux bobos et autres inconscients du ciboulot partisans de l’accueil islamiste.
    Ces bobos écoeurants qui ne prépareraient meme pas un plat de nouilles pour un copain.Toujours le bas de gamme de l’humanité,les imbéciles du système,solidarité zéro,se croyant à l’abri de tout,névrosés ,frustrés,mal nourris de jus de légumes,orthodoxie en tout et n’importe quoi,étroits d’esprit,aucune humanité et qui veulent faire la morale à tout le monde alors qu’ils n’en n’ont qu’une,se servir avant tout le monde.

  6. AvatarRévolution2017

    radicalisé ne veut rien dire il suffit de lire le coran pour se rendre compte que l’islam est criminogène par nature , il faut lire les texte messieurs les jugent et savoir de quoi l’on traite, si on ne connait pas le coran , on ne connait pas l’islam , et si on lit le coran on connait tout les danger de cette sois disant religion

  7. Chris2aChris2a

    Cette religion de paix ne s’est répandue que par la terreur et ses fidèles ont passé 14 siècles à assiéger l’Europe .
    Cette réalité était rappelée dans nos livres d’Histoire ante-soixante-huitarde et est, aujourd’hui, complètement occultée …
    Pour quelle raison ?
    Si certaines sectes et/ou religions ont été des freins au progrès, on peut affirmer que certaines battent tous les records !
    Pourquoi irais-je donc encourager la bêtise et la barbarie avec mes impôts ?
    Ce que notre prétendue « élite » cherche à nous imposer est inacceptable !

  8. Avatarpikachu

    Grand principe du Midrash dont j’ai toujours vérifié la justesse :
    Celui qui a pitié des cruels finira par se montrer cruel envers les compatissants. Autrement dit, la perversité a toujours deux faces : la fausse pitié et la véritable méchanceté, les belles-âmes sont en réalité toujours hideuses.

Comments are closed.