Mon pote Mohamed est athée mais ses fils seront djihadistes : la mosquée a fait son boulot


Mon pote Mohamed est athée mais ses fils seront djihadistes : la mosquée a fait son boulot

« Dans ce contexte, la logique qui consiste à dédouaner cette religion des attentats commis en son nom encourage ses adeptes à verser en toute impunité dans le fondamentalisme, comme en témoigne l’évolution des mœurs d’une partie croissante de la population musulmane. » nous dit Gérard Pince.

On ne saurait mieux résumer les choses !

De la maternelle au collège en passant par la primaire, et de la DASS à ma famille d’accueil, j’ai eu la chance de ne jamais être déplacé d’un village à un autre, toute ma scolarité s’est donc faite dans le même village, or, à partir du collège il y avait intercommunautalité, et en fait, dés la maternelle il y avait des musulmans, certes, très peu nombreux mais il y en avait.

J’ai 44 ans, tout cela ne date donc pas d’hier, mais, à la cantine on ne parlait ni de repas halal, encore moins de repas de substitution, en Alsace, capitale de la charcuterie (suis un peu chauvin c’est vrai) ça aurait semblé une hérésie à l’époque.

J’y ai encore un très bon pote, je ne résiste pas au plaisir de signaler qu’il se prénomme Mohamed (une des traductions du prénom du prophète de l’islam)
– Ramadan ? Il vous répond qu’il bosse comme maçon, et que jeûner avec un boulot pareil il ne se l’imagine même pas.
– Halal ? Le priver de choucroute, de tartes flambées, de knacks, de lyon-fine et autres sommets de délices 100% pur porc… faudrait inventer des patchs pour combler le manque il adore ça.
-Sa femme porter un voile ? Quand tu as une Rolls, et sa femme est encore fort jolie même si la mienne va râler que j’aie dit ça, tu mets pas une bâche dessus.
-Le coran ? Là il y a un problème c’est que si mon Momo est du même milieu social que moi et qu’on est pas allés loin dans nos études, ben, il lit des bouquins je pige même pas le titre, il adore l’histoire de France, il a même des livres qui traitent de physique…

D’ailleurs on en a parlé du coran, il le résume comme le bouquin le plus con qui ait jamais été imprimé, oh, il avait commencé à le lire, mais, pour le citer toujours, « c’est comme un code pénal, lire une liste d’interdits pareils, faut être taré ou avoir beaucoup de temps à perdre » (gardez en tête que je cite un né musulman)

Bref, ben il n’y a pas de coran chez lui.

Une mosquée au départ il n’était pas contre, un maçon ne va pas refuser un chantier pareil, mais, ça rejoint l’analyse de Monsieur Pince, une mosquée de 500 places par exemple, les musulmans vivant à 50km ne s’y seraient pas rendus, l’ennui, surtout en Alsace avec le concordat, c’est qu’on s’est mis à en construire partout, on a même eu la plus grande de France avant d’être heureusement battu par celle de Bordeaux je crois (mais la nôtre est tout de même située route du Rhin, elle accueille donc les Allemands venant visiter l’Alsace avant même qu’ils ne voient la flèche de la Cathédrale).

Bref, il est né musulman comme ma femme est née catholique, et les deux ne sont pas croyants.L’épouse de mon pote ne l’est pas davantage.

Maintenant, je voulais faire court mais je me laisse emporter en espérant ne déranger personne, comparons nos gosses… Vous allez voir c’est… Bizarre, pour ne pas dire plus.

Dans MA famille il y a UN croyant… MOI !
Je ne pourrais pas vous expliquer pourquoi je crois malgré les erreurs de la Bible, la terre qui aurait 7000 ans, l’absence des dinosaures, l’évolution des espèces qui n’est citée null epart et j’en passe, mais j’arrive à concilier les deux.
Au passage, être croyant, pour moi,  c’est justement ne pas pouvoir expliquer, sinon la Foi devient une certitude, pour moi, la Foi c’est juste un espoir et le message du Christ a beau être chiant (oui je suis un croyant bizarre) c’est un message de PAIX, paradoxe encore pour un type dont le boulot fut la guerre.

M’enfin, comme dirait Gaston Lagaffe, suis Protestant et les Protestants ont toujours pratiqué le baptême à tout âge, si une de mes filles devient croyantes, elle pourra toujours passer devant un Pasteur (ça marche aussi chez les Catholiques mais c’est plus long je crois)

« si une de mes filles devient croyante » retenez bien ça aussi…
… Car franchement c’est mal barré !
J’avais trouvé un Temple, ici, en Picardie, le Pasteur était très bien, pas du genre à dire de tendre l’autre joue ou à aimer son prochain comme soi même et ce même si le prochain en question vous hait.
Il avait bien un défaut, il roulait en Harley-Davidson, mais bon, s’il aime les motos en pannes permanentes c’est son problème, moi j’aime les motos qui t’arrachent la gueule… Mais trouvez moi un homme d’Eglise qui roule avec sous son cuir un tee-shirt sur lequel est écrit « ni dieu ni chronomètre »

Las, il a été muté ailleurs, son remplaçant doit être mort de naissance tant il est dénué d’humour, d’esprit de débat, de charisme en fait, j’allais déjà pas souvent à la messe, j’y vais carrément plus.

