Très important : 66000 djihadistes reconnus en Europe, des zones entières sous contrôle de l’EI ?


Très important : 66000 djihadistes reconnus en Europe,  des zones entières sous contrôle de l’EI ?

Parmi les soldats français engagés dans des opérations militaires, 50 % sont déployés sur le territoire national. (Photo par Jeff J Mitchell/Getty Images)

7 juin 2017 par Giulio Meotti journaliste et auteur italien

 https://www.gatestoneinstitute.org/10480/jihadists-europe

Parmi les soldats français engagés dans des opérations militaires, 50 % sont déployés sur le territoire national. (Photo par Jeff J Mitchell/Getty Images)

Dans les quatre pays européens les plus visés par des attentats terroristes (Grande-Bretagne, France, Belgique et Allemagne), le nombre officiel des extrémistes a atteint 66 000. Cela ressemble à une véritable armée… en service actif.

La rançon des terroristes est déjà visible : ils ont déstabilisé le processus démocratique dans de nombreux pays européens et rédigent les termes de la liberté d’expression. Une prise de contrôle djihadiste de l’Europe n’est plus impensable. Les extrémistes islamiques récoltent déjà ce qu’ils ont semé : ils ont vaincu avec succès Geert Wilders et Marine Le Pen, les deux seuls candidats européens qui voulaient vraiment lutter contre l’islam radical.
L’Europe pourrait être prise sous contrôle de la même manière que l’Etat islamique a pris une grande partie de l’Iraq sous son contrôle, tenant un tiers seulement du territoire iraquien.

Selon certains dires médiatiques, « l’Allemagne construit tranquillement une armée européenne sous son commandement ». Apparemment, la chancelière allemande Angela Merkel, après son affrontement avec le président américain Donald Trump, souhaite investir, avec la France, dans une armée européenne.

À l’heure actuelle, il n’y a qu’une seule armée réelle en Europe, l’armée djihadiste, comme les terroristes qui ont frappé Londres le 3 juin et assassiné sept personnes, deux semaines seulement après le carnage de Manchester.

Les agents du renseignement ont identifié 23,000 extrémistes islamiques vivant en Grande Bretagne comme des terroristes potentiels. Le nombre révèle l’ampleur réelle de la menace djihadiste au Royaume-Uni. L’ampleur du défi islamiste face aux services de sécurité a été révélée après d’intenses critiques selon lesquelles de nombreuses occasions d’arrêter le candidat au suicide de Manchester avaient été négligées.

Les pouvoirs français surveillent 15 000 islamistes, selon une base de données créée en mars 2015 et gérée par l’UCLAT (Unité de coordination de la lute antiterrorisme). Différentes enquêtes estiment qu’il y a en France jusqu’à 20 000 islamistes radicaux.

Le nombre de personnes sous surveillance antiterrorisme en Belgique est passé de 1 875 en 2010 à 18 884 en 2017. À Molenbeek, le nid bien connu de djihadistes dans la capitale de l’UE à Bruxelles, les services de renseignement surveillent 6 168 islamistes. Pensez à ces chiffres pendant une minute : 18 884 djihadistes belges comparativement à 30 174 soldats belges en service actif !

Le nombre de djihadistes potentiels en Allemagne a explosé de 3.800 en 2011 à 10 000, selon Hans-Georg Maassen, le patron du Bureau pour la protection de la Constitution (service de renseignement national allemand).

Ces islamistes ont construit une puissante infrastructure de terreur à l’intérieur des villes européennes. Ces bases terroristes sont des enclaves multiculturelles dans lesquelles les musulmans extrémistes favorisent le fondamentalisme islamique et mettent en œuvre la loi islamique, la charia, avec le concours du Tower Hamlets Taliban de l’est de Londres, des banlieues françaises et du « Triangle de la charia » de La Haye, connu aux Pays-Bas sous le nom de « mini-califat ». Ces musulmans extrémistes peuvent confortablement obtenir leurs armes par les Balkans, où, grâce aux frontières ouvertes d’Europe, ils peuvent se rendre avec facilité. Ils peuvent également obtenir leur argent de l’étranger, grâce à des pays comme le Qatar et l’Arabie Saoudite. Ces islamistes peuvent s’autofinancer à l’aide des mosquées qu’ils contrôlent, ainsi que par le truchement des « ressources humaines » offertes aux migrants traversant la Méditerranée en masse.

23 000 djihadistes potentiels au Royaume-Uni, 18 000 en Belgique, 10 000 en Allemagne, 15 000 en France. Que nous disent ces chiffres ? Qu’on pourrait avoir une guerre en Europe dans quelques années ; le patron de l’armée suédoise, le général Anders Brännström, a déclaré à ses hommes qu’ils devaient s’y attendre.

Pensez à ce qui s’est passé en Europe de 1970 à 2015 : 4 724 personnes sont mortes dans des attentats, 2 588 ont été assassinées, 2 365 ont été victimes d’agressions, outre 548 situations d’otages, 159 enlèvements, 114 attaques de bâtiments. Des milliers de personnes ont été blessées ou ont disparu.

Le terrorisme en Europe a tué 10 537 personnes dans 18 803 attaques signalées, et les choses ne font qu’empirer.

Les attaques en 2014 et 2015 en Europe ont révélé un nombre encore plus élevé d’assassinats, notamment par des terroristes ciblant les civils, les fonctionnaires, les entreprises et les médias depuis 2004.

Une prise de contrôle djihadiste de l’Europe n’est plus impensable. Les extrémistes islamiques récoltent déjà ce qu’ils ont semé: ils ont vaincu avec succès Geert Wilders et Marine Le Pen, les deux seuls candidats européens qui voulaient vraiment lutter contre l’islam radical. Et si demain, ces islamistes armés attaquent le Parlement à Rome, des bureaux de vote à Paris, des bases militaires en Allemagne ou des écoles à Londres, dans une attaque du type Beslan (siège d’une école russe en septembre 2004 qui a duré 3 jours, faisant 385 victimes, dont 31 terroristes de la brigade des martyrs Riyad-us Saliheen ) ?

La rançon des terroristes est déjà visible : ils ont déstabilisé le processus démocratique dans de nombreux pays européens et sont la rédaction des termes de liberté d’expression. Ils ont pu faire pression sur l’Europe pour passer le front de la bataille du Moyen-Orient à l’Europe elle-même. De tous les soldats français engagés dans des opérations militaires, la moitié est déployée en France; en Italie, plus de la moitié des soldats italiens sont utilisés dans l’opération « Rues sûres », censée rendre sûres les villes italiennes.

Après les attaques du 11 septembre 2001, les États-Unis ont décidé de se battre contre les islamistes en Afghanistan et en Iraq pour ne pas avoir à les combattre à Manhattan. L’Europe a choisi de faire le contraire, comme si l’Europe avait accepté de transformer ses propres villes en un nouveau Mossoul.

Si les dirigeants d’Europe n’agissent pas maintenant pour détruire l’ennemi à l’intérieur, le résultat pourrait bien devenir un scénario afghan, dans lequel les islamistes contrôlent une partie du territoire d’où ils lancent des attaques contre des villes. Ou encore, l’Europe pourrait subir le même sort que l’Iraq, avec un tiers du pays sous contrôle islamique.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jack

Résistance républicaine Etats-Unis
“Those who surrender freedom for security will not have, nor do they deserve, either one.”
« Ceux qui sacrifient la liberté pour la sécurité n’obtiendront, ni ne méritent, ni l’une ni l’autre »
Benjamin Franklin


20 thoughts on “Très important : 66000 djihadistes reconnus en Europe, des zones entières sous contrôle de l’EI ?

  1. Machinchose

    Les pouvoirs français surveillent 15 000 islamistes,

    xx

    aprés les « chiennes de garde » bien silencieuses ces garces face aux voiles et autres gateries faites aux femmes…voilà a présent les « chiens de surveillance »

    incomparable naïveté!! ils sont fichés, connus, catalogués et…on les surveille !!

    avec les sucçès que l’ on connait

    un vrai pouvoir aimant son Peuple aurait viré a coups de pompes au cul tous ces parasites dangereux , franco truc ou truc ou franco tout court…

    1. Chardon26

      Très très bien dit.
      Si le peuple pouvait en prendre conscience avant d’avoir à être concerné à titre personnel à un drame.

      1. MALI

        Trois des nôtres assassinés à Londres cette semaine. Après tous les attentats subis par nos peuples, quels sont les sentiments de toutes les familles en deuil? Et des personnes blessées? Quand s’uniront-elles pour EXIGER de leurs gouvernements respectifs DES ACTES CONTRE LE TERRORISME, et non pas des comités Théodule comme la « task force » de Macron? PAS DES PAROLES, PAS DES COMITÉS DE RÉFLEXION, MAIS DES ACTES!!!