Passons aux gosses de Momo en Alsace.
Pas plus élevés dans la Foi que mes filles, ses enfants sont plus âgés que mes puces, mais beaucoup plus musulmans que leurs parents…
Forcément, il y à une mosquée à 500 mètres de chez eux !

J’ai connu ces gosses tout petits, c’était des gamins ordinaires.
Cette foutue mosquée fut construite, et je pense qu’au départ ils y sont allés par curiosité, en soi, il n’y a rien de mal, ils voulaient peut-être en savoir plus sur leurs origines, mais les imams sont des maîtres es lavages de cerveaux, en six mois les gamins étaient endoctrinés.

Nous leur avons expliqué la Turquie d’Ataturk, où les femmes pouvaient être musulmanes sans porter le voile dans un pays qui était ouvert au progrès.
Nous leur avons expliqué l’Algérie que la France fut obligée de créer (car ils ignoraient qu’avant ce pays se nommait la Barbarie) expliqué tout ce que la France y a construit.

Rien à faire ! Etant petits, pour eux j’étais Légionnaire et il n’y avait rien de mal à cela, c’était normal de faire la guerre à des pays menaçant le leur.
Mais aujourd’hui, leur pays c’est plus la France, c’est la oumma, et la guerre ils la font à leurs parents (qui eux font de la résistance anti islamique en étant nés musulmans, c’est assez rare pour être souligné)

Enfin non, je vais trop vite, navré…
En fait, TROIS de ces enfants on viré musulmans fondamentalistes… les garçons !
L’unique fille de la fratrie, elle, elle est venue, elle à vu (la différence de traitement entre hommes et femmes) et elles se bat aux côtés de ses parents, elle, elle voudrait un islam comme la Chrétienté, un islam qui laisse le choix, qui accorde libre arbitre.

Ces trois futurs djihadistes (car ils le deviendront) n’iront pas faire de mal à leur mère ni à leur petite soeur, le papa est très sympa mais très impressionnant mais ils ont déjà gagné la bataille des repas, les leurs sont halal. (et en ce moment ils font ramadan mais hors de chez eux).

Voyez, des parents musulmans de naissance mais vraiment pas de pratique, perdent TROIS de leurs fils à cause D’UN imam !

Mais comment voulez vous que des garçons ne soient pas attirés par une « religion » accordant autant aux hommes et si peu aux femmes ?
Qu’ils trouvent plus tard une pieuse musulmane, pour eux c’est gagnant-gagnant !

L’humain n’est pas une créature fondamentalement bonne, Victor Hugo l’avait très bien résumé avec son « l’homme est un loup pour l’homme » , et l’armée a fait du gosse que j’étais une machine de guerre avec une facilité folle.

Je ne reproche rien à l’armée, attention, j’étais volontaire, je souligne juste que transformer un jeune en tueur c’est très simple, et que c’est d’autant plus simple que le jeune est peu instruit, ce qui était mon cas.

Ici, sur ce site, on me dit parfois que je ne suis pas si con, certains allant jusqu’à dire que je suis intelligent (je rappelle à ces derniers que l’abus d’alcool nuit à la santé) c’est que j’ai rencontré un Ange… Oh, pas au sens Biblique, nous avons eu cinq filles sans l’immaculée conception, c’est ma femme !

Avant, j’étais rien !
Une machine de guerre sans âme et c’est tout !
Avant ELLE, je n’avais même pas de vêtements civils où presque pas, avant je ne discutais pas, je cognais directement, aujourd’hui je ne cogne que si on s’en prend à ma famille.

Je suis l’exception bien sûr, tous les jeunes soldats ne deviennent pas comme moi, mais je n’avais comme repères que la DASS et une famille d’accueil où je ne suis pas resté assez longtemps, j’étais une page blanche pour les instructeurs.

Mais je me dis que j’ai au moins l’excuse (si s’en est une) d’avoir grandi dans un milieu très défavorisé, ma famille d’accueil était géniale mais pauvre.

De quoi se plaignent les musulmans vivant en France aujourd’hui ?
De vivre dans des HLM ? On aurait rêvé d’un HLM nous plutôt que la vieille ferme où nous vivions !

D’être pauvres ? Une famille d’accueil c’est rarement riche, l’accueil est pour beaucoup un complément (pas pour la mienne il est vrai).

D’être rejetés ? On ne l’est pas si on se comporte normalement, merci à cette famille qui m’a appris ça.

NON… Les musulmans se plaignent car au bout de 1400 ans leur idée d’un islam mondial n’est toujours pas une réalité (pas étonnant ils ne sont pas solidaires) ils se plaignent car ils plient sous le joug des interdits qu’ils s’imposent à eux même, et surtout, ils ont conscience que malgré les mensonges qu’ils profèrent, et dont ils tentent de se persuader, leur islam n’a rien apporté, n’apportera jamais rien au monde.

Le plus humiliant pour eux étant qu’ils s’en plaignent sur des réseaux sociaux créés par nous, à l’aide d’ordinateurs créés aussi par nous !

L’islam rend fou !
Conduire une voiture en sachant que l’islam n’est pour rien dans l’invention de la voiture.
Passer un coup de téléphone en sachant que l’islam n’est pour rien dans le téléphone.
L’éléctricité, l’eau courante, le chauffage central, l’ordinateur… LE MONDE MODERNE !

Leur coran dit « vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir parmi les hommes »

Et ils n’ont contribué à RIEN !

Ils n’ont donc pas le choix…
L’admettre, et renier la sourate que je viens de citer.

Ou le retour au Moyen-Age.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Philippe Le Routier

LE Routier de Résistance républicaine, ayant combattu pour la France pendant presque 3 lustres et prêt à recommencer s'il le faut.


10 thoughts on “Mon pote Mohamed est athée mais ses fils seront djihadistes : la mosquée a fait son boulot

  1. Violette

    Excellent témoignage.
    Ces enfants perdus, qui sont hors de portée de nos énarques sont autant de terroristes en puissance.
    Dès qu’ils croiseront un illuminé qui, tel Kâ le serpent du livre de la jungle, leur tournera la tête avec des discours de haine ils seront prêts sacrifier leur vie au nom de leur secte. c’est très grave.

  2. AlainAlain

    note à Christine : ignore si tu protège l’Ami Philippe en signant l’article, sinon, on dirait bien prose de Philippe le Routier tout craché ça 😉

    1. Christine TasinChristine Tasin

      glups merci oeil perçant, il faut une manoeuvre supplémentaire pour changer l’auteur qui est forcément moi quand je suis connectée et il m’arrive d’oublier… C’est réparé

  3. MaximeMaxime

    Il me semblait que le concordat ne profitait pas à l’islam, faute d’être une religion historique en France ?
    Quant aux ordinateurs et internet, c’est aussi un formidable moyen pour les djihadistes de communiquer, préparer des attentats ou laisser exploser leur joie lorsqu’il y en a. Cela vaut aussi pour les téléphones mobiles.
    Cela permet aussi d’en repérer certains par leur usage de facebook notamment, mais pour faire quoi ? Les assigner à résidence, c’est-à-dire, en réalité, les obliger à ne se déplacer que dans leur commune de résidence, sauf autorisation exceptionnelle d’en sortir ponctuellement.
    Les poursuites pénales ne commencent que lorsque des actes préparatoires précis sont caractérisés, ce qui n’est pas en adéquation avec les moyens artisanaux qu’ils déploient, qui ne demandent pas une grande préparation : attaque au couteau (marteau, hache…), voiture, camion pour les professionnels de la route, etc.
    On intervient trop tard pour éviter les attentats. Si les pouvoirs publics refusent d’intervenir plus tôt, c’est pour ne pas stigmatiser. Et pourtant, chacun est responsable de ses opinions, y compris religieuses ou pseudo-religieuses. Si certains sont trop faibles mentalement pour ne pouvoir se passer de « croyances », c’est leur problème, pas celui de la société !

  4. NICOLAS F

    philippe le routier,vous avez de belles pensées ,vous etes un homme de ce beau pays qui a la liberté de comprendre et de s ‘instruire sur les sentiers de l’école buissonniére,l’école de la vie . lla républque aime les hommes libres comme vous ,les autres sont des esclaves de leur croyances

    1. Philippe le Routier

      C’est gentil à vous… Moi, je ne suis que l’esclave de ma femme !

      Mais n’allez rien imaginer de grivois surtout… En fait, je lui évite d’acheter un lave vaisselle ou d’embaucher une bonne surtout.

      La vie est mal faite, je pèse deux fois le poids de ma femme, mes bras c’est ses cuisses… Mais c’est elle qui commande à la maison !

      Remarquez, je suis cerné, une femme, cinq filles, je ne peux rien faire, même la plus petite, France, qui n’est même pas encore en âge d’aller à la maternelle fait ce qu’elle veut de moi !

      Il parait que mes ennemis me craignaient… Je vous assure que personne n’a peur de moi à la maison… C’est vraiment trop injuste !

  5. frejusien

    Très beau témoignage, Philippe, ta femme a de la chance …

    Les imams haineux ont commencé leur sale boulot à l’époque de la première investiture de sakmerd , voire même avant
    cela a été dénoncé par des journalistes, qui faisaient encore un travail d’investigation et d’information,
    le gouvernement a fermé les yeux et renforcé les lois anti-racistes de façon à fermer vite la gueule des observateurs qui pourraient répandre la vérité,
    le plan ne date pas d’hier….

Comments are closed.