  2. Kounnar

    Certes c’est inquiétant , mais d’un autre coté ce qui fait la « force » des islamistes c’est d’être noyés dans la masse.
    Le jour ou ils se dévoileront au grand jour ils deviendrons des cibles et par définition la destinée des cibles …
    En attendant ? Je ne peux vous donner des conseils illégaux mais rien ne m’empêche (pour l’instant ) de citer un bout de refrain de notre hymne National :
    « Aux armes citoyens
    Formez vos bataillons  »

    En attendant la suite :

    « Marchons marchons
    Qu’un sang impur
    Abreuve nos sillons »

  3. Rudolph

    De fortes chances pour que l’armée européenne de la mère kel serve plus à mater les résistants blancs qu’à lutter contre l’envahisseur. Et d’ailleurs, les ordres seront donnés en quelle langue : l » Européen ?

    1. Chardon26

      La Merkel doit être virée rapidement cette grosse semeuse de merde.
      Qu’elle aille défendre ses protégés dans leur pays.

    1. Sylvie D.

      Nous avons les mêmes lectures….. J’allais mettre le lien quand j’ai vu que vous l’aviez déjà mis….. !!
      Isabelle la catholique à elle aussi fait du bon boulot… ! En 1492, la Reconquista s’est terminée avec la prise de Grenade. Il y a eu dans le passé des gens lucides….

  4. Tyr

    Il n est pas sans rappeler qu en 2016 F Hollance a signé un accord avec les US pour l accueil de 38000 GI s sur le sol Français ?
    Dans quel but ?l

  5. PUGNACITÉ

    Les muzzs commencent à contrôler notre territoire
    D’abord par le ventre de reproductrices payées par la CAF… Où dont Badinter et Halimi ?
    Les femmes Françaises anéanties dans tous les domaines ne sont pas dignes d’aides méritées ?
    Françaises ,nous sommes indéniablement des femmes rompues tant d’un point de vue sociétal que culturel,certes très loin du concept en do temps de la bourgeoise trahie esseulee affectueusement ..
    Notre préoccupation réside dans la survivance obligatoire.

  6. PUGNACITÉ

    Pauvre De Beauvoir qui s’est autant fourvoyée tant d’un point de vue socialiste et sociologique que d’un point de vue affectif perso..
    Quant aux terroristes ils frapperont là où ils l’ont décidé…
    Pauvre Français irrémédiablement et nuls cad en capacité l’inacceptable issu des armes.
    Pauvre France et pauvres Français.

  7. coco

    Pffffff…. C’est bien leur but de toute façon! Sinon pourquoi feraient-il rentrer une armée de djihadistes?????

  8. Didier .....

    Des solutions= il faut aimer les armes et être prêt à s’en servir pour défendre son domicile, son jardin, sa maison, sa propriété. L’endroit le plus sûr est la maison si on la transforme en château-fort. Mettre une pancarte à la porte, pas de colporteur. Il faut permettre le port d’arme au citoyen qui n’a pas de casier judiciaire. La peine de mort aux musulmans qui tuent au nom de la religion. Qu’il aille voir Alla au plus vite.

  9. Martine Besin

    Avec 11.000 fichés S libres comme l’air sur le territoire français on va tôt ou tard apprécier à sa juste valeur les délices du vivre ensemble. « Quel sera le sort réservé aux autochtones de souche chrétienne quand ils deviendront minoritaires sur la terre de leurs ancêtres ?  » d’après livre love story « les corps indécents ». On vous laisse deviner la réponse.

  10. frejusien

    Ils prétendent que nous sommes en guerre, ils mettent l’armée dans la rue, ils vont larguer des bombes à des milliers de km,
    Et EN MÊME TEMPS , ils nous obligent à accepter sur le territoire une armée de muzz africains !!!!
    EN MÊME TEMPS, ils laissent les frontières grand ouvertes aux djihadistes du moyen orient et du Maghreb

    A Calais, les arrivées de nouveaux migrants progressent chaque jour,
    Que font-ils ? Ils envoient la police pour les « disperser » afin d’éviter une nouvelle jungle
    Que signifie « disperser  » ?
    Ils vont se répandre dans la nature, dans les environs, pour revenir qq heures plus tard

    Ne serait-il pas plus logique de les embarquer dans un charter via leurs états muzz ?
    Ou les mettre dans un bateau direction l’Angleterre ?
    Impossible, puisqu’il n’y a pas de frontières….
    On nous raconte que les contrôles aux frontières ont été renforcés, mon œil !!

    Que signifie « renforcer les contrôles aux frontières », si on va nous-mêmes les chercher sur les côtes libyennes ?

    On nous roule dans la farine, on nous fait gober n’importe quoi, il n’y a plus aucune cohérence dans la gestion gouvernementale,
    ouh ou h !!
    Y a – t-il un pilote dans l’avion ?????

  11. Claude LaurentClaude Laurent

    Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
    Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
    Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme…..

Comments are closed